EMI : une rapide introduction

1 494 vues

Publié le

0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 494
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
109
Actions
Partages
0
Téléchargements
24
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive
  • Quoi enseigner à l’Ecole ?
    Quelle culture, quelles compétences?
    l’’école subvertie / sanctuarisée ou l’école agile , c’est à dire des enseignants agies
  • Aricle de G Jacquinot : http://www.ina-expert.com/e-dossier-de-l-audiovisuel-qu-enseigne-l-image-qu-enseigner-par-l-image/de-l-education-aux-medias-aux-mediacultures-faire-evoluer-theories-et-pratiques.html

    28. C’est un événement pédagogique et non commercial, fait pour sensibiliser les élèves à l’importance de la presse, qui s’intègre dans l’objectif général d’une démarche citoyenne de « lecture critique et distanciée de l’information ». Il fonctionne sous le triple principe du partenariat (système éducatif, médias d’information et messageries de presse), volontaire et bénévole (pour tous les  acteurs) assurant pluralisme et gratuité.
  • Aricle de G Jacquinot : http://www.ina-expert.com/e-dossier-de-l-audiovisuel-qu-enseigne-l-image-qu-enseigner-par-l-image/de-l-education-aux-medias-aux-mediacultures-faire-evoluer-theories-et-pratiques.html

    28. C’est un événement pédagogique et non commercial, fait pour sensibiliser les élèves à l’importance de la presse, qui s’intègre dans l’objectif général d’une démarche citoyenne de « lecture critique et distanciée de l’information ». Il fonctionne sous le triple principe du partenariat (système éducatif, médias d’information et messageries de presse), volontaire et bénévole (pour tous les  acteurs) assurant pluralisme et gratuité.
  • Aricle de G Jacquinot : http://www.ina-expert.com/e-dossier-de-l-audiovisuel-qu-enseigne-l-image-qu-enseigner-par-l-image/de-l-education-aux-medias-aux-mediacultures-faire-evoluer-theories-et-pratiques.html

    28. C’est un événement pédagogique et non commercial, fait pour sensibiliser les élèves à l’importance de la presse, qui s’intègre dans l’objectif général d’une démarche citoyenne de « lecture critique et distanciée de l’information ». Il fonctionne sous le triple principe du partenariat (système éducatif, médias d’information et messageries de presse), volontaire et bénévole (pour tous les  acteurs) assurant pluralisme et gratuité.
  • Aricle de G Jacquinot : http://www.ina-expert.com/e-dossier-de-l-audiovisuel-qu-enseigne-l-image-qu-enseigner-par-l-image/de-l-education-aux-medias-aux-mediacultures-faire-evoluer-theories-et-pratiques.html

    28. C’est un événement pédagogique et non commercial, fait pour sensibiliser les élèves à l’importance de la presse, qui s’intègre dans l’objectif général d’une démarche citoyenne de « lecture critique et distanciée de l’information ». Il fonctionne sous le triple principe du partenariat (système éducatif, médias d’information et messageries de presse), volontaire et bénévole (pour tous les  acteurs) assurant pluralisme et gratuité.
  • Aricle de G Jacquinot : http://www.ina-expert.com/e-dossier-de-l-audiovisuel-qu-enseigne-l-image-qu-enseigner-par-l-image/de-l-education-aux-medias-aux-mediacultures-faire-evoluer-theories-et-pratiques.html

