l’Actionuniversitaire                     ❚ LE JOURNAL DE L’UNION NATIONALE INTER-UNIVERSITAIRE ❚ N°255 ❚ janvier 2006 ❚ 2...
comptes de laquelle ont transité près    encore le président à cette époque…      Saint-Fons. Dommage tous ces oublisde 25...
Maréchaux (pour saouler les rive-       l’appelle « l’homme qui a inventé       annonçant pas moins de 2000 pla-rains qui ...
balayant d’un revers de plume                                             rent au passage qu’ils avaient                  ...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Action universitaire - janvier 2006

342 vues

Publié le

AU 255

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
342
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Action universitaire - janvier 2006

  1. 1. l’Actionuniversitaire ❚ LE JOURNAL DE L’UNION NATIONALE INTER-UNIVERSITAIRE ❚ N°255 ❚ janvier 2006 ❚ 2 Euros ❚❚ Une affaire lyonnaise aux implications nationales Plan pour l’emploi deLéo-Lagrange: l’association finançait le Parti Socialiste Dominique de Villepin Dans le cadre de la lutte contre le chô- P ompe à fric présumée du PS lyonnais, la fédération Léo- Lagrange dirigée aujourd’- le cocotier judiciaire lyonnais au point de faire obstacle à toutes les pressions qui faisaient barrage à la mage des jeunes, le premier ministre, Dominique de Villepin propose la mise en place d’un nouveau contrathui par le socialiste Yves Blein est vérité. pour les Jeunes.depuis quelques mois sous le feu des Face au constat qu’il est très difficileprojecteurs : trois mises en examen Un proche de François hollan- pour un jeune n’ayant pas d’expérien-et un dossier épais qui fait suite aux de mis en cause ce professionnelle et ne bénéficiant leinvestigations de la brigade financiè- plus souvent que de CDD de pouvoirre de la PJ de Lyon. Surfacturations, Et depuis, les mises en examen s’en- se faire embaucher durablement dansfausses factures, détournements de chaînent. A commencer par Yves une entreprise, le gouvernement afonds publics… La palette est large Blein lui-même, alors secrétaire décidé de créer le Contrat Premièrepour des policiers qui évoquent un régional de Léo-Lagrange. Blein est Embauche. Ce CPE n’est rien d’autrevéritable "système" Saint-Fons. un proche de Hollande qui a gravité qu’un CDI accessible au moins de 26Pendant de nombreuses années, cette ans. longtemps dans la sphère de laville du sud-est lyonnais alors entre famille Mulliez, propriétaire des Ouvert à toutes les entreprises de plusles mains des socialistes, aurait large- supermarchés Auchan, dont il a de 20 salariés, le CPE sera assortiment alimenté les caisses de Léo- épousé l’une des filles. Aujourd’hui d’une période d’essai de deux ans etLagrange par le biais de plusieurs pourra être rompu par l’entreprise ou maire de Feyzin, Blein tente de cont- le salarié à tout moment avec un pré-associations. Une partie de l’argent re attaquer avec un discours qui avis de 15 jours. Les jeunes en stage,aurait été détournée par l’un des sonne creux tant les évidences sont déjà en CDD ou en formation en alter-anciens hommes forts du PS lyon- là. nance pourront signer ce CPE, et ver-nais, Michel David. Décédé en 2001, ront la période déjà passer au sein deses anciens amis le chargent aujour- Le maire l’entreprise retranchée de cette périoded’hui sans scrupule. Mais même si socialiste d’essai de deux ans.ces détournements semblent avérés, de Lyon Les garanties du CPEil manque de l’argent. Le petit bug entendu comparable à cellesdans le système, c’est que la gauche d’un CDI classiquea perdu la Ville en 2001. Un audit A Lyon, c’estdiligenté par la nouvelle équipe avait Le CPE offrira au moins de 26 ans une tout le PS protection comparable à celle d’unrévélé à cette époque de graves dys- lyonnais qui CDI. En effet, au bout de quatre moisfonctionnements. est éclaboussé le droit à une indemnisation chômageAujourd’hui, le dossier embarrasse par cette affai- sera