Janvier 2016
David Zagni
 Une invention des années 80
 Le fonctionnement de l’impression 3D
 Un marché en pleine expansion
 Les Etats-Unis et l...
1984 : La naissance de l’impression 3D au travers de deux
dépôts de brevets
1990 : La fabrication additive est utilisée po...
3 solutions pour créer ou obtenir un modèle en
3D de l’objet à imprimer :
o Modélisation 3D à l’aide d’un
logiciel adapté ...
On concentre un rayon ultraviolet dans
une cuve remplie de photopolymère
(un matériau synthétique dont les
molécules se mo...
Consiste à porter à la fusion de
petites gouttes de matière plastique
(Souvent le plastique de type ABS –
celui des Lego-)...
Proche de la Stéréolithographie mais
sans la cuve remplie de polymère.
Des matières dures (sous forme de
poudre) comme le ...
0
5000000
10000000
2015
2016
2019
Nombre d’imprimantes 3D commercialisées
Le marché va passer de 250 000 en 2015 à 5,6 mil...
Le marché (imprimante et services associés) va passer de 3,3 milliards de $ en
2014 à plus de 20,2 milliards en 2019
(Sour...
 N’occasionne pas de perte de matière 1ère
 Réduction des couts, pas de chute ni de gaspillage…
 Une seule machine pour...
L’art de répartir idéalement la matière
dans un volume donné soumis à des
contraintes
La géométrie finale est plus résista...
3D Systems
Crée en 1986 par Charles Hull
Effectif : >2100 (fin 2014)
CA : 650 millions de $ (2014)
2013 : Rachat du frança...
 A déposé depuis 2005 25% des
brevets liés à l’impression 3D
(OMPI).
 2015 : Plan national de promotion
de l’impression ...
3% des ventes d’imprimantes 3D
Groupe Gorgé :
2013 : rachat de 3D Prodways
2015 : Rachat du français INITIAL et de la
star...
Gemmyo a mis au cœur de son business
dès ses débuts en 2011 l’impression 3D.
La joaillerie en ligne invite l’internaute à
...
Sculpteo propose un service
d'impression 3D rapide et accessible à
tous, à partir de votre design 3D :
décoration d'intéri...
Invisalign produit environ 50 000
appareils dentaires, dénommés
gouttières, par jour grâce à
l’impression 3D
Coopérative T...
Source :
Faboulous.com18
Philips expérimente aux
Pays-Bas la possibilité de
personnaliser son rasoir
sur la plate forme
3Dshaver.com
L’objectif du ...
En Chine, le promoteur
immobilier WinSu imprime
des maisons (2014) et des
immeubles (2015).
(Bien sûr, la question de la
s...
 De très nombreux produits et pièces sont désormais
numérisés et disponibles sur des plateformes
spécialisées.
 Une solu...
« De la production de
masse à la production
par les masses »
Jeremy Rifkin
La nouvelle société du
coût marginal zéro
« La ...
David Zagni
Consultant formateur
Responsable veille et études
Retrouvez moi également sur :
dzagni@yahoo.fr
06.64.22.54.24...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

L'impression 3D, une technologie de rupture / 3D printing, a disruptive technology

882 vues

Publié le

L'impression 3D : une révolution aux portes des entreprises
Pourquoi et comment cette technologie va bouleverser le quotidien de nombreuses entreprises.
Dès 2013, Barack Obama a affirmé que l'impression 3D « a le potentiel de révolutionner la manière dont nous fabriquons pratiquement tout ».

Publié dans : Technologie

L'impression 3D, une technologie de rupture / 3D printing, a disruptive technology

