Trente sept especes d' animaux tres

244 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
244
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Trente sept especes d' animaux tres

  1. 1. Les 34 espèces animales les plus étranges de la planète, notre monde est incroyable On ne cesse de le répéter, notre monde est incroyable, épatant, surprenant. Depuis des millions d’années la création évolue, se disperse, nous offrant une multitude d’espèces animales toutes plus intéressantes les unes que les autres. Mais là où certaines se sont vues gâtées par la nature, d’autres en revanche pourraient bien faire appel. Pas très esthétiques, souvent discrètes, vous aurez sûrement du mal à les croiser un jour, à moins d’y mettre beaucoup de coeur. Quoi qu’il en soit, elles sont bel et bien là, et servent donc à la bonne marche du cycle de la vie. Il est donc temps de rendre hommage à ces bêbêtes de l’ombre. Cette liste est bien sûr non exhaustive, donc n’hésitez pas à nous partager vos plus beaux mannequins du règne animal : voyagerloin
  2. 2. Le moucherolle royal d’Amazonie Le moucherolle royal vit, comme on le devine, dans les forêts et les terres boisées du bassin de l’Amazone. Malgré sa taille de 16 cm en moyenne, il est le champion des très grands nids (6 mètres de long), qu’il construit sur des branches près de l’eau (difficile à atteindre pour les prédateurs). Il est connu pour sa crête spectaculaire, rouge vif chez les mâles, jaune chez les femelles, et richement ornée de touches de noir et de bleu acier.
  3. 3. Le poisson chauve-souris (aux lèvres rouges) Communément appelés poissons chauve-souris, les ogcocephalidés sont une famille de poissons compressés dont des variétés ont une bouche de couleur rouge ou rose, ressemblant à du rouge à lèvre. Vous le trouverez sur les îles Galápagos, avec un peu de chance.
  4. 4. La fourmi-panda Les Mutillidae sont une famille de plus de 3.000 espèces de guêpes dont les ailes des femelles ressemblent à de grosses fourmis poilues. Ce spécimen rarissime a été découvert il y a peu dans les forêts du Chili. Ces insectes sont connus pour leurs piqûres extrêmement douloureuses. (à éviter donc)
  5. 5. Le poisson-perroquet bleu Ce beau poisson est uniformément bleu avec une tâche jaune sur la tête. Ils ont un corps massif, allongé, légèrement comprimé, au profil arrondi, recouvert de grosses écailles cycloïdes. Selon l’espèce, la taille oscille de 20 cm à 130 cm. Leurs dents ont fusionnées en bec de perroquet afin de mieux gratter les algues (pas folle la guêpe).
  6. 6. Mecoptera (Scorpionfly) L’ordre des Mécoptères est un groupe très ancien d’insectes qui ne sont plus représentés aujourd’hui que par un nombre réduit d’espèces (quelque 400 espèces, dont seulement une dizaine en France). Ces insectes ont connu leur apogée au Permien et sont restés encore très nombreux au Trias et au Lias, autant vous dire que ça date.
  7. 7. Le nasique Vous l’aurez compris, la principale caractéristique du nasique, c’est son nez, un long museau mou qui pend devant son visage. D’ailleurs, plus le nez du nasique mâle est allongé, plus il séduit les femelles (comme quoi). Il est de taille moyenne : son corps varie entre 50 et 80 centimètres. Son poids oscille entre 10 et 25 kilos. Lorsqu’il est énervé, le nasique peut devenir tout rouge (c’est toujours bon à savoir). Vous le trouverez soit dans les forêts très humides soit dans les mangroves de l’île de Bornéo.
  8. 8. Oarfish Les Regalecidés (Oarfish en anglais) forment une famille de poissons comprenant les poissons appelés régalec (ou poisson-ruban). Ils peuvent atteindre des longueurs impressionnantes (couramment de 4 à 8 mètres, voire parfois 11 mètres).
