l’Actionuniversitaire                     ❚ LE JOURNAL DE L’UNION NATIONALE INTER-UNIVERSITAIRE ❚ N°234 ❚ février 2004 ❚ 2...
des     enseignants     chercheurs        dans ce domaine. Les syndicats      avec les âges de la vie : temps de for-devro...
❚   loi sur la laïcité                                                          Agenda du bureauGarantir la cohésion natio...
Conflits actuels                                                                                                          ...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Action universitaire - février 2004

252 vues

Publié le

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
252
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Action universitaire - février 2004

  1. 1. l’Actionuniversitaire ❚ LE JOURNAL DE L’UNION NATIONALE INTER-UNIVERSITAIRE ❚ N°234 ❚ février 2004 ❚ 2 Euros ❚❚ la recherche dans tous ses états Le retour des Par Olivier Vial pétitionnaires S oixante-cinquième! C’est la place à laquelle se hisse quer la profondeur du problème et l’urgence d’une réforme derrière Après l’appel pour sauver la recherche, c’est autour de toutes les “grandes consciences” de se mobi-péniblement Paris 6, premier éta- lécran de fumée de revendications liser pour dénoncer “la guerreblissement français dans le classe- strictement budgétaires. Or la crise contre l’intelligence” menée par lement des 500 meilleures universi- de la recherche française a bien gouvernement.tés mondiales réalisé par l’univer- dautres sources. Intermittants du spectacle, acteurssité de Shanghai. Créé à partir du en manque de notoriété, indignésnombre de Le rapport professionels, pschycanalystes auto-prix Nobel, de la Cour proclamés ... tous ont signé la péti-de publica- des comptes tion lancée par deux journalistes àtions dans publié, le 4 l’affut d’un sujet racoleur.les revues février, sou- Les signataires appellent au “sur-Sciences et ligne notam- saut des professions intellectuelles”Nature, de ment, l’ins- contre ce “nouvel anti intellectualis- me d’Etat”. Sans jamais craindre lechercheurs tabilité des ridicule, ils poursuivent “ cettecités dans les structures et guerre contre l’intelligence est unindex scien- la proliféra- fait sans précédent dans l’Histoiretifiques, ce tion des récente.”classement instances Savamment orchestrée, cette opéra-révèle les qui nuisent tion rappelle certaines méthodesdifficultés de la recherche univer- à la capacité de contrôle et de pilo- des théoriciens de l’Agit-Pro et visesitaire française (vieillissement des tage stratégique du ministère de la plus à remobiliser une caste derriè-enseignants-chercheurs, sous recherche. re la gauche qu’à défendre quoi quefinancement privé de la recherche, ce soit.rigidité des structures …). La Cour des comptes sen prend Cette farce aura néanmoins permis à certains vétérans de Saint aussi aux carences de la politique Germain des Prés de revivre le fris-Au moment, où lespace européen de renouvellement des équipes de son du combat de salon et dede la recherche et de lenseigne- chercheurs français, dont "lâge l’”engagement intellectuel”. En effet,ment supérieur est en train de se moyen est le plus élevé de lUnion on retrouve parmi les signatairesconstruire, les universités françai- européenne". "Les perspectives de certains habitués du genre qui au filses sont en voie d’être marginali- départ massif en retraite dici 2010 des ans se sont abonnés aux com-sées. Si ce constat de crise a, constituent, pour les prochaines bats d’arrière-garde : apologie duaujourdhui, la force de lévidence, années, des défis dont il napparaît régime communiste, du Maoïsme,nombreux sont ceux, à limage des pas que les moyens de les relever du tiers-mondisme, du Castrisme ...signataires du collectif "sauvons la soient déjà en place ». En effet, on Les vieux pétitionnaires sont derecherche", qui tentent de mas- estime ainsi qu’au moins un tiers retour. UNI - LA DROITE UNIVERSITAIRE - 8, rue de Musset - 75016 Paris - + 01.45.25.34.65 - fax. : 01.45.25.51.33 Directeur de la publication : J. Rougeot - CPPAP 51358 - dépôt légal troisième trimestre 2003L’action universitaire - page 1
