nouvelles extensions, nom de domaine et prix

121 vues

Publié le

Acheter un nom de domainechez domaine.fr avec vos extensions de domaine et verifier l'historique de la recherche, les réductions en cours. Domaine.fr couvreégalementl'hébergementde site, les offres deserveurmutualiséoudédié.

Publié dans : Internet
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
121
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

nouvelles extensions, nom de domaine et prix

  1. 1. Nouvelles extensions, Amazon veut les avoir toutes ! Le géant du e-commerce, ne badine pas. Amazon a encore déposé des demandes pour accaparer 76 nouvelles extensions, et dorénavant il ne vous sera plus possible de les utiliser sans l’accord d’Amazon. Mais tous ces domaines, lui serviront à quoi ? Telle est bien la question que la plupartdesobservateursse posent.Etbienentendu,lagrande Amazongarde le suspense… Amazon pourrait bien régner sur Internet Dans la course effrénée pour avoir les nouvelles extensions, beaucoup s’attendaient bien à ce que la firme de commerce électronique protège ses marques et son secteur : .Kindle, .Amazon,.Book, et .Fire. Mais on est tous passer à côté. Pour le géant de l’e-commerce, avoir ces noms de domaines était juste la première étape d’une vaste campagne de conquête. Trèstôt, il s’est approprié plusieurs dizainesde domainesdont .free,.like,.game,et.shop.
  2. 2. La firme de JeffBezosest connue pour être une entreprise très ambitieuse et visionnaire.Elle compte bien avoir les domaines suivants :.movie, .buy, .shop, .box, .fast , .hot, .imbd, .tushu, .aws, .app, .audible, .author, .zero, .map, .read, .safe, .secure, .search, .song, .cloud, .yun, .smile, .tunes.Mais cette liste n’est pas du tout exhaustive.Sachez-le, si vous espérez avoir un site web avec comme adresse« friandise.shop », alors c’est peine perdu ! Parce qu’Amazon l’a déjà clairement signalé : « tous lesnomsde domainesenregistréssousl’extension.SHOP,vontêtre lapropriété d’Amazon. Une visionsecrètepour le commerce enligne ? Alors quel est le plan secret du leader du commerce en ligne ?Amazon a tout simplement refusé de révéler la stratégie qui sous-tend son achat massif des nouvelles extensions. Mais n’empêche, l’ICANN imposeaux acquéreursuncadre d’utilisationdesdomainesnouvellementacquis. Cela signifie que les marques comme Amazon, Microsoft, Sony, Apple qui sont désormais détenteurs desnouveaux domainesgénériquespeuvent :  Proposer d’exploiter les domainesde manière « ouverte », c’est-à-dire les rendre accessibles au publiccomme l’estle.COM,  Proposer de les exploiter dans un cadre « fermé », un peu comme le .goog, et le .google, acquis par Google,qui compte lesutiliserpourdesusagesprivéesde lacompagnie,  Ou encore proposer de les rendre accessibles au public, mais avec des restrictions sur leur utilisationparlesregistrants. Et c’est sans aucun doute, la dernière option qu’Amazon a soumise pour avoir le droit de gérer ses nouvelles extensions pendant une décennie. Les noms de domaines qui seront enregistrés sous ses domainesserontsoumisàdesconditionsd’utilisation.
  3. 3. L’une des conditions auxquelles beaucoup de spécialistess’attendent, est la suivante : si vous n’avez aucune relation commerciale directe avec Amazon, vous ne pourrez pas enregistrer des noms de domainesauprès de cette compagnie. Et vue le caractère générique et attrayantdes extensions que la firme est en train d’acquérir (.shop, .book, .music, .app, .movie, etc…), on peut présager qu’Amazon a l’ambitionde se positionnerenpierre angulaire ducommerce international surl’Internet. Quoi qu’il en soit, Amazon n’est pas une entreprise qui investit dans éléphants blancs. Elle a certainementune visionglobale innovante auboutde sesachats massifs.

×