    28. C’est un événement pédagogique et non commercial, fait pour sensibiliser les élèves à l’importance de la presse, qui s’intègre dans l’objectif général d’une démarche citoyenne de « lecture critique et distanciée de l’information ». Il fonctionne sous le triple principe du partenariat (système éducatif, médias d’information et messageries de presse), volontaire et bénévole (pour tous les  acteurs) assurant pluralisme et gratuité.
  • Une question posée par D. Assouline dans son rapport d’octobre 2008 : « comment dégager des heures supplémentaires qui soient spécialement consacrées à l’éducation aux médias ? » (p. 89)
    Le paradigme du mille - feuilles : il faut ajouter des heures d’EAM, les horaires disciplinaires étant par nature incompressibles et incompatibles avec l’EAM
    Selon la résolution du parlement européen, « … la solution réside dans la création d’une discipline éducation médiatique et dans une approche transcendant les disciplines… »
  • Une question posée par D. Assouline dans son rapport d’octobre 2008 : « comment dégager des heures supplémentaires qui soient spécialement consacrées à l’éducation aux médias ? » (p. 89)
    Le paradigme du mille - feuilles : il faut ajouter des heures d’EAM, les horaires disciplinaires étant par nature incompressibles et incompatibles avec l’EAM
    Selon la résolution du parlement européen, « … la solution réside dans la création d’une discipline éducation médiatique et dans une approche transcendant les disciplines… »
  • Etude de Une, journaux scolaires, décodage de l’info d’actualité… Toutes les disciplines peuvent s’y mettre…
  • L’information « News »
    L’information  « Data » massives ou personnelle i;e l’identité num
    L’information « Knowledge 
  • methode : le pharmakon : les objets tecnhiques poison et remède (Platon employait ce terme dans Phèdre en parlant de l’écriture : l’écriture constitue un bienfait pour l’humanité, jusqu’au moment où les sophistes s’en emparent à des fins lucratives.

    http://hal.archives-ouvertes.fr/docs/01/05/49/23/PDF/EDC_038_0053.pdf Coutant Sstenger notamment la fin : piste pour les éducateurs

    L Allard ✤ sociabilité : 1/ amis, famille 2/ goûts, entre fans
    ✤ FANDOM (fanatic domain)
    ✤ MangaFanSubbers (traduction d'animes, avec note de haut de champs)
    ✤ MOOC étudiants
    ✤ a venir : algorithmes, Community manager, FABERBORN, 3D, des usages, moins 'privatistes', davantage de partages,
    ✤ rôle de l‘éducation : les aider à construire leur univers.
    Laurence Allard, sociologue, université Lille 3

    Et http://hal.archives-ouvertes.fr/docs/01/05/49/23/PDF/EDC_038_0053.pdf notamment la fin L’ecole, les programmes n’avancent pas au même rythme que les technologies
    Et ne pas réfléchir sur la posture de l ’enseignant face aux technologies : Pour les faire se réaliser, il nous semble plus

    perspicace d’inventer, à petits pas, des manières d’employer ces médias sociaux au sein

    d’une translittératie (Thomas, 2007), que de décréter une nécessaire révolution du rôle de

    l’enseignant.

  • http://scinfolex.com/2014/10/01/le-miroir-aux-alouettes-de-la-revente-des-donnees-personnelles/


  • http://scinfolex.com/2014/10/01/le-miroir-aux-alouettes-de-la-revente-des-donnees-personnelles/

    Voir également p 25 http://hal.archives-ouvertes.fr/docs/01/05/49/23/PDF/EDC_038_0053.pdf

    Et l’analyse de L Maurel sur la position de T Berners Lee : http://scinfolex.com/2014/10/10/mais-que-veut-dire-au-juste-tim-berners-lee-lorsquil-parle-de-propriete-des-donnees/

    http://hal.archives-ouvertes.fr/docs/01/05/49/23/PDF/EDC_038_0053.pdf notamment la fin L’ecole, les programmes n’avancent pas au même rythme que les technologies
  • http://www.internetsanscrainte.fr/blog-actu/droit-oubli-pas-reponse-mais-belles-questions?utm_source=feedburner&utm_medium=feed&utm_campaign=Feed%3A+InternetSansCrainte+%28Internet+sans+crainte+Actualit%C3%A9s%29

