Les techniques Congrès AERF - 9 octobre 2008
Survolons en quelques minutes … <ul><li>Les évolutions techniques (traditionnelles et nouvelles) </li></ul><ul><li>Les con...
<ul><li>petites assoc: faible maîtrise des  techniques  de base:  segmentation Recency-Frequency-Money, etc </li></ul><ul>...
<ul><li>Efficacité accrue, grâce aux compétences de prestataires dans des  secteurs pointus </li></ul><ul><ul><li>Gestion ...
<ul><li>Saturation  : le donateur français reçoit 100 courriers par an de 20 assoc, le non-donateur anglais reçoit 2 envoi...
<ul><li>Fréquence  des sollicitations: cause d’insatisfaction pour le FRSB (UK), qui suggère max 4 appels/an </li></ul><ul...
<ul><li>But: fidéliser un nouveau public (jeune) avec un coût (ROI) inférieur à celui du DM, à long terme </li></ul><ul><l...
<ul><li>Initialement critiques des media (Autriche, GB,…): «  charity business agressif  », puis autorégulation du marché ...
<ul><li>Beaucoup d’assoc  y recourent ailleurs en Europe, privilégiant l’outsourcing </li></ul><ul><li>Exploité pour notam...
<ul><li>Campagnes d’ONG (Action Damien, etc): enfin une technologie qui mobilise également la  base associative  (bénévole...
<ul><li>La croissance annoncée  se fait attendre : 3% des dons aux USA, 1 million €/an aux Pays-Bas,… </li></ul><ul><li>Pl...
<ul><li>Objectif:  associer  fundraising & social networking </li></ul><ul><li>Cas d’école: site barackobama.com, créé par...
<ul><li>Causes (1):  évolutions  technologiques : voyages low-cost + Internet + Emails + Skype etc </li></ul><ul><li>Cause...
En guise de conclusion … <ul><li>Comment renforcer les  petites  associations face aux techniques performantes trustées pa...
Congrès AERF - 9 octobre 2008
 
Titre
<ul><li>p </li></ul>Congrès AERF - 9 octobre 2008
Congrès AERF - 9 octobre 2008
<ul><li>Retour aux bases de l’associatif : s’associer, c’est  créer du lien social </li></ul><ul><ul><li>le donateur est m...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Aerf Techniques De RéColte De Fonds

1 195 vues

Publié le

Impact of new fundraising techniques on the Belgian market. Presentation on the 2008 Congress of AERF (Association pour l'Ethique dans la Récolte de Fonds). Author: Hugues d'Ydewalle

Publié dans : Économie & finance, Business
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 195
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
21
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Aerf Techniques De RéColte De Fonds

