SENIORS et JEUNES,  L’éternelle cohabitation Octobre 2009
UN CONTEXTE DE « MAL ETRE » INTER GENERATIONNEL  QUI SOLIDARISE  <ul><li>LES EXTREMES DU CORPS SOCIAL QUI SE REJOIGNENT </...
SENIORS / JUNIORS :  DEUX PUBLICS A LA CROISEE DES CHEMINS  <ul><li>Une paupérisation croissante des jeunes </li></ul><ul>...
EGOLOGIE ET  « MOI –JE »  SE HEURTENT AUX HISTOIRES DES « ANCIENS » <ul><li>La génération des « Enfants Roi » face à celle...
15 – 24 ANS, L’ANTI BOF GENERATION.  FACE A LA CRISE ILS SONT BIEN PLUS OPTIMISTES  ET HYPERMOTIVES QU’ON NE L’IMAGINAIT  ...
UN MONDE PLUS HUMAIN Derrière le droit au travail, les jeunes affirment, davantage que le reste de la société, des valeurs...
SENIORS / JEUNES LE CASSE TETE DU MANAGEMENT <ul><li>Le respect du statut et de la fonctions passe après le respect de l’e...
LE SAVOIR TRANSMETTRE ET LA TRANSPARENCE:  L’EQUATION GAGNANTE <ul><li>SIX  IMPERATIFS pour éviter la langue de bois du po...
SENIORS/JUNIORS: L’ANTI COM. <ul><li>DES PREUVES,DES PREUVES,DES PREUVES… </li></ul><ul><li>Face à la démocratie directe d...
Premier groupe indépendant  de Conseil en Réputation d’Entreprise Conseil en Réputation Employeur Cabinet de Relations Pre...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

SENIORS et JEUNES, L’éternelle cohabitation

1 487 vues

Publié le

Publié dans : Business
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 487
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
14
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

