l’Actionuniversitaire                     ❚ LE JOURNAL DE L’UNION NATIONALE INTER-UNIVERSITAIRE ❚ N°222 ❚ Janvier 2003 ❚ 2...
❚ L’UNI REPART EN CAMPAGNE EN FAVEUR DELA MOBILITE DES ETUDIANTS D’OUTRE-MER C       omme elle lavait annoncé au         m...
❚ CAMPAGNE D’AFFICHES                                                                                                     ...
Appel de l’UNI pour sauver l’UniversitéLaïque et RépublicaineAlors que, conformément à la loi, l’enseignement supérieur de...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Action universitaire - janvier 2003

521 vues

Publié le

Publié dans : Actualités & Politique
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
521
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Action universitaire - janvier 2003

  1. 1. l’Actionuniversitaire ❚ LE JOURNAL DE L’UNION NATIONALE INTER-UNIVERSITAIRE ❚ N°222 ❚ Janvier 2003 ❚ 2 Euros ❚ L’UNI lance un appel❚ ELECTIONS CNOUS pour sauver l’université laïqueL’UNI CONTINUE SUR SA LANCEE Face à la montée du communau- tarisme qui menace luniversité L e dépouillement des élections au conseil dadministration entraînant les étudiants non vers leur indépendance mais vers lassistanat. française, lUNI lance un appel national pour réaffirmer son atta-du CNOUS a eu lieu mardi 17 décem- chement à un enseignement plu-bre 2002. Avec 183 votants, la partici- Deuxièmement, un élu confessionnel raliste, laïc et républicain.pation est en recul de 1,6 % et le va siéger, pour la première fois, esnombre de suffrages valablement qualité dans un conseil représentatif Ce communautarisme, quil soitexprimés (174) connaît une baisse de léducation nationale. En effet, religieux, social ou ethnique, est enencore plus importante de 3,2 %. lEMF par lentremise des corpos de la FAGE fait son entrée au CNOUS en complet décalage avec les principesMalgré cela, lUNI continue sa pro- qualité délu suppléant. qui fondent notre Université : lé-gression tant en voix quen pourcen- galité des chances et la reconnais-tage en passant de 13,9 % (26 voix) Réunies il y a deux ans lors du précé-des suffrages exprimés en 2000 à près sance du mérite. dent scrutin, les corpos FAGE et PDEde 18,9 % aujourdhui (33 voix). Ce réalisaient 26,6 % des voix. Cette Cest pourquoi, lUNI diffuse mas-résultat en hausse de 35,6 %, permet année en faisant liste à part, PDE faità lUNI de conforter son siège. sivement, depuis le 13 janvier, 11,5 % des voix et obtient un élu in extremis et la FAGE avec 27 % 2 élus. cette campagne sur lensembleCe résultat confirme la progression des campus français.déjà enregistrée à loccasion des élec- Cependant, cette progression des suf-tions aux conseils dadministration frages associatifs est une « victoire » à LUNI entend ainsi réaffirmer quedes CROUS de mars dernier. la Pyrrhus. Elle restera associée à lal- lUniversité doit demeurer un lieuEn ce qui concerne les autres ensei- liance contre nature menée par la où les distinctions religieuses et com-gnements de ce scrutin, on peut noter FAGE avec les Etudiants Musulmans munautaires nont pas leur place.que : de France (EMF) - mouvement confes- sionnel étroitement lié à lUnion des LUNI a invité lensemble de laPremièrement, lUNEF est la grande Organisations Islamiques de Franceperdante. Elle passe de 53,9 % (97 communauté universitaire à se (UOIF), proche de lorganisation égyp-voix) à 44,5 % (74 voix) soit une tienne des Frères musulmans. mobiliser et à signer son appelchute de 20,9 % et perd un siège. afin darrêter cette dérive commu-Cette baisse sensible est le signe du Profondément inquiète, lUNI a rappelé nautariste, de défendre la laïcitéprofond décalage qui se creuse délec- son engagement en faveur des princi-tion en élection entre lUNEF et les de lenseignement supérieur et de pes de laïcité, dégal accès des hommesaspirations