  1. 1. Janvier 2016 David Zagni
  2. 2.  Une invention des années 80  Le fonctionnement de l’impression 3D  Un marché en pleine expansion  Les Etats-Unis et la Chine dominent  Des applications dans tous les secteurs d’activités  Et la question de la propriété intellectuelle ?  L’avenir s’imprimera-t-il en 3D ? 2
  3. 3. 1984 : La naissance de l’impression 3D au travers de deux dépôts de brevets 1990 : La fabrication additive est utilisée pour la réalisation de moules. 2002 : Un premier rein fonctionnel est imprimé en 3D 2009 : Des offres commencent à apparaitre pour le grand public (MakerBot Industries, Sculpteo) 2013 : Barack Obama médiatise cette invention : « [elle] a le potentiel de révolutionner la manière dont nous fabriquons pratiquement tout » 2015 : En France, le CESE se saisi de la question 2016 : Le Gartner Group prévoit la vente de 500 000 imprimantes 3D dans le monde 3
  4. 4. 3 solutions pour créer ou obtenir un modèle en 3D de l’objet à imprimer : o Modélisation 3D à l’aide d’un logiciel adapté (Google Sketchup, blender, 3DS Max …) o Scan d’un objet afin de le répliquer o Téléchargement d’un fichier contenant la modélisation d’une pièce déjà existante (Thingiverse, …) 4
  5. 5. On concentre un rayon ultraviolet dans une cuve remplie de photopolymère (un matériau synthétique dont les molécules se modifient sous l’effet de la lumière ultraviolette). Le Laser ultraviolet travaille le modèle 3D souhaité couche après couche. Quand le rayon frappe la matière, cette dernière se durcît sous son impact tout en se liant aux couches adjacentes. Au sortir de la cuve, on obtient une forme à la résolution remarquable La matière non frappée par le laser peut être utilisée pour le prochain objet.  Stereolithography, photopolymérisation (SLA) Explications issues du site monunivers3d.com 5
  6. 6. Consiste à porter à la fusion de petites gouttes de matière plastique (Souvent le plastique de type ABS – celui des Lego-) qui créent la forme couche après couche. Une fois que la goutte quitte l’applicateur, elle durcît de manière quasi-immédiate tout en se fondant avec les couches inférieures. Variante : Plastic Jet Printing (PJP) Application : imprimante 3D grand public en raison de son prix abordable  Dépôt de matière en fusion / Fused Deposition Modeling (FDM) 6
  7. 7. Proche de la Stéréolithographie mais sans la cuve remplie de polymère. Des matières dures (sous forme de poudre) comme le polystyrène, le verre, le nylon, certains métaux (dont le titane, l’acier ou l’argent) ou de la céramique sont frappées par un laser. Là où le laser frappe, la poudre s’assemble pour créer la forme. Toute la poudre non frappée peut être réutilisée pour les prochains objets à imprimer.  Frittage sélectif par laser / Selective Laser Sintering (SLS) 7
  8. 8. 0 5000000 10000000 2015 2016 2019 Nombre d’imprimantes 3D commercialisées Le marché va passer de 250 000 en 2015 à 5,6 millions d’unités vendus en 2019 (Source : Gartner Group) 8
  9. 9. Le marché (imprimante et services associés) va passer de 3,3 milliards de $ en 2014 à plus de 20,2 milliards en 2019 (Source : Canalys) 9
  10. 10.  N’occasionne pas de perte de matière 1ère  Réduction des couts, pas de chute ni de gaspillage…  Une seule machine pour une infinité de pièces  Gain de place, plus besoin de moules différents pour chaque pièce …  Personnalisation à l’extrême des pièces imprimées  Le fordisme a bien vécu  Une réduction des temps de conception / fabrication  Visualiser au mieux son prototype en quelques clics…  Plus la peine de trouver un fournisseur asiatique et d’attendre des semaines … L’impact global pourrait être de 550 milliards de $ en 2025 (Source : McKinsey) 10
  11. 11. L’art de répartir idéalement la matière dans un volume donné soumis à des contraintes La géométrie finale est plus résistante et plus légère que la géométrie initiale. Mais elle est très difficile à réaliser sans imprimante 3D. Exemple en vidéo Le volume complet est un parallélépipède divisé en 135.000 éléments finis. Le logiciel (solidThinking… ) enlève les éléments là où il les juge inutiles, en fonction des chargements appliqués, des conditions aux limites, etc.  Optimisation topologique couplée à l’impression 3D 11
