Discours de présentationDiscours de présentation
Discurso de presentación
Mesdames,Mesdames,
mesdemoiselles,mesdemoiselles,
messieurs,messieurs,
Señoras,
señoritas,
señores,
chers amis,chers amis,
chers parents,chers parents,
chers collègueschers collègues
……
queridos amigos,
queridos padres,
qu...
- N’ayez crainte,- N’ayez crainte,
je ne me lanceje ne me lance
pas dans un longpas dans un long
discours- …discours- …
-N...
nous avionsnous avions
décidé en débutdécidé en début
d’annéed’année
a principios de
este curso
habíamos decido
que cette fête deque cette fête de
juin 1945 serait,juin 1945 serait,
pour la premièrepour la première
fois,fois,
que esta...
commune auxcommune aux
deux grandesdeux grandes
institutionsinstitutions
laïques de notrelaïques de notre
ville:ville:
com...
le collège dele collège de
jeunes filles et lejeunes filles et le
collège decollège de
garçons.garçons.
el colegio y el
co...
Je suir fier ceJe suir fier ce
soir de voussoir de vous
présenterprésenter
Estoy orgulloso
de presentarles
esta tarde la
r...
de ce projet. Lede ce projet. Le
spectacle quespectacle que
vous allezvous allez
découvrir dansdécouvrir dans
un instantun...
a été conçu para été conçu par
les élèves eux-les élèves eux-
mêmes.mêmes.
ha sido
concebido por
los propios
alumnos.
Ils l’ont répétéIls l’ont répété
eux-mêmes,eux-mêmes,
pratiquementpratiquement
sans aidesans aide
Han ensayado
por su cuen...
et sans conseilset sans conseils
extérieurs.extérieurs. JusteJuste
une surveillanceune surveillance
discrètediscrète
y sin...
de quelquesde quelques
adultes;adultes;
de algunos
adultos;
nos jeunes gensnos jeunes gens
et nos jeuneset nos jeunes
filles n’ont guèrefilles n’ont guère
l’habitudel’habitude
Nuestr...
de travaillerde travailler
ainsi main dansainsi main dans
la main.la main.
de trabajar mano
a mano.
Enfin, main dansEnfin, main dans
la main, ce n’estla main, ce n’est
qu’une façon dequ’une façon de
parler,parler,
En fin, ...
rassurez-vous!rassurez-vous!
Ils ons choisi, àIls ons choisi, à
l’unanimité, del’unanimité, de
vous présentervous présente...
un spectacle enun spectacle en
hommage àhommage à
Monsieur JosephMonsieur Joseph,,
un espectáculo
en homenaje a
Monsieur J...
notre regretténotre regretté
professeur deprofesseur de
musique,musique,
nuestro querido
profesor de
música,
par le biais despar le biais des
chansons qu’ilchansons qu’il
avait écrites etavait écrites et
composéescomposées
a partir...
pour nos enfantspour nos enfants
… Monsieur… Monsieur
Joseph,Joseph,
para nuestros
chicos …
Monsieur
Joseph,
dont ladont la
personnalité apersonnalité a
tant marqué toustant marqué tous
ceuxceux
cuya
personalidad
marcó tanto a
todo...
qui l’ont connu,qui l’ont connu,
et en particulieret en particulier
ses élèves.ses élèves.
le conocieron, y
en particular ...
MonsieurMonsieur
Joseph qui, pourJoseph qui, pour
avoir protégéavoir protégé
deux enfantsdeux enfants
tziganes,tziganes,
M...
a pris un train …a pris un train …
pour nulle partpour nulle part
……
cogió un tren …
para ninguna
parte …
en janvier 44.en janvier 44.
Avec les deuxAvec les deux
enfants tziganesenfants tziganes
……
… en enero del
44. Con ambos
c...
Nos élèves ontNos élèves ont
souhaité quesouhaité que
vousvous
n’applaudissiezn’applaudissiez
paspas
Nuestros
alumnos dese...
leur entrée enleur entrée en
scène, que vousscène, que vous
reteniez vosreteniez vos
exclamationsexclamations
su salida al...
enen
reconnaissantreconnaissant
votre fillevotre fille
al reconocer a su
hija
ou votre fils,ou votre fils,
votre petitevotre petite
voisine,voisine,
o su hijo, su
vecinita,
ou votre arrièreou votre arrière
petit neveu, quepetit neveu, que
vous cherchiezvous cherchiez
plutôtplutôt
o su sobrinito...
les ombres deles ombres de
ceux qui ne sontceux qui ne sont
plus là,plus là,
las sombras de
los que ya no
están aquí,
et la grandeet la grande
ombre deombre de
MonsieurMonsieur
Joseph.Joseph.
y la gran sombra
de Monsieur
Joseph.
Ensuite, c’estEnsuite, c’est
promis, ils seronpromis, ils seron
très gais.très gais.
Queda prometido
que después
estarán m...
Car MonsieurCar Monsieur
Joseph l’était …Joseph l’était …
Puesto que
Monsieur Joseph
lo estaría…
LES FILLES ET LES GARÇONSLES FILLES ET LES GARÇONS
LAS CHICAS Y LOS CHICOS
-Hep,jeunes filles-Hep,jeunes filles
-Hep,jeunes gens-Hep,jeunes gens
-Eh, jovencitas
-Eh,muchachos
-Hep,mignonnes-Hep,mignonnes
-Hep,migons-Hep,migons
-Eh, guapas
-Eh, guapos
-Hep,mesdames-Hep,mesdames
-Hep,messieurs-Hep,messieurs
-Eh,señoras
-Eh,señores
-Ça fait trop longtemps-Ça fait trop longtemps
qu’on pense à vous,qu’on pense à vous,
-Hace mucho tiempo
que pensamos en v...
que l’on attendque l’on attend
ce rendez-vous.ce rendez-vous.
que esperamos
esta cita.
-On a tant rêvé-On a tant rêvé
de cet instant.de cet instant.
-Hemos soñado tanto
con este instante.
C’est arrivé,C’est arrivé,
mieux qu’un printempsmieux qu’un printemps
Ha llegado,
mejor que una primavera.
-On ne se connait qu’en songe.-On ne se connait qu’en songe.
On espère chacun de son côtéOn espère chacun de son côté
-Sól...
qu’il n’y aura pas de mensongesqu’il n’y aura pas de mensonges
dans la réalité.dans la réalité.
que no haya mentiras
en la...
Depuis toujours on nous ressasseDepuis toujours on nous ressasse
Desde hace tiempo se nos insiste en
que les gars / que les fillesque les gars / que les filles
sont bien comme il faut.sont bien comme il faut.
que los chicos...
Attention à l’espèce d’en face:Attention à l’espèce d’en face:
elle n’a que des défauts!elle n’a que des défauts!
Atención...
-Elles sont curieuses-Elles sont curieuses
-Ils sont vantards-Ils sont vantards
-Ellas son curiosas
-Ellos son presuntuosos
-Elles sont coûteuses-Elles sont coûteuses
-Ils sont avares-Ils sont avares
-Ellas son costosas
-Ellos son ávaros
-Elles sont peureuses-Elles sont peureuses
-Ils sont barbares-Ils sont barbares
-Ellas son miedosas
-Ellos son salvajes
-Elles sont menteuses-Elles sont menteuses
-Ils sont roublards-Ils sont roublards
-Ellas son mentirosas
-Ellos son astutos
-Elles sont gaffeuses-Elles sont gaffeuses
-Ils sont soiffards-Ils sont soiffards
-Ellas son torpes
-Ellos son borrachines
-Elles sont boudeuses-Elles sont boudeuses
-Ils sont braillards-Ils sont braillards
-Ellas son enfurruñonas
-Ellos son chi...
-Et capricieuses-Et capricieuses
-et puis flemmards-et puis flemmards
-Y caprichosas
-y además vagos
Enfin bref elles sontEnfin bref elles sont
affreuses!affreuses!
¡En resumen son horribles!
Pour tout dire ils sontPour tout dire ils sont
bizarres!bizarres!
¡Para decirlo todo son raros!
-On ne se connait qu’en songe.-On ne se connait qu’en songe.
On espère chacun de son côtéOn espère chacun de son côté
-Sól...
qu’il n’y aura pas de mensongesqu’il n’y aura pas de mensonges
dans la réalité.dans la réalité.
que no haya mentiras
en la...
Depuis toujours on nous ressasseDepuis toujours on nous ressasse
Desde hace tiempo se nos insiste en
que les gars / que les fillesque les gars / que les filles
sont bien comme il faut.sont bien comme il faut.
que los chicos...
Attention a l’espèce d’enAttention a l’espèce d’en
face:face:
Atención a la especie de
enfrente:
Elle n’a que des défauts!Elle n’a que des défauts!
¡No tiene más que defectos!
-Elles sont craintives-Elles sont craintives
-Ils sont moqueurs-Ils sont moqueurs
-Ellas son temerosas
-Ellos son burlones
-Elles sont futiles-Elles sont futiles
-Ils sont joueurs-Ils sont joueurs
-Ellas son fútiles
-Ellos son jugadores
-Elles sont plaintives-Elles sont plaintives
-Ils sont tricheurs-Ils sont tricheurs
-Ellas son quejicas
-Ellos son trampos...
-Elles sont fragiles-Elles sont fragiles
-Ils sont voyeurs-Ils sont voyeurs
-Ellas son frágiles
-Ellos son mirones
-Et possessives-Et possessives
-Ils sont voleurs-Ils sont voleurs
-Y posesivas
-Ellos son ladrones
-Elles sont fébriles-Elles sont fébriles
-Ils sont ronfleurs-Ils sont ronfleurs
-Ellas son febriles
-Ellos, roncadores
-Et abusives-Et abusives
-Et cavaleurs-Et cavaleurs
-Y abusivas
-Y canallas
Enfin bref elles sont débiles!, pourEnfin bref elles sont débiles!, pour
tout dire c’est un horreur!tout dire c’est un hor...
-On ne se connait qu’en songe.-On ne se connait qu’en songe.
On espère chacun de son côtéOn espère chacun de son côté
-Sól...
qu’il n’y aura pas de mensongesqu’il n’y aura pas de mensonges
dans la réalité.dans la réalité.
que no haya mentiras
en la...
Effaçons la méfianceEffaçons la méfiance
Apartemos la desconfianza
la fierté, les préjugés.la fierté, les préjugés.
el orgullo, los prejuicios.
Pour bien faire conaissancePour bien faire conaissance
Para conocernos bien
il nous faut partager.il nous faut partager.
debemos compartir.
Depuis toujours on nous faitDepuis toujours on nous fait
croirecroire
Desde siempre nos han
hecho creer
Que les gars / filles font bienQue les gars / filles font bien
des façonsdes façons
Que los chicos / chicas son
unos melin...
Arrêtons un peu cesArrêtons un peu ces
histoires.histoires.
Vamos a dejar a un lado estas
historias.
Vive les filles et les grçons!Vive les filles et les grçons!
¡Vivan las chicas y los chicos!
QU’EST-CE QU’ILS SE RACONTENTQU’EST-CE QU’ILS SE RACONTENT
QUÉ SE CUENTAN
– Salut!
– Salut.
– Ça va?
-¡Hola!
-¡Hola!
-¿Qué tal?
– Salut!
– Salut.
– Ça va?
-¡Bien! Tú, ¿qué
tal?
-Bien, ¿y tú?
-Bien…
Quand un homme croise unQuand un homme croise un
autre homme,autre homme,
Cuando un hombre se cruza
con otro hombre,
quand ces messieurs sequand ces messieurs se
rencontrent,rencontrent,
cuando estos señores se
encuentran,
devinez ce qu’ils sedevinez ce qu’ils se
racontent?racontent?
¿adivináis qué se cuentan?¿adivináis qué se cuentan?
Des histoires deDes histoires de
bonshommes !bonshommes !
¡Historias de hombretones!
– Bla, bla… la
bagnole
– Bla, bla … la
bagnole?
-Bla, bla … el
coche
-Bla, bla … ¿el
coche?
– Ha ha! Bla, bla
… la bagnole
– Voiture!
-Bla, bla … el
coche
-¡El coche!
Quand un homme croise unQuand un homme croise un
autre homme,autre homme,
Cuando un hombre se cruza
con otro hombre,
quand ces messieurs sequand ces messieurs se
rencontrent,rencontrent,
cuando estos señores se
encuentran,
devinez ce qu’ils sedevinez ce qu’ils se
racontent?racontent?
¿adivináis qué se cuentan?¿adivináis qué se cuentan?
Des histoires deDes histoires de
bonshommes !bonshommes !
¡Historias de hombretones!
– Bonjour.
– Bonjour.
– Ça va?
– Ça va bien?
-Buenas.
-Buenas.
-¿Qué tal?
-¿Va bien?
– On fait aller. Et
toi, tu vas bien?
– Ça peut aller,
et toi?
-Disons que ça
va…
-Tirando. Y tú,
¿vas bien?
-Se puede
lle...
Quand une femme croise uneQuand une femme croise une
autre femme,autre femme,
Cuando una mujer se cruzaCuando una mujer se...
quand ces dames sequand ces dames se
racontent,racontent,
cuando estas señoras se
encuentran,
devinez ce qu’elles sedevinez ce qu’elles se
racontent ?racontent ?
¿Adivináis qué se cuentan?¿Adivináis qué se cuentan?
Des histoires de bonnesDes histoires de bonnes
femmes !femmes !
¡Historias de buenas mujeres!¡Historias de buenas mujeres!
– Bla, bla… ma
robe … bla, bla
… nouvelle.
– Bla, bla …
dentelle.
-Bla, bla … mi
vestido … bla, bla
… nuevo
-Bla, bla … de...
– Bla, bla … ma
robe … bla, bla
… nouvelle …
– Bla, bla …
dentelle!
-Bla, bla … mi
vestido … bla, bla
… nuevo.
-Bla, bla …...
Quand une femme croise uneQuand une femme croise une
autre femme,autre femme,
Cuando una mujer se cruzaCuando una mujer se...
quand ces dames sequand ces dames se
racontent,racontent,
cuando estas señoras se
encuentran,
devinez ce qu’elles sedevinez ce qu’elles se
racontent ?racontent ?
¿Adivináis qué se cuentan?¿Adivináis qué se cuentan?
Des histoires de bonnesDes histoires de bonnes
femmes !femmes !
¡Historias de buenas mujeres!¡Historias de buenas mujeres!
Quand un homme rencontreQuand un homme rencontre
une femme,une femme,
Cuando un hombre se
encuentra con una mujer,
quand monsieur croisequand monsieur croise
madame,madame,
cuando un señor se cruza con
una señora,
devinez ce qu’ils racontent.devinez ce qu’ils racontent.
adivinad lo que se cuentan.adivinad lo que se cuentan.
Quand une femme rencontreQuand une femme rencontre
un homme,un homme,
Cuando una mujer seCuando una mujer se
encuentra con...
à l’envers c’est tout comme,à l’envers c’est tout comme,
al revés es exactamente lo
mismo,
alors, qu’est ce qu’ils sealors, qu’est ce qu’ils se
racontent?.racontent?.
así que, ¿qué es lo que se
cuentan?.
Ils se disent de petits mots,Ils se disent de petits mots,
Se dicen palabritas,
ils se lancent des petitils se lancent des petit
regards,regards,
se echan miraditas,
ils avancent pianissimoils avancent pianissimo
avanzan suavemente
pour pas faire de faux départ.pour pas faire de faux départ.
para no dar un paso en falso.
Ils parlent de tout et de rien,Ils parlent de tout et de rien,
Hablan de todo y de nada,
ils toussent ou ils se taisent.ils toussent ou ils se taisent.
Tosen o se callan.
Ils sont mal mais ils sont bien,Ils sont mal mais ils sont bien,
Están mal pero están bien,
ils son deux, ils se plaisent.ils son deux, ils se plaisent.
Son dos, se agradan.
Quand un homme rencontreQuand un homme rencontre
une femme,une femme,
Cuando un hombre se
encuentra con una mujer,
quand monsieur croisequand monsieur croise
madame,madame,
cuando un señor se cruza con
una señora,
devinez ce qu’ils sedevinez ce qu’ils se
racontent.racontent.
Adivinad lo que se cuentan.
Quand une femme rencontreQuand une femme rencontre
un homme,un homme,
Cuando una mujer se
encuentra con un hombre,
à l’envers c’est tout comme,à l’envers c’est tout comme,
al revés es exactamente lo
mismo,
alors, qu’est ce qu’ils sealors, qu’est ce qu’ils se
racontent?racontent?
Así que, ¿qué es lo que se
cuentan?
Ils se font quelquesIls se font quelques
promesses,promesses,
Se hacen algunas promesas,Se hacen algunas promesas,
ils échangent quelquesils échangent quelques
serments,serments,
intercambian algunos
juramentos,
ils se jurent sur leur jeunesseils se jurent sur leur jeunesse
se juran por su juventudse juran por su juventud
Qu’ils sont pleins deQu’ils sont pleins de
sentiments.sentiments.
Que están llenos de
sentimientos.
Ils dévoilent des petisIls dévoilent des petis
secrets,secrets,
Se desvelan pequeños
secretos,
ils avouent des petits défauts.ils avouent des petits défauts.
se confiesan pequeños fallos.se confiesan pequeños fallos.
Tout ce qu’ils se disent estTout ce qu’ils se disent est
encore vraiencore vrai
Todo lo que se dicen esTodo lo que se dice...
mais un jour ce sera faux…mais un jour ce sera faux…
pero un día será falso…
Quand un homme rencontreQuand un homme rencontre
une femme,une femme,
Cuando un hombre se
encuentra con una mujer,
quand monsieur croisequand monsieur croise
madame,madame,
cuando un señor se cruza con
una señora,
devinez ce qu’ils sedevinez ce qu’ils se
racontent.racontent.
Adivinad lo que se cuentan.
Quand une femme rencontreQuand une femme rencontre
un homme,un homme,
Cuando una mujer se
encuentra con un hombre,
à l’envers c’est tout comme,à l’envers c’est tout comme,
al revés es exactamente lo
mismo,
alors, qu’est ce qu’ils sealors, qu’est ce qu’ils se
racontent?racontent?
Así que, ¿qué es lo que se
cuentan?
Ils se cachent des petitsIls se cachent des petits
choses,choses,
Se esconden pequeñas
cosas,
ils soupçonnent, ilsils soupçonnent, ils
imaginent.imaginent.
sopechan, imaginan.sopechan, imaginan.
Ils s’envoient encore desIls s’envoient encore des
roses,roses,
Todavía se envían rosas,
mais fanées, pleins d’épines.mais fanées, pleins d’épines.
pero marchitas, llenas de
espinas.
Ils discutent de leur travaille,Ils discutent de leur travaille,
Discuten sobre su trabajo,
de la pluie ou des enfants.de la pluie ou des enfants.
sobre la lluvia o los niños.
Ils aimeraient desIls aimeraient des
retrouvailles,retrouvailles,
Les gustarían los
reencuentros,
mais rien n’est commemais rien n’est comme
avant…avant…
pero nada es como antes…
Quand un homme rencontreQuand un homme rencontre
une femme,une femme,
Cuando un hombre se
encuentra con una mujer,
quand monsieur croisequand monsieur croise
madame,madame,
cuando un señor se cruza con
una señora,
ce qu’ils se racontent, c’estce qu’ils se racontent, c’est
bizarre,bizarre,
lo que se cuentan es extraño,
ça fait des drôles d’histoires!ça fait des drôles d’histoires!
¡son historias divertidas!.
Hommage a MonsieurHommage a Monsieur
JosephJoseph
Homenaje a Monsieur Joseph
– Monsieur
Joseph … Ces
deux premières
chansons,
-Monsieur
Joseph … estas
dos primeras
canciones,
vous ne les avez
jamais
entendues.
no las había oído
usted jamás.
Vous les aviez
pourtant écrites
pour nous,
Sin embargo, las
había escrito
para nosotros,
dans l’espoir de
faire ensemble
les filles et les
garçons.
con la esperanza
de hacer cantar
juntos a las
chicas y los
chic...