des étudiants. Cela a et des femmes au service public de préserver le pluralisme de luni-notamment été flagrant en ce qui lenseignement supérieur, dégalité des versité.concernait sa proposition dallocation chances et dune aide sociale plus justedautonomie, véritable RMI-jeunes et plus efficace pour tous les étudiants. Vous pouvez signer et faire signer l’appel que vous trouverez en page 4 et nous le retourner. UNI - LA DROITE UNIVERSITAIRE - 8, rue de Musset - 75016 Paris - + 01.45.25.34.65 - fax. : 01.45.25.51.33 Directeur de la publication : J. Rougeot - CPPAP 51358 - dépôt légal premier trimestre 2003L’action universitaire - page 1
  2. 2. ❚ L’UNI REPART EN CAMPAGNE EN FAVEUR DELA MOBILITE DES ETUDIANTS D’OUTRE-MER C omme elle lavait annoncé au mois de juillet dernier lors du tré plusieurs milliers de pages vues par les étudiants. Ces derniers trou- par le Président CHIRAC, désormais mise en œuvre par le Ministère dedéplacement à lIle de la Réunion, de vent toutes les informations nécessai- lOutre-Mer.Mme Brigitte GIRARDIN, Ministre de res à leur départ pour la métropolelOutre-Mer, lUNI souhaite poursuivre sur ce site. Cest ainsi que sont pré-son action en faveur de la mobilité et sentes aussi bien les possibilités delance donc officiellement son portail poursuites de formation dans les uni-(www.mobilite-reunion.com) destiné à versités que les modalités dune instal-faciliter la mobilité des étudiants lation matérielle dans une nouvelleréunionnais vers la métropole. ville. Une très large place est dores et déjà faite aux différentes possibilitésAfin dinformer les étudiants réunion- daides, financières notamment, dont www.mobilite-reunion.comnais de la création de ce site qui leur peuvent bénéficier les étudiants.est destiné, l’UNI a mené une campa- LUNI, qui a reçu le parrainage degne massive au cours de laquelle plus LUNI a depuis longtemps mis la Mme Brigitte GIRARDIN dans sade 10 000 tracts ont été diffusés sur mobilité au cœur de son action en démarche, continuera à militer à latous les campus de lIle de la Réunion. faveur des étudiants originaires des fois auprès des collectivités locales etUn stand dinformation a également universités ultramarines. Elle inscrit des institutions nationales pour queété tenu par des étudiants de lUNI. aujourdhui son initiative dans le les étudiants des universités dOutre-Depuis le lancement de cette campa- cadre de la politique volontariste, dont Mer bénéficient de la création dungne, le site mobilite-reunion a enregis- les grandes lignes avaient été tracées guichet unique de la mobilité.❚ VIENT DE PARAITRE : LA FRANCE D’OUTRE-MER C ’est dans un contexte particulier que sort ce dixiè- me numéro de Conflits actuels. En effet, l’actualitédes récents événements de Guadeloupe (crise du tourisme,violence « syndicale », etc.), sous-tendus par une revendi-cation indépendantiste, locale, minoritaire mais rémanen- Revue d’étude politi quete, ont semble-t-il considérablement brouillé l’image qu’ont Numéro 10 hiver 200 2nos concitoyens de l’outre-mer.Pourtant les choses ne sont pas aussi simples. Quelcontraste entre une Guadeloupe qui paraît à la dérive et ladiscrétion, voire l’effacement, d’une Réunion sourcilleusede conserver sa place dans l’architecture départementalenationale !Plus qu’une singularité anachronique ou un handicap, l’ou-tre-mer est pour la France une chance jalousée par bonnombre de nations, un atout décisif pour les années futu- Ph ilippe Ba chs chm idt Fré dé ric Ca detres. Ces départements sont à la fois une source de jouven- Ch ambo n Ra ymon Alb ert d Cip olin Richa rd Tu n e Fr a n ç o is Do u m en Ch an e-ce démographique et économique, mais, à l’évidence, Do u m e n g e ge Je a n -P ie r r e Fr é d é ric Gu illa ureprésentent aussi, dans la phase accélérée de globalisation La co mbe An ne -Ma d Be r n a r d rie Le Po urhiet Mo njo le Alb ert Ra La ure ntque nous connaissons, un formidable potentiel géopoli- ma ssamy La ure nt Te sok atique. Centre d’études et de diffusion univer sitairesConflits-actuels, La France d’Outre-mer, 14 Euros + 2,50 Euros de frais de port.Pour commander : écrivez à Conflits-actuels - BP 305 - 16, 75767 Paris cedex 16et sur internet : www.conflits-actuels.com page 2 - L’action universitaire