possible. Cette allocation forfaitai-les socialistes locaux, et même au re. Gérard Collomb, le député-maire re de 460 euros par mois sera finan-delà. Pourtant, chez Léo, on avait socialiste de la ville, a d’ailleurs été cée par l’Etat. Le droit individuel à labien fait les choses. L’affaire était à entendu dans ce dossier par la briga- formation (DIF) s’ouvrira dès la fin dudeux doigts d’être enterrée. Sauf que de financière. Collomb était prési- premier mois. Enfin, les jeunes signa-le maire actuel de Saint-Fons, le dent d’une association, l’Epra, sur les taires d’un CPE auront une garantiedivers droite Michel Denis, a remué d’accès au crédit et au logement.UNI - LA DROITE UNIVERSITAIRE - 8, rue de Musset - 75016 Paris - ✆ 01.45.25.34.65 - fax. : 01.45.25.51.33 Directeur de la publication : J. Rougeot - CPPAP 0507 G 79428 - dépôt légal premier trimestre 2006 - MensuelL’action universitaire - page 1
  2. 2. comptes de laquelle ont transité près encore le président à cette époque… Saint-Fons. Dommage tous ces oublisde 250000 francs destinés à rem- Vraiment c’est ballot. Même syndro- et tous ces trous de mémoire… Maisbourser une dette de la fédération PS me pour Yvon Deschamps, l’adjoint qui sait, peut-être que Collomb sedu Rhône au Trésor Public. aux finances de Lyon, président souviendra dans quelques mois qu’ilCurieusement, l’argent venait direc- d’une association qui percevait de a été maire d’une grande ville. Iltement des comptes de Léo- copieux loyers de Léo pour financer regrettera sûrement de n’avoir rienLagrange. Mais Collomb a oublié. En l’acquisition d’un immeuble qui abri- fait pour elle.fait il ne se souvient pas qu’il fût tait notamment la section PS de❚ DelanoëLes limites du strass et des paillettes Flash backMars 2001, Bertrand Delanoë vientd’être élu maire de Paris à la sur-prise de son propre camp.Bertrand Delanoë obscur conseillerde Paris depuis 1977 est élu dépu-té du XVIIIème en 1981 (il appar-tient « à la bande du XVIIIèmeavec Lionel Jospin, Claude Estier etDaniel Vaillant). Nommé dans lafoulée de son arrivée au palaisBourbon porte-parole du partisocialiste, Bertrand restera desannées un obscur apparatchikdans l’ombre des éléphants du PS.Ce besogneux de la politique, qui "Alors moi, jai une tête grosse comme ça !" Bertrand Delanoëne sera jamais ministre, devient en1993 président du groupe socialis- mairie la devise de la république :te au conseil de Paris. Ce qui res- 2001-2006 : strass et liberté, égalité, fraternité et la rem-tera son plus grand fait d’arme paillettes placer par son triptyque personnelpolitique jusqu’en 2001. : festif, évènementielle, citoyenne.Jack Lang, le roi de la politique Professionnel de la communica- En vrac, citons la fête de l’eauspectacle, veut être maire de Paris, tion, Bertrand va cacher la misère (avec distribution de 20 000 cara-mais voilà l’appel du marocain se de sa politique municipale derriè- fes sur le parvis de l’hôtel de villefait entendre. Alors plutôt que de re un décor de théâtre. Il commen- remplie d’eau…du robinet !), lane pas être ministre, Jack préfère ce par soigner « sa communauté fête des arbres, la fête du pain,jeter l’éponge. Les socialistes ne » en augmentant substantiellement Paris-plage, la gaypride, la nuitcroyaient tellement pas pouvoir les subventions municipales aux blanche, la journée de la femmeravir cette mairie à la droite, qu’ils associations gays et lesbiennes. De (avec remise du prix de la publici-laissèrent l’obscur Bertrand entrer manière non-exhaustive, citons té la moins sexiste !), le concoursdans la lumière. L’absence d’enjeu Act-Up, le Centre Gay et Lesbien, des fenêtres, des cours et des bal-à ce moment permit même à le Festival gays et lesbiens et cerise cons fleuris (ben et mon salonBertrand de faire l’union à gauche sur le gâteau un membre du cabi- alors ! j’ai pourtant un très beauautour de son nom. En 1998, il net de Bertrand a en charge les ficus !). Reprenons notre souffle etavait fait son coming-out, autre- liens avec la communauté homo- n’oublions pas la fête des voisinsment dit il a révélé son homo- sexuelle. Au delà d’être passé maî- (avec un apéritif géant offertsexualité. La désunion profonde de tre dans l’art du communautaris- devant la mairie et sponsorisé parla droite permettra dès lors à me, le maire de Paris a un goût des marques d’alcool), la collecteBertrand de devenir maire. certain pour la fête. Bertrand pour- de sang « évènementielle » sous raient enlever du fronton de la un chapiteau, l’apéros despage 2 - L’action universitaire