Aujourd’hui
c’est enfin
possible.
Hoy es por fin es
posible.
Un peu grâce à
vous. Car
toujours vous
avez lutté
En parte gracias
a usted. Ya que
usted siempre ha
luchado
contre les
réparations …
heu, les
séparations …
contra las
reparaciones …
eh, las
separaciones …
Les hommes
d’un côté, les
femmes de
l’autre,
Los hombres a
un lado, las
mujeres a otro,
les blancs en
haut, les noirs
d’un côté,
los blanco arriba,
los negros a un
lado,
les femmes de
l’autre, les
blancs en haut,
las mujeres al
otro, los blancos
arriba,
les noirs d’un
côté, les femmes
de l’autre,
los negros a un
lado, las mujeres
al otro,
les blancs en
haut … les
blancs en haut,
los blancos
arriba … los
blancos arriba,
les noirs en bas,
les grands
blonds derrière
les fusils,
los negros abajo,
los rubios altos
detrás de los
fusiles,
les petits bruns
devant …
Vous disiez que
les divisions
los bajitos
morenos
delante…
Usted decía que
las divisiones
des hommes ne
tombent jamais
juste:
de hombres
nunca eran
justas:
le quotient, c’est
la bêtise, et le
reste, c’est la
peur.
el coeficiente, es
una tontería, y el
resto, es miedo.
Aujourd’hui,
regardez-nous,
Monsieur
Joseph:
Mírenos hoy,
Monsieur Joseph:
on multiplie, on
ajoute … On
chante!
multiplicamos,
añadimos …
¡cantamos!
– Merci Petit
Bernard. Merci
de t’être dévoué
-Gracias,
Bernard. Gracias
por haberte
sacrificado
pour donner
l’exemple de ce
qu’il ne faut pas
faire.
para dar ejemplo
de lo que no hay
que hacer.
– Qu’est-ce
qu’on dit à Petit
Bernard?
– Merci!
-¿Qué decimos a
Bernard?
-¡Gracias!
–Un discours
banal et
maladroit,
-Un discurso
simple y torpe,
péniblement
déchiffré sur un
vieux bout de
papier,
a duras penas
descifrado sobre
un viejo trozo de
papel,
un hommage
endormant et
pompeux,
-un homenaje
adormecedor y
pomposo,
voilà tout ce que
Monsieur
Joseph aurait
détesté.
justo lo que
Monsieur Joseph
habría detestado.
– Qu’est-ce
qu’on dit à P’tit
Bernard?
-¿Qué decimos a
Bernard?
– Monsieur
Joseph aurait
sans doute
apprécié un petit
hommage
-Monsieur
Joseph habría
apreciado sin
duda un pequeño
homena...
mais un
hommage
vraiment
chaleureux et
vivant.
pero un
homenaje
verdaderamente
caluroso y vivo.
– Il voulait que
tout soit vivant!
Même les
enterrement!
-Él quería que
todo fuese vivo.
¡Incluso los
entierros!.
– D’abord: pas
de lecture!
-Para empezar:
¡nada de
lecturas!.
La lecture est
une activité
intérieure,
La lectura es una
actividad
interior,
passionnante en
solitaire, mais
assommante en
groupe.
apasionante en
solitario, pero
pesado en grupo.
– Alors quand on
rédige un
compliment,
-Así que cuando
se redacta un
discurso,
il faut
l’apprendre par
coeur.
hay que
aprenderlo de
memoria.
– Et surtout ne
pas le réciter
comme si on le
lisait.
-Y sobre todo no
recitarlo como si
lo leyésemos.
Le dire comme si
on l’inventait.
Decirlo como si
lo inventásemos.
-Ensuite, il aurait
aimé qu’on lui
montre
-Además, le
habría gustado
que
mostrásemos
que toutes ses
leçons sont
restées dans
nos coeurs.
que todas sus
lecciones han
quedado en
nuestros
corazones.
– Comme il
disait:
“l’important
-Como el decía:
“lo importante
n’est pas d’avoir
des enfants,
mais des
héritiers” …
-no es tener
niños, sino
herederos”…
– A propos
d’héritage, il
disait aussi:
-A propósito de
herencia,
también decía:
“je n’ai pas
d’argent parce
que j’ai des
pensées”.
“no tengo dinero
porque tengo
pensamientos”.
– Des – pensées! - ¡Pen-sa-mien-
tos!
– En fin, je crois
surtout qu’il
aurait plus aimé
-En fin, creo que
sobre todo le
habría gustado
más
nous écouter
chanter que
bavarder!
escucharnos
cantar que
charlar
– Oui, allez, on
chante!
-Sí, vamos,
¡cantemos!
– Qu’est-ce
qu’on dit à
Monsieur
Joseph?
– Merci!
-¿Qué le decimos
a Monsieur
Joseph?
- ¡Gracias!
PAS VRAIMENT BEAUPAS VRAIMENT BEAU
NO VERDADERAMENTE BELLO
Côté pile, elle avait de longs cheveuxCôté pile, elle avait de longs cheveux
ondulant jusqu’à sa taille de guêpe,ondulant ...
un pas léger et un port gracieux, uneun pas léger et un port gracieux, une
robe claire sous un voile de crêpe.robe claire ...
Quand elle s’est retournée, on a vu laQuand elle s’est retournée, on a vu la
face couverte d’acné,face couverte d’acné,
Cu...
les hublots et les jouesles hublots et les joues
pleines de poches,pleines de poches,
los ojos y mejillas llenos de
bolsas,
les dents jaunies, le mentonles dents jaunies, le menton
en galoche.en galoche.
los dientes amarillentos, la
barbilla prom...
Et c’ était…Et c’ était…
pas vraiment beau.pas vraiment beau.
Y era…
para nada bonito.
Mambo…Mambo…
Mambo…Mambo…
Mambo…
Mambo…
Les médailles ont toujoursLes médailles ont toujours
des revers.des revers.
Las medallas siempre tienen
doble cara.
Un décor a toujours sonUn décor a toujours son
envers.envers.
Una decoración siempre
tiene su lado opuesto.
Ce qu’on voit, ce sont lesCe qu’on voit, ce sont les
apparences,apparences,
Lo que vemos son las
aparencias,
et ce qu’on dit, c’est paset ce qu’on dit, c’est pas
toujours ce qu’on pense.toujours ce qu’on pense.
y lo que decimos no ...
Au dehors, c’était une maisonAu dehors, c’était une maison
champêtre,champêtre,
Por fuera era una casa
campestre,
un jardin tout fleuri même enun jardin tout fleuri même en
decembre,decembre,
un jardín florido incluso en
diciembre,
plein de couleurs aux murs etplein de couleurs aux murs et
aux fenêtres,aux fenêtres,
las ventanas y muros llenos
de color...
des géraniums au balcon dedes géraniums au balcon de
la chambre.la chambre.
geranios en los balcones de
la habitación.
En entrat dans les lieux, on a vuEn entrat dans les lieux, on a vu
une pagaille à qui mieux mieux:une pagaille à qui mieux...
de la poussière et de lade la poussière et de la
graisse entassées,graisse entassées,
polvo y grasa acumulada,
du linge par terre, de ladu linge par terre, de la
vaisselle cassée.vaisselle cassée.
la ropa por el suelo y la vajilla
ro...
Et c’ était…Et c’ était…
pas vraiment beau.pas vraiment beau.
Y era…
para nada bonito.
Mambo…Mambo…
Mambo…Mambo…
Mambo…
Mambo…
Les médailles ont toujoursLes médailles ont toujours
des revers.des revers.
Las medallas siempre tienen
doble cara.
Un décor a toujours sonUn décor a toujours son
envers.envers.
Una decoración siempre
tiene su lado opuesto.
Ce qu’on voit, ce sont lesCe qu’on voit, ce sont les
apparences,apparences,
Lo que vemos son las
aparencias,
et ce qu’on dit, c’est paset ce qu’on dit, c’est pas
toujours ce qu’on pense.toujours ce qu’on pense.
y lo que decimos no ...
Devant nous s’étalait un beauDevant nous s’étalait un beau
villagevillage
Ante nosotros se extendía un
bonito pueblo
bien français, bien tranquillebien français, bien tranquille
et bien niché,et bien niché,
bien francés, bien tranquilo y
b...
environné de joyeuxenvironné de joyeux
pâturages,pâturages,
rodeado de alegres pastos,
et bien serré autour de sonet bien serré autour de son
clocher.clocher.
y bien apretado alrededor de
su campanario.
On a vu des habitants:On a vu des habitants:
Vimos a los vecinos:
une bigote, un saoûlard, desune bigote, un saoûlard, des
médisants,médisants,
una beata, un borracho, unos
cotillas,
des gens tout gris, avec unedes gens tout gris, avec une
drôle de mine,drôle de mine,
gente gris, con aspecto
divertido,
s’en revenant d’unes’en revenant d’une
méchante usine.méchante usine.
viniendo de hacer algo malo.
Et c’ était…Et c’ était…
pas vraiment beau.pas vraiment beau.
Y era…
para nada bonito.
Mambo…Mambo…
Mambo…Mambo…
Mambo…
Mambo…
Les médailles ont toujoursLes médailles ont toujours
des revers.des revers.
Las medallas siempre tienen
doble cara.
Un décor a toujours sonUn décor a toujours son
envers.envers.
Un decorado siempre tiene su
lado opuesto.
Ce qu’on voit, ce sont lesCe qu’on voit, ce sont les
apparences,apparences,
Lo que vemos son las
aparencias,
et ce qu’on dit, c’est paset ce qu’on dit, c’est pas
toujours ce qu’on pense.toujours ce qu’on pense.
y lo que decimos no ...
Et c’ était…Et c’ était…
pas vraiment beau.pas vraiment beau.
Y era…
para nada bonito.
Hors SujetHors Sujet
Fuera de lugar
– Et c’était …
pas vraiment
beau,
-Y no era … nada
bonito,
– Oh, Laly, elle
est finie, la
chanson!
-Oh, Laly, ¡la
canción ha
acabado!
- … pas vraiment
beau. Mambo,
mambo …
-…verdaderamente
nada bonito.
Mambo,
mambo...
– Laly, tu veux
faire soliste
maintenant?
-Laly, ¿quieres
hacer ahora de
solista?
– Pardon … -Perdón…
– On avait dit:
pas le droit
d’être triste.
-Habíamos dicho:
nada de estar
trsite.
– Pardon,
pardon.
-Perdón, perdón.
Je pensais juste
que c’était la
dernière
chanson
-Justo pensaba
que era la última
canción
qu’il nous avait
donnée, en
décembre 43.
que nos había
dado, en
diciembre del 43.
Et qu’on avait
tellement ri en la
travaillant …
Y que nos
habíamos reído
tanto
trabajándola…
-Ça oui! Pour
rigoler, on a
rigolé, nous
aussi!
-¡Eso sí! Reír, nos
hemos reído
mucho, ¡nosotros
también!
– Et qu’on a
tellement pleur
…
-Y que hemos
llorado tanto…
… qu’on l’a
tellement mal
chantée,
… que la hemos
cantado tan mal,
un mois plus
tard, sans lui
un mes más
tarde, sin él
Les médailles
ont toujours des
revers, un décor
a toujours son
envers…
Las medallas
tienen siempre
reversos, un
decorado t...
– Là, il aurait dit:
“rangez les
mouchoirs,
-Ahí, el habría
dicho: “guardad
los pañuelos,
les filles, vous
êtes hors sujet”
muchachas,
estáis fuera de
lugar”
Monsieur
Joseph n’avait
pas écrit
Monsieur Joseph
no escribió
beaucoup de
chansons sur la
guerre.
muchas
canciones sobre
la guerra.
Les rares qu’on
a retrouvées,
Las pocas que
hemos
encontrado,
il ne nous les
avait jamais
données à
chanter …
no nos las había
dado jamás para
cantar…
– Pierre … tu
crois vraiment
que les
mouchoirs,
-Pierre … ¿de
verdad crees que
los pañuelos,
c’est déjà hors
sujet?
están ya fuera de
lugar?
– Heu … non, on
peut, bien sûr …
mais pas en
spectacle.
-Eh… no, se
puede, por
supuesto… pero
no en el espectáculo
En tout cas
c’était pas prévu
dans le
spectacle.
En todo caso no
estaba previsto
en el
espectáculo.
– C’est vrai, tout
le travail qu’on a
fait pour monter
un spectacle
bien,
-Es verdad, todo el
trabajo que hemos
hecho para...
c’est pas pour
qu’au dernier
moment les filles
se laissent aller
…
no es para que
en el último
momento las
chicas se dejen...
– Si! Justement
…
-¡Sí!
Justamente…
– Le travail, une
fois qu’il est fait,
il faut l’oublier.
-El trabajo, una
vez que está
hecho, hay que
olvidarlo.
Se laisser aller.
C’est ce qu’il
nous disait
toujours:
Dejarse llevar. Es
lo que él nos
decía siempre:
travailler, c’est
apprendre à tout
connaître de la
route à suivre,
trabajar, es
aprender a
conocer la ruta a
seguir,
mais c’est aussi
découvrir les
paysages
autour.
pero también es
descubrir los
paisajes de
alrededor.
Comme ça,
après, pour vivre
en vrai,
Así, después,
para vivir de
verdad,
on peut
s’écarter du
chemin sans
risquer de se
perdre.
podemos
apartarnos del
camino sin riesgo
de perdernos.
– Il disait que
deux choses
seulement sont
intéressantes:
-Él decía que sólo
dos cosas son
interesantes:
ce qui est
complètement
travaillé, et ce
qui ne l’est pas
du tout.
lo que está
completamente
trabajado, y lo
que no lo est...
Le spontané.
– Comme les
carottes ou les
petits pois:
Lo espontáneo.
-Como las
zanahorias o los
guisantes:
c’est bon quand
c’est mijoté
longtemps, ou
alors quand
c’est cru.
están buenos
cuando se cocinan
mucho tiempo, o
bien cuan...
ce qui est sans
intérêt, c’est le
travail à moitié.
Lo que no tiene
interés, es el
trabajo a medias.
– A moitié cuit,
c’est pas bon …
-Medio cocido, no
está bueno…
– Alors laissez-
nous un peu être
spontanées.
-Así que déjenos
un poco ser
espontáneas.
– Dites, c’est
bien gentil, vos
intermèdes
improvisés, mais
…
-Son bonitos tus
intermedios
improvisados,
pero …
– C’est pas
improvisé du
tout!
-¡No es
improvisado para
nada!
On l’avait prévu,
ce petit
dialogue, non?
Habíamos
previsto este
pequeño diálogo,
¿no?
– Oui! Et on avait
même prévu de
dire que c’était
prévu!
-¡Sí! Y también
habíamos
previsto decir
que estaba
previsto.
– Alors, ces
rares chansons
de guerre?
-Entonces, ¿esas
extrañas
canciones de
guerra?
– Oui, “Le petit
train…”
-Sí, “el pequeño
tren!
– N’empêche,
mon petit refrain
tout seule,
-No impidas mi
pequeño
estribillo sola,
mes mouchoirs,
ça a beau avoir
été prévu, et
répété …
mis pañuelos,
bien podría
haber estado
previsto, y
ensayado…
quand je l’ai fait,
j’ai cru que
c’était spontané
…
cuando lo he
hecho, he creído
que era
espontáneo…
– “Le petit train”
est une chanson
qu’on a
retrouvée
-”El pequeño
tren” es una
canción que
hemos
encontrado
dans un de ses
cahiers, après
son départ …
en uno de sus
cuadernos,
después de su
partida…
comme l’autre
chanson,
tzigane, sur une
feuille à part.
como la otra
canción, cíngara,
en una hoja
aparte.
Nous ne sommes
pas sûrs qu’elle
était de lui …
No estamos
seguros que sea
de él…
comme l’autre
chanson,
tzigane, sur une
feuille à part.
Nous ne sommes
pas sûrs qu’elle
était de lui …
-Monsieur
Joseph … ...
LE TRAINLE TRAIN
EL TREN
Le petit train s’en va dans laLe petit train s’en va dans la
campagne.campagne.
El pequeño tren va por el
campo.
Le petit train s’en va dans laLe petit train s’en va dans la
campagne,campagne,
El pequeño tren va por el
campo,
tous les oiseauxtous les oiseaux
l’accompagnent…l’accompagnent…
todos los pájaros lo
acompañan…
tous les oiseaux…tous les oiseaux…
todos los pájaros…
Au coup de sifflet,Au coup de sifflet,
Suena el silbato,
un coup de soufflet,un coup de soufflet,
sopla el fuelle,
et ça démarreet ça démarre
y arranca
dans le tintamarre.dans le tintamarre.
entre el estruendo.
La locomotiveLa locomotive
La locomotora
elle est poussive,elle est poussive,
es renqueante,
tire ses wagonstire ses wagons
tira de sus vagones
qui sont trop longs.qui sont trop longs.
que son demasiado largos.
Le ciel se noircitLe ciel se noircit
El cielo se oscurece
d’un trait de suie.d’un trait de suie.
con una línea de hollín.
Le conducteurLe conducteur
El conductor
pousse la vapeur.pousse la vapeur.
empuja el vapor,
Le convoi serpenteLe convoi serpente
El convoi serpentea
au long des pentes.au long des pentes.
a lo largo de las pendientes.
Il est trop lourd,Il est trop lourd,
Es demasiado pesado,
crie au secours.crie au secours.
pide auxilio.
Le petit train s’en va dans laLe petit train s’en va dans la
campagne.campagne.
El pequeño tren va por el
campo.
Le petit train s’en va dans laLe petit train s’en va dans la
campagne,campagne,
El pequeño tren va por el
campo,
tous les oiseauxtous les oiseaux
l’accompagnent…l’accompagnent…
todos los pájaros lo
acompañan…
La France est champêtre mais lesLa France est champêtre mais les
fenêtres sont condamnées,fenêtres sont condamnées,
Franci...
tout est fermé.tout est fermé.
todo está cerrado.
Tous les passagers, pourTous les passagers, pour
voyager,voyager,
Todos los pasajeros, para
viajar,
sont à la dure dans lessont à la dure dans les
voitures.voitures.
van con mano dura en los
vagones.
Sans manger ni boire, sansSans manger ni boire, sans
même y croire,même y croire,
sin comer ni beber, sin ni
siquiera cree...
parqués débout, ils quittentparqués débout, ils quittent
tout.tout.
acorralados de pie,
abandonan todo.
Secoués sur les rails commeSecoués sur les rails comme
du bétail,du bétail,
Sacudidos sobre los raíles
como el ganado,
vont dans des camps,vont dans des camps,
femmes et enfants.femmes et enfants.
van por los campos, mujeres
y niños.
Le petit train s’en va enLe petit train s’en va en
Allemagne,Allemagne,
El pequeño tren entra en
Alemania,
tous les oiseaux s’entous les oiseaux s’en
éloignent…éloignent…
todos los pájaros se alejan…
MAMAMAMA
MAMA
Mama, souffle la braiseMama, souffle la braise
Mama, approche la chaiseMama, approche la chaise
Mama, sopla las brasas
Mam...
Mama, j’ai un peu froidMama, j’ai un peu froid
Mama, ouvre tes brasMama, ouvre tes bras
Mama, tengo un poco de frío
Mama, ...
La nuit tombe.La nuit tombe.
Le ciel se plombe.Le ciel se plombe.
La noche cae.
El cielo se oscurece.
Au fond du coeurAu fond du coeur
pèse une peur…pèse une peur…
En el fondo del corazón
pesa un temor…
Le seul nidLe seul nid
des démunisdes démunis
El único nido
de los desamparados
Le seul secours,Le seul secours,
c’est l’amour.c’est l’amour.
El único socorro,
es el amor.
Sur nos âmesSur nos âmes
penche ta flamme.penche ta flamme.
Inclina tu llama
sobre nuestras almas.
Des ombres hantent…Des ombres hantent…
Alors chante…Alors chante…
Sombras acechan…
Así que canta…
Les chants des gens du voyage,Les chants des gens du voyage,
les refrains un peu sauvagesles refrains un peu sauvages
Los ...
qui font pleurer, qui font rire,qui font pleurer, qui font rire,
les mélopées qui chavirent.les mélopées qui chavirent.
qu...