  2. 2. des enseignants chercheurs dans ce domaine. Les syndicats avec les âges de la vie : temps de for-devront prendre leur retraite d’ici allant jusqu’à prétendre que ce mation, temps de création, temps2012, ce qui représente 23 000 nouveau statut faciliterait les d’animation et de gestion d’équipes.personnes à remplacer dans un “allers-retours” du secteur public »contexte difficile, notamment, en au secteur privé pour les cher- Cette absence de souplesse dans laraison de la désaffection des car- cheurs. Force est de constater qu’ilgestion des carrières est renforcéerières scientifiques. n’en n’a rien été. par la forte dichotomie existante entre les établissementsC’est pourquoi, malgré l’a- publics de recherche (CNRS,gitation orchestrée autour Les chiffres clés INRA, INSERM ...) et les uni-des questions budgétaires, versités. Ces dernières, bienla Cour souligne qu’« il Vieillissement des chercheurs qu’étant les plus grosconvient de ne pas se trom- employeurs de la recherche L’âge moyen des chercheurs Français est deper de débat et de ne pas française en sont aussi les 47,2 ans. Ce sont les plus âgés de l’union euro-réduire les réflexions des péenne. parents pauvres.acteurs de la recherchepublique aux variations du Une remise à plat Les Brevetsbudget du ministère dont nécessaire et urgente.l’impact sur les équipes n’est Les dépôts de brevets français ont connu unede surcroît pas immédiat au baisse de 25 % en 10 ans. Certaines pistes doivent êtrevu des réserves dont dispo- approfondies comme le déve-sent les organismes. Avant Les publications loppement de fondationsd’être une question financiè- pour la recherche, la placere, la question aujourd’hui Le nombre de publications croît rapidement au des jeunes chercheurs et desposée au ministère de la niveau international. La France profite aussi de post-doc, le besoin de sou-recherche porte sur la stra- cette dynamique avec 35 % de publications en plesse des laboratoires, latégie, notamment européen- plus cette année. mise en place d’un ministèrene, sur le renouvellement de plein droit “enseignementdes chercheurs et personnels Financement privé / financement public supérieur et recherche” quiadministratifs et sur la permettra d’améliorer l’arti-nature des relations avec les Le ratio du financement privé par rapport au finan- culation entre enseignement cement public de la recherche souligne le retardorganismes de recherche. » et recherche ... de la France en la matière. En effet, alors que la recherche française est financée à 46 % par des Les rigidités de la fonds publics et 54 % par des fonds privés, la Espérons que les assises de la "fonctionnarisation" recherche au Japon est financée par 27 % de recherche annoncées par la de la recherche fonds publics et 73 % de fonds privés. ministre permettront de pré- française. ciser les contours d’une réforme de la recherche dontEn 1982, le gouvernement socia- la France a besoin, et ne serontliste dirigé par Pierre Mauroy va, Ce statut de « fonctionnaire cher- pas la tribune des seules revendi-afin de satisfaire les appétits de ses cheur » rend, aujourd’hui, difficile cations corporatistes.ministres communistes et des syn- toute adaptation rapide des labo- @dicats du supérieur, mettre en ratoires à de nouveaux champsplace un statut de fonctionnaire disciplinaires. Il semble aussi peud’état pour les chercheurs. Cela correspondre aux besoins et au rythme spécifique de la Science L’actualité universitaireaboutit en 1984 à une série detextes, pris contre l’avis même du ainsi qu’à la réalité de la vie d’un sur internet :ministre de la recherche de l’é- chercheur. La Cour des comptespoque, qui vont instituer une véri- affirme notamment que « partable usine à gaz : « la fonctionna- nature, la formule statutaire inscrit www.uni.asso.frrisation de la recherche ». La les chercheurs dans une perspectivemauvaise foi a guidé les débats de carrière de quarante années alors que l’activité de recherche évolue page 2 - L’action universitaire
  3. 3. ❚ loi sur la laïcité Agenda du bureauGarantir la cohésion nationale nationalLe projet de loi encadrant, en telle loi.application du principe de laïcité, Dans ce contexte, l’adoption en 31 janvier -1er février :le port de signes ou de tenues première lecture de ce projet demanifestant une approche religieu- loi est le signe d’un attachement Réunion du Conseil National dese dans les écoles, collèges et fort aux principes et valeurs de la Jeunesse.lycées publics a été adopté mardi notre pays et garantit une stricte10 février par une très grande égalité entre les hommes et lesmajorité de députés (496 pour - femmes. 2 février : Commission discipli-36 contre). naire du CNESER.. Ce vote mas-L’ampleur de sif traduitla mobilisa- aussi le rejet 3-4 février : Congrès du Partition parle- de toutes les Populaire Européen à Bruxelles.mentaire en formes defaveur du revendica-texte présenté tions com- 10 février : Entretien avec lespar le gou- munautaris-vernement et tes et l’atta- conseillers du Premier ministreinitié par le chement des en charge de la politique d’aidePrésident de Français au sociale étudiantes.la République témoigne d’une véri- modèle d’assimilation et d’égalitétable prise de conscience de la des chances.représentation nationale. 