  9. 9. Le crabe de cocotier Le crabe des cocotiers est le plus grand arthropode terrestre au monde. Sa taille peut atteindre un mètre et ses pinces sont capables de pulvériser une noix de coco… Il vaut mieux ne pas trop l’énerver. Ils sont endémiques aux îles de l’océan Pacifique et de l’océan Indien, mais ses populations sont extrêmement menacées sur certaines de ces îles. Il a un odorat très puissant, peut peser jusqu’à 4 kg (certains affirment avoir trouvé des spécimens de plus de 17 kg, mais bon) et soulever des objets de 28 kg avec ses pinces. D’une longueur de 40 cm pour une envergure pouvant aller jusqu’à 1 mètre d’une patte à l’autre, il peut également grimper dans des arbres mesurant jusqu’à 6 mètres de haut. Bref, un beau bébé.
  10. 10. La vipère des buissons Cette vipère peut atteindre 50 à 60 cm, près de 80 cm pour les plus grands spécimens, les femelles étant en général plus grandes que les mâles. Elle vit principalement dans les forêts humides ou les taillis. Sur un plan personnel, je ne veux pas la voir.
  11. 11. Dumbo Octopus Ils vivent dans les abysses à des profondeurs extrêmes, entre 500 et 4000 m, et sont, parmi les espèces d’octopodes, les plus rares. Peu de chance de le croiser un jour donc, mais si vous le voyez, dites lui bonjour.
  12. 12. La tortue à long cou Je suis une tortue, un reptile avec une carapace. On m’appelle serpentine, car j’ai un très long cou qui ressemble à un serpent ! Mais je ne mesure que 20 cm de long. Je vis à l’est de l’Australie. Il m’arrive d’aller sur la terre ferme, mais je préfère nager dans l’eau douce des rivières. Voilà voilà, et vous ?
  13. 13. Le saïga L’antilope saïga est une espèce en voie de disparition qui vit dans les steppes d’Asie Centrale. Bien qu’elle appartienne à la famille des antilopes, elle n’a pas la beauté de ses cousines. Le saïga présente un drôle de museau terminé par un nez en forme de courte trompe. C’est en fait l’un des plus anciens mammifères vivant sur Terre (présente il y a 250 000 ans, ça calme). À cette époque, elle côtoyait les mammouths et autres tigres à dents de sabre (une tout autre époque).
  14. 14. Snakehead fish Le poisson à tête de serpent est un poisson prédateur originaire du sud et de l’est de l’Asie. On le trouve aujourd’hui dans plusieurs États américains. C’est un prédateur vorace qui vit dans les lacs, les étangs, les rivières et les ruisseaux où la température moyenne de l’eau varie de 0 à 30 °C. Il a été qualifié de poisson « Frankenstein », en raison de son comportement reptilien, ses habitudes d’alimentation agressives et ses nombreuses dents longues et acérées. C’est pas très rassurant tout ça.
  15. 15. Isopod Géant Le Bathynome Géant est un isopode qui fait partie de la même famille que les cloportes (que vous pouvez trouver dans votre jardin et qui se mettent en boule quand vous les touchez). Il mesure en moyenne 35 centimètres, pour une masse de 1,4 kg mais peut atteindre jusqu’à 50 cm pour 1,7 kg, ce qui en fait le plus grands des isopodes connus. C’est un charognard qui se nourrit principalement des cadavres de poissons qu’il trouve sur les fonds marins. Sa chair est comestible, certains comparent même son goût à celui du crabe.
  16. 16. Le casoar, alias vélociraptor australien Il a la réputation d’être l’oiseau le plus dangereux au monde (classé en 2004, par le Guiness Book des records, comme l’un des oiseaux les plus meurtriers sur Terre, en particulier pour les gardiens de zoo…) Ils peuvent se redresser pour atteindre les 1,5 m de haut et éventrer un homme avec un seul coup de patte portant à son extrémité une serre de 12 cm. Pour éviter les attaques du casoar, il faudra éviter l’Australie, la Nouvelle-Zélande, la Nouvelle-Guinée et les zoos qui les gardent. Malgré cela, si vous en croisez et que vous avez la bonne idée de vous moquer de sa crête (que vous aurez comparée à un ongle pourri), mieux vaut vous munir d’un solide bouclier.