C’est une guitare qui console,C’est une guitare qui console,
c’est un violon qui s’envole,c’est un violon qui s’envole,
Es...
Des pieds et des mains qui bougent…Des pieds et des mains qui bougent…
C’est le noir qui devient rouge.C’est le noir qui d...
Mama, chasse la peineMama, chasse la peine
qu’on promène dans nos veines.qu’on promène dans nos veines.
Mama, ahuyenta la ...
Mama, chasse la haineMama, chasse la haine
qui sur nous se déchaîne.qui sur nous se déchaîne.
Mama, ahuyenta el odio que s...
……Le seul nidLe seul nid
des démunisdes démunis
…El único nido
de los desamparados
Le seul secours,Le seul secours,
c’est l’amour.c’est l’amour.
El único socorro,
es el amor.
Sur nos âmesSur nos âmes
penche ta flamme.penche ta flamme.
Inclina tu llama
sobre nuestras almas.
Des ombres hantent…Des ombres hantent…
Alors chante…Alors chante…
Sombras acechan…
Así que canta…
Les chants des gens du voyage,Les chants des gens du voyage,
les refrains un peu sauvagesles refrains un peu sauvages
Los ...
qui font pleurer, qui font rire,qui font pleurer, qui font rire,
les mélopées qui chavirent.les mélopées qui chavirent.
qu...
C’est une guitare qui console,C’est une guitare qui console,
c’est un violon qui s’envole,c’est un violon qui s’envole,
Es...
Des pieds et des mains qui bougent…Des pieds et des mains qui bougent…
C’est le noir qui devient rouge.C’est le noir qui d...
Les tziganesLes tziganes
Los gitanos
– Mon père, il dit
que les tziganes,
c’est rien
-Mi padre dice
que los gitanos
no son
que des voleurs
de poules. Ils ne
méritent pas
-que ladrones de
gallinas. No se
merecen
qu’on pleure sur
leur sort.
– Il est dans la
salle ton père?
que lloremos su
suerte.
-¿Está tu padre
en la sala?
– Non! Lui, en
dehors de ses
poules et de ses
canards,
-¡No! Excepto sus
gallinas y sus
patos,
je ne sais pas ce
qui l’intéresse!
no sé que le
interesa.
Hé, et puis s’il
avait été là,
j’aurais rien dit:
Y además, si
hubiera estado
aquí, yo no
habría dicho
nada:
pas envie de
goûter au
martinet
¡no tengo ganas
de llevarme una
torta
en rentrant à la
maison!
al volver a casa!
– De toutes
façons, ici, ne
pas aimer les
gitans,
-De todas
maneras, aquí,
que no te gusten
los gitanos,
ça dois pas être
un péché. Ou
alors tout le
monde
no debe ser un
pecado. O bien
todo el mundo
est plus ou
moins pécheur!
es más o menos
pecador.
– Les
romanichels!
Les pouilleux!
Les mouches!
-¡Los gitanos!
¡Los piojosos!
¡Las moscas!
– Arrêtez donc!
Les romanos, les
manouches, les
mouches …
-¡Para ya! Los
romanís, los
gitanos, las
moscas …
c’est comme
pour les
allemands
quand on dit les
boches ou les
chleus!
es como cuando
a los alemanes
les decimos
alemanes (...
Vous n’allez tout
de même pas
insinuer que les
gens d’ici aiment
autant les
allemands que
les tziganes!
¡No iréis a
insinu...
-Non bien sûr.
Ceux qui n’ont
pas de poules
-Por supuesto que
no. Los que no
tienen gallinas
n’ont rien à dire
contre les
bohémiens. Et
peu de gens ont
des poules!
no tienen nada que
decir contra los
gitanos. ¡Y poc...
– Dis tout de
suite que mon
père préférait
les fritz!
-¡Di que mi padre
prefería a los
soldaduchos
alemanes!
– Je dis pas ça.
– Tu dis pas ça
mais tu le
penses!
-Yo no digo eso.
-¡No lo dices pero
lo piensas!
– Je le pense
même pas, te
fâche pas!
-Tampoco lo
pienso, ¡no te
enfades!
– Je ne me fâche
pas … mais on
en reparlera.
-No me enfado …
pero lo
hablaremos.
– Bon, c’est fini
vous deux? Vous
n’avez pas
honte, en
public?
-Bueno, ¿habéis
acabado
vosotros dos?
¿No os da
vergüenza, ...
– Pardon. Vous
voyez, les
gitans, même
quand ils sont
pas là,
-Perdón. Ya veis,
los gitanos incluso
cuando no están
ça sème la
pagaille.
– Oh, les
allemands aussi
siembran la
discordia.
-Oh, los alemanes
también
ont semé una
pagaille, dans
leur genre…
han sembrado
discordia, a su
manera …
– Presque aussi
grande…
-Y bien grande…
– Bon, ça va, on
est là pour
chanter ou pour
se disputer?
- Bueno, está
bien, ¿estamos
aquí para cantar
o para reñir?
– Il y avait une
bohémienne qui
avait dit la bonne
aventure à ma
mère.
-Había una gitana
que le dijo la
buena ventura a
mi...
Elle ne lui avait
même pas
demandé
d’argent!
¡No le pidió
dinero a mi
madre!
– Parce qu’elle
lui avait déjà pris
avant!
-¡Porque ya se lo
habría cogido
antes!
– Pas du tout!
Parce que
l’aventure n’était
pas bonne.
-¡Para nada!
Porque la
ventura no era
buena.
Elle a préféré ne
rien dire, et ne
rien demander.
Ella prefirió no
decir nada y no
pedir nada.
– Normal, si ella
a rien dit!
-Normal, ¡si no le
dijo nada!
– Elle a juste dit:
“ton avenir
ressemble au
mien” …
-Sólo dijo: “tu
porvenir se
parece al mío” …
– Et si Monsieur
Joseph n’avait
pas caché
-Y si Monsieur
Joseph no
hubiera
escondido
les deux petits
tziganes …
a los dos
gitanicos…
– Il n’y avait que
lui pour cacher
des romanos!
- ¡No había nadie
más que él para
esconder a los
gitanos!
– Je me
souviens, un
jour, il avait osé
nous dire
- Me acuerdo que
un día, se atrevió
a decirnos
qu’il amait bien
les tziganes
parce qu’ils
étaient bons
musiciens,
que a él le
gustaban los
gitanos porque
eran buenos
mús...
et qu’un peuple
qui fait de la
bonne musique
y que un pueblo
que hace buena
música
ne peut pas être
vraiment
mauvais.
no puede ser
verdaderamente
malo.
Par contre, si on
écoutait la
musique
allemande
Por el contrario,
si escuchásemos
la música
alemana
des cinquante
dernières
années,
de los últimos
cincuenta años,
on pouvait
comprendre des
choses …
podríamos
comprender las
cosas…
– Peut-être, mais
il disait aussi
que la musique
militaire
- Puede ser, pero
también decía
que la música
militar
est une horreur.
Alors que les
soldats ne sont
pourtant pas
tous mauvais!
es un horror. ¡Y
no por eso todos
los soldados s...
– Là, je suis
d’accord avec
René.
-En eso estoy de
acuerdo con
René.
Et il y a des gens
qui chantent
affreusement
faux,
Y hay personas
que cantan
tremendamente
mal,
tout en étant
très gentils.
– Toi, par
exemple!
a pesar de ser
muy amables.
- ¡Tú, por
ejemplo!
– Hé, déjà, tout à
l’heure, je me
suis dévoué
- Me estoy
esforzando
pour faire
exprès de parler
faux, alors si
maintenant vous
m’accusez en
plus
para hablar
agudo, si además
me acusáis
de chanter faux,
c’est vraiment
ma fête!
de cantar
desafinado, ¡lo
que me faltaba!
– On ne peut pas
t’accuser de
chanter faux:
- No te podemos
acusar de cantar
desafinado:
dans le choeur,
on te voit ouvrir
la bouche mais
personne ne t’a
jamais entendu!
en el coro, te
vemos abrir la
boca pero ¡...
– Hé, les filles,
c’est trop facile
de critiquer
- Eh, para las
chicas es
demasiado fácil
criticar
des garçons, à
notre âge! Je ne
chante pas faux,
madame,
de los chicos, ¡a
nuestra edad!. Yo
no canto
desafinado,
señora,
je cherche ma
voix d’homme!
¡yo busco mi voz
de hombre!.
-On s’éloigne
assez nettement
du sujet,
- Nos estamos
alejando del
tema,
mais on va se
débrouiller pour
y revenir au plus
vite.
pero volvemos a
retomar el tema
lo más rápido
posible.
– Oui, on se
chamaille un
peu,
- Sí, nos
peleamos un
poco,
parfois même on
s’oppose
franchement,
a veces incluso
estamos
francamente en
contra,
mais c’est
comme les
grandes
familles,
pero es como en
las grandes
familias,
on est tout de
même unis et on
finit toujours par
se réconcilier,
estamos unidos y
acabamos
siempre por
reconciliarnos
avec quelques
chansons.
con algunas
canciones.
– Alors là,
Estelle, bravo
pour la liaison!
- En fin, Estelle,
¡bravo por la
unión!
– Oui, une
grande famille,
avec des
garçons,
- Sí,una gran
familia, con
chicos
et des filles qui
pensent et qui
agissent
différemment,
y chicas que
piensan y actúan
diferente,
qui s’aiment ou
qui se détestent,
que se quieren o
se detestan,
mais qui ont un
même sang dans
les veines
pero que tienen
la misma sangre
en las venas
et une même
culture dans la
tête
y una misma
cultura en la
cabeza
– Comme la
France. Une
famille
nombreuse!
- Como Francia.
¡Una familia
numerosa!.
Musique! ¡Música!
LA FAMILLE NOMBREUSELA FAMILLE NOMBREUSE
LA GRAN FAMILIA
C’est une famille nombreuse, une familleC’est une famille nombreuse, une famille
heureuse, á chaque nouvel enfant qui naît...
C’est une famille nombreuse, une familleC’est une famille nombreuse, une famille
glorieuse car toute la France s’yglorieus...
L’aîne, c’est Désiré. Il fera un bon curé puisqu’ilL’aîne, c’est Désiré. Il fera un bon curé puisqu’il
sait le latin et qu...
Ensuite il y a Nicole qui sera maîtresse d’école: siEnsuite il y a Nicole qui sera maîtresse d’école: si
le frère est myst...
Le suivant c’est Albert. Il sera militaire. Avec leLe suivant c’est Albert. Il sera militaire. Avec le
goupillon, il faut ...
Derrière c’est Joséphine, qui reste à la cuisine.Derrière c’est Joséphine, qui reste à la cuisine.
Pour le moral des troup...
Joséphine en cuisine, et Albert militaire,Joséphine en cuisine, et Albert militaire,
la Nicole à l’ecole, Désiré enla Nico...
C’est une famille nombreuse, une familleC’est une famille nombreuse, une famille
heureuse, á chaque nouvel enfant qui naît...
C’est une famille nombreuse, une familleC’est une famille nombreuse, une famille
glorieuse car toute la France s’yglorieus...
Et puis voici Gontran,qui sera paysan,vu qu’ilEt puis voici Gontran,qui sera paysan,vu qu’il
aime déjà bien se rouler dans...
Après lui c’est Simone: on en fera une bonne.Après lui c’est Simone: on en fera une bonne.
Pour faire le lit des riches, i...
Et notre grand Gaston, il fera un beau garçon,Et notre grand Gaston, il fera un beau garçon,
un garçon de café pour soulag...
Et la petite Yvette, peut-être elle sera vedette.Et la petite Yvette, peut-être elle sera vedette.
Elle chantera dans les ...
Notre Yvette en vedette, le Gaston enNotre Yvette en vedette, le Gaston en
garçon, et Simone en bobonne,garçon, et Simone ...
Joséphine en cuisine, et Albert militaire,Joséphine en cuisine, et Albert militaire,
la Nicole à l’ecole, Désiré enla Nico...
C’est une famille nombreuse, une familleC’est une famille nombreuse, une famille
heureuse, á chaque nouvel enfant qui naît...
C’est une famille nombreuse, une familleC’est une famille nombreuse, une famille
glorieuse car toute la France s’yglorieus...
Il y a aussi Baptiste,qui sera coureur cycliste , ilIl y a aussi Baptiste,qui sera coureur cycliste , il
a une belle casqu...
Quant à la Marie-Pierre , elle deviendra fermièreQuant à la Marie-Pierre , elle deviendra fermière
, élèvera des cochons, ...
Et notre cher Edgar, il sera chef de gare, sur lesEt notre cher Edgar, il sera chef de gare, sur les
traces de son père, o...
Enfin la petit Margot fera des tas de marmots,Enfin la petit Margot fera des tas de marmots,
selon la tradition et les bes...
Margot pleine de marmots, et EdgarMargot pleine de marmots, et Edgar
chef de gare, Marie-Pierre en fermière,chef de gare, ...
Notre Yvette en vedette, le Gaston enNotre Yvette en vedette, le Gaston en
garçon, et Simone en bobonne,garçon, et Simone ...
Joséphine en cuisine, et Albert militaire,Joséphine en cuisine, et Albert militaire,
la Nicole à l’ecole, Désiré enla Nico...
C’est une famille nombreuse, une familleC’est une famille nombreuse, une famille
heureuse, á chaque nouvel enfant qui naît...
C’est une famille nombreuse, une familleC’est une famille nombreuse, une famille
glorieuse car toute la France s’yglorieus...
Madame la directriceMadame la directrice
La señora directora
-Mesdemoiselles,
à quoi servent
les caves
-Señoritas, ¿para
qué sirven los
sótanos
de notre
établissement?
– À entreposer
du matériel.
de nuestro
centro?
-Para almacenar
material.
– Réponse
incomplète.
N’abritent-elles
pas
-¡Respuesta
incompleta! ¿No
protegen
des éléments
moins inertes
que du matériel?
…
elementos menos
inertes que el
material?...
– Des souris, des
araignées…
- Ratones, arañas
…
– Mademoiselle,
en temps de
guerre et de
bombardements
-Señorita, en
tiempos de
guerra y
bombardeos,
une cave n’a-t-
elle pas mieux à
abriter que des
souris et des
araignées?
¿un sótano no
sirve para nada
mejor que
proteger...
– Heu … nous. Et
vous.
-Eh … nosotros.
Y usted.
– Merci d’y
penser. Et en
dehors de cela,
-Gracias por
pensar. Y fuera
de eso,
à quoi d’autre
peut-elle servir,
notre cave? … A
rien!
¿para qué otra
cosa puede
servir nuestro
sótano? ¡Para
nada!
Alors expliquez-
moi un peu ce
que vous y faites
en dehors des
alertes!
¡Así que,
explíquenme un
poco lo que
hacen ahí si ...
– Nous y
chantons.
-Cantamos.
– Vous y
chantez! J’en
suis fort aise.
-¡Cantan!. Estoy
contentísima.
– Vous y
chantez! J’en
suis fort aise.
-¡Cantan!. Estoy
contentísima.
– Parce que le
son ne résonne
pas du tout,
-Porque el sonido
no resuena nada
de nada,
c’est très
différent de la
chapelle par
exemple.
es muy diferente
a la capilla, por
ejemplo.
Et la cave est un
endroit où l’on a
trés souvent
peur,
Y el sótano es un
lugar en el que a
menudo tenemos
miedo,
même en dehors
des alertes.
Alors le chant
est très différent
…
incluso fuera de
las alertas. Así
que el canto es
muy dife...
– Très différent,
très différent …
-Muy diferente,
muy diferente…
En quoi cette
éventuelle
différence
justifie-t-elle vos
incartades?
¿Y cómo justifica
esta diferencia
sus
despropósitos?
– La peur,
l’obscurité, et le
son très …
- El miedo, la
oscuridad, y el
sonido muy …
– Très différent.
– Tout cela nour
oblige à une
concentration
totale
-Muy diferente.
-Todo eso nos
obliga a estar
totalmen...
sur nos voix, nos
souffles, notre
musique …
en nuestra voz,
nuestra
respiración,
nuestra música
…
– Mesdemoiselles,
vous êtes folles!
-Señoritas, ¡están
locas!.
Si vous aimez
avoir peur, je
vais vous gâter,
moi!
Si les gustar
pasar miedo, yo
me encargaré,
¡yo!.
Vous ne trouvez
pas que la
guerre est
suffisante pour
cela?!
¿No piensan que
la guerra es
suficiente para
eso?
– Ce que j’essaie
de vous dire,
c’est qu’on
trouve ainsi
-Lo que trato de
decirle, es que
de esta manera
encontramos
dans le chant
une émotion
qu’on aurait pas
dans une salle
de classe.
en el canto una
emoción que no
habríamos
encontrado e...
Et une exigence
de travail…
Y una exigencia
de trabajo…
– De travail!
Voyez-vous cela!
Et qui vous a mis
ces idées dans
la tête?
-¡De trabajo!
¡Vean eso! ¿Y
quién les ha
metido e...
– Personne,
Madame
Godichon.
-Nadie, Madame
Godichon.
– Personne, bien
entendu. Mais je
suppose que
Monsieur Joseph
-Nadie, desde
luego. Pero
supongo que
Monsieur Joseph
est au courant et
qu’il est très
intéressé par
votre
expérience.
está al tanto y
que está muy
interesado en su
experiencia.
Peut-être même
qu’il
l’encourage?
¿Puede ser
incluso que él les
anime?
– Monsieur
Joseph est très
content de nos
progrès en
chant.
-Monsieur
Joseph está muy
contento con
nuestro progreso
en can...
– Et je suppose
que vous
répétez
-Y supongo que
ustedes ensayan
son répertoire
fantaisiste?
Décidément, ce
professeur
su repertorio
fantasioso.
Decididamente,
este profesor
a des méthodes
et une influence
désastreuses.
tiene unos
métodos y una
influencia
desastrosa.
J’ai fait une
erreur en
acceptant ce
professeur …
Cometí un error
aceptando a este
profesor…
communiste,
mais je vais la
réparar, croyez-
moi!
comunista, pero
voy a repararlo,
¡creánme!
Vous pouvez
disposer,
mesdemoiselles.
Pueden retirarse,
señoritas.
– Madame
Godichon, si
vous le
permettez,
-Madame
Godichon, si lo
permite,
à la prochaine
alerte, nous
aimerions
chanter dans la
cave, pour vous
montrer.
en la próxima
alerta, nos
gustaría cantar
e...
Et nous serions
heureuses que
vous chantiez
avec nous.
Y estaríamos
contentos de que
cantase con
nosotros.
Vous verrez, on
sent alors … on
sent alors son
âme mille fois
mieux
Verá, entonces
sentimos …
entonces
sentimos su alma
mi...
ou même qu’à
l’église.
o que en la
iglesia incluso.
– Impertinente! -¡Impertinente!
- Et c’est ainsi,
mesdames et
messieurs, que
madame
Godichon,
-Y es así, señoras
y señores, como
Madame
Godichon,
directrice du
collège de
jeunes filles,
directora del
colegio de
chicas,
a fini par chanter
dans les caves
pendant les
alertes,
acabó por cantar
en los sótanos
durante las
alertas,
et y a
apparemment
pris goût.
– Aux alertes?
y aparentemente
le cogió gusto.
-¿A las alertas?
– Au chant,
malin! Des
mauvaises
langues
-¡Al canto, pillín!
Las malas
lenguas
prétendent
même qu’elle est
descendue
parfois chanter
toute seule
dicen que incluso
bajó a veces a
cantar sola
en dehors des
alertes,
fuera de las
alertas,
mais je ne pense
pas que
Monsieur
Joseph
pero no creo que
Monsieur Joseph
l’ai convertie à
ce point!
la haya
convertido hasta
ese punto.
– Si tout ceci est
faux ou éxagéré,
n’hésitez pas à
nous démentir,
-Si todo esto es
falso o
exagerado, no
dude en
desmenti...
madame
Godichon.