  3. 3. ❚ CAMPAGNE D’AFFICHES l’agenda du bureau national de l’UNIDepuis le 13 janvier, de nombreux parlementaires, universitaires et étu-diants ont répondu à l’appel de l’UNI pour sauver l’université laïque et 10 au 15 décembrerépublicaine. Pour compléter la diffusion de cet appel et réaffirmer son Council meeting de l’EDS à l’occasionattachement aux principes républicains qui ont fait l’unité et la cohésion du Sommet sur l’avenir de l’Europe àde la France, l’UNI lance une nouvelle campagne d’affiches. Copenhague 12 décembre Réunion du Conseil Supérieur de Communautarisme Communautarisme l’Education NON la FRANCE P O I S O N de la 16 décembre Réunion en formation plénière du MORCEL E R PUB LIQUE CNESER 06 janvier 2003 Le Président de l’UNI invité aux voeux❚ LA CPU EMBOITE LE PAS DE L’UNI du Président de la République présen- tés aux forces vives de la NationJeudi 23 janvier, à l’occasion de la réunion de la commission Vie étu- 08 janvierdiante de la CPU (conférence des présidents d’universités), l’UNI a une Réunion en formation plénière de lanouvelle fois dénoncé la montée du communautarisme et la remise en Commission Armée Jeunessecause du principe de laïcité au sein des universités. Son appel a été 09 janvierentendu. La CPU a annoncé qu’elle organiserait dans cette perspective un Réunion du comité de pilotage enséminaire sur la question de la laïcité à l’université au cours du mois de charge de la restauration universitairejuin. au CNOUS 14 janvier Présentation des voeux des ministres de l’Education Nationale, de l’ensei-❚ LA SELECTION SAUVEGARDEE gnement scolaire et de la recherche 15 janvierA DAUPHINE Réunion de l’Observatoire de la Vie Etudiante (OVE)Lundi 16 décembre 2002, le conseil d’administration de Dauphine s’est 18 et 19 janvierréuni pour évoquer l’éventuelle transformation de Dauphine en grand Réunion du Conseil National de laétablissement. A l’issue du vote, avec la participation de l’UNI, le CA a Jeunesse en présence du ministre de l’Education Nationaleadopté ce projet. Ce résultat concrétise une revendication récurrente del’UNI depuis douze ans. Notre mouvement s’est toujours prononcé en 20 janvierfaveur de la sélection à l’entrée de Dauphine, la sélection garantissant aux Réunion en formation plénière et section permanente du CNESERétudiants une insertion professionnelle de qualité. Le nouveau statut vadonc enfin permettre à Dauphine de dépasser l’interdiction de la sélec- 23 janviertion dans les universités contenue dans la loi Savary (1984). Commission étudiante de la CPU l’Action Nom : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Prénom : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . universitaire LE JOURNAL DE L’UNION NATIONALE INTER-UNIVERSITAIRE Adresse : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 8, rue de Musset Code Postal : . . . . . . . . . . Ville : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tél. : . . . . . . . . . . 75016 Paris Profession : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Etablissement : . . . . . . . . . . . . . . . . . . ✆ 01.45.25.34.65 ❏ désire s’abonner à l’Action universitaire 38 euros (un an) fax : 01.45.25.51.33 ❏ désire souscrire un abonnement de soutien à partir de 230 euros : . . . . ❏ désire soutenir financièrement l’UNI et verse : ❏ 300 euros ❏ 500 euros ❏ 1.000 euros ❏ . . . . . . . euros Imprimé par nos soins ❏déclare adhérer à l’UNI 35 euros (lycéens 5 euros, étudiants 10 euros, membre bienfaiteur 100 euros, cotisation de soutien à partir de 200 euros) CCP 30 075 33 Y Orléans La Source Date et signature :L’action universitaire - page 3