  3. 3. Maréchaux (pour saouler les rive- l’appelle « l’homme qui a inventé annonçant pas moins de 2000 pla-rains qui n’en peuvent plus des les bouchons la nuit ». En effet les ces supplémentaires. Seulementtravaux du tramway ?), le prin- automobilistes sont devenus per- voilà, après vérification il n’y en atemps de la démocratie, la fête du sona non grata dans la capitale. que 1814. Or, la grande majoritévélo, etc. … Décidemment Paris est Couloir de bus en béton, voies sur d’entre-elles furent votées par Jeandevenu un vaste Bertrand’s land, berge fermées à la circulation Tibéri et avant lui Jacques Chirac.Disneyland Paris et le Parc Astérix (pour Paris-plage et tous lesdevraient commencer à s’en dimanches). L’intention était loua- Les lecteurs les plusinquiéter ! ble puisqu’elle avait pour but de faire baisser la pollution. Mais une avertis de la presse Le fiasco des jeux olym- étude indépendante a mis récem- française auront pu piques…et la politique de ment en avant que la politique de constater l’apparition transport transport de Paris entraînait une d’un nouveau phéno- augmentation de la pollution auto- mène médiatico-poli- mobile. C’est d’autant plus fâcheux que les khmers verts qui entourent tique : Ségolène Royal Delanoë au conseil municipal n’ont pas l’intention d’en rester là. Depuis plusieurs semaines maintenant, les médias natio- Le scandale du Crédit muni- naux, à la tête desquels on cipal…et les crèches retrouve un grand quotidien du soir, se sont fait les oracles Dernier avatar de la gestion de la naissance d’un nouvelBertrand Delanoë est « Acariâtre Delanoë, le parquet de Paris et l’Office central de répression de la animal politique à gauche :et despotique », dixit PascalCatuogno, réalisateur d’un docu- grande délinquance financière ont Ségolène Royal. Mais pas d’affo-mentaire au vitriol sur le maire de été saisis à la suite d’un rapport de lement il ne s’agit nullementParis et diffusé sur Canal+ en la commission bancaire sur la ges- d’une apparition spontanéefévrier dernier. Ces traits de carac- tion du Crédit municipal (100% dans le paysage politique fran-tères ont pu s’exprimer à l’occa- détenu par la ville de Paris). De « çais, mais bel et bien le fruit desion de la présentation de la can- graves défauts de vigilance concer- la volonté de certains médiasdidature de Paris aux jeux olym- nant le respect de la prévention de d’être considérés comme « despiques de 2012. On pourrait y la lutte contre le blanchiment », agents à part entière du champajouter le complexe de persécu- soit pas moins d’une vingtaine politique » et non comme de «tion, persuadé qu’était Bertrand d’opérations suspectes : argent simples institutions témoins deque ces vilains anglais avaient été sale, drogue et même terrorisme. la vie politique »(1). Cettetrès méchants. Et oui, les jeux Face à la gestion calamiteuse du Crédit municipal, Delanoë a du apparition n’est donc pasolympiques sont avant tout ungrand rassemblement sportif mais débarqué en catastrophe Luc spontanée, disais-je, car si l’oncela a semblé lui échapper. Comble Matray nommé en juin 2001 par le prend les élections présiden-de l’humiliation, Paris qui était maire lui-même ainsi que Jean- tielles de ces quinze dernièresaussi candidate pour l’organisation Christophe Erard (ancien chef de années, les journalistes ont tou-des jeux olympiques