  12. 12. 3D Systems Crée en 1986 par Charles Hull Effectif : >2100 (fin 2014) CA : 650 millions de $ (2014) 2013 : Rachat du français Phenix Systems Stratasys Crée en 1989 Effectif : 2800 CA : 750 millions de $ 2013 : Rachat de MakerBot pour 400 millions de $ Propose gratuitement 5 millions de fichiers USA : 38% des ventes et deux acteurs incontournables L’effondrement en bourse de ces dernières années de ces deux valeurs est probablement plus le fait de dépenses de R&D importantes par rapport aux recettes court terme qu’à un manque de perspective. 12
  13. 13.  A déposé depuis 2005 25% des brevets liés à l’impression 3D (OMPI).  2015 : Plan national de promotion de l’impression 3D (ministère de l’Industrie et des Technologies de l’Information)  Dans le domaine éducatif : souhaite équiper 400 000 écoles d’imprimantes 3D d’ici 2016.  Objectif : ne pas se laisser distancer sur une technologie qui risque de bouleverser son « business model » Chine : Volonté gouvernementale 13
  14. 14. 3% des ventes d’imprimantes 3D Groupe Gorgé : 2013 : rachat de 3D Prodways 2015 : Rachat du français INITIAL et de la start-up anglaise NORGE Systems BeAM : réparations innovantes de pièces critiques dans l’aéronautique (CA 2014 : 350 000 euros) Groupe Auchan : a expérimenté la vente d’imprimantes 3D grand public et à investi dans Sculpteo Et la France ? 14
  15. 15. Gemmyo a mis au cœur de son business dès ses débuts en 2011 l’impression 3D. La joaillerie en ligne invite l’internaute à personnaliser à son gré sur le site des milliers de combinaisons possibles pour son bijou. CA : 3 millions d’euros en 2014, 1 million en 2013  La joaillerie - bijouterie 15
  16. 16. Sculpteo propose un service d'impression 3D rapide et accessible à tous, à partir de votre design 3D : décoration d'intérieur, personnages, robots, miniatures, maquettes... Leur plateforme communautaire vous permet de trouver des designers 3D, de partager des modèles, de transférer vos propres designs 3D, et de les rendre réels.  Objets design – décoration – petites séries 16
  17. 17. Invisalign produit environ 50 000 appareils dentaires, dénommés gouttières, par jour grâce à l’impression 3D Coopérative Technologies Dentaires livre les prothésistes en seulement 24 heures pour une prothèse Chrome-Cobalt.  Le médical 17
  18. 18. Source : Faboulous.com18
  19. 19. Philips expérimente aux Pays-Bas la possibilité de personnaliser son rasoir sur la plate forme 3Dshaver.com L’objectif du groupe Seb est d’imprimer 50 à 75% des pièces détachées dans le cadre de sa politique de garantie de ses produits, évitant ainsi les coûts de stockage  Objets de la vie quotidienne 19
  20. 20. En Chine, le promoteur immobilier WinSu imprime des maisons (2014) et des immeubles (2015). (Bien sûr, la question de la solidité reste pour le moment entière)  L’immobilier & le BTP 20
  21. 21.  De très nombreux produits et pièces sont désormais numérisés et disponibles sur des plateformes spécialisées.  Une solution pour les marques de s’assurer qu’il n’y a pas de copies frauduleuses est de nouer des partenariats avec elles.  Les marques peuvent proposer également des fichiers de pièces détachés à télécharger et à imprimer par l’acheteur (gratuitement ou pas) 21
  22. 22. « De la production de masse à la production par les masses » Jeremy Rifkin La nouvelle société du coût marginal zéro « La part de la consommation de biens susceptibles d’être fabriqués avec des imprimantes 3D « à une échéance prévisible » (…) représente à mon sens, en étant très « optimiste », moins de 10 % de la « consommation effective » des Français aujourd’hui. Cette dernière est composée à plus de 70 % de services (…) Jean Gadrey, Jeremy Rifkin, l’Internet des objets et la société des Barbapapa 22
  23. 23. David Zagni Consultant formateur Responsable veille et études Retrouvez moi également sur : dzagni@yahoo.fr 06.64.22.54.24 Analyse du marché Veille stratégique Intelligence économique Marketing digital Marketing intelligence E-Reputation Prospective Veille concurrentielle 23

×