  4. 4. Appel de l’UNI pour sauver l’UniversitéLaïque et RépublicaineAlors que, conformément à la loi, l’enseignement supérieur devrait demeurer laïc et indépendant de toute emprise reli-gieuse, l’Université française est, aujourd’hui, le lieu d’une montée certaine d’un communautarisme identitaire radical.L’emprise religieuse comme expression du communautarismeLe vote d’une motion par le conseil d’administration de Paris 6, le 16 décembre 2002, demandant la rupture des rela-tions universitaires et scientifiques entre Israël et l’Union européenne, la multiplication des provocations et injures pourraisons religieuses, la passivité des administrations universitaires face à la transformation de salles de cours en lieux deprière et la percée d’une organisation étudiante ouvertement confessionnelle (Etudiants Musulmans de France) sontautant de signes de cette inquiétante dérive.Ainsi, l’alliance électorale, conclue en décembre dernier, entre les organisations corpos de la FAGE et l’EMF (EtudiantsMusulmans de France) permet, pour la première fois, à un élu confessionnel de siéger es qualité dans un conseil natio-nal représentatif de l’éducation nationale. Cette manœuvre offre à une minorité de fondamentalistes l’opportunité de faireleur entrée au CNOUS (Centre National des Œuvres Universitaires et Scolaires) en obtenant un élu suppléant et d’espérerpeser sur toute la politique d’aide sociale étudiante (bourses, logement, restauration...).Pour une Université une et indivisibleCette lente érosion du socle sur lequel est bâtie notre Université interpelle directement l’ensemble des membres de lacommunauté universitaire et, au-delà, les pouvoirs publics.En 1989, dans les collèges et lycées, l’État a refusé d’assumer ses responsabilités et de contrer les revendications com-munautaristes. Nous connaissons tous les conséquences de cette démission : port ostensible de symboles religieux,refus de participer à certaines activités, sexisme, contestation de certains enseignements, etc. Aujourd’hui, à terme,c’est l’indépendance de l’enseignement et de la recherche qui est menacée à son tour et donc notre liberté de cons-cience à tous.C’est pourquoi nous lançons un appel national afin de réaffirmer notre attachement aux principes républicains quiont fait l’unité et la cohésion de la France et à une Université laïque et pluraliste. L’Université doit rester un lieu oùles distinctions religieuses et communautaires n’ont pas leur place.Il est urgent : > d’arrêter cette dérive communautariste qui sacrifie l’intérêt de l’ensemble des étudiants au profit d’une mino- rité activiste. > de défendre la laïcité de l’enseignement supérieur et donc la liberté de tous et de toutes. > de préserver une université pluraliste ayant pour seule ambition le mérite et l’excellence. Rejoignez et signez l’Appel de l’UNI pour sauver l’Université Laïque et RépublicaineAppel pour sauver l’Université Laïque et Républicaine - 8, rue de Musset - 75016 Paris - 01.45.25.34.65 - fax : 01.45.25.51.33 Nom : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Prénom : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Filière : . . . . . . . . . . . . . . Année : . . . . Etablissement : . . . . . . . . . . Adresse : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Code Postal : . . . . . . . Ville : . . . . . . . . . . . . . . Tél. : . . . . . . . . . . . . Désire : ❏ Soutenir l’appel pour sauver l’Université Laïque et Républicaine www.uni.asso.f ❏ Adhérer à l’UNI étudiants 10 euros, autres 35 euros r ❏ Recevoir . . . . . exemplaires de cet appel Date : Signature : page 4 - L’action universitaire

×