– Non, non, tout
est vrai!
madame
Godichon.
-No, no, ¡todo es
cierto!
– Même … toute
seule, dans la
cave?
-Incluso …
¿completamente
sola en el
sótano?
– Ah … Je laisse
le mystère! …
-Ah … ¡dejo el
misterio!
– Alors, pour
madame
Godichon,
-Así que, para
madame
Godichon,
voici la seule
chanson de
Monsieur
Joseph qu’elle
ait accepté
aquí tienen la
única canción de
Monsieur Joseph
que aceptó
de chanter
quelques fois
avec nous: “Le
pays d’en
France”.
cantar algunas
veces con
nosotros: “El país
de Francia”
LE PAYS D’EN FRANCELE PAYS D’EN FRANCE
EL PAÍS DE FRANCIA
Le paradis n´est pas auLe paradis n´est pas au
dessus de nos têtes.dessus de nos têtes.
El paraíso no está por encima
de n...
Le paradis, amis, nous lLe paradis, amis, nous l
´avons sous nos pieds.´avons sous nos pieds.
El paraíso, amigos, lo
tenem...
Pourquoi pousser si loin unePourquoi pousser si loin une
impossible quête?impossible quête?
¿Por qué llevar tan lejos una
...
À nos regards blessés, ilÀ nos regards blessés, il
s’offre tout entier.s’offre tout entier.
A nuestras miradas heridas,
se...
Les jardins de l´Eden, bienLes jardins de l´Eden, bien
mieux qu´à Babylone,mieux qu´à Babylone,
Los jardines del Edén, muc...
étendent leurs splendeurs, deétendent leurs splendeurs, de
Provence en Bretagne.Provence en Bretagne.
extienden su esplend...
Et les fleurs et les fruits seEt les fleurs et les fruits se
cultivent ou se donnentcultivent ou se donnent
Y las flores y...
dans la douceur des prés,dans la douceur des prés,
dans la gloire des montagnes.dans la gloire des montagnes.
en la dulzur...
C´est le pays d´en France,C´est le pays d´en France,
Es el país de Francia,
la terre de notre enfancela terre de notre enfance
la tierra de nuestra infancia,
par les dieux souvent béni,par les dieux souvent béni,
a menudo bendecida por los
dioses,
par les hommes parfois puni.par les hommes parfois puni.
a veces castigada por los
hombres.
Peut-être que les anges sontPeut-être que les anges sont
plus nombreux là-haut,plus nombreux là-haut,
Puede ser que los án...
peut-être qu’ils s’ennuient ápeut-être qu’ils s’ennuient á
demeur trop sages.demeur trop sages.
puede ser que se aburran d...
Si les gens ici-bas ont bienSi les gens ici-bas ont bien
quelques défauts,quelques défauts,
Si bien la gente aquí abajo
ti...
leurs coeurs ont de l’amour etleurs coeurs ont de l’amour et
leurs bras du courage.leurs bras du courage.
sus corazones ti...
Quand viendra notre tour auxQuand viendra notre tour aux
portes de Saint-Pierre,portes de Saint-Pierre,
Cuando llegue nues...
nous prierons en secret pournous prierons en secret pour
qu’il n’ait plus la clé,qu’il n’ait plus la clé,
rezaremos en sec...
qu’il nous renvoie alors au sein de
nos frontières,
que nos envíe de nuevo al seno de
nuestras fronteras,
au pays dont on rêve sitot qu’on l’a
quitté.
al país con el que soñamos desde
el momento en que lo dejamos.
C´est le pays d´en France,C´est le pays d´en France,
Es el país de Francia,
la terre de notre enfancela terre de notre enfance
la tierra de nuestra infancia,
par les dieux souvent béni,par les dieux souvent béni,
a menudo bendecida por los
dioses,
par les hommes parfois puni.par les hommes parfois puni.
a veces castigada por los
hombres.
C´est le pays d´en France,C´est le pays d´en France,
Es el país de Francia,
la terre de notre enfancela terre de notre enfance
la tierra de nuestra infancia,
par les dieux souvent béni,par les dieux souvent béni,
a menudo bendecida por los
dioses,
pour les hommes enfin unis.pour les hommes enfin unis.
para los hombres finalmente
unidos.
Ça sent les vacancesÇa sent les vacances
Huele a vacaciones
– Hé, vous
trouvez pas qu’il
y a une drôle
d’odeur?
-Eh, ¿no notáis
un olor raro?
– Oui, on dirait
que ça sent les
…
-Sí, se diría que
huele a …
– Mmmm, ça
sent les …
– Ah? Moi je sens
rien.
-Mmm, huele a …
-¿Eh? Yo no noto
olor a nada.
– Mais si, ça
sent!
– Ça sent quoi?
-Pero sí, ¡huele!
-¿A qué huele?
– Ça sent les …
– J’ai trouvé!
Vous savez ce
que ça sent?
-Huele a …
-¡Ya lo tengo!
¿Sabéis a qué
huele?
– Moi je sens
rien.
– Ça sent les
vacances!
-Yo no noto
ningún olor.
-¡Huele a
vacaciones!
ÇA SENT LES VACANCESÇA SENT LES VACANCES
HUELE A VACACIONES
Le soleil brille, les oiseaux trillent, leLe soleil brille, les oiseaux trillent, le
fretin frétille, et les boissons péti...
Le ciel scintille, les grillons grillent, lesLe ciel scintille, les grillons grillent, les
bébés baillent, et les papys ro...
Y a comme un nouveau parfum dansY a comme un nouveau parfum dans
l’air. Soudain la vie paraît plus légère.l’air. Soudain l...
On retrouve un petit goût d’enfance.On retrouve un petit goût d’enfance.
Ça sent les vacances…Ça sent les vacances…
Encont...
Les encres fuient, les crayons se taillentLes encres fuient, les crayons se taillent
avec les cahiers à leurs trousses.ave...
Fini l’ennui, fini le travail, on peut unFini l’ennui, fini le travail, on peut un
peu se la couler douce!peu se la couler...
Y a des poids en moins sur lesY a des poids en moins sur les
paupières.paupières.
Y a dans les regards plus de lumière.Y a...
Les coeurs battent à une autre cadence.Les coeurs battent à une autre cadence.
Ça sent les vacances…Ça sent les vacances…
...
Les soupirs s’étirent, les cris s’apaisent.Les soupirs s’étirent, les cris s’apaisent.
Il fait bon, ouvrons les parenthèse...
Laissons-nous rêver, changeonsLaissons-nous rêver, changeons
d’ambience.d’ambience.
Ça sent les vacances…Ça sent les vacan...
Fini l’ennui, fini le travail, on peut unFini l’ennui, fini le travail, on peut un
peu se la couler douce!peu se la couler...
On se voit baigneur au bord de mer,On se voit baigneur au bord de mer,
pêcheur endormi près d’une rivière,pêcheur endormi ...
ou vainqueur d’une montagne immense.ou vainqueur d’une montagne immense.
Ça sent les vacances…Ça sent les vacances…
o habi...
Prenons du bonheur, prenons nosPrenons du bonheur, prenons nos
aises et la vie d’un côté qui nous plaise.aises et la vie d...
Le vent a toruné, on a de la chance:Le vent a toruné, on a de la chance:
El viento ha cambiado, tenemos suerte:
Ça sent les vacances.Ça sent les vacances.
Huele a vacaciones.
La récréationLa récréation
El recreo
– Avant de
conclure, on
voulait vous dire
…
-Antes de
acabar,
queríamos
decirles …
On voulait vous
dire combien on
est content
d’avoir eu
queríamos
decirles lo
contentos que
estamos de
haber tenido
tant de liberté
pour préparer
ce petit
spectacle.
tanta libertad
para preparar
este pequeño
espectáculo.
– Allez, arrête
tes discours,
viens jouer!
-Venga, deja tus
discursos, ¡ven a
jugar!
– On espère ne
pas avoir abusé
de cette liberté,
et de votre
confiance…
-Esperamos no
haber abusado
de esta libertad y
de ...
– On voulait
préciser aussi
qu’on a
beaucoup parlé
-También nos
gustaría precisar
que hemos
hablado mucho
de Monsieur
Joseph, mais
qu’on pense
bien sur aux
autres.
de Monsieur
Joseph, pero que
por supuesto
también
pensamos en lo...
Nous dédions ce
spectacle à tous
ceux qui sont
partis,
Dedicamos este
espectáculo a
todos los que
partieron,
trop tôt et trop
brutalement.
demasido pronto
y demasiado
brutalmente.
– Aux amis, aux
parents, et aux
deux autres
professeurs:
-A los amigos, a
los padres y a los
dos otros
profesores:
Monsieur Dubois
et Madame
Pinon.
Monsieur Dubois
y Madame Pinon.
– Madame Pinon,
notre professeur
d’histoire,
-Madame Pinon,
nuestra profesora
de historia,
qui nous disait
toujours
d’apprendre nos
leçons d’histoire
que siempre nos
decía que
aprendiéramos
nuestras
lecciones de
h...
en sachant bien
que l’histoire ne
donne jamais de
leçon.
sabiendo bien que
la historia no da
jamás lecciones.
Car l’homme
recommence
toujours les
mêmes erreurs
Porque el hombre
comete siempre
los mismos
errores
et les mêmes
horreurs.
y los mismos
horrores.
On spère tous
que Madame
Pinon avait tort.
Todos nosotros
esperamos que
Madame Pinon
tuviera razón.
Une leçon
comme ça, ça ne
peut pas
s’oublier!
Una lección
como esta ¡no
puede olvidarse!
L’homme ne
recommencera
plus jamais!
¡El hombre no
volverá a caer en
lo mismo jamás!
Alors on vous dit
à tous: bon été
1945!
Así que les
decimos a todos:
¡buen verano de
1945!.
Que le ciel soit
moins lourd et
les coeurs
¡Que el cielo sea
menos pesado y
los corazones
plus légers que
les étés
précédents!
más ligeros que
los veranos
anteriores!
LE PETIT BONHOMMELE PETIT BONHOMME
EL PEQUEÑO HOMBRECITO
C´était un petit bonhommeC´était un petit bonhomme
haut comme trois pommes,haut comme trois pommes,
Era un pequeño hombrec...
Il avait une épouse de deuxIl avait une épouse de deux
mètres douze.mètres douze.
Tenía una esposa de dos
metros doce.
Quand ils allaient au bal, elleQuand ils allaient au bal, elle
mettait des sandales,mettait des sandales,
Cuando iban al b...
Et lui ses plus grandes bottesEt lui ses plus grandes bottes
pour danser le fox-trot.pour danser le fox-trot.
Y él sus gra...
Mais c´est un detail cesMais c´est un detail ces
histoires de taille.histoires de taille.
Pero es un detalle
estas histori...
Notre petit nabot n´était pasNotre petit nabot n´était pas
beau,beau,
Nuestro pequeño enano no
era guapo,
alors que sa marquise étaitalors que sa marquise était
exquise.exquise.
mientras que su marquesa
era exquisita.
Elle avait le dimanche desElle avait le dimanche des
robes a larges manches,robes a larges manches,
Ella se ponía los domi...
et il pouvait guincher tout enet il pouvait guincher tout en
restant caché.restant caché.
y el podía mover el esqueleto
to...
Mais c’est accessorieMais c’est accessorie
encore cette histoireencore cette histoire
Pero incluso esta historia
es acceso...
Notre petit balourdNotre petit balourd
était très sourd,était très sourd,
Nuestro pequeño zoquete
estaba muy sordo,
tandis que sa collèguetandis que sa collègue
était très bègue.était très bègue.
Mientras que su pareja
era tartamuda.
Pour lui donner le tempoPour lui donner le tempo
elle chantait à plein pot:elle chantait à plein pot:
Para darle el tempo
...
Ils dansaient commeIls dansaient comme
personne la valse enpersonne la valse en
charleston!charleston!
Bailaban como nadie...
CC’’est pas la question,est pas la question,
ces histoires de son.ces histoires de son.
No es la cuestión,
estas historias...
Notre petit monsieur,Notre petit monsieur,
même un peu vieux,même un peu vieux,
Nuestro pequeño señor,
incluso un poco vie...
avec sa grande Lolotte,avec sa grande Lolotte,
même un peu sotte,même un peu sotte,
con su gran Lolotte,
incluso un poco t...
malgré leurs différencesmalgré leurs différences
et leurs problèmet leurs problèmes de danse,es de danse,
A pesar de sus d...
Ils avaient dans leurs cœursIls avaient dans leurs cœurs
le secret du bonheur.le secret du bonheur.
tenían en sus corazone...
CC ’est ça l’important :’est ça l’important :
ils s ’aimaient pourtant.ils s ’aimaient pourtant.
Esto es lo importante:
si...
L’important vraiment,L’important vraiment,
c’était leur sentiment!c’était leur sentiment!
Lo importante realmente,
era su ...
FINALFINAL
FINAL
C’était un grand monsieur douxC’était un grand monsieur doux
et joyeux.et joyeux.
El era un gran señor dulce y
alegre.
Avec lui, la musique, c’étaitAvec lui, la musique, c’était
magique.magique.
Con él, la música, era mágica.
Il donnait sans compter sesIl donnait sans compter ses
passions, sa bonté.passions, sa bonté.
Daba sin reparos sus
pasione...
Pour sauver l’harmonie, il aPour sauver l’harmonie, il a
donné sa vie.donné sa vie.
Para salvar la armonía, dio su
vida.
Mais c’était trop bref,Mais c’était trop bref,
Monsieur Joseph.Monsieur Joseph.
Pero fue demasiado breve,
Monsieur Joseph.
MERCI À TOUS POUR ÊTRE ICI!MERCI À TOUS POUR ÊTRE ICI!
À LA PROCHAINE!À LA PROCHAINE!
BONNES VACANCES… 2013!BONNES VACANCE...
Traduction MONSIEUR JOSEPH (texte et paroles)
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Traduction MONSIEUR JOSEPH (texte et paroles)

2 576 vues

Publié le

0 commentaire
2 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
2 576
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
501
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
2
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Traduction MONSIEUR JOSEPH (texte et paroles)

  1. 1. Discours de présentationDiscours de présentation Discurso de presentación
  2. 2. Mesdames,Mesdames, mesdemoiselles,mesdemoiselles, messieurs,messieurs, Señoras, señoritas, señores,
  3. 3. chers amis,chers amis, chers parents,chers parents, chers collègueschers collègues …… queridos amigos, queridos padres, queridos colegas …
  4. 4. - N’ayez crainte,- N’ayez crainte, je ne me lanceje ne me lance pas dans un longpas dans un long discours- …discours- … -No se asusten, no me lanzo a dar un discurso largo …
  5. 5. nous avionsnous avions décidé en débutdécidé en début d’annéed’année a principios de este curso habíamos decido
  6. 6. que cette fête deque cette fête de juin 1945 serait,juin 1945 serait, pour la premièrepour la première fois,fois, que esta fiesta de junio de 1945 sería, por primera vez,
  7. 7. commune auxcommune aux deux grandesdeux grandes institutionsinstitutions laïques de notrelaïques de notre ville:ville: común a las dos grandes instituciones laicas de nuestra ciudad:
  8. 8. le collège dele collège de jeunes filles et lejeunes filles et le collège decollège de garçons.garçons. el colegio y el colegio de chicos.
  9. 9. Je suir fier ceJe suir fier ce soir de voussoir de vous présenterprésenter Estoy orgulloso de presentarles esta tarde la realización
  10. 10. de ce projet. Lede ce projet. Le spectacle quespectacle que vous allezvous allez découvrir dansdécouvrir dans un instantun instant de este proyecto. El espectáculo que van a descubrir en un instante
  11. 11. a été conçu para été conçu par les élèves eux-les élèves eux- mêmes.mêmes. ha sido concebido por los propios alumnos.
  12. 12. Ils l’ont répétéIls l’ont répété eux-mêmes,eux-mêmes, pratiquementpratiquement sans aidesans aide Han ensayado por su cuenta, prácticamente sin ayuda
  13. 13. et sans conseilset sans conseils extérieurs.extérieurs. JusteJuste une surveillanceune surveillance discrètediscrète y sin consejos exteriores. Justo una discreta supervisión
  14. 14. de quelquesde quelques adultes;adultes; de algunos adultos;
  15. 15. nos jeunes gensnos jeunes gens et nos jeuneset nos jeunes filles n’ont guèrefilles n’ont guère l’habitudel’habitude Nuestros jóvenes y nuestras jóvenes no tienen apenas el hábito
  16. 16. de travaillerde travailler ainsi main dansainsi main dans la main.la main. de trabajar mano a mano.
  17. 17. Enfin, main dansEnfin, main dans la main, ce n’estla main, ce n’est qu’une façon dequ’une façon de parler,parler, En fin, mano a mano no es más que una manera de hablar,
  18. 18. rassurez-vous!rassurez-vous! Ils ons choisi, àIls ons choisi, à l’unanimité, del’unanimité, de vous présentervous présenter ¡tranquilícense!. Ellos han elegido, por unanimidad, presentarles
  19. 19. un spectacle enun spectacle en hommage àhommage à Monsieur JosephMonsieur Joseph,, un espectáculo en homenaje a Monsieur Joseph,
  20. 20. notre regretténotre regretté professeur deprofesseur de musique,musique, nuestro querido profesor de música,
  21. 21. par le biais despar le biais des chansons qu’ilchansons qu’il avait écrites etavait écrites et composéescomposées a partir de las canciones que había escrito y compuesto
  22. 22. pour nos enfantspour nos enfants … Monsieur… Monsieur Joseph,Joseph, para nuestros chicos … Monsieur Joseph,
  23. 23. dont ladont la personnalité apersonnalité a tant marqué toustant marqué tous ceuxceux cuya personalidad marcó tanto a todos los que
  24. 24. qui l’ont connu,qui l’ont connu, et en particulieret en particulier ses élèves.ses élèves. le conocieron, y en particular a sus alumnos.
  25. 25. MonsieurMonsieur Joseph qui, pourJoseph qui, pour avoir protégéavoir protégé deux enfantsdeux enfants tziganes,tziganes, Monsieur Joseph que por haber protegido a dos niños gitanos,
  26. 26. a pris un train …a pris un train … pour nulle partpour nulle part …… cogió un tren … para ninguna parte …
  27. 27. en janvier 44.en janvier 44. Avec les deuxAvec les deux enfants tziganesenfants tziganes …… … en enero del 44. Con ambos chicos gitanos …
  28. 28. Nos élèves ontNos élèves ont souhaité quesouhaité que vousvous n’applaudissiezn’applaudissiez paspas Nuestros alumnos desean que no aplaudan
  29. 29. leur entrée enleur entrée en scène, que vousscène, que vous reteniez vosreteniez vos exclamationsexclamations su salida al escenario escena, que contengan sus exclamaciones
  30. 30. enen reconnaissantreconnaissant votre fillevotre fille al reconocer a su hija
  31. 31. ou votre fils,ou votre fils, votre petitevotre petite voisine,voisine, o su hijo, su vecinita,
  32. 32. ou votre arrièreou votre arrière petit neveu, quepetit neveu, que vous cherchiezvous cherchiez plutôtplutôt o su sobrinito, que busquen más bien
  33. 33. les ombres deles ombres de ceux qui ne sontceux qui ne sont plus là,plus là, las sombras de los que ya no están aquí,
  34. 34. et la grandeet la grande ombre deombre de MonsieurMonsieur Joseph.Joseph. y la gran sombra de Monsieur Joseph.
  35. 35. Ensuite, c’estEnsuite, c’est promis, ils seronpromis, ils seron très gais.très gais. Queda prometido que después estarán muy contentos.