    http://www.votre-reputation.com/quest-ce-que-le-droit-a-loubli-2-le-danger-des-recoupements-informatiques/
    http://www.lemonde.fr/pixels/article/2014/10/10/google-leve-le-voile-sur-les-demandes-de-droit-a-l-oubli_4504164_4408996.html?utm_content=buffer7c068&utm_medium=social&utm_source=twitter.com&utm_campaign=buffer
  • http://www.internetsanscrainte.fr/blog-actu/droit-oubli-pas-reponse-mais-belles-questions?utm_source=feedburner&utm_medium=feed&utm_campaign=Feed%3A+InternetSansCrainte+%28Internet+sans+crainte+Actualit%C3%A9s%29

    http://erdelcroix.tumblr.com/post/99753519777/environnement-dapprentissage-personnel-eap
  • EMI : une rapide introduction

    1. 1. Education aux Médias et à l’Information Une rapide introduction à l’EMI Tronc commun des nouveaux enseignants Dominique VARLET – Espé de Paris 10/2014 dominique.varlet@espe-paris.fr
    2. 2. L’Education aux Médias et à l’Information  L’EMI c’est quoi ? Un peu d’histoire ! Avant il y avait… Définitions et … périmètre de la galaxie des notions connexes  Les enjeux : l’Ecole dans la société numérique et informationnelle Quoi enseigner à l’Ecole ? Quelle pédagogie, quelle didactique : comment faire ?  Trois questions centrales de l’EMI : quelles approches ? La question de l’identité numérique La question de la recherche d’information La question de l’organisation de son écosystème informationnel
    3. 3. L’EMI c’est quoi ? Un peu d’histoire ! Avant il y avait… Dans les années 60-70 : « En France, dès les années 1960-1970, on a parlé de l’initiation à l’image (cinématographique ou publicitaire, d’inspiration sémiologique) puis d’ « initiation à l’audiovisuel » en tenant compte du développement de la télévision, puis à la « communication et aux médias » 1983, Création du CLEMI Centre de Liaison de l’Enseignement et des Médias d’information 1989 : 26 années de « Semaine de la Presse » . «...Les enseignants sont invités à associer leurs élèves à la « Semaine de la presse et des médias » dans l’école pour qu’ils découvrent, concrètement, la très grande diversité des médias d’information existant en France, que ce soit la presse écrite quotidienne, magazine ou professionnelle, les très nombreuses stations de radio généralistes ou thématiques, les chaînes de télévision hertziennes, du câble ou du satellite, les nombreux sites Internet d’information… » DONC  Une approche médias d’information, montrant la diversité des médias d’information  Centrée sur une démarche citoyenne par la « lecture critique et distanciée de l’information».  Les médias sont (déjà) support et objet d’enseignement : EAM (Education Aux Médias) MAIS  Une action ponctuelle, et une faible intégration dans l’enseignement, même si les acteurs sont très impliqués, notamment dans la dimension citoyenne. (Rapports successifs de l’IGEN 1997, 2002, 2007, « elle paraît peu présente dans les pratiques éducatives »)
    4. 4. L’EMI c’est quoi ? Un peu d’histoire ! 1982 années 2000 : de l’EAM à l’EMI sous l’impulsion de l’Unesco… 1982 Grünwald, 2005 Alexandrie 2006 Europe: « Information literacy » comme compétence 2011, Programme pour la Formation des enseignants L’évolution de la société percolée par le numérique, conduit à la synthèse des deux approches, médias et information. En France le terme fédérateur d’EMI est retenu et employé dans les référentiels, les programmes en redéfinition par le CSP, dans le nouveau Socle de compétence.
    5. 5. L’EMI c’est quoi ? Une galaxie ! MAIS
    6. 6. L’EMI c’est quoi ? Une galaxie…de notions incluses et connexes ! Périmètre de l’EMI difficile à définir Des notions conceptuelles, pédagogiques et didactiques nombreuses et en cours de stabilisation, mais cependant fondamentales, car la dimension anthropologique de culture est presque toujours présente
    7. 7. L’EMI c’est quoi ? Une galaxie…de notions incluses et connexes ! La Culture de l’information et un exemple de concept connexe