  17. 17. Le Pacu Fish, mangeur de testicules (oui) Gardez vos maillots de bain. Les pacus ne sont normalement pas dangereux mais ils ont une bonne mâchoire et il y a eu des incidents dans certains pays. Par exemple, en Papouasie Nouvelle-Guinée, des hommes se sont fait arracher les testicules. Mais pourquoi s’en prennent-ils aux testicules ? Parce qu’ils ont faim et que les testicules se logent bien dans leur gueule. Tout simplement. La seule différence entre le pacu et le piranha sont ses dents: plus plates et plus fortes, parfaites pour broyer. Il peut atteindre 90cm de long et peser jusqu’à 25kgs. Il a été surnommé «le coupeur de testicules» pour ses attaques répétées sur des pêcheurs, dont certains seraient morts d’hémorragies après s’être fait mordre. (pas très classe)
  18. 18. Grenouille arlequin Jaune, vert, orange, autant de couleurs dont usent les grenouilles arlequins pour prévenir de leur toxicité (pas touche). Ce petit amphibien, d’à peine plus de trois centimètres, vit au coeur des forêts humides d’Amérique Latine. Sédentaire, on le trouve surtout près des cours d’eau, mais leur nombre s’amenuise de jour en jour.
  19. 19. La taupe à nez étoilé La taupe à nez étoilé est une petite espèce de taupe caractérisée par l’étrange forme de son museau. Elle vit dans l’Est du Canada et au Nord-Est des États-Unis. Sa longueur atteint environ 20 centimètres, la queue totalisant un tiers. Son poids se situe entre 31g et 77g tandis que les nouveau- nés pèsent 1,5 g. Il doit son nom d’étoilé à la forme très caractéristique de son museau, qui mesure 1 cm de largeur a la forme d’un disque dénudé muni de 22 tentacules.
  20. 20. Le Céphalophe-zèbre Cet étrange mais néanmoins très bel animal est une antilope. Il peut mesurer entre 85 et 90 cm de long, environ 45 cm de haut pour un poids allant de 9 à 20 kg. Vous le trouverez dans les forêts tropicales dans les vallées fluviales de l’Afrique de l’Ouest (centre-est du Liberia, et beaucoup plus rare en Sierra Leone et en Côte d’Ivoire).
  21. 21. Le Mara Le mara, ou lièvre de Patagonie, est un rongeur qui ressemble à un très gros lièvre. C’est le troisième plus gros rongeur, après le capybara et le castor. Le mara est un bon coureur, puisqu’il peut atteindre une vitesse de pointe de plus de 45 km/h ! Vous le trouverez en Argentine, dans la pampa, les steppes herbacées et les déserts broussailleux.
  22. 22. Lamproie La lamproie marine appartient au groupe le plus primitif des vertébrés. Déjà présent, il y a 360 millions d’années, ce « fossile vivant » serpentiforme est classé dans la branche des agnathes (animaux dépourvus de mâchoires). La lamproie possède un corps cartilagineux, recouvert d’une peau sans écaille maculée d’un mucus visqueux particulièrement toxique et irritant. Des dents acérées garnissent sa bouche en forme de ventouse. Bref, une vraie beauté !
  23. 23. Cynocephalus variegatus Ces lémuriens possèdent une excroissance de peau reliant les pattes antérieures avec les postérieures. Ils vivent dans les cimes des arbres des forêts tropicales.
  24. 24. Muntjac de Reeve Le muntjac de Reeve est un petit cervidé primitif qui vit en Asie du sud. Il est reconnaissable à son front barré de deux lignes noires et à sa petite taille. C’est un animal habitué à se cacher la journée dans les broussailles et les hautes herbes en forêt, et ne sort que pendant la période de rut (parce qu’il faut faut bien perpétuer l’espèce).
  25. 25. Dauphin de Commerson C’est l’une des espèces de dauphin les plus petites, mais il est facilement reconnaissable par sa couleur. On le retrouve près des côtes de l’extrême sud de l’Argentine, dans le détroit de Magellan et proche des îles Malouines.