  36. 36. Car MonsieurCar Monsieur Joseph l’était …Joseph l’était … Puesto que Monsieur Joseph lo estaría…
  37. 37. LES FILLES ET LES GARÇONSLES FILLES ET LES GARÇONS LAS CHICAS Y LOS CHICOS
  38. 38. -Hep,jeunes filles-Hep,jeunes filles -Hep,jeunes gens-Hep,jeunes gens -Eh, jovencitas -Eh,muchachos
  39. 39. -Hep,mignonnes-Hep,mignonnes -Hep,migons-Hep,migons -Eh, guapas -Eh, guapos
  40. 40. -Hep,mesdames-Hep,mesdames -Hep,messieurs-Hep,messieurs -Eh,señoras -Eh,señores
  41. 41. -Ça fait trop longtemps-Ça fait trop longtemps qu’on pense à vous,qu’on pense à vous, -Hace mucho tiempo que pensamos en vosotras,
  42. 42. que l’on attendque l’on attend ce rendez-vous.ce rendez-vous. que esperamos esta cita.
  43. 43. -On a tant rêvé-On a tant rêvé de cet instant.de cet instant. -Hemos soñado tanto con este instante.
  44. 44. C’est arrivé,C’est arrivé, mieux qu’un printempsmieux qu’un printemps Ha llegado, mejor que una primavera.
  45. 45. -On ne se connait qu’en songe.-On ne se connait qu’en songe. On espère chacun de son côtéOn espère chacun de son côté -Sólo nos conocíamos en sueños. Esperamos cada uno de su parte
  46. 46. qu’il n’y aura pas de mensongesqu’il n’y aura pas de mensonges dans la réalité.dans la réalité. que no haya mentiras en la realidad.
  47. 47. Depuis toujours on nous ressasseDepuis toujours on nous ressasse Desde hace tiempo se nos insiste en
  48. 48. que les gars / que les fillesque les gars / que les filles sont bien comme il faut.sont bien comme il faut. que los chicos / que las chicas son muy decentes.
  49. 49. Attention à l’espèce d’en face:Attention à l’espèce d’en face: elle n’a que des défauts!elle n’a que des défauts! Atención a la especie de en frente: ¡no tienen más que defectos!
  50. 50. -Elles sont curieuses-Elles sont curieuses -Ils sont vantards-Ils sont vantards -Ellas son curiosas -Ellos son presuntuosos
  51. 51. -Elles sont coûteuses-Elles sont coûteuses -Ils sont avares-Ils sont avares -Ellas son costosas -Ellos son ávaros
  52. 52. -Elles sont peureuses-Elles sont peureuses -Ils sont barbares-Ils sont barbares -Ellas son miedosas -Ellos son salvajes
  53. 53. -Elles sont menteuses-Elles sont menteuses -Ils sont roublards-Ils sont roublards -Ellas son mentirosas -Ellos son astutos
  54. 54. -Elles sont gaffeuses-Elles sont gaffeuses -Ils sont soiffards-Ils sont soiffards -Ellas son torpes -Ellos son borrachines
  55. 55. -Elles sont boudeuses-Elles sont boudeuses -Ils sont braillards-Ils sont braillards -Ellas son enfurruñonas -Ellos son chillones
  56. 56. -Et capricieuses-Et capricieuses -et puis flemmards-et puis flemmards -Y caprichosas -y además vagos
  57. 57. Enfin bref elles sontEnfin bref elles sont affreuses!affreuses! ¡En resumen son horribles!
  58. 58. Pour tout dire ils sontPour tout dire ils sont bizarres!bizarres! ¡Para decirlo todo son raros!
  59. 59. -On ne se connait qu’en songe.-On ne se connait qu’en songe. On espère chacun de son côtéOn espère chacun de son côté -Sólo nos conocíamos en sueños. Esperamos cada uno por su parte
  60. 60. qu’il n’y aura pas de mensongesqu’il n’y aura pas de mensonges dans la réalité.dans la réalité. que no haya mentiras en la realidad.
  61. 61. Depuis toujours on nous ressasseDepuis toujours on nous ressasse Desde hace tiempo se nos insiste en
  62. 62. que les gars / que les fillesque les gars / que les filles sont bien comme il faut.sont bien comme il faut. que los chicos / que las chicas son muy decentes.
  63. 63. Attention a l’espèce d’enAttention a l’espèce d’en face:face: Atención a la especie de enfrente:
  64. 64. Elle n’a que des défauts!Elle n’a que des défauts! ¡No tiene más que defectos!
  65. 65. -Elles sont craintives-Elles sont craintives -Ils sont moqueurs-Ils sont moqueurs -Ellas son temerosas -Ellos son burlones
  66. 66. -Elles sont futiles-Elles sont futiles -Ils sont joueurs-Ils sont joueurs -Ellas son fútiles -Ellos son jugadores
  67. 67. -Elles sont plaintives-Elles sont plaintives -Ils sont tricheurs-Ils sont tricheurs -Ellas son quejicas -Ellos son tramposos
  68. 68. -Elles sont fragiles-Elles sont fragiles -Ils sont voyeurs-Ils sont voyeurs -Ellas son frágiles -Ellos son mirones
  69. 69. -Et possessives-Et possessives -Ils sont voleurs-Ils sont voleurs -Y posesivas -Ellos son ladrones
  70. 70. -Elles sont fébriles-Elles sont fébriles -Ils sont ronfleurs-Ils sont ronfleurs -Ellas son febriles -Ellos, roncadores
  71. 71. -Et abusives-Et abusives -Et cavaleurs-Et cavaleurs -Y abusivas -Y canallas
  72. 72. Enfin bref elles sont débiles!, pourEnfin bref elles sont débiles!, pour tout dire c’est un horreur!tout dire c’est un horreur! ¡En resumen: ellas son débiles!, ¡para ser honesto: es un horror!
  73. 73. -On ne se connait qu’en songe.-On ne se connait qu’en songe. On espère chacun de son côtéOn espère chacun de son côté -Sólo nos conocíamos en sueños. Esperamos cada uno de su parte
  74. 74. qu’il n’y aura pas de mensongesqu’il n’y aura pas de mensonges dans la réalité.dans la réalité. que no haya mentiras en la realidad.
  75. 75. Effaçons la méfianceEffaçons la méfiance Apartemos la desconfianza
  76. 76. la fierté, les préjugés.la fierté, les préjugés. el orgullo, los prejuicios.
  77. 77. Pour bien faire conaissancePour bien faire conaissance Para conocernos bien
  78. 78. il nous faut partager.il nous faut partager. debemos compartir.
  79. 79. Depuis toujours on nous faitDepuis toujours on nous fait croirecroire Desde siempre nos han hecho creer
  80. 80. Que les gars / filles font bienQue les gars / filles font bien des façonsdes façons Que los chicos / chicas son unos melindres
  81. 81. Arrêtons un peu cesArrêtons un peu ces histoires.histoires. Vamos a dejar a un lado estas historias.
  82. 82. Vive les filles et les grçons!Vive les filles et les grçons! ¡Vivan las chicas y los chicos!
  83. 83. QU’EST-CE QU’ILS SE RACONTENTQU’EST-CE QU’ILS SE RACONTENT QUÉ SE CUENTAN
  84. 84. – Salut! – Salut. – Ça va? -¡Hola! -¡Hola! -¿Qué tal?
  85. 85. – Salut! – Salut. – Ça va? -¡Bien! Tú, ¿qué tal? -Bien, ¿y tú? -Bien…
  86. 86. Quand un homme croise unQuand un homme croise un autre homme,autre homme, Cuando un hombre se cruza con otro hombre,
  87. 87. quand ces messieurs sequand ces messieurs se rencontrent,rencontrent, cuando estos señores se encuentran,
  88. 88. devinez ce qu’ils sedevinez ce qu’ils se racontent?racontent? ¿adivináis qué se cuentan?¿adivináis qué se cuentan?
  89. 89. Des histoires deDes histoires de bonshommes !bonshommes ! ¡Historias de hombretones!
  90. 90. – Bla, bla… la bagnole – Bla, bla … la bagnole? -Bla, bla … el coche -Bla, bla … ¿el coche?
  91. 91. – Ha ha! Bla, bla … la bagnole – Voiture! -Bla, bla … el coche -¡El coche!
  92. 92. Quand un homme croise unQuand un homme croise un autre homme,autre homme, Cuando un hombre se cruza con otro hombre,
  93. 93. quand ces messieurs sequand ces messieurs se rencontrent,rencontrent, cuando estos señores se encuentran,
  94. 94. devinez ce qu’ils sedevinez ce qu’ils se racontent?racontent? ¿adivináis qué se cuentan?¿adivináis qué se cuentan?
  95. 95. Des histoires deDes histoires de bonshommes !bonshommes ! ¡Historias de hombretones!
  96. 96. – Bonjour. – Bonjour. – Ça va? – Ça va bien? -Buenas. -Buenas. -¿Qué tal? -¿Va bien?
  97. 97. – On fait aller. Et toi, tu vas bien? – Ça peut aller, et toi? -Disons que ça va… -Tirando. Y tú, ¿vas bien? -Se puede llevar, ¿y tú? -Digamos que bien…
  98. 98. Quand une femme croise uneQuand une femme croise une autre femme,autre femme, Cuando una mujer se cruzaCuando una mujer se cruza con otra mujer,con otra mujer,
  99. 99. quand ces dames sequand ces dames se racontent,racontent, cuando estas señoras se encuentran,
  100. 100. devinez ce qu’elles sedevinez ce qu’elles se racontent ?racontent ? ¿Adivináis qué se cuentan?¿Adivináis qué se cuentan?
  101. 101. Des histoires de bonnesDes histoires de bonnes femmes !femmes ! ¡Historias de buenas mujeres!¡Historias de buenas mujeres!
  102. 102. – Bla, bla… ma robe … bla, bla … nouvelle. – Bla, bla … dentelle. -Bla, bla … mi vestido … bla, bla … nuevo -Bla, bla … de encaje.
  103. 103. – Bla, bla … ma robe … bla, bla … nouvelle … – Bla, bla … dentelle! -Bla, bla … mi vestido … bla, bla … nuevo. -Bla, bla … ¡de encaje!
  104. 104. Quand une femme croise uneQuand une femme croise une autre femme,autre femme, Cuando una mujer se cruzaCuando una mujer se cruza con otra mujer,con otra mujer,
  105. 105. quand ces dames sequand ces dames se racontent,racontent, cuando estas señoras se encuentran,
  106. 106. devinez ce qu’elles sedevinez ce qu’elles se racontent ?racontent ? ¿Adivináis qué se cuentan?¿Adivináis qué se cuentan?
  107. 107. Des histoires de bonnesDes histoires de bonnes femmes !femmes ! ¡Historias de buenas mujeres!¡Historias de buenas mujeres!
  108. 108. Quand un homme rencontreQuand un homme rencontre une femme,une femme, Cuando un hombre se encuentra con una mujer,
  109. 109. quand monsieur croisequand monsieur croise madame,madame, cuando un señor se cruza con una señora,
  110. 110. devinez ce qu’ils racontent.devinez ce qu’ils racontent. adivinad lo que se cuentan.adivinad lo que se cuentan.
  111. 111. Quand une femme rencontreQuand une femme rencontre un homme,un homme, Cuando una mujer seCuando una mujer se encuentra con un hombre,encuentra con un hombre,
  112. 112. à l’envers c’est tout comme,à l’envers c’est tout comme, al revés es exactamente lo mismo,
  113. 113. alors, qu’est ce qu’ils sealors, qu’est ce qu’ils se racontent?.racontent?. así que, ¿qué es lo que se cuentan?.
  114. 114. Ils se disent de petits mots,Ils se disent de petits mots, Se dicen palabritas,
  115. 115. ils se lancent des petitils se lancent des petit regards,regards, se echan miraditas,
  116. 116. ils avancent pianissimoils avancent pianissimo avanzan suavemente
  117. 117. pour pas faire de faux départ.pour pas faire de faux départ. para no dar un paso en falso.
  118. 118. Ils parlent de tout et de rien,Ils parlent de tout et de rien, Hablan de todo y de nada,
  119. 119. ils toussent ou ils se taisent.ils toussent ou ils se taisent. Tosen o se callan.
  120. 120. Ils sont mal mais ils sont bien,Ils sont mal mais ils sont bien, Están mal pero están bien,
  121. 121. ils son deux, ils se plaisent.ils son deux, ils se plaisent. Son dos, se agradan.
  122. 122. Quand un homme rencontreQuand un homme rencontre une femme,une femme, Cuando un hombre se encuentra con una mujer,
  123. 123. quand monsieur croisequand monsieur croise madame,madame, cuando un señor se cruza con una señora,
  124. 124. devinez ce qu’ils sedevinez ce qu’ils se racontent.racontent. Adivinad lo que se cuentan.
  125. 125. Quand une femme rencontreQuand une femme rencontre un homme,un homme, Cuando una mujer se encuentra con un hombre,
  126. 126. à l’envers c’est tout comme,à l’envers c’est tout comme, al revés es exactamente lo mismo,
  127. 127. alors, qu’est ce qu’ils sealors, qu’est ce qu’ils se racontent?racontent? Así que, ¿qué es lo que se cuentan?
  128. 128. Ils se font quelquesIls se font quelques promesses,promesses, Se hacen algunas promesas,Se hacen algunas promesas,
  129. 129. ils échangent quelquesils échangent quelques serments,serments, intercambian algunos juramentos,
  130. 130. ils se jurent sur leur jeunesseils se jurent sur leur jeunesse se juran por su juventudse juran por su juventud
  131. 131. Qu’ils sont pleins deQu’ils sont pleins de sentiments.sentiments. Que están llenos de sentimientos.
  132. 132. Ils dévoilent des petisIls dévoilent des petis secrets,secrets, Se desvelan pequeños secretos,
  133. 133. ils avouent des petits défauts.ils avouent des petits défauts. se confiesan pequeños fallos.se confiesan pequeños fallos.
  134. 134. Tout ce qu’ils se disent estTout ce qu’ils se disent est encore vraiencore vrai Todo lo que se dicen esTodo lo que se dicen es todavía verdadtodavía verdad
  135. 135. mais un jour ce sera faux…mais un jour ce sera faux… pero un día será falso…
  136. 136. Quand un homme rencontreQuand un homme rencontre une femme,une femme, Cuando un hombre se encuentra con una mujer,
  137. 137. quand monsieur croisequand monsieur croise madame,madame, cuando un señor se cruza con una señora,
  138. 138. devinez ce qu’ils sedevinez ce qu’ils se racontent.racontent. Adivinad lo que se cuentan.
  139. 139. Quand une femme rencontreQuand une femme rencontre un homme,un homme, Cuando una mujer se encuentra con un hombre,
  140. 140. à l’envers c’est tout comme,à l’envers c’est tout comme, al revés es exactamente lo mismo,
  141. 141. alors, qu’est ce qu’ils sealors, qu’est ce qu’ils se racontent?racontent? Así que, ¿qué es lo que se cuentan?
  142. 142. Ils se cachent des petitsIls se cachent des petits choses,choses, Se esconden pequeñas cosas,
  143. 143. ils soupçonnent, ilsils soupçonnent, ils imaginent.imaginent. sopechan, imaginan.sopechan, imaginan.
  144. 144. Ils s’envoient encore desIls s’envoient encore des roses,roses, Todavía se envían rosas,
  145. 145. mais fanées, pleins d’épines.mais fanées, pleins d’épines. pero marchitas, llenas de espinas.
  146. 146. Ils discutent de leur travaille,Ils discutent de leur travaille, Discuten sobre su trabajo,
  147. 147. de la pluie ou des enfants.de la pluie ou des enfants. sobre la lluvia o los niños.
  148. 148. Ils aimeraient desIls aimeraient des retrouvailles,retrouvailles, Les gustarían los reencuentros,
  149. 149. mais rien n’est commemais rien n’est comme avant…avant… pero nada es como antes…
  150. 150. Quand un homme rencontreQuand un homme rencontre une femme,une femme, Cuando un hombre se encuentra con una mujer,
  151. 151. quand monsieur croisequand monsieur croise madame,madame, cuando un señor se cruza con una señora,
  152. 152. ce qu’ils se racontent, c’estce qu’ils se racontent, c’est bizarre,bizarre, lo que se cuentan es extraño,
  153. 153. ça fait des drôles d’histoires!ça fait des drôles d’histoires! ¡son historias divertidas!.
  154. 154. Hommage a MonsieurHommage a Monsieur JosephJoseph Homenaje a Monsieur Joseph
  155. 155. – Monsieur Joseph … Ces deux premières chansons, -Monsieur Joseph … estas dos primeras canciones,
  156. 156. vous ne les avez jamais entendues. no las había oído usted jamás.
  157. 157. Vous les aviez pourtant écrites pour nous, Sin embargo, las había escrito para nosotros,
  158. 158. dans l’espoir de faire ensemble les filles et les garçons. con la esperanza de hacer cantar juntos a las chicas y los chicos.
  159. 159. Aujourd’hui c’est enfin possible. Hoy es por fin es posible.
  160. 160. Un peu grâce à vous. Car toujours vous avez lutté En parte gracias a usted. Ya que usted siempre ha luchado
  161. 161. contre les réparations … heu, les séparations … contra las reparaciones … eh, las separaciones …
  162. 162. Les hommes d’un côté, les femmes de l’autre, Los hombres a un lado, las mujeres a otro,
  163. 163. les blancs en haut, les noirs d’un côté, los blanco arriba, los negros a un lado,
  164. 164. les femmes de l’autre, les blancs en haut, las mujeres al otro, los blancos arriba,
  165. 165. les noirs d’un côté, les femmes de l’autre, los negros a un lado, las mujeres al otro,
  166. 166. les blancs en haut … les blancs en haut, los blancos arriba … los blancos arriba,
  167. 167. les noirs en bas, les grands blonds derrière les fusils, los negros abajo, los rubios altos detrás de los fusiles,
  168. 168. les petits bruns devant … Vous disiez que les divisions los bajitos morenos delante… Usted decía que las divisiones
  169. 169. des hommes ne tombent jamais juste: de hombres nunca eran justas:
  170. 170. le quotient, c’est la bêtise, et le reste, c’est la peur. el coeficiente, es una tontería, y el resto, es miedo.
  171. 171. Aujourd’hui, regardez-nous, Monsieur Joseph: Mírenos hoy, Monsieur Joseph:
  172. 172. on multiplie, on ajoute … On chante! multiplicamos, añadimos … ¡cantamos!
  173. 173. – Merci Petit Bernard. Merci de t’être dévoué -Gracias, Bernard. Gracias por haberte sacrificado
  174. 174. pour donner l’exemple de ce qu’il ne faut pas faire. para dar ejemplo de lo que no hay que hacer.
  175. 175. – Qu’est-ce qu’on dit à Petit Bernard? – Merci! -¿Qué decimos a Bernard? -¡Gracias!
  176. 176. –Un discours banal et maladroit, -Un discurso simple y torpe,
  177. 177. péniblement déchiffré sur un vieux bout de papier, a duras penas descifrado sobre un viejo trozo de papel,
  178. 178. un hommage endormant et pompeux, -un homenaje adormecedor y pomposo,
  179. 179. voilà tout ce que Monsieur Joseph aurait détesté. justo lo que Monsieur Joseph habría detestado.
  180. 180. – Qu’est-ce qu’on dit à P’tit Bernard? -¿Qué decimos a Bernard?
  181. 181. – Monsieur Joseph aurait sans doute apprécié un petit hommage -Monsieur Joseph habría apreciado sin duda un pequeño homenaje,
  182. 182. mais un hommage vraiment chaleureux et vivant. pero un homenaje verdaderamente caluroso y vivo.
  183. 183. – Il voulait que tout soit vivant! Même les enterrement! -Él quería que todo fuese vivo. ¡Incluso los entierros!.
  184. 184. – D’abord: pas de lecture! -Para empezar: ¡nada de lecturas!.
  185. 185. La lecture est une activité intérieure, La lectura es una actividad interior,
  186. 186. passionnante en solitaire, mais assommante en groupe. apasionante en solitario, pero pesado en grupo.
  187. 187. – Alors quand on rédige un compliment, -Así que cuando se redacta un discurso,
  188. 188. il faut l’apprendre par coeur. hay que aprenderlo de memoria.
  189. 189. – Et surtout ne pas le réciter comme si on le lisait. -Y sobre todo no recitarlo como si lo leyésemos.
  190. 190. Le dire comme si on l’inventait. Decirlo como si lo inventásemos.