    8. 8. Les enjeux Enseigner Quoi ? L’EMI, c’est quoi ? Une notion introduite clairement avec force à l’Ecole Mais est-ce si simple ? «Education à.. » vs Enseignement E M I Information(s) ?…et s’informer Médias… à l’ère de la convergence ?
    9. 9. Les enjeux Enseigner Quoi ? «Education à.. » vs Enseignement  L’EMI est intégrée avec force dans les instructions, les référentiels et les programmes  Mais elle n’est pas une discipline : en tant « Qu’éducation à », elle est transversale, ou « traversante »  Repères Le Pacifi B2i et Socle commun (Pilier 1 et 4) Référentiel de compétences des enseignants, 2013 Ressources de repérage dans les programmes http://www.cndp.fr/crdp-toulouse/spip.php?rubrique2844 centre-de-documentation/l-education-aux-medias/college/  Transversale aux programmes…mais avec qui ?  Les professeurs de discipline autour de projets construits « à la volée » ou dans le cadre du projet d’établissement.  L’incontournable, le spécialiste : le professeur documentaliste.  Le CPE, notamment dans les pratiques médiatiques citoyennes des élèves
    10. 10. Les enjeux Enseigner Quoi ? «Education à.. » vs Enseignement  Retour sur l’ambiguité épistémologique Les dispositifs introduisent avec force la notion de compétences, ce qui peut conduire à :  être adaptatif à la société  être normatif  minorer la dimension culturelle  minorer le rôle de Skholé de l’école
    11. 11. Les enjeux Enseigner Quoi ? Médias… à l’ère de la convergence ?  Les médias… tout le monde comprend !!  Les médias traditionnels, les médias d’actualité i.e presse écrite et parlée, TV, radio, pub, cinéma…  Les activités pédagogiques sont bien balisées et toujours d’actualité
    12. 12. Les enjeux Enseigner Quoi ? Médias… à l’ère de la convergence ?  Mais aujourd’hui tout est hybridation et convergence  La presse écrite est doublée, prolongée, substituée sur le web  La question du journalisme-web produit d’un remix et data journalisme  La question de l’agrégation automatique  Les médias sociaux, caractéristique du Web  Création de contenus, publication (blog, wiki, forums, plate-forme) et interaction sociale par le partage, le commentaire, l’annotation, la recommandation : le web est une nouvelle Agora Sous le terme de médias sociaux sont rassemblés différents sites et fonctionnalités sociales du web. Ceux-ci permettent entre autres de publier du contenu, comme des articles, des brèves, des photographies, des vidéos, des fichiers PDF, de donner son opinion ou de dialoguer avec d’autres utilisateurs, de contribuer à des projets participatifs, ou encore d’agréger une information pour la restituer ensuite. Les médias sociaux rassemblent donc une nébuleuse de sites, d’applications ou de fonctionnalités liés au développement d’interactions conversationnelles et sociales entre les internautes, avec une réciprocité plus ou moins forte. Ce qui se passe sur le web est le champ de l’EMI « Web comme média unique porte d’accès à tous les médias et forme d’information et de documents » Le deuff et « De sa naissance jusqu'à sa mort, le web fut et demeurera un média de la publication.» Ertzcheid
    13. 13. Comprendre le web E. Allouche Une approche : le web comme une nouvelle Agora
    14. 14. Les enjeux Enseigner Quoi ? Médias… à l’ère de la convergence ?  Les réseaux sociaux…aussi !  Les réseaux sociaux sont / étaient un sous-ensemble des médias sociaux « Le réseau social" fait allusion aux liens sociaux et aux interconnexions entre les individus comme potentiel de rejoindre des individus. Autrement dit, les réseaux sociaux tiennent la relation entre les individus comme fondamental à sa raison d'être ) » Différence subtile, mais qui est un marqueur de plus de l’hybridation « Quand j’ai créé la première version de ce panorama, les médias sociaux étaient considérés comme une catégorie à part, un sous ensemble du web. Aujourd’hui les choses sont différentes, car les médias sociaux sont omniprésents : quasiment tous les sites web sont maintenant reliés aux grandes plateformes sociales, et les plateformes sociales recyclent les contenus des plus grands sites web. Certes, il y a toujours cette notion de walled garden (environnement fermé), mais les internautes n’y prêtes pas attention : pour eux, il n’y a qu’un seul web et les médias sociaux en sont le moteur. » F Cavazza