  26. 26. Le loup à crinière Il n’a en fait rien d’un loup à proprement parler, mais ressemble plutôt à un renard aux longues pattes. Ces dernières sont une adaptation à la vie dans les prairies d’Amérique du Sud, son lieu de vie. Ce spécimen est aujourd’hui menacé de disparition à cause de l’agriculture qui menace son habitat naturel. Condamnés à vivre près des villes, ils rencontrent des problèmes avec les chiens domestiques ou se font écraser sur les autoroutes. Autre problème, les loups à crinière sauvages sont à 80% consanguins, et souffrent de maladies congénitales qui fragilisent les reins. Ils ne sont pas franchement aidés les pauvres …
  27. 27. Le singe à nez retroussé Ils vivent en Asie du sud-est, mais pourquoi cet étrange visage ? Un tel museau serait une parade évolutive pour lutter contre le froid extrême. En effet, ce dernier vit haut perché dans les montagnes asiatiques. Encore une fois, cette espèce est en grave danger car menacée par l’exploitation forestière et les chasseurs qui en veulent à leur viande, leurs os (propriétés médicinales… ), et leur fourrure. Tout va bien en somme.
  28. 28. Le crabe yéti Elégamment habillé de soie blanche, ce crabe vit das les profondeurs des océans, près des cheminées volcaniques. Ils sont des milliers entassés et semblent évoluer dans cet amas à leur aise. Ils sont carnivores et se délectent de petits cadavres qui tapissent les profondeurs des océans. Ils peuvent atteindre une quinzaine de centimètres de long, haut la main.
  29. 29. Le dauphin de l’Irrawaddy Ils vivent en Asie du sud-est, près des côtes mais aussi des estuaires. Il dispose d’un melon très large, un bec quasi-inexistant et d’une courte nageoire dorsale, peu pointue et triangulaire.
  30. 30. Le rat-taupe nu Vivant en Afrique de l’Ouest, on lui décernerait bien la palme de l’animal le plus laid de la création, mais les apparences sont parfois trompeuses … Les rats- taupes nus sont dotés d’une durée de vie exceptionnelle, notamment parce qu’ils ne développent jamais de cancer. Dans une récente étude, des chercheurs ont montré qu’ils possédaient une usine protéique quasi sans faille (ce qui pourrait un jour conduire à un traitement anti-vieillissement). On peut pas tout avoir, lui a tout misé sur l’efficacité.
  31. 31. La gazelle de Waller Cette jolie gazelle se caractérise par son long cou et ses longues pattes qui lui permettent de se nourrir des feuilles tendres sur les hautes branches des arbres. Elle réside dans les régions sèches de l’Afrique orientale. Vous la trouverez également dans les plaines du Serengeti, en Tanzanie, et au sud de la Somalie.
  32. 32. Le fossa Le fossa est le plus grand carnivore de Madagascar. Sa denture et ses mâchoires sont proches de celles des félidés, et il possède aussi des griffes rétractiles. Opportuniste, il se nourrit de lémuriens, de reptiles, d’oiseaux, d’insectes et de poissons. Il est très discret, et donc difficile à observer … mais sait-on jamais !
  33. 33. Tatou nain d’Argentine (tatou fée rose) Il s’agit d’une petite espèce de tatou que l’on trouve dans le centre-ouest de l’Argentine. Il vit dans les plaines sèches et sableuses du pays. Rose pâle, il est en forme de torpille avec une tête et un dos blindés : une carapace articulée faites d’une vingtaine de plaques osseuses fichées dans la peau. Sachez que l’espèce est en danger (surprises !), notamment à cause de la destruction de son habitat, due à l’élevage de bétail.
  34. 34. Le babiroussa Le babiroussa est un cochon asiatique qui possède de longues défenses supérieures qui sortent du museau, et se recourbent vers l’arrière (comme des cornes). Il dispose également de deux défenses inférieures, mais qui sont légèrement plus courtes. Il n’est pas rare que les défenses supérieures percent son crâne lors de sa croissance, ce qui aboutit à la mort. C’est ballot…

×