11 février : Réunion du Comité C’est dans cet esprit et afin deLa multiplication, ces derniè res s’opposer à la montée des revendi- Mastersemaines, de manifestations « pro- cations communautaristes etvoiles » orchestrées bien souvent confessionnelles dans les universi- 16 février : Réunion en forma-par des mouvements fondamenta- tés que l’UNI a lancé, le lundi 9listes, prompts à instrumentaliser février, une campagne d’affiches : « tion plénière du CNESER.la religion à des fins politiques n’a Contre le communautarisme, UNIfait que démontrer l’urgence d’une pour l’égalité des chances ». 17 février : Réunion du groupe de travail “amélioration des❚ Gros plan conditions matérielles des étu-Une école de journalisme “Libre” diants”.La Faculté Libre de droit d’écono- journalistes “paillettes”, le sérieuxmie et de gestion (FACO) de Paris de cette formation est à saluer.propose une formation de “journa- Vous trouverez tous les renseigne- 17 février : Entretien avec leliste Presse écrite”. Cette filière a ments utiles sur le site sénateur du Nord, Jacquespour objectif de former en un an http://www.facultefaco.orgdes professionnels de la presse Legendre, sur la politique d’aideécrite à la fois efficaces et respon- sociale étudiante.sables.Ouverte aux étudiants titulairesd’un bac + 3, on intègre cette for- 18-22 février : Université d’hi-mation après un concours. Au ver de l’EDS à Bruxelles.moment, où d’autres établisse-ments tentent de créer des filières page 3 - L’action universitaire
  4. 4. Conflits actuels Promotion Vertige de la modernité Grandes ÉcolesEn voulant lutter contre les églises Dans ce nouveau numéro,ou a minima sen affranchir, les Promotion grandes Ecoles revientLumières puis le XIXe siècle posi- sur les attaques dont ont été vic-tiviste et scientiste, en substituant times les grandes écoles ces der-la raison à la tradition, ont cons- nières semaines. De la mise entruit à leur tour leur propre Église place de la discrimination positi-avec ses dogmes, au premier rang ve à la tentative de mise sousdesquels le progrès et la science tutelle de ces établissements parcomme explications et fins ulti- le Cneser, c’est à chaque fois lames, comme « marche vers la- spécificité de ces formations quibondance, la liberté et le bonheur est visée ;», selon lexpression dAlain Les relations Ecoles/ EntreprisesTouraine. Cest bien une nouvelle sont elles aussi disséquées danssociété que tente de faire naître la ce numéro grâce notamment àmodernité. Une morale divine est une enquête sur le recrutementsupplantée par une morale socia- des jeunes diplômés.le, où le bien et le mal ne trouventplus leur légitimité dans leDécalogue mais dans lintérêt sup- aposé dun corps social soumis à priori, à ce qui doit préparer ledes lois que seule la raison com- bien commun ? Bref, la modernitémande. est par nature impérialiste et c’est cette évolution que ce nouveauAvec le recul, force est de consta- numéro de Conflits actuels entendter que cette théologie athée a tout étudier.culbuté sur son passage, à telpoint quaujourdhui il devient Revue universitaire semestrielleardu dimaginer quun autre d’étude politique.monde existait, voire que plu-sieurs mondes pouvaient coexis- Abonnement 2 numéros par an :ter. Comment en sommes-nous 23 euros (étudiants : 18 euros sur Si vous désirez obtenir un numé-arrivés là ? Pour Anne Henry, le justificatif). ro de Promotion Grandes Ecolesmoteur essentiel est doctrinal : Ecrire à : Conflits actuels vous pouvez en faire la demandelesprit de rupture, ce « radicalis- BP 305-16 à:me dune démarche soutenue par 75767 Paris cedex 16. Promotion Grandes Ecolesun consensus spontané ». En effet, Internet : 8 rue de Musset 75016 Pariscomment pourrait-on être hostile, www.conflits-actuels.com http://www.promotiongrandesecoles.com l’Action Nom : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Prénom : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . universitaire LE JOURNAL DE L’UNION NATIONALE INTER-UNIVERSITAIRE Adresse : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Code Postal : . . . . . . . . . . Ville : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tél. : . . . . . . . . . . 8, rue de Musset 75016 Paris Profession : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Etablissement : . . . . . . . . . . . . . . . . . . ✆ 01.45.25.34.65 ❏ désire s’abonner à l’Action universitaire 38 euros (un an) fax : 01.45.25.51.33 ❏ désire souscrire un abonnement de soutien à partir de 230 euros : . . . . ❏ désire soutenir financièrement l’UNI et verse : ❏ 300 euros ❏ 500 euros ❏ 1.000 euros ❏ . . . . . . . euros Imprimé par nos soins ❏déclare adhérer à l’UNI 35 euros (lycéens 5 euros, étudiants 10 euros, membre bienfaiteur 100 euros, cotisation de soutien à partir de 200 euros) CCP 30 075 33 Y Orléans La Source Date et signature : page 4 - L’action universitaire

×