    15. 15. Les enjeux Enseigner Quoi ? Médias… à l’ère de la convergence ?  Les réseaux sociaux…aussi !
    16. 16. Les enjeux Enseigner Quoi ? Médias… à l’ère de la convergence ?  Le web social en activité
    17. 17. Les enjeux Enseigner Quoi ? Médias… à l’ère de la convergence ? « Tout objet médiatique renvoie ainsi aux acteurs (institutions et personnes) le produisant et le diffusant, aux intentions de ces acteurs, aux effets qu’il produit, aux modèles culturels qu’il véhicule, aux usages sociaux attachés à sa réception, aux principes liés à son usage responsable et éthique, etc. » Toutes les propositions de la définition sont l’objet de l’EMI Concepts clefs  Les médias sont des constructions  Le public décode ou interprète le sens d’un message  Les médias répondent à des impératifs commerciaux  Les médias ont des implications sociales et politiques  Chaque média possède une forme esthétique distincte Un référentiel :http://www.educationauxmedias.eu/sites/default/files/files/CompetencesEducationMedias_Web.pdf
    18. 18. Les enjeux Enseigner Quoi ? Information(s) ?…et s’informer  L’information, ou plutôt les formes de l’information Les 3 formes classiques rentrent dans le champ de l’éducation aux médias  L’information « News »  L’information « Data »  L’information « Knowledge »  Mais aussi s’informer, c’est à dire l’activité de s’informer  Rechercher  Naviguer  Filtrer  Veiller
    19. 19. Les enjeux Quelle pédagogie, quelle didactique ? Ouh là là !!! C’est important, c’est vaste, ça bouge tout le temps : comment je vais faire !  Quelle pédagogie, quelle didactique : comment faire ?  Analyser et comprendre les pratiques des jeunes  Analyser ses propres pratiques informationnelles  Se former, c’est à dire s’autoformer, être en veille, intégrer la posture d’apprenant au même titre que les élèves  Prendre des risques (P. Mathias), « ..se préparer à l’imprévisible » (J L . Baron), « Et si on enseignait l’incertitude » (A. Cordier), Adapter un être à « une société métastable » (G. Simondon) Pour enseigner l’essentiel…. la culture  Penser et enseigner les objets techniques en tant que pharmakon  Au final, « …plutôt que de renouveler l’éducation aux médias, de repenser l’éducation dans le nouveau contexte médiatique » G Jacquinot
    20. 20. Les enjeux Quelle pédagogie, quelle didactique ? Matrice des compétences P Fastrez et T. Desmedt
    21. 21. Les enjeux Quelle pédagogie, quelle didactique ?  Matrice de compétences de D. Frau Meig « L’EMI augmentée » L’éducation aux médias et à l’information pré-numérique visait la maîtrise des codes et langages médiatiques ainsi que le développement de l’esprit critique, dans une visée citoyenne et une perspective de socialisation. J’ai personnellement toujours présenté ces compétences dans un contexte élargi hors l’école sous la forme mémo-technique des 7C : Compréhension, Critique, Créativité, Citoyenneté, Consommation, Communication inter-Culturelle et Conflit (et sa résolution). L’éducation aux médias augmentée par le numérique confirme ces compétences mais en ajoute de nouvelles selon la logique des 3D : des compétences opératoires pour l’information comme Donnée (savoir computer, créer et modifier ses données), des compétences organisationnelles pour l’information comme Document (savoir naviguer, trier, évaluer et classer ses documents) et des compétences éditoriales pour l’information comme Dispositif (savoir donner du sens, interpréter, construire son identité et communiquer avec les autres par les médias de masse et les médias personnels que sont les blogs, portfolios, weets). Il faut profiter de ce que j’appelle « la radicalité de l’inversion numérique » qui donne une place nouvelle à l’usager : il peut désormais maîtriser toute la chaîne de l’information en 3D de sa conception à sa publication au lieu d’être un consommateur dépendant des logiques d’offres industrielles.