  1. 1. Les techniques Congrès AERF - 9 octobre 2008
  2. 2. Survolons en quelques minutes … <ul><li>Les évolutions techniques (traditionnelles et nouvelles) </li></ul><ul><li>Les conséquences pour le secteur: > conséquences générales > questions éthiques </li></ul><ul><li>Le rôle et l’impact des prestataires de service </li></ul>Congrès AERF - 9 octobre 2008
  3. 3. <ul><li>petites assoc: faible maîtrise des techniques de base: segmentation Recency-Frequency-Money, etc </li></ul><ul><li>carences en formations et séminaires ‘fundraising’ </li></ul><ul><li>peu d’initiatives en Belgique orientées ‘ conseil FUNDRAISING’, tel Civil Society (NL), Assoc. Fundraisers (FR), associations en G-B </li></ul><ul><li>CONTRASTE: expertise redoutable de nouveaux ‘concurrents’ fundraisers (écoles supérieures, Unifs,..) ou d’ONG ‘importées’ (par ex. en France) </li></ul>Congrès AERF - 9 octobre 2008 Techniques: accès inégal aux compétences
  4. 4. <ul><li>Efficacité accrue, grâce aux compétences de prestataires dans des secteurs pointus </li></ul><ul><ul><li>Gestion de tombolas: Tombolist </li></ul></ul><ul><ul><li>Fundraising Events: Emo </li></ul></ul><ul><ul><li>Street-fundraising & telemarketing: DDF,… </li></ul></ul><ul><ul><li>Database marketing: Softpartners,… </li></ul></ul><ul><ul><li>DM (Direct Social Communications,..), list-brokers, etc. </li></ul></ul><ul><li>Performances accrues grâce à une sous-traitance d’opérations complexes </li></ul><ul><li>Les petites associations en bénéficient moins souvent (problème de masse critique ) </li></ul>Congrès AERF - 9 octobre 2008 Quelques prestataires dédiés ‘fundraising’
  5. 5. <ul><li>Saturation : le donateur français reçoit 100 courriers par an de 20 assoc, le non-donateur anglais reçoit 2 envois par an. Quid en Belgique ? </li></ul><ul><li>Mailing avec cadeau (sable du désert,..) ‘ Le don pour provoquer le contre-don’ : plaintes en Autriche, critiques en G-B, en France,… </li></ul><ul><li>Echanges de fichiers : </li></ul><ul><ul><li>Rendement immédiat pour l’assoc bénéficiaire, mais détérioration de l’image collective du secteur associatif ? </li></ul></ul><ul><ul><li>Pratique déconseillée par d’aucuns, désormais proscrite par le Centraal Bureau Fondsenwerving (NL) </li></ul></ul>Congrès AERF - 9 octobre 2008 Direct Mail : évolutions et questions 1
  6. 6. <ul><li>Fréquence des sollicitations: cause d’insatisfaction pour le FRSB (UK), qui suggère max 4 appels/an </li></ul><ul><li>Writing for results : ‘Sauvez cet enfant, aujourd’hui’ La concurrence incite-t-elle davantage les associations à privilégier le 100% EMOTION ? Les appels se ressemblent-ils de + en + ? </li></ul><ul><li>En cas de sous-traitance complète du DM : Risque: le sous-traitant garantit une recette significative à l’assoc, en contre-partie de nombreuses concessions (messages fréquents et misérabilistes + échanges de fichiers + frais élevés) </li></ul>Congrès AERF - 9 octobre 2008 Direct Mail : évolutions et questions 2 Direct Mail : évolutions et questions 2
  7. 7. <ul><li>But: fidéliser un nouveau public (jeune) avec un coût (ROI) inférieur à celui du DM, à long terme </li></ul><ul><li>Belgique: +/- 10 assoc bénéficiaires, +/- 80.000 donateurs par an (2007), 75% recrutés en outsourcing (DDF), break-even après 13-18 mois </li></ul><ul><li>UK: 250.000 donateurs ‘face to face’ + 300.000 en porte à porte, via outsourcing (2007), déperdition de 40% sur 12 mois </li></ul><ul><li>France: ONG Conseil, principale agence, a recruté 163.000 donateurs en 2007 (500.000 depuis 2004), break-even 11-15 mois . De 6€ à 20€/mois (parrainage) </li></ul>Congrès AERF - 9 octobre 2008 Direct Dialogue Fundraising Etat des lieux des lieux
  8. 8. <ul><li>Initialement critiques des media (Autriche, GB,…): «  charity business agressif  », puis autorégulation du marché GB (PRFA Public Regulatory Association) </li></ul><ul><li>« Bénévoles et street fundraisers: concurrents ? » Débats au sein de British Red Cross, 11.11.11,.. </li></ul><ul><li>Rémunération au pourcentage : récusée (Belgique), parfois admise (UK), débat difficile en France </li></ul><ul><li>Choisir: gestion inhouse (meilleure mobilisation des fundraisers), ou outsourcing (métier complexe) </li></ul><ul><li>Dilemme: « L’associatif défend les services publics, mais privatise sa relation aux donateurs ? » </li></ul>Congrès AERF - 9 octobre 2008 Direct Dialogue Fundraising Questions Questions