gays et les- cabinet de Daniel Vaillant). Ce der- jours voulu désigner qui sera lebiens (sans rire) s’est vu préférer nier a depuis rejoins le conseil futur hôte de l’Elysée.la ville de Cologne. Au moins les régional Rhône-Alpes dirigé par le En 1995, la principale chaîneparisiens n’auront pas à subir les socialiste Jean-Jacques Queyranne, de télévision française et lebouchons que l’organisation de ils vont être content les rhônal- dernier des grands quotidienstels évènements n’aurait pas man- pins… du soir avaient déjà installéqué d’entraîner. Edouard Balladur à l’Elysée Face au vide sidéral de son bilan,Et en matière de bouchon Delanoë Bertrand Delanoë se targue d’avoirest devenu un maître. Sophie apporté des solutions au problème Lire la suite, page 4Coignard, journaliste au Point, des crèches municipales, en page 3 - L’action universitaire
  4. 4. balayant d’un revers de plume rent au passage qu’ils avaient che mais issue d’un milieu(ou de caméra, c’est selon) le créé la bulle médiatique autour conservateur bref si Barbaralibre-arbitre des électeurs au du plus démissionnaire des Cartland avait écrit des romansprofit d’une opinion plus docile ministres de gauche et que la de politique fiction à l’eau demais aussi plus campagne de rose, Ségolène eut été l’une deversatile. Car, Jospin avait été ses héroïnes. Pour le momentenfin le jour de calamiteuse celle qui est la reine des sonda-l’élection cont- (revoir le docu- ges trust la une des médias.re l’avis de nos mentaire deplus éminents Serge Moati sur Mais il faut savoir raison garderobservateurs, Lionel Jospin). et attendre les toutes dernièresce fut Jacques Te l l e m e n t semaines de la campagne prési-Chirac qui se pétris de leurs dentielle pour qu’une véritablevit remporter certitudes, ces tendance se dessine et le risqueles élections mêmes spécia- pour notre nouvelle passionariaprésidentielles. listes ne virent de gauche de faire pschitt est pas arriver la important, les éléphants du PSEn 2002, un vague Le Pen n’ayant certainement pas ditnouveau phé- sur la plage de leur dernier mot.nomène appa- leurs analysesrut en la per- si pertinentes. (1) dixit la terminologie desonne de Jean- Jérôme JaffréP i e r r e En cette der-Chevènement “Si Barbara Cartland nière annéequi monta avait écrit des romans pré-présiden-aussi haut qu’il tielle, comme @r e d e s c e n d i t de politique fiction à nous le disionsbas. Les plus plus haut,éminents spé- l’eau de rose, Ségolène Ségolène Royal L’actualité universitairecialistes de la eut été l’une de ses est apparue. sur internet :politique fran- Pensez donc,çaise allèrent héroïnes.” une femmejusqu’à impu- (séduisante il www.uni.asso.frter à est vraie),Chevènement l’absence de moderne (l’union libre est sonLionel Jospin du second tour credo), mère de quatre enfantsdes présidentielles. Ils oubliè- et responsable politique, de gau- l’Action Nom : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Prénom : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . universitaire LE JOURNAL DE L’UNION NATIONALE INTER-UNIVERSITAIRE Adresse : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Code Postal : . . . . . . . . . . Ville : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tél. : . . . . . . . . . . 8, rue de Musset Profession : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Etablissement : . . . . . . . . . . . . . . . . . . 75016 Paris ✆ 01.45.25.34.65 ❏ désire s’abonner à l’Action universitaire 38 euros (un an) fax : 01.45.25.51.33 ❏ désire souscrire un abonnement de soutien à partir de 230 euros : . . . . ❏ désire soutenir financièrement l’UNI et verse : ❏ 300 euros ❏ 500 euros ❏ 1.000 euros ❏ . . . . . . . euros Imprimé par nos soins ❏ déclare adhérer à l’UNI 35 euros (lycéens 5 euros, étudiants 10 euros, membre bienfaiteur 100 euros, cotisation de soutien à partir de 200 euros) CCP 30 075 33 Y Orléans La Source Date et signature : page 4 - L’action universitaire

×