SENIORS et JEUNES, L’éternelle cohabitation

  1. 1. SENIORS et JEUNES, L’éternelle cohabitation Octobre 2009
  2. 2. UN CONTEXTE DE « MAL ETRE » INTER GENERATIONNEL QUI SOLIDARISE <ul><li>LES EXTREMES DU CORPS SOCIAL QUI SE REJOIGNENT </li></ul><ul><li>Une deshumanisation des organisations </li></ul><ul><li>La fin d’un modèle de gouvernance </li></ul><ul><li>Quota, politique volontariste… : un contexte de victimisation </li></ul><ul><li>Une réelle méfiance face à la parole de l’entreprise bien que 77 % des salariés déclarent aimer leur entreprise (le Figaro 16/09/2009) </li></ul><ul><li>Une distance de plus en plus assumée avec le Top Management </li></ul><ul><li>Une tentation au repli sur soi </li></ul>
  3. 3. SENIORS / JUNIORS : DEUX PUBLICS A LA CROISEE DES CHEMINS <ul><li>Une paupérisation croissante des jeunes </li></ul><ul><li>23 % de chômage des 15/25 ans </li></ul><ul><li>18 mois, le temps moyen de recherche d’emploi d’un débutant </li></ul><ul><li>34 % des salariés affirment avoir eu des conflits intergénérationnels sur leur lieu de travail </li></ul><ul><li>62 % des Baby-boomers estiment que la cohabitation est une source de productivité contre 72 % des Juniors qui pensent le contraire </li></ul><ul><li>Salaires pour les jeunes contre avantages concrets pour les Séniors (temps libre, formation…) </li></ul><ul><li>(Kelly Workforce, Septembre 2009) </li></ul><ul><li>Une stabilité des séniors </li></ul><ul><li>6 % de chômage chez les plus 50 ans </li></ul><ul><li>48 % contre 52 % en 2008, acceptent l’idée de travailler plus longtemps </li></ul>
  4. 4. EGOLOGIE ET  « MOI –JE » SE HEURTENT AUX HISTOIRES DES « ANCIENS » <ul><li>La génération des « Enfants Roi » face à celle de « tous les sacrifices » </li></ul><ul><li>La logique de l’instantané, des réseaux sociaux et de la transparence face à celle du statut et du pouvoir </li></ul><ul><li>La culture projet face à celle du plan de carrière </li></ul><ul><li>Le reflexe de la tribu face à celle du cloisonnement </li></ul>
  5. 5. 15 – 24 ANS, L’ANTI BOF GENERATION. FACE A LA CRISE ILS SONT BIEN PLUS OPTIMISTES ET HYPERMOTIVES QU’ON NE L’IMAGINAIT (Sondages Madame Figaro-CSA réalisé du 11 au 19 mars 2009 sur un échantillon national représentatif) <ul><li>Quel sont les deux adjectifs qui définissent le mieux les 15-24 ans ? </li></ul><ul><li>Dans quelques années, professionnellement, que feront ils  ? </li></ul>L’ENTREPRISE A LA COTE Le privé l’emporte clairement sur le public, résume Stéphane Rozès. « A la différence des années 80, le petit patron de PME/PMI reprend du galon à leurs yeux, car il partage le même sentiment de précarité que ces salariés. » Plus surprenant : l’engagement associatif ne séduit plus. Et la carrière politique ne les fait absolument pas rêver. SELON LES… En % 15-24 ANS 25 ANS ET + Ambitieux 35 11 Tranquille(s) 30 8 Autonome(s) 30 6 Rêveur(s) 24 21 Inquiet(s) 22 53 Confiant(s) 18 3 Engagé(s) 12 6 Blasé(s) 12 31 Révolté(s) 9 47 Aucun de cette liste - 1 Ne se prononcent pas - 1 SELON LES… En % 15-24 ANS 25 ANS ET + Monter une entreprise 40 35 Travailler dans une entreprise privée 39 31 Devenir fonctionnaire 25 34 Développer un projet artistique 19 14 Etre parent au foyer 19 13 Créer une association humanitaire écologique 17 22 Se lancer en politique 4 4 Rien de cette liste 2 3 Ne se prononcent pas 11
  6. 6. UN MONDE PLUS HUMAIN Derrière le droit au travail, les jeunes affirment, davantage que le reste de la société, des valeurs comme l’égalité hommes-femmes, (26%, contre 23% pour les plus de 25 ans), l’antiracisme (23%, contre 12%) ou l’environnement (23%, contre 13%). « Ce sont des valeurs qui fédèrent toutes les jeunesses européennes », souligne Cécile Van de Velde. <ul><li>Quels droits faut-il promouvoir en priorité aujourd’hui en France ? </li></ul>FAMILLE, VALEUR REFUGE C’est la famille qui les rend heureux pour 54% des filles et pour 48% des garçons. » Les jeunes s’accrochent à ce qui ne se démonétise pas : leur capital affectif », analyse Stéphane Rozès. 15 – 24 ANS, L’ANTI BOF GENERATION. FACE A LA CRISE ILS SONT BIEN PLUS OPTIMISTES ET HYPERMOTIVES QU’ON NE L’IMAGINAIT (Sondages Madame Figaro-CSA réalisé du 11 au 19 mars 2009 sur un échantillon national représentatif) <ul><li>Quelles sont les valeurs prioritaires ? </li></ul>SELON LES… En % 15-24 ANS 25 ANS ET + Le travail pour tous 33 48 L’égalité entre hommes et femmes 26 23 L’accès au logement 25 27 L’accès à la santé 23 25 L’égalité entre Français et étrangers 23 12 La préservation de l’environnement 23 13 L’accès à l’éducation 21 20 L’accès à la culture 7 8 L’accès à l’information 4 4 Rien de cette liste - 1 Ne se prononcent pas 1 3 SELON LES… En % 15-24 ANS 25 ANS ET + La famille 51 31 Les amis 50 44 Les amours 25 22 Le sport 22 24 La musique 18 28 La détente 13 21 Les études 8 8 Ne se prononcent pas 1 4
  7. 7. SENIORS / JEUNES LE CASSE TETE DU MANAGEMENT <ul><li>Le respect du statut et de la fonctions passe après le respect de l’exemplarité (75% des juniors ne veulent surtout pas ressembler aux Patrons actuels) </li></ul><ul><li>70 % des causes de départ d’une entreprise sont dus à un problème avec son manager direct </li></ul><ul><li>Les seniors dans le respect de la hiérarchie exécutaient avec docilité, les juniors, eux veulent comprendre pour agir </li></ul><ul><li>Les juniors ont une vie en ligne qu’ils ne considèrent pas déconnectée de leur vie de bureaux </li></ul><ul><li>Les jeunes Managers sont des individualistes (70% des Managers trentenaires déclarent ne pas adhérer aux valeurs de leur entreprise) </li></ul>
  8. 8. LE SAVOIR TRANSMETTRE ET LA TRANSPARENCE: L’EQUATION GAGNANTE <ul><li>SIX IMPERATIFS pour éviter la langue de bois du politiquement correct: </li></ul><ul><li>Raisonner Communautés et structurer le maillage relationnel en respectant un discours socle identitaire puisé au cœur de l’ADN , la Marque </li></ul><ul><li>Développer les rites culturels en donnant du sens à l’action en référence à la Marque Maillot pour nourrir la dimension existentiel du travail de chacun </li></ul><ul><li>Impliquer la Gouvernance et l’amener à habiter sa Parole, en initiant notamment une stratégie de e-gouvernance </li></ul><ul><li>Eduquer le Management aux enjeux des juniors et des séniors en l’élevant en transmetteur de la culture du Maillot et en garant du mode « projet » de l’entreprise </li></ul><ul><li>Investir le web collaboratif en prenant conscience de son empreinte numérique et en osant offrir aux collaborateurs des espaces d’échanges internes/externes </li></ul><ul><li>Avoir l’ambition de transformer chacun en Militant du projet de l’Entreprise </li></ul>
  9. 9. SENIORS/JUNIORS: L’ANTI COM. <ul><li>DES PREUVES,DES PREUVES,DES PREUVES… </li></ul><ul><li>Face à la démocratie directe d’internet ,où tout se sait tout se dit, la communication RH </li></ul><ul><li>disparait au profit d’enjeux de réputation </li></ul><ul><li>Il n’y a pas de volonté mais des preuves d’engagement. Les Juniors se radicalisent très </li></ul><ul><li>Vite (« je ne veux pas perdre ma vie à la gagner), les Séniors se démobilisent tout aussi </li></ul><ul><li>vite( 60% se disent attentifs aux opportunités extérieures) </li></ul><ul><li>Donner à partager du vrai: pour des raisons différentes Juniors et Séniors se rejoignent </li></ul><ul><li>dans un certain scepticisme face aux actions de communication avec la volonté d’etre </li></ul><ul><li>acteurs et non lecteurs/spectateurs </li></ul>
  10. 10. Premier groupe indépendant de Conseil en Réputation d’Entreprise Conseil en Réputation Employeur Cabinet de Relations Presse Corporate / RH Réputation avec les médias Cabinet Conseil en Réputation On line Cabinet de recrutement et de pré qualification Réputation candidats 134, rue du Point du Jour – 92100 Boulogne Billancourt – Tél. 01 46 08 63 00 – Fax. 0147 61 12 16 [email_address] – [email_address]

×