  9. 9. <ul><li>Beaucoup d’assoc y recourent ailleurs en Europe, privilégiant l’outsourcing </li></ul><ul><li>Exploité pour notamment welcome call, conversion vers ordre permanent, réactivation des inactifs </li></ul><ul><li>Pour les assoc à gros budgets: recherche par tests successifs de scripts ultra-efficaces (WWAV en NL,..) </li></ul><ul><li>D’où relation au donateur moins spontanée , davantage calibrée en fonction du target financier </li></ul><ul><li>Street fundraising + telemarketing + … d’où émergence d’agences fundraising ‘ full-service ’ </li></ul>Congrès AERF - 9 octobre 2008 Tele-marketing
  10. 10. <ul><li>Campagnes d’ONG (Action Damien, etc): enfin une technologie qui mobilise également la base associative (bénévoles-vendeurs,…) </li></ul><ul><li>Campagnes des chaines TV (Cap 48, Levenslijn,..): soutien aux petites associations, mais pas à des causes peu populaires (« crises oubliées ») </li></ul><ul><li>Appels d’urgence associant ONG et media: Collaboration inter-ONG efficace en G-B (Disaster Emergency Committee) et en NL (giro800800) Consortium 12-12 (B) en stand-by </li></ul><ul><li>Direct Respons TV (spot -> call/give): efficacité redoutable (G-B, NL) </li></ul>Congrès AERF - 9 octobre 2008 Télévision
  11. 11. <ul><li>La croissance annoncée se fait attendre : 3% des dons aux USA, 1 million €/an aux Pays-Bas,… </li></ul><ul><li>Plate-forme communes (give on-line): geefgratis.nl - aidez.org (FR) - jeveuxaider.be </li></ul><ul><li>Plate-formes interactives incitant le donateur à publier sa page ‘action’ dédiée à un projet, et à la connecter à ses contacts (Facebook, etc): geefsamen.nl Internet Foundation (Canada),.. </li></ul><ul><li>Innovations diverses, tel les sites incitant au don par sms (« Ton gsm est une arme de libération massive » - Amnesty) </li></ul>Congrès AERF - 9 octobre 2008 Récolte de fonds sur Internet
  12. 12. <ul><li>Objectif: associer fundraising & social networking </li></ul><ul><li>Cas d’école: site barackobama.com, créé par Chris Hugues, fondateur de Facebook </li></ul><ul><li>Créneau essentiel pour les assoc dont les adhérents souhaitent davantage d’interactivité (Human Rights, écologie, etc.) </li></ul><ul><li>Exemples: Amnesty (blogs,…), MSF France (On-line TV channel – ‘Envoyez vos vidéos’ – blogs d’expats) </li></ul>Congrès AERF - 9 octobre 2008 Web 2.0 - On-line Community Participation
  13. 13. <ul><li>Causes (1): évolutions technologiques : voyages low-cost + Internet + Emails + Skype etc </li></ul><ul><li>Causes (2): nouvelles attentes et perceptions des donateurs : ONG moins attractives, émancipation du citoyen qui se veut don- acteur autonome </li></ul><ul><li>Conséquence: explosion (Pays-Bas, Belgique,…) de microprojets citoyens de solidarité Nord-Sud </li></ul><ul><li>Estimation du prof. Develtere: le fundraising Nord-Sud ‘citoyen’ équivaut à 50% du fundraising ONG </li></ul>Congrès AERF - 9 octobre 2008 « Downsizing » - Emergence des don-acteurs
  14. 14. En guise de conclusion … <ul><li>Comment renforcer les petites associations face aux techniques performantes trustées par les plus grands acteurs ? </li></ul><ul><li>Comment éviter une mainmise des seuls techniciens sur la relation entre l’association et ses donateurs ? </li></ul><ul><li>Quelles approches privilégier pour renforcer l’éthique en récolte de fonds: sensibiliser, codifier, contrôler, légiférer ? </li></ul>
  15. 15. Congrès AERF - 9 octobre 2008
  16. 17. Titre
  17. 18. <ul><li>p </li></ul>Congrès AERF - 9 octobre 2008
  18. 19. Congrès AERF - 9 octobre 2008
  19. 20. <ul><li>Retour aux bases de l’associatif : s’associer, c’est créer du lien social </li></ul><ul><ul><li>le donateur est motivé par la relation avec « son » association </li></ul></ul><ul><ul><li>encourager l’insertion dans des réseaux de sympathisants </li></ul></ul><ul><ul><li>redécouvrir la place du don (d’argent et de temps) dans la Société de Marché </li></ul></ul><ul><ul><li>interpellation du mouvement altermondialiste : le monde n’est pas une marchandise ! </li></ul></ul>Congrès AERF - 9 octobre 2008

×