    22. 22. Trois questions centrales de l’EMI quelles approches ?  La question de la recherche d’information http://www.faireunerecherche.fse.ulaval.ca/processus/
    23. 23. Trois questions centrales de l’EMI quelles approches ?  La question de l’identité numérique C’est facile !!.....Attention traçages Pour mémoire, le C2I dit dans la compétence D2.1 : Maîtriser son identité numérique privée, institutionnelle et professionnelle L'ensemble des activités qu'un usager réalise sur Internet contribuent à définir son identité numérique. L'identité numérique d'un usager se construit donc à partir de plusieurs éléments : • les données personnelles associées à son ou ses profils ; • les informations qu'il publie sur le web ; • les informations que d'autres publient à son sujet ; • les traces qu'il laisse consciemment ou non.
    24. 24. Trois questions centrales de l’EMI quelles approches ?  La question de l’identité numérique C’est facile !! Mais Le design de visibilité peut être choisi ou consenti en dehors des plates-forme ou, dit autrement, L’extimité est souvent beaucoup plus comprise et acceptée que ce que l’on croit
    25. 25. Trois questions centrales de l’EMI quelles approches ?  La question de l’identité numérique C’est facile !! Mais L’impossible anonymat "La vie privée peut être considérée comme une anomalie" Vinton Cerf, un des fondateurs d’internet pourquoi-vous-ne-serez-jamais-anonyme-sur-internet.
    26. 26. Trois questions centrales de l’EMI quelles approches ?  La question de l’identité numérique C’est facile !! Mais La notion de Data personnelles, voire de Big Data est comprise dans les pratiques informationnelles sociales, avant qu’elle ne soit enseignée à l’école : c’est la question pédagogique de l’indispensable attention aux pratiques informationnelles et aux évolutions sociologiques, pour que les pédagogues placent le point d’application de leur enseignement au bon endroit. Conscience d’un patrimoine personnel de données et monétisation ! « …45% des Français seraient prêt à laisser les entreprises réutiliser leurs données, à condition de toucher une contrepartie financière et pour 500 euros, 30% d’entre eux se disent même disposés à leur ouvrir un large accès… » Enquête Havas média, 25/09/2014
    27. 27. Trois questions centrales de l’EMI quelles approches ?  La question de l’identité numérique C’est facile !! Mais Le droit à l’oubli est-il si légitime que cela ? . droit à l’oubli vs droit au déni (S. Tisseron) . liberté de la presse et accès à une information « retouchée » ? . …,….,…. Donc Davantage construire une présence numérique que se situer en défense de son identité numérique De l’Habeas Corpus numérique au Cursus Vitae numérique
    28. 28. Trois questions centrales de l’EMI quelles approches ?  La question de l’identité numérique C’est facile !! Mais Si construire une présence numérique dynamique est essentiel, que faire quant à l’inéluctable traçage des objets connectés ?
    29. 29. Trois questions centrales de l’EMI quelles approches ?  La question de l’écosystème informationnel  Quels outils choisir et mettre en architecture pour construire un dispositif personnel cohérent d’accès, de traitement et de création de l’information ?  Construire une variante destinée à être enseignée : EPA, Environnement Personnel d’Apprentissage Des exemples !!
    30. 30.  Ressources dynamiques : http://www.scoop.it/t/eduquons-aux-medias  http://www.pearltrees.com/nadia.revaz/education-medias/ id4294707

    ×