  191. 191. -Ensuite, il aurait aimé qu’on lui montre -Además, le habría gustado que mostrásemos
  192. 192. que toutes ses leçons sont restées dans nos coeurs. que todas sus lecciones han quedado en nuestros corazones.
  193. 193. – Comme il disait: “l’important -Como el decía: “lo importante
  194. 194. n’est pas d’avoir des enfants, mais des héritiers” … -no es tener niños, sino herederos”…
  195. 195. – A propos d’héritage, il disait aussi: -A propósito de herencia, también decía:
  196. 196. “je n’ai pas d’argent parce que j’ai des pensées”. “no tengo dinero porque tengo pensamientos”.
  197. 197. – Des – pensées! - ¡Pen-sa-mien- tos!
  198. 198. – En fin, je crois surtout qu’il aurait plus aimé -En fin, creo que sobre todo le habría gustado más
  199. 199. nous écouter chanter que bavarder! escucharnos cantar que charlar
  200. 200. – Oui, allez, on chante! -Sí, vamos, ¡cantemos!
  201. 201. – Qu’est-ce qu’on dit à Monsieur Joseph? – Merci! -¿Qué le decimos a Monsieur Joseph? - ¡Gracias!
  202. 202. PAS VRAIMENT BEAUPAS VRAIMENT BEAU NO VERDADERAMENTE BELLO
  203. 203. Côté pile, elle avait de longs cheveuxCôté pile, elle avait de longs cheveux ondulant jusqu’à sa taille de guêpe,ondulant jusqu’à sa taille de guêpe, Por un lado, ella tenía el pelo largo ondulando hasta la su cintura de avispa,
  204. 204. un pas léger et un port gracieux, uneun pas léger et un port gracieux, une robe claire sous un voile de crêpe.robe claire sous un voile de crêpe. un paso ligero y un porte gracioso, un vestido claro bajo un velo de crespón.
  205. 205. Quand elle s’est retournée, on a vu laQuand elle s’est retournée, on a vu la face couverte d’acné,face couverte d’acné, Cuando se volvió vimos la cara cubierta de acné,
  206. 206. les hublots et les jouesles hublots et les joues pleines de poches,pleines de poches, los ojos y mejillas llenos de bolsas,
  207. 207. les dents jaunies, le mentonles dents jaunies, le menton en galoche.en galoche. los dientes amarillentos, la barbilla prominente.
  208. 208. Et c’ était…Et c’ était… pas vraiment beau.pas vraiment beau. Y era… para nada bonito.
  209. 209. Mambo…Mambo… Mambo…Mambo… Mambo… Mambo…
  210. 210. Les médailles ont toujoursLes médailles ont toujours des revers.des revers. Las medallas siempre tienen doble cara.
  211. 211. Un décor a toujours sonUn décor a toujours son envers.envers. Una decoración siempre tiene su lado opuesto.
  212. 212. Ce qu’on voit, ce sont lesCe qu’on voit, ce sont les apparences,apparences, Lo que vemos son las aparencias,
  213. 213. et ce qu’on dit, c’est paset ce qu’on dit, c’est pas toujours ce qu’on pense.toujours ce qu’on pense. y lo que decimos no es siempre lo que pensamos.
  214. 214. Au dehors, c’était une maisonAu dehors, c’était une maison champêtre,champêtre, Por fuera era una casa campestre,
  215. 215. un jardin tout fleuri même enun jardin tout fleuri même en decembre,decembre, un jardín florido incluso en diciembre,
  216. 216. plein de couleurs aux murs etplein de couleurs aux murs et aux fenêtres,aux fenêtres, las ventanas y muros llenos de colores,
  217. 217. des géraniums au balcon dedes géraniums au balcon de la chambre.la chambre. geranios en los balcones de la habitación.
  218. 218. En entrat dans les lieux, on a vuEn entrat dans les lieux, on a vu une pagaille à qui mieux mieux:une pagaille à qui mieux mieux: Al entrar vimos un desorden de lo mejor:
  219. 219. de la poussière et de lade la poussière et de la graisse entassées,graisse entassées, polvo y grasa acumulada,
  220. 220. du linge par terre, de ladu linge par terre, de la vaisselle cassée.vaisselle cassée. la ropa por el suelo y la vajilla rota.
  221. 221. Et c’ était…Et c’ était… pas vraiment beau.pas vraiment beau. Y era… para nada bonito.
  222. 222. Mambo…Mambo… Mambo…Mambo… Mambo… Mambo…
  223. 223. Les médailles ont toujoursLes médailles ont toujours des revers.des revers. Las medallas siempre tienen doble cara.
  224. 224. Un décor a toujours sonUn décor a toujours son envers.envers. Una decoración siempre tiene su lado opuesto.
  225. 225. Ce qu’on voit, ce sont lesCe qu’on voit, ce sont les apparences,apparences, Lo que vemos son las aparencias,
  226. 226. et ce qu’on dit, c’est paset ce qu’on dit, c’est pas toujours ce qu’on pense.toujours ce qu’on pense. y lo que decimos no es siempre lo que pensamos.
  227. 227. Devant nous s’étalait un beauDevant nous s’étalait un beau villagevillage Ante nosotros se extendía un bonito pueblo
  228. 228. bien français, bien tranquillebien français, bien tranquille et bien niché,et bien niché, bien francés, bien tranquilo y bien situado,
  229. 229. environné de joyeuxenvironné de joyeux pâturages,pâturages, rodeado de alegres pastos,
  230. 230. et bien serré autour de sonet bien serré autour de son clocher.clocher. y bien apretado alrededor de su campanario.
  231. 231. On a vu des habitants:On a vu des habitants: Vimos a los vecinos:
  232. 232. une bigote, un saoûlard, desune bigote, un saoûlard, des médisants,médisants, una beata, un borracho, unos cotillas,
  233. 233. des gens tout gris, avec unedes gens tout gris, avec une drôle de mine,drôle de mine, gente gris, con aspecto divertido,
  234. 234. s’en revenant d’unes’en revenant d’une méchante usine.méchante usine. viniendo de hacer algo malo.
  235. 235. Et c’ était…Et c’ était… pas vraiment beau.pas vraiment beau. Y era… para nada bonito.
  236. 236. Mambo…Mambo… Mambo…Mambo… Mambo… Mambo…
  237. 237. Les médailles ont toujoursLes médailles ont toujours des revers.des revers. Las medallas siempre tienen doble cara.
  238. 238. Un décor a toujours sonUn décor a toujours son envers.envers. Un decorado siempre tiene su lado opuesto.
  239. 239. Ce qu’on voit, ce sont lesCe qu’on voit, ce sont les apparences,apparences, Lo que vemos son las aparencias,
  240. 240. et ce qu’on dit, c’est paset ce qu’on dit, c’est pas toujours ce qu’on pense.toujours ce qu’on pense. y lo que decimos no es siempre lo que pensamos.
  241. 241. Et c’ était…Et c’ était… pas vraiment beau.pas vraiment beau. Y era… para nada bonito.
  242. 242. Hors SujetHors Sujet Fuera de lugar
  243. 243. – Et c’était … pas vraiment beau, -Y no era … nada bonito,
  244. 244. – Oh, Laly, elle est finie, la chanson! -Oh, Laly, ¡la canción ha acabado!
  245. 245. - … pas vraiment beau. Mambo, mambo … -…verdaderamente nada bonito. Mambo, mambo...
  246. 246. – Laly, tu veux faire soliste maintenant? -Laly, ¿quieres hacer ahora de solista?
  247. 247. – Pardon … -Perdón…
  248. 248. – On avait dit: pas le droit d’être triste. -Habíamos dicho: nada de estar trsite.
  249. 249. – Pardon, pardon. -Perdón, perdón.
  250. 250. Je pensais juste que c’était la dernière chanson -Justo pensaba que era la última canción
  251. 251. qu’il nous avait donnée, en décembre 43. que nos había dado, en diciembre del 43.
  252. 252. Et qu’on avait tellement ri en la travaillant … Y que nos habíamos reído tanto trabajándola…
  253. 253. -Ça oui! Pour rigoler, on a rigolé, nous aussi! -¡Eso sí! Reír, nos hemos reído mucho, ¡nosotros también!
  254. 254. – Et qu’on a tellement pleur … -Y que hemos llorado tanto…
  255. 255. … qu’on l’a tellement mal chantée, … que la hemos cantado tan mal,
  256. 256. un mois plus tard, sans lui un mes más tarde, sin él
  257. 257. Les médailles ont toujours des revers, un décor a toujours son envers… Las medallas tienen siempre reversos, un decorado tiene su parte de atrás…
  258. 258. – Là, il aurait dit: “rangez les mouchoirs, -Ahí, el habría dicho: “guardad los pañuelos,
  259. 259. les filles, vous êtes hors sujet” muchachas, estáis fuera de lugar”
  260. 260. Monsieur Joseph n’avait pas écrit Monsieur Joseph no escribió
  261. 261. beaucoup de chansons sur la guerre. muchas canciones sobre la guerra.
  262. 262. Les rares qu’on a retrouvées, Las pocas que hemos encontrado,
  263. 263. il ne nous les avait jamais données à chanter … no nos las había dado jamás para cantar…
  264. 264. – Pierre … tu crois vraiment que les mouchoirs, -Pierre … ¿de verdad crees que los pañuelos,
  265. 265. c’est déjà hors sujet? están ya fuera de lugar?
  266. 266. – Heu … non, on peut, bien sûr … mais pas en spectacle. -Eh… no, se puede, por supuesto… pero no en el espectáculo
  267. 267. En tout cas c’était pas prévu dans le spectacle. En todo caso no estaba previsto en el espectáculo.
  268. 268. – C’est vrai, tout le travail qu’on a fait pour monter un spectacle bien, -Es verdad, todo el trabajo que hemos hecho para montar un espectáculo majo,
  269. 269. c’est pas pour qu’au dernier moment les filles se laissent aller … no es para que en el último momento las chicas se dejen llevar…
  270. 270. – Si! Justement … -¡Sí! Justamente…
  271. 271. – Le travail, une fois qu’il est fait, il faut l’oublier. -El trabajo, una vez que está hecho, hay que olvidarlo.
  272. 272. Se laisser aller. C’est ce qu’il nous disait toujours: Dejarse llevar. Es lo que él nos decía siempre:
  273. 273. travailler, c’est apprendre à tout connaître de la route à suivre, trabajar, es aprender a conocer la ruta a seguir,
  274. 274. mais c’est aussi découvrir les paysages autour. pero también es descubrir los paisajes de alrededor.
  275. 275. Comme ça, après, pour vivre en vrai, Así, después, para vivir de verdad,
  276. 276. on peut s’écarter du chemin sans risquer de se perdre. podemos apartarnos del camino sin riesgo de perdernos.
  277. 277. – Il disait que deux choses seulement sont intéressantes: -Él decía que sólo dos cosas son interesantes:
  278. 278. ce qui est complètement travaillé, et ce qui ne l’est pas du tout. lo que está completamente trabajado, y lo que no lo está en absoluto.
  279. 279. Le spontané. – Comme les carottes ou les petits pois: Lo espontáneo. -Como las zanahorias o los guisantes:
  280. 280. c’est bon quand c’est mijoté longtemps, ou alors quand c’est cru. están buenos cuando se cocinan mucho tiempo, o bien cuando están crudos.
  281. 281. ce qui est sans intérêt, c’est le travail à moitié. Lo que no tiene interés, es el trabajo a medias.
  282. 282. – A moitié cuit, c’est pas bon … -Medio cocido, no está bueno…
  283. 283. – Alors laissez- nous un peu être spontanées. -Así que déjenos un poco ser espontáneas.
  284. 284. – Dites, c’est bien gentil, vos intermèdes improvisés, mais … -Son bonitos tus intermedios improvisados, pero …
  285. 285. – C’est pas improvisé du tout! -¡No es improvisado para nada!
  286. 286. On l’avait prévu, ce petit dialogue, non? Habíamos previsto este pequeño diálogo, ¿no?
  287. 287. – Oui! Et on avait même prévu de dire que c’était prévu! -¡Sí! Y también habíamos previsto decir que estaba previsto.
  288. 288. – Alors, ces rares chansons de guerre? -Entonces, ¿esas extrañas canciones de guerra?
  289. 289. – Oui, “Le petit train…” -Sí, “el pequeño tren!
  290. 290. – N’empêche, mon petit refrain tout seule, -No impidas mi pequeño estribillo sola,
  291. 291. mes mouchoirs, ça a beau avoir été prévu, et répété … mis pañuelos, bien podría haber estado previsto, y ensayado…
  292. 292. quand je l’ai fait, j’ai cru que c’était spontané … cuando lo he hecho, he creído que era espontáneo…
  293. 293. – “Le petit train” est une chanson qu’on a retrouvée -”El pequeño tren” es una canción que hemos encontrado
  294. 294. dans un de ses cahiers, après son départ … en uno de sus cuadernos, después de su partida…
  295. 295. comme l’autre chanson, tzigane, sur une feuille à part. como la otra canción, cíngara, en una hoja aparte.
  296. 296. Nous ne sommes pas sûrs qu’elle était de lui … No estamos seguros que sea de él…
  297. 297. comme l’autre chanson, tzigane, sur une feuille à part. Nous ne sommes pas sûrs qu’elle était de lui … -Monsieur Joseph … estas dos primeras canciones, no las había oído usted jamás.
  298. 298. LE TRAINLE TRAIN EL TREN
  299. 299. Le petit train s’en va dans laLe petit train s’en va dans la campagne.campagne. El pequeño tren va por el campo.
  300. 300. Le petit train s’en va dans laLe petit train s’en va dans la campagne,campagne, El pequeño tren va por el campo,
  301. 301. tous les oiseauxtous les oiseaux l’accompagnent…l’accompagnent… todos los pájaros lo acompañan…
  302. 302. tous les oiseaux…tous les oiseaux… todos los pájaros…
  303. 303. Au coup de sifflet,Au coup de sifflet, Suena el silbato,
  304. 304. un coup de soufflet,un coup de soufflet, sopla el fuelle,
  305. 305. et ça démarreet ça démarre y arranca
  306. 306. dans le tintamarre.dans le tintamarre. entre el estruendo.
  307. 307. La locomotiveLa locomotive La locomotora
  308. 308. elle est poussive,elle est poussive, es renqueante,
  309. 309. tire ses wagonstire ses wagons tira de sus vagones
  310. 310. qui sont trop longs.qui sont trop longs. que son demasiado largos.
  311. 311. Le ciel se noircitLe ciel se noircit El cielo se oscurece
  312. 312. d’un trait de suie.d’un trait de suie. con una línea de hollín.
  313. 313. Le conducteurLe conducteur El conductor
  314. 314. pousse la vapeur.pousse la vapeur. empuja el vapor,
  315. 315. Le convoi serpenteLe convoi serpente El convoi serpentea
  316. 316. au long des pentes.au long des pentes. a lo largo de las pendientes.
  317. 317. Il est trop lourd,Il est trop lourd, Es demasiado pesado,
  318. 318. crie au secours.crie au secours. pide auxilio.
  319. 319. Le petit train s’en va dans laLe petit train s’en va dans la campagne.campagne. El pequeño tren va por el campo.
  320. 320. Le petit train s’en va dans laLe petit train s’en va dans la campagne,campagne, El pequeño tren va por el campo,
  321. 321. tous les oiseauxtous les oiseaux l’accompagnent…l’accompagnent… todos los pájaros lo acompañan…
  322. 322. La France est champêtre mais lesLa France est champêtre mais les fenêtres sont condamnées,fenêtres sont condamnées, Francia es campestre, pero las ventanas son condenadas,
  323. 323. tout est fermé.tout est fermé. todo está cerrado.
  324. 324. Tous les passagers, pourTous les passagers, pour voyager,voyager, Todos los pasajeros, para viajar,
  325. 325. sont à la dure dans lessont à la dure dans les voitures.voitures. van con mano dura en los vagones.
  326. 326. Sans manger ni boire, sansSans manger ni boire, sans même y croire,même y croire, sin comer ni beber, sin ni siquiera creerlo,
  327. 327. parqués débout, ils quittentparqués débout, ils quittent tout.tout. acorralados de pie, abandonan todo.
  328. 328. Secoués sur les rails commeSecoués sur les rails comme du bétail,du bétail, Sacudidos sobre los raíles como el ganado,
  329. 329. vont dans des camps,vont dans des camps, femmes et enfants.femmes et enfants. van por los campos, mujeres y niños.
  330. 330. Le petit train s’en va enLe petit train s’en va en Allemagne,Allemagne, El pequeño tren entra en Alemania,
  331. 331. tous les oiseaux s’entous les oiseaux s’en éloignent…éloignent… todos los pájaros se alejan…
  332. 332. MAMAMAMA MAMA
  333. 333. Mama, souffle la braiseMama, souffle la braise Mama, approche la chaiseMama, approche la chaise Mama, sopla las brasas Mama, acerca la silla
  334. 334. Mama, j’ai un peu froidMama, j’ai un peu froid Mama, ouvre tes brasMama, ouvre tes bras Mama, tengo un poco de frío Mama, abre tus brazos
  335. 335. La nuit tombe.La nuit tombe. Le ciel se plombe.Le ciel se plombe. La noche cae. El cielo se oscurece.
  336. 336. Au fond du coeurAu fond du coeur pèse une peur…pèse une peur… En el fondo del corazón pesa un temor…
  337. 337. Le seul nidLe seul nid des démunisdes démunis El único nido de los desamparados
  338. 338. Le seul secours,Le seul secours, c’est l’amour.c’est l’amour. El único socorro, es el amor.
  339. 339. Sur nos âmesSur nos âmes penche ta flamme.penche ta flamme. Inclina tu llama sobre nuestras almas.
  340. 340. Des ombres hantent…Des ombres hantent… Alors chante…Alors chante… Sombras acechan… Así que canta…
  341. 341. Les chants des gens du voyage,Les chants des gens du voyage, les refrains un peu sauvagesles refrains un peu sauvages Los cantos de la gente del viaje, los estribillos un poco salvajes
  342. 342. qui font pleurer, qui font rire,qui font pleurer, qui font rire, les mélopées qui chavirent.les mélopées qui chavirent. que hacen llorar, que hacen reir, las melopeas que trastornan.
  343. 343. C’est une guitare qui console,C’est une guitare qui console, c’est un violon qui s’envole,c’est un violon qui s’envole, Es una guitarra que consuela, es un violín que se esfuma,
  344. 344. Des pieds et des mains qui bougent…Des pieds et des mains qui bougent… C’est le noir qui devient rouge.C’est le noir qui devient rouge. Pies y manos que se agitan… Es el negro que se convierte en rojo.
  345. 345. Mama, chasse la peineMama, chasse la peine qu’on promène dans nos veines.qu’on promène dans nos veines. Mama, ahuyenta la pena que se pasea por nuestras venas.
  346. 346. Mama, chasse la haineMama, chasse la haine qui sur nous se déchaîne.qui sur nous se déchaîne. Mama, ahuyenta el odio que sobre nosotros se desencadena.
  347. 347. ……Le seul nidLe seul nid des démunisdes démunis …El único nido de los desamparados
  348. 348. Le seul secours,Le seul secours, c’est l’amour.c’est l’amour. El único socorro, es el amor.
  349. 349. Sur nos âmesSur nos âmes penche ta flamme.penche ta flamme. Inclina tu llama sobre nuestras almas.
  350. 350. Des ombres hantent…Des ombres hantent… Alors chante…Alors chante… Sombras acechan… Así que canta…
  351. 351. Les chants des gens du voyage,Les chants des gens du voyage, les refrains un peu sauvagesles refrains un peu sauvages Los cantos de la gente del viaje, los estribillos un poco salvajes
  352. 352. qui font pleurer, qui font rire,qui font pleurer, qui font rire, les mélopées qui chavirent.les mélopées qui chavirent. que hacen llorar, que hacen reir, las melopeas que trastornan.
