Frédéric Cessy Directeur Software Asset Mgt @fredericCessy
@easytrust05/02/2015
10/02/2015 2014 © EASYTEAM - Tous droits r...
1. Introduction – Rappel et définitions
2. Impact du Cloud sur le licensing Oracle
3. Focus sur les offres Db Oracle / Clo...
1. Introduction – Rappel & définitions
10/02/2015 2014 © EASYTEAM - Tous droits réservés 3
10/02/2015 2014 © EASYTEAM - Tous droits réservés 4
• 70% des DSI envisagent une stratégie Cloud,
• Quelques affirmations ...
10/02/2015 2014 © EASYTEAM - Tous droits réservés 5
• Désigne un ensemble de processus qui consiste à utiliser la puissanc...
10/02/2015 2014 © EASYTEAM - Tous droits réservés 6
Rappel des règles de tarification basiques
 Les Environnements
 L’us...
10/02/2015 2014 © EASYTEAM - Tous droits réservés 7
Rappel - Définition de la licence Processeur
• Processeur (Processor):...
10/02/2015 2014 © EASYTEAM - Tous droits réservés 8
• Oracle identifie les techniques de virtualisation selon 2 types
– So...
2.10/02/2015 2014 © EASYTEAM - Tous droits réservés 9
Impact du Cloud sur le licensing Oracle
10/02/2015 2014 © EASYTEAM - Tous droits réservés 10
• SaaS (software as a service)
– Impact licence réduit au minimum – r...
10/02/2015 2014 © EASYTEAM - Tous droits réservés 11
• PaaS (platform as a service) :
– Exposition au risque de non-confor...
10/02/2015 2014 © EASYTEAM - Tous droits réservés 12
• IaaS (infrastructure as a service)
– Exposition au risque de non-co...
10/02/2015 2014 © EASYTEAM - Tous droits réservés 13
• Approved Vendors
– Oracle permet un comptage de licences spécifique...
10/02/2015 2014 © EASYTEAM - Tous droits réservés 14
En bref - Cloud et exposition au risque de non-conformité
• Pay per U...
3.10/02/2015 2014 © EASYTEAM - Tous droits réservés 15
Focus sur les offres Db Oracle / Cloud
10/02/2015 2014 © EASYTEAM - Tous droits réservés 16
• Amazon RDS (Relational Database Service) permet de configurer, admi...
10/02/2015 2014 © EASYTEAM - Tous droits réservés 17
• Logiciels Oracle installés via Amazon Rds en mode Bring Your Own Li...
10/02/2015 2014 © EASYTEAM - Tous droits réservés 18
• Logiciels Oracle installés sur Amazon EC2,
– Installation possible ...
10/02/2015 2014 © EASYTEAM - Tous droits réservés 19
• Avec Azure Microsoft propose des logiciels Oracle
– Des machines vi...
10/02/2015 2014 © EASYTEAM - Tous droits réservés 20
• Logiciels Oracle installés via Azure en mode Bring Your Own Licence...
10/02/2015 2014 © EASYTEAM - Tous droits réservés 21
• Logiciels Oracle installés par le client sur Azure Platform
– Insta...
10/02/2015 2014 © EASYTEAM - Tous droits réservés 22
• Oracle propose des environnements Database en Pay Per Use
– Nombre ...
10/02/2015 2014 © EASYTEAM - Tous droits réservés 23
• ….. l’utilisateur dispose des accès « root / SYSDBA »,
• Rien ne pr...
10/02/2015 2014 © EASYTEAM - Tous droits réservés 24
• En dehors des solutions Amazon et Azure, il n’y a pas d’accord avec...
10/02/2015 2014 © EASYTEAM - Tous droits réservés 25
• Un Cloud privé est destiné exclusivement à une organisation,
• Il e...
10/02/2015 2014 © EASYTEAM - Tous droits réservés 26
Synthèse – Bases de données Oracle et le Cloud
Cloud Public Cloud Pri...
4.10/02/2015 2014 © EASYTEAM - Tous droits réservés 27
Conclusion
10/02/2015 2014 © EASYTEAM - Tous droits réservés 28
• Il n’y a pas de passage raisonné au Cloud sans SAM :
– Outre le ris...
5.10/02/2015 2014 © EASYTEAM - Tous droits réservés 29
Quelles solutions pour répondre à ces enjeux ?
Gestion d’actifs Ora...
Notre Vision
10/02/2015 2014 © EASYTEAM - Tous droits réservés 30
Notre Vision : le SAM et le monitoring
10/02/2015 2014 © EASYTEAM - Tous droits réservés 31
Software
Asset
Management
IT O...
L’offre Easytrust : roadmap
10/02/2015 2014 © EASYTEAM - Tous droits réservés 32
Real Time Diagnostic
Software Asset
Manag...
Easytrust LM
10/02/2015 2014 © EASYTEAM - Tous droits réservés 33
Easytrust LM for Oracle
10/02/2015 2014 © EASYTEAM - Tous droits réservés 34
Rapport d’exposition
Intégration de la solution SAM dans la suite LM
Données calculées et
position de conformité
pour Oracle
Données Oracle et
...
10/02/2015 2014 © EASYTEAM - Tous droits réservés 37
• Solution SAM multi-éditeurs leader sur le marché
• Basée en Allemag...
Le cycle SAM dans Easytrust LM for Oracle
10/02/2015 2014 © EASYTEAM - Tous droits réservés 38
Gouvernance
Détection
Inven...
Comment démarrer ?
2014 © EASYTEAM - Tous droits réservés
Inventaire
Estimation
conformité
Optimisations Cloud
Disponibili...
10/02/2015 2014 © EASYTEAM - Tous droits réservés 40
Avez-vous des questions ?
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Le licensing Oracle dans le cloud

1 279 vues

Publié le

Au sommaire :
1. Introduction - Rappel et définitions
2. Impact du Cloud sur le licensing Oracle
3. Focus sur les offres Db Oracle / Cloud
4. Conclusion
5. Quelles solutions pour répondre à ces enjeux ?

Publié dans : Technologie
0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 279
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
141
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Le licensing Oracle dans le cloud

  1. 1. Frédéric Cessy Directeur Software Asset Mgt @fredericCessy @easytrust05/02/2015 10/02/2015 2014 © EASYTEAM - Tous droits reservés 1 Impact du Cloud sur le licensing Oracle
  2. 2. 1. Introduction – Rappel et définitions 2. Impact du Cloud sur le licensing Oracle 3. Focus sur les offres Db Oracle / Cloud 4. Conclusion 5. Quelles solutions pour répondre à ces enjeux ? 10/02/2015 2014