  353. 353. C’est une guitare qui console,C’est une guitare qui console, c’est un violon qui s’envole,c’est un violon qui s’envole, Es una guitarra que consuela, es un violín que se esfuma,
  354. 354. Des pieds et des mains qui bougent…Des pieds et des mains qui bougent… C’est le noir qui devient rouge.C’est le noir qui devient rouge. Pies y manos que se agitan… Es el negro que se convierte en rojo.
  355. 355. Les tziganesLes tziganes Los gitanos
  356. 356. – Mon père, il dit que les tziganes, c’est rien -Mi padre dice que los gitanos no son
  357. 357. que des voleurs de poules. Ils ne méritent pas -que ladrones de gallinas. No se merecen
  358. 358. qu’on pleure sur leur sort. – Il est dans la salle ton père? que lloremos su suerte. -¿Está tu padre en la sala?
  359. 359. – Non! Lui, en dehors de ses poules et de ses canards, -¡No! Excepto sus gallinas y sus patos,
  360. 360. je ne sais pas ce qui l’intéresse! no sé que le interesa.
  361. 361. Hé, et puis s’il avait été là, j’aurais rien dit: Y además, si hubiera estado aquí, yo no habría dicho nada:
  362. 362. pas envie de goûter au martinet ¡no tengo ganas de llevarme una torta
  363. 363. en rentrant à la maison! al volver a casa!
  364. 364. – De toutes façons, ici, ne pas aimer les gitans, -De todas maneras, aquí, que no te gusten los gitanos,
  365. 365. ça dois pas être un péché. Ou alors tout le monde no debe ser un pecado. O bien todo el mundo
  366. 366. est plus ou moins pécheur! es más o menos pecador.
  367. 367. – Les romanichels! Les pouilleux! Les mouches! -¡Los gitanos! ¡Los piojosos! ¡Las moscas!
  368. 368. – Arrêtez donc! Les romanos, les manouches, les mouches … -¡Para ya! Los romanís, los gitanos, las moscas …
  369. 369. c’est comme pour les allemands quand on dit les boches ou les chleus! es como cuando a los alemanes les decimos alemanes (dos maneras peyorativas de decirlo)
  370. 370. Vous n’allez tout de même pas insinuer que les gens d’ici aiment autant les allemands que les tziganes! ¡No iréis a insinuar que aquí la gente quiere igual a los alemanes que a los gitanos!
  371. 371. -Non bien sûr. Ceux qui n’ont pas de poules -Por supuesto que no. Los que no tienen gallinas
  372. 372. n’ont rien à dire contre les bohémiens. Et peu de gens ont des poules! no tienen nada que decir contra los gitanos. ¡Y poca gente tiene gallinas!
  373. 373. – Dis tout de suite que mon père préférait les fritz! -¡Di que mi padre prefería a los soldaduchos alemanes!
  374. 374. – Je dis pas ça. – Tu dis pas ça mais tu le penses! -Yo no digo eso. -¡No lo dices pero lo piensas!
  375. 375. – Je le pense même pas, te fâche pas! -Tampoco lo pienso, ¡no te enfades!
  376. 376. – Je ne me fâche pas … mais on en reparlera. -No me enfado … pero lo hablaremos.
  377. 377. – Bon, c’est fini vous deux? Vous n’avez pas honte, en public? -Bueno, ¿habéis acabado vosotros dos? ¿No os da vergüenza, en público?
  378. 378. – Pardon. Vous voyez, les gitans, même quand ils sont pas là, -Perdón. Ya veis, los gitanos incluso cuando no están
  379. 379. ça sème la pagaille. – Oh, les allemands aussi siembran la discordia. -Oh, los alemanes también
  380. 380. ont semé una pagaille, dans leur genre… han sembrado discordia, a su manera …
  381. 381. – Presque aussi grande… -Y bien grande…
  382. 382. – Bon, ça va, on est là pour chanter ou pour se disputer? - Bueno, está bien, ¿estamos aquí para cantar o para reñir?
  383. 383. – Il y avait une bohémienne qui avait dit la bonne aventure à ma mère. -Había una gitana que le dijo la buena ventura a mi madre.
  384. 384. Elle ne lui avait même pas demandé d’argent! ¡No le pidió dinero a mi madre!
  385. 385. – Parce qu’elle lui avait déjà pris avant! -¡Porque ya se lo habría cogido antes!
  386. 386. – Pas du tout! Parce que l’aventure n’était pas bonne. -¡Para nada! Porque la ventura no era buena.
  387. 387. Elle a préféré ne rien dire, et ne rien demander. Ella prefirió no decir nada y no pedir nada.
  388. 388. – Normal, si ella a rien dit! -Normal, ¡si no le dijo nada!
  389. 389. – Elle a juste dit: “ton avenir ressemble au mien” … -Sólo dijo: “tu porvenir se parece al mío” …
  390. 390. – Et si Monsieur Joseph n’avait pas caché -Y si Monsieur Joseph no hubiera escondido
  391. 391. les deux petits tziganes … a los dos gitanicos…
  392. 392. – Il n’y avait que lui pour cacher des romanos! - ¡No había nadie más que él para esconder a los gitanos!
  393. 393. – Je me souviens, un jour, il avait osé nous dire - Me acuerdo que un día, se atrevió a decirnos
  394. 394. qu’il amait bien les tziganes parce qu’ils étaient bons musiciens, que a él le gustaban los gitanos porque eran buenos músicos,
  395. 395. et qu’un peuple qui fait de la bonne musique y que un pueblo que hace buena música
  396. 396. ne peut pas être vraiment mauvais. no puede ser verdaderamente malo.
  397. 397. Par contre, si on écoutait la musique allemande Por el contrario, si escuchásemos la música alemana
  398. 398. des cinquante dernières années, de los últimos cincuenta años,
  399. 399. on pouvait comprendre des choses … podríamos comprender las cosas…
  400. 400. – Peut-être, mais il disait aussi que la musique militaire - Puede ser, pero también decía que la música militar
  401. 401. est une horreur. Alors que les soldats ne sont pourtant pas tous mauvais! es un horror. ¡Y no por eso todos los soldados son malos!
  402. 402. – Là, je suis d’accord avec René. -En eso estoy de acuerdo con René.
  403. 403. Et il y a des gens qui chantent affreusement faux, Y hay personas que cantan tremendamente mal,
  404. 404. tout en étant très gentils. – Toi, par exemple! a pesar de ser muy amables. - ¡Tú, por ejemplo!
  405. 405. – Hé, déjà, tout à l’heure, je me suis dévoué - Me estoy esforzando
  406. 406. pour faire exprès de parler faux, alors si maintenant vous m’accusez en plus para hablar agudo, si además me acusáis
  407. 407. de chanter faux, c’est vraiment ma fête! de cantar desafinado, ¡lo que me faltaba!
  408. 408. – On ne peut pas t’accuser de chanter faux: - No te podemos acusar de cantar desafinado:
  409. 409. dans le choeur, on te voit ouvrir la bouche mais personne ne t’a jamais entendu! en el coro, te vemos abrir la boca pero ¡nunca nadie te ha oído!
  410. 410. – Hé, les filles, c’est trop facile de critiquer - Eh, para las chicas es demasiado fácil criticar
  411. 411. des garçons, à notre âge! Je ne chante pas faux, madame, de los chicos, ¡a nuestra edad!. Yo no canto desafinado, señora,
  412. 412. je cherche ma voix d’homme! ¡yo busco mi voz de hombre!.
  413. 413. -On s’éloigne assez nettement du sujet, - Nos estamos alejando del tema,
  414. 414. mais on va se débrouiller pour y revenir au plus vite. pero volvemos a retomar el tema lo más rápido posible.
  415. 415. – Oui, on se chamaille un peu, - Sí, nos peleamos un poco,
  416. 416. parfois même on s’oppose franchement, a veces incluso estamos francamente en contra,
  417. 417. mais c’est comme les grandes familles, pero es como en las grandes familias,
  418. 418. on est tout de même unis et on finit toujours par se réconcilier, estamos unidos y acabamos siempre por reconciliarnos
  419. 419. avec quelques chansons. con algunas canciones.
  420. 420. – Alors là, Estelle, bravo pour la liaison! - En fin, Estelle, ¡bravo por la unión!
  421. 421. – Oui, une grande famille, avec des garçons, - Sí,una gran familia, con chicos
  422. 422. et des filles qui pensent et qui agissent différemment, y chicas que piensan y actúan diferente,
  423. 423. qui s’aiment ou qui se détestent, que se quieren o se detestan,
  424. 424. mais qui ont un même sang dans les veines pero que tienen la misma sangre en las venas
  425. 425. et une même culture dans la tête y una misma cultura en la cabeza
  426. 426. – Comme la France. Une famille nombreuse! - Como Francia. ¡Una familia numerosa!.
  427. 427. Musique! ¡Música!
  428. 428. LA FAMILLE NOMBREUSELA FAMILLE NOMBREUSE LA GRAN FAMILIA
  429. 429. C’est une famille nombreuse, une familleC’est une famille nombreuse, une famille heureuse, á chaque nouvel enfant qui naît.heureuse, á chaque nouvel enfant qui naît. Es una familia numerosa, una familia feliz, con cada nuevo niño que nace.
  430. 430. C’est une famille nombreuse, une familleC’est une famille nombreuse, une famille glorieuse car toute la France s’yglorieuse car toute la France s’y reconnaît.reconnaît. Es una familia numerosa, una familia gloriosa en la que toda Francia se reconoce.
  431. 431. L’aîne, c’est Désiré. Il fera un bon curé puisqu’ilL’aîne, c’est Désiré. Il fera un bon curé puisqu’il sait le latin et qu’il apprécie le bon vin.sait le latin et qu’il apprécie le bon vin. El mayor, es Désiré. Será un buen cura porque sabe latín y aprecia el buen vino.
  432. 432. Ensuite il y a Nicole qui sera maîtresse d’école: siEnsuite il y a Nicole qui sera maîtresse d’école: si le frère est mystique elle doit servir côte laïque.le frère est mystique elle doit servir côte laïque. Seguida va Nicole que será maestra de escuela: si el hermano es místico ella debe servir del lado laico.
  433. 433. Le suivant c’est Albert. Il sera militaire. Avec leLe suivant c’est Albert. Il sera militaire. Avec le goupillon, il faut un sabre à la nation.goupillon, il faut un sabre à la nation. El siguiente es Albert. Él será militar. Con la Iglesia, hace falta un ejército en la nación.
  434. 434. Derrière c’est Joséphine, qui reste à la cuisine.Derrière c’est Joséphine, qui reste à la cuisine. Pour le moral des troupes un cordon bleu doitPour le moral des troupes un cordon bleu doit fair la soupe.fair la soupe. Detrás va Joséphine, que se queda en la cocina. Para la moral de las tropas un cordon bleu debe hacer la sopa.
  435. 435. Joséphine en cuisine, et Albert militaire,Joséphine en cuisine, et Albert militaire, la Nicole à l’ecole, Désiré enla Nicole à l’ecole, Désiré en curé.curé. Joséphine en la cocina, y Albert, militar, Nicole en la escuela, Désiré, de cura.
  436. 436. C’est une famille nombreuse, une familleC’est une famille nombreuse, une famille heureuse, á chaque nouvel enfant qui naît.heureuse, á chaque nouvel enfant qui naît. Es una familia numerosa, una familia feliz, con cada nuevo niño que nace.
  437. 437. C’est une famille nombreuse, une familleC’est une famille nombreuse, une famille glorieuse car toute la France s’yglorieuse car toute la France s’y reconnaît.reconnaît. Es una familia numerosa, una familia gloriosa en la que toda Francia se reconoce.
  438. 438. Et puis voici Gontran,qui sera paysan,vu qu’ilEt puis voici Gontran,qui sera paysan,vu qu’il aime déjà bien se rouler dans les bottes de foin.aime déjà bien se rouler dans les bottes de foin. Y después he aquí Gontran, que será campesino, visto que ya le gusta revolcarse en las gavillas de heno.
  439. 439. Après lui c’est Simone: on en fera une bonne.Après lui c’est Simone: on en fera une bonne. Pour faire le lit des riches, il faut élèverPour faire le lit des riches, il faut élèver quelques bonniches.quelques bonniches. Después de él va Simone: la haremos una criada. Para hacer la cama de los ricos, hacen falta algunas chachas.
  440. 440. Et notre grand Gaston, il fera un beau garçon,Et notre grand Gaston, il fera un beau garçon, un garçon de café pour soulager les assoiffés.un garçon de café pour soulager les assoiffés. Y nuestro gran Gaston, se hará un chico guapo, un camarero para aliviar a los sedientos.
  441. 441. Et la petite Yvette, peut-être elle sera vedette.Et la petite Yvette, peut-être elle sera vedette. Elle chantera dans les bals: l’en faut bien uneElle chantera dans les bals: l’en faut bien une qui tourne mal!qui tourne mal! Y la pequeña Yvette, quizás será vedette. Cantará en los bailes: ¡hace falta una que baile mal!.
  442. 442. Notre Yvette en vedette, le Gaston enNotre Yvette en vedette, le Gaston en garçon, et Simone en bobonne,garçon, et Simone en bobonne, le Gontran paysan,le Gontran paysan, Nuestra Yvette, vedette, Gaston, camarero, y Simone, de maruja, Gontran, campesino,
  443. 443. Joséphine en cuisine, et Albert militaire,Joséphine en cuisine, et Albert militaire, la Nicole à l’ecole, Désiré enla Nicole à l’ecole, Désiré en curé.curé. Joséphine en la cocina, y Albert, militar, Nicole en la escuela, Désiré, de cura.
  444. 444. C’est une famille nombreuse, une familleC’est une famille nombreuse, une famille heureuse, á chaque nouvel enfant qui naît.heureuse, á chaque nouvel enfant qui naît. Es una familia numerosa, una familia feliz, con cada nuevo niño que nace.
  445. 445. C’est une famille nombreuse, une familleC’est une famille nombreuse, une famille glorieuse car toute la France s’yglorieuse car toute la France s’y reconnaît.reconnaît. Es una familia numerosa, una familia gloriosa en la que toda Francia se reconoce.
  446. 446. Il y a aussi Baptiste,qui sera coureur cycliste , ilIl y a aussi Baptiste,qui sera coureur cycliste , il a une belle casquette et pas un poil sur lesa une belle casquette et pas un poil sur les gambettes.gambettes. También está Baptiste, que será ciclista, tiene una bonita gorra y ni un pelo en las piernas.
  447. 447. Quant à la Marie-Pierre , elle deviendra fermièreQuant à la Marie-Pierre , elle deviendra fermière , élèvera des cochons, des poules , des vaches, élèvera des cochons, des poules , des vaches et de garçons.et de garçons. En cuanto a Marie-Pierre, se hará granjera, criará cerdos, gallinas, vacas y niños.
  448. 448. Et notre cher Edgar, il sera chef de gare, sur lesEt notre cher Edgar, il sera chef de gare, sur les traces de son père, ou disons du mari de satraces de son père, ou disons du mari de sa mère…mère… Y nuestro querido Edgar, será jefe de estación, tras los pasos de su padre, o digamos del marido de su madre…
  449. 449. Enfin la petit Margot fera des tas de marmots,Enfin la petit Margot fera des tas de marmots, selon la tradition et les besoins de la nation!selon la tradition et les besoins de la nation! Finalmente la pequeña Margot tendrá montones de críos, según la tradición y las necesidades de la nación.
  450. 450. Margot pleine de marmots, et EdgarMargot pleine de marmots, et Edgar chef de gare, Marie-Pierre en fermière,chef de gare, Marie-Pierre en fermière, le Baptiste en cycliste,le Baptiste en cycliste, Margot llena de críos, y Edgar, jefe de estación, Marie-Pierre, granjera, Baptiste, ciclista,
  451. 451. Notre Yvette en vedette, le Gaston enNotre Yvette en vedette, le Gaston en garçon, et Simone en bobonne,garçon, et Simone en bobonne, le Gontran paysan,le Gontran paysan, Nuestra Yvette, vedette, Gaston, camarero, y Simone, de maruja, Gontran, campesino,
  452. 452. Joséphine en cuisine, et Albert militaire,Joséphine en cuisine, et Albert militaire, la Nicole à l’ecole, Désiré enla Nicole à l’ecole, Désiré en curé.curé. Joséphine en la cocina, y Albert, militar, Nicole en la escuela, Désiré, de cura.
  453. 453. C’est une famille nombreuse, une familleC’est une famille nombreuse, une famille heureuse, á chaque nouvel enfant qui naît.heureuse, á chaque nouvel enfant qui naît. Es una familia numerosa, una familia feliz, con cada nuevo niño que nace.
  454. 454. C’est une famille nombreuse, une familleC’est une famille nombreuse, une famille glorieuse car toute la France s’yglorieuse car toute la France s’y reconnaît.reconnaît. Es una familia numerosa, una familia gloriosa en la que toda Francia se reconoce.
  455. 455. Madame la directriceMadame la directrice La señora directora
  456. 456. -Mesdemoiselles, à quoi servent les caves -Señoritas, ¿para qué sirven los sótanos
  457. 457. de notre établissement? – À entreposer du matériel. de nuestro centro? -Para almacenar material.
  458. 458. – Réponse incomplète. N’abritent-elles pas -¡Respuesta incompleta! ¿No protegen
  459. 459. des éléments moins inertes que du matériel? … elementos menos inertes que el material?...
  460. 460. – Des souris, des araignées… - Ratones, arañas …
  461. 461. – Mademoiselle, en temps de guerre et de bombardements -Señorita, en tiempos de guerra y bombardeos,
  462. 462. une cave n’a-t- elle pas mieux à abriter que des souris et des araignées? ¿un sótano no sirve para nada mejor que proteger ratones y arañas?
  463. 463. – Heu … nous. Et vous. -Eh … nosotros. Y usted.
  464. 464. – Merci d’y penser. Et en dehors de cela, -Gracias por pensar. Y fuera de eso,
  465. 465. à quoi d’autre peut-elle servir, notre cave? … A rien! ¿para qué otra cosa puede servir nuestro sótano? ¡Para nada!
  466. 466. Alors expliquez- moi un peu ce que vous y faites en dehors des alertes! ¡Así que, explíquenme un poco lo que hacen ahí si no hay alertas!
  467. 467. – Nous y chantons. -Cantamos.
  468. 468. – Vous y chantez! J’en suis fort aise. -¡Cantan!. Estoy contentísima.
  469. 469. – Vous y chantez! J’en suis fort aise. -¡Cantan!. Estoy contentísima.
  470. 470. – Parce que le son ne résonne pas du tout, -Porque el sonido no resuena nada de nada,
  471. 471. c’est très différent de la chapelle par exemple. es muy diferente a la capilla, por ejemplo.
  472. 472. Et la cave est un endroit où l’on a trés souvent peur, Y el sótano es un lugar en el que a menudo tenemos miedo,
  473. 473. même en dehors des alertes. Alors le chant est très différent … incluso fuera de las alertas. Así que el canto es muy diferente…
  474. 474. – Très différent, très différent … -Muy diferente, muy diferente…
  475. 475. En quoi cette éventuelle différence justifie-t-elle vos incartades? ¿Y cómo justifica esta diferencia sus despropósitos?
  476. 476. – La peur, l’obscurité, et le son très … - El miedo, la oscuridad, y el sonido muy …
  477. 477. – Très différent. – Tout cela nour oblige à une concentration totale -Muy diferente. -Todo eso nos obliga a estar totalmente concentrados
  478. 478. sur nos voix, nos souffles, notre musique … en nuestra voz, nuestra respiración, nuestra música …
  479. 479. – Mesdemoiselles, vous êtes folles! -Señoritas, ¡están locas!.
  480. 480. Si vous aimez avoir peur, je vais vous gâter, moi! Si les gustar pasar miedo, yo me encargaré, ¡yo!.
  481. 481. Vous ne trouvez pas que la guerre est suffisante pour cela?! ¿No piensan que la guerra es suficiente para eso?
  482. 482. – Ce que j’essaie de vous dire, c’est qu’on trouve ainsi -Lo que trato de decirle, es que de esta manera encontramos
  483. 483. dans le chant une émotion qu’on aurait pas dans une salle de classe. en el canto una emoción que no habríamos encontrado en una clase.
  484. 484. Et une exigence de travail… Y una exigencia de trabajo…
  485. 485. – De travail! Voyez-vous cela! Et qui vous a mis ces idées dans la tête? -¡De trabajo! ¡Vean eso! ¿Y quién les ha metido estas ideas en la cabeza?
  486. 486. – Personne, Madame Godichon. -Nadie, Madame Godichon.
  487. 487. – Personne, bien entendu. Mais je suppose que Monsieur Joseph -Nadie, desde luego. Pero supongo que Monsieur Joseph
  488. 488. est au courant et qu’il est très intéressé par votre expérience. está al tanto y que está muy interesado en su experiencia.
  489. 489. Peut-être même qu’il l’encourage? ¿Puede ser incluso que él les anime?
  490. 490. – Monsieur Joseph est très content de nos progrès en chant. -Monsieur Joseph está muy contento con nuestro progreso en canto.
  491. 491. – Et je suppose que vous répétez -Y supongo que ustedes ensayan
  492. 492. son répertoire fantaisiste? Décidément, ce professeur su repertorio fantasioso. Decididamente, este profesor
  493. 493. a des méthodes et une influence désastreuses. tiene unos métodos y una influencia desastrosa.
  494. 494. J’ai fait une erreur en acceptant ce professeur … Cometí un error aceptando a este profesor…
  495. 495. communiste, mais je vais la réparar, croyez- moi! comunista, pero voy a repararlo, ¡creánme!
  496. 496. Vous pouvez disposer, mesdemoiselles. Pueden retirarse, señoritas.
  497. 497. – Madame Godichon, si vous le permettez, -Madame Godichon, si lo permite,
  498. 498. à la prochaine alerte, nous aimerions chanter dans la cave, pour vous montrer. en la próxima alerta, nos gustaría cantar en el sótano, para mostrárselo.
  499. 499. Et nous serions heureuses que vous chantiez avec nous. Y estaríamos contentos de que cantase con nosotros.
  500. 500. Vous verrez, on sent alors … on sent alors son âme mille fois mieux Verá, entonces sentimos … entonces sentimos su alma mil veces mejor
  501. 501. ou même qu’à l’église. o que en la iglesia incluso.
  502. 502. – Impertinente! -¡Impertinente!
  503. 503. - Et c’est ainsi, mesdames et messieurs, que madame Godichon, -Y es así, señoras y señores, como Madame Godichon,
  504. 504. directrice du collège de jeunes filles, directora del colegio de chicas,
  505. 505. a fini par chanter dans les caves pendant les alertes, acabó por cantar en los sótanos durante las alertas,
  506. 506. et y a apparemment pris goût. – Aux alertes? y aparentemente le cogió gusto. -¿A las alertas?
  507. 507. – Au chant, malin! Des mauvaises langues -¡Al canto, pillín! Las malas lenguas
  508. 508. prétendent même qu’elle est descendue parfois chanter toute seule dicen que incluso bajó a veces a cantar sola
  509. 509. en dehors des alertes, fuera de las alertas,
  510. 510. mais je ne pense pas que Monsieur Joseph pero no creo que Monsieur Joseph
  511. 511. l’ai convertie à ce point! la haya convertido hasta ese punto.
  512. 512. – Si tout ceci est faux ou éxagéré, n’hésitez pas à nous démentir, -Si todo esto es falso o exagerado, no dude en desmentirnos,
  513. 513. madame Godichon. – Non, non, tout est vrai! madame Godichon. -No, no, ¡todo es cierto!
  514. 514. – Même … toute seule, dans la cave? -Incluso … ¿completamente sola en el sótano?
  515. 515. – Ah … Je laisse le mystère! … -Ah … ¡dejo el misterio!
  516. 516. – Alors, pour madame Godichon, -Así que, para madame Godichon,
  517. 517. voici la seule chanson de Monsieur Joseph qu’elle ait accepté aquí tienen la única canción de Monsieur Joseph que aceptó
  518. 518. de chanter quelques fois avec nous: “Le pays d’en France”. cantar algunas veces con nosotros: “El país de Francia”
  519. 519. LE PAYS D’EN FRANCELE PAYS D’EN FRANCE EL PAÍS DE FRANCIA
  520. 520. Le paradis n´est pas auLe paradis n´est pas au dessus de nos têtes.dessus de nos têtes. El paraíso no está por encima de nuestras cabezas
  521. 521. Le paradis, amis, nous lLe paradis, amis, nous l ´avons sous nos pieds.´avons sous nos pieds. El paraíso, amigos, lo tenemos bajo nuestros pies
  522. 522. Pourquoi pousser si loin unePourquoi pousser si loin une impossible quête?impossible quête? ¿Por qué llevar tan lejos una búsqueda imposible?
  523. 523. À nos regards blessés, ilÀ nos regards blessés, il s’offre tout entier.s’offre tout entier. A nuestras miradas heridas, se ofrece por completo.
  524. 524. Les jardins de l´Eden, bienLes jardins de l´Eden, bien mieux qu´à Babylone,mieux qu´à Babylone, Los jardines del Edén, mucho mejor que en Babilonia,
  525. 525. étendent leurs splendeurs, deétendent leurs splendeurs, de Provence en Bretagne.Provence en Bretagne. extienden su esplendor, de Provence a Bretagne.
  526. 526. Et les fleurs et les fruits seEt les fleurs et les fruits se cultivent ou se donnentcultivent ou se donnent Y las flores y las frutas se cultivan o se dan
  527. 527. dans la douceur des prés,dans la douceur des prés, dans la gloire des montagnes.dans la gloire des montagnes. en la dulzura de los prados, en la gloria de las montañas.
  528. 528. C´est le pays d´en France,C´est le pays d´en France, Es el país de Francia,
  529. 529. la terre de notre enfancela terre de notre enfance la tierra de nuestra infancia,
  530. 530. par les dieux souvent béni,par les dieux souvent béni, a menudo bendecida por los dioses,
  531. 531. par les hommes parfois puni.par les hommes parfois puni. a veces castigada por los hombres.
  532. 532. Peut-être que les anges sontPeut-être que les anges sont plus nombreux là-haut,plus nombreux là-haut, Puede ser que los ángeles sean más numerosos allá arriba,
  533. 533. peut-être qu’ils s’ennuient ápeut-être qu’ils s’ennuient á demeur trop sages.demeur trop sages. puede ser que se aburran de ser tan sabios.
  534. 534. Si les gens ici-bas ont bienSi les gens ici-bas ont bien quelques défauts,quelques défauts, Si bien la gente aquí abajo tiene algunos defectos,
  535. 535. leurs coeurs ont de l’amour etleurs coeurs ont de l’amour et leurs bras du courage.leurs bras du courage. sus corazones tienen amor y sus brazos, coraje.
  536. 536. Quand viendra notre tour auxQuand viendra notre tour aux portes de Saint-Pierre,portes de Saint-Pierre, Cuando llegue nuestro turno a las puertas de San Pedro,
  537. 537. nous prierons en secret pournous prierons en secret pour qu’il n’ait plus la clé,qu’il n’ait plus la clé, rezaremos en secreto para que no encuentre más la llave,
  538. 538. qu’il nous renvoie alors au sein de nos frontières, que nos envíe de nuevo al seno de nuestras fronteras,
  539. 539. au pays dont on rêve sitot qu’on l’a quitté. al país con el que soñamos desde el momento en que lo dejamos.
  540. 540. C´est le pays d´en France,C´est le pays d´en France, Es el país de Francia,
  541. 541. la terre de notre enfancela terre de notre enfance la tierra de nuestra infancia,
  542. 542. par les dieux souvent béni,par les dieux souvent béni, a menudo bendecida por los dioses,
  543. 543. par les hommes parfois puni.par les hommes parfois puni. a veces castigada por los hombres.
  544. 544. C´est le pays d´en France,C´est le pays d´en France, Es el país de Francia,
  545. 545. la terre de notre enfancela terre de notre enfance la tierra de nuestra infancia,
  546. 546. par les dieux souvent béni,par les dieux souvent béni, a menudo bendecida por los dioses,
  547. 547. pour les hommes enfin unis.pour les hommes enfin unis. para los hombres finalmente unidos.
  548. 548. Ça sent les vacancesÇa sent les vacances Huele a vacaciones
  549. 549. – Hé, vous trouvez pas qu’il y a une drôle d’odeur? -Eh, ¿no notáis un olor raro?
  550. 550. – Oui, on dirait que ça sent les … -Sí, se diría que huele a …
  551. 551. – Mmmm, ça sent les … – Ah? Moi je sens rien. -Mmm, huele a … -¿Eh? Yo no noto olor a nada.
  552. 552. – Mais si, ça sent! – Ça sent quoi? -Pero sí, ¡huele! -¿A qué huele?
  553. 553. – Ça sent les … – J’ai trouvé! Vous savez ce que ça sent? -Huele a … -¡Ya lo tengo! ¿Sabéis a qué huele?
  554. 554. – Moi je sens rien. – Ça sent les vacances! -Yo no noto ningún olor. -¡Huele a vacaciones!
  555. 555. ÇA SENT LES VACANCESÇA SENT LES VACANCES HUELE A VACACIONES
  556. 556. Le soleil brille, les oiseaux trillent, leLe soleil brille, les oiseaux trillent, le fretin frétille, et les boissons pétillent!fretin frétille, et les boissons pétillent! El sol brilla, los pájaros trinan, la morralla se agita, y ¡las bebidas burbujean!
  557. 557. Le ciel scintille, les grillons grillent, lesLe ciel scintille, les grillons grillent, les bébés baillent, et les papys roupillent!bébés baillent, et les papys roupillent! El cielo centellea, los grillos se asan, los bebés parlotean y los abuelos echan cabezadas.
  558. 558. Y a comme un nouveau parfum dansY a comme un nouveau parfum dans l’air. Soudain la vie paraît plus légère.l’air. Soudain la vie paraît plus légère. Hay como un nuevo perfume en el aire. De repente, la vida parece más ligera.
  559. 559. On retrouve un petit goût d’enfance.On retrouve un petit goût d’enfance. Ça sent les vacances…Ça sent les vacances… Encontramos un pequeño gusto de infancia. Huele a vacaciones…
  560. 560. Les encres fuient, les crayons se taillentLes encres fuient, les crayons se taillent avec les cahiers à leurs trousses.avec les cahiers à leurs trousses. Las tintas huyen, los lápiceros se afilan con los cuadernos en sus estuches.
  561. 561. Fini l’ennui, fini le travail, on peut unFini l’ennui, fini le travail, on peut un peu se la couler douce!peu se la couler douce! Se acabó el aburrimiento, se acabó el trabajo, nos podemos pegar la gran vida!
  562. 562. Y a des poids en moins sur lesY a des poids en moins sur les paupières.paupières. Y a dans les regards plus de lumière.Y a dans les regards plus de lumière. Los párpados pesan menos. Hay más luz en las miradas.
  563. 563. Les coeurs battent à une autre cadence.Les coeurs battent à une autre cadence. Ça sent les vacances…Ça sent les vacances… Los corazones laten con otra cadencia. Huele a vacaciones…
  564. 564. Les soupirs s’étirent, les cris s’apaisent.Les soupirs s’étirent, les cris s’apaisent. Il fait bon, ouvrons les parenthèses.Il fait bon, ouvrons les parenthèses. Los suspiros se alargan, los gritos se apaciguan. Hace bueno, abramos los paréntesis.
  565. 565. Laissons-nous rêver, changeonsLaissons-nous rêver, changeons d’ambience.d’ambience. Ça sent les vacances…Ça sent les vacances… Dejémonos soñar, cambiemos de ambiente. Huele a vacaciones.
  566. 566. Fini l’ennui, fini le travail, on peut unFini l’ennui, fini le travail, on peut un peu se la couler douce!peu se la couler douce! Se acabó el aburrimiento, se acabó el trabajo, nos podemos pegar la gran vida!
  567. 567. On se voit baigneur au bord de mer,On se voit baigneur au bord de mer, pêcheur endormi près d’une rivière,pêcheur endormi près d’une rivière, Nos vemos como un bañista en la orilla del mar, o un pescador adormilado junto a un río,
  568. 568. ou vainqueur d’une montagne immense.ou vainqueur d’une montagne immense. Ça sent les vacances…Ça sent les vacances… o habiendo alcanzado una montaña inmensa. Huele a vacaciones…
  569. 569. Prenons du bonheur, prenons nosPrenons du bonheur, prenons nos aises et la vie d’un côté qui nous plaise.aises et la vie d’un côté qui nous plaise. Llenémonos de felicidad y nuestros gustos, y la vida del lado que nos guste.
  570. 570. Le vent a toruné, on a de la chance:Le vent a toruné, on a de la chance: El viento ha cambiado, tenemos suerte:
  571. 571. Ça sent les vacances.Ça sent les vacances. Huele a vacaciones.
  572. 572. La récréationLa récréation El recreo
  573. 573. – Avant de conclure, on voulait vous dire … -Antes de acabar, queríamos decirles …
  574. 574. On voulait vous dire combien on est content d’avoir eu queríamos decirles lo contentos que estamos de haber tenido
  575. 575. tant de liberté pour préparer ce petit spectacle. tanta libertad para preparar este pequeño espectáculo.
  576. 576. – Allez, arrête tes discours, viens jouer! -Venga, deja tus discursos, ¡ven a jugar!
  577. 577. – On espère ne pas avoir abusé de cette liberté, et de votre confiance… -Esperamos no haber abusado de esta libertad y de su confianza…
  578. 578. – On voulait préciser aussi qu’on a beaucoup parlé -También nos gustaría precisar que hemos hablado mucho
  579. 579. de Monsieur Joseph, mais qu’on pense bien sur aux autres. de Monsieur Joseph, pero que por supuesto también pensamos en los otros.
  580. 580. Nous dédions ce spectacle à tous ceux qui sont partis, Dedicamos este espectáculo a todos los que partieron,
  581. 581. trop tôt et trop brutalement. demasido pronto y demasiado brutalmente.
  582. 582. – Aux amis, aux parents, et aux deux autres professeurs: -A los amigos, a los padres y a los dos otros profesores:
  583. 583. Monsieur Dubois et Madame Pinon. Monsieur Dubois y Madame Pinon.
  584. 584. – Madame Pinon, notre professeur d’histoire, -Madame Pinon, nuestra profesora de historia,
  585. 585. qui nous disait toujours d’apprendre nos leçons d’histoire que siempre nos decía que aprendiéramos nuestras lecciones de historia
  586. 586. en sachant bien que l’histoire ne donne jamais de leçon. sabiendo bien que la historia no da jamás lecciones.
  587. 587. Car l’homme recommence toujours les mêmes erreurs Porque el hombre comete siempre los mismos errores
  588. 588. et les mêmes horreurs. y los mismos horrores.
  589. 589. On spère tous que Madame Pinon avait tort. Todos nosotros esperamos que Madame Pinon tuviera razón.
  590. 590. Une leçon comme ça, ça ne peut pas s’oublier! Una lección como esta ¡no puede olvidarse!
  591. 591. L’homme ne recommencera plus jamais! ¡El hombre no volverá a caer en lo mismo jamás!
  592. 592. Alors on vous dit à tous: bon été 1945! Así que les decimos a todos: ¡buen verano de 1945!.
  593. 593. Que le ciel soit moins lourd et les coeurs ¡Que el cielo sea menos pesado y los corazones
  594. 594. plus légers que les étés précédents! más ligeros que los veranos anteriores!
  595. 595. LE PETIT BONHOMMELE PETIT BONHOMME EL PEQUEÑO HOMBRECITO
  596. 596. C´était un petit bonhommeC´était un petit bonhomme haut comme trois pommes,haut comme trois pommes, Era un pequeño hombrecito como tres manzanas de alto,
  597. 597. Il avait une épouse de deuxIl avait une épouse de deux mètres douze.mètres douze. Tenía una esposa de dos metros doce.
  598. 598. Quand ils allaient au bal, elleQuand ils allaient au bal, elle mettait des sandales,mettait des sandales, Cuando iban al baile ella se ponía sandalias,
  599. 599. Et lui ses plus grandes bottesEt lui ses plus grandes bottes pour danser le fox-trot.pour danser le fox-trot. Y él sus grandes botas para bailar el fox-trot.
  600. 600. Mais c´est un detail cesMais c´est un detail ces histoires de taille.histoires de taille. Pero es un detalle estas historias de talla.
  601. 601. Notre petit nabot n´était pasNotre petit nabot n´était pas beau,beau, Nuestro pequeño enano no era guapo,
  602. 602. alors que sa marquise étaitalors que sa marquise était exquise.exquise. mientras que su marquesa era exquisita.
  603. 603. Elle avait le dimanche desElle avait le dimanche des robes a larges manches,robes a larges manches, Ella se ponía los domingos vestidos de mangas largas,
  604. 604. et il pouvait guincher tout enet il pouvait guincher tout en restant caché.restant caché. y el podía mover el esqueleto totalmente escondido.
  605. 605. Mais c’est accessorieMais c’est accessorie encore cette histoireencore cette histoire Pero incluso esta historia es accesoria.
  606. 606. Notre petit balourdNotre petit balourd était très sourd,était très sourd, Nuestro pequeño zoquete estaba muy sordo,
  607. 607. tandis que sa collèguetandis que sa collègue était très bègue.était très bègue. Mientras que su pareja era tartamuda.
  608. 608. Pour lui donner le tempoPour lui donner le tempo elle chantait à plein pot:elle chantait à plein pot: Para darle el tempo cantaba a pleno pulmón:
  609. 609. Ils dansaient commeIls dansaient comme personne la valse enpersonne la valse en charleston!charleston! Bailaban como nadie el vals en charlestón!
  610. 610. CC’’est pas la question,est pas la question, ces histoires de son.ces histoires de son. No es la cuestión, estas historias de sonido.
  611. 611. Notre petit monsieur,Notre petit monsieur, même un peu vieux,même un peu vieux, Nuestro pequeño señor, incluso un poco viejo,
  612. 612. avec sa grande Lolotte,avec sa grande Lolotte, même un peu sotte,même un peu sotte, con su gran Lolotte, incluso un poco tonta,
  613. 613. malgré leurs différencesmalgré leurs différences et leurs problèmet leurs problèmes de danse,es de danse, A pesar de sus diferencias y de sus problemas con el baile,
  614. 614. Ils avaient dans leurs cœursIls avaient dans leurs cœurs le secret du bonheur.le secret du bonheur. tenían en sus corazones el secreto de la felicidad.
  615. 615. CC ’est ça l’important :’est ça l’important : ils s ’aimaient pourtant.ils s ’aimaient pourtant. Esto es lo importante: sin embargo, se amaban.
  616. 616. L’important vraiment,L’important vraiment, c’était leur sentiment!c’était leur sentiment! Lo importante realmente, era su sentimiento!
  617. 617. FINALFINAL FINAL
  618. 618. C’était un grand monsieur douxC’était un grand monsieur doux et joyeux.et joyeux. El era un gran señor dulce y alegre.
  619. 619. Avec lui, la musique, c’étaitAvec lui, la musique, c’était magique.magique. Con él, la música, era mágica.
  620. 620. Il donnait sans compter sesIl donnait sans compter ses passions, sa bonté.passions, sa bonté. Daba sin reparos sus pasiones, su bondad.
  621. 621. Pour sauver l’harmonie, il aPour sauver l’harmonie, il a donné sa vie.donné sa vie. Para salvar la armonía, dio su vida.
  622. 622. Mais c’était trop bref,Mais c’était trop bref, Monsieur Joseph.Monsieur Joseph. Pero fue demasiado breve, Monsieur Joseph.
  623. 623. MERCI À TOUS POUR ÊTRE ICI!MERCI À TOUS POUR ÊTRE ICI! À LA PROCHAINE!À LA PROCHAINE! BONNES VACANCES… 2013!BONNES VACANCES… 2013! ¡GRACIAS A TODOS POR ESTAR AQUÍ! ¡HASTA LA PRÓXIMA! ¡FELICES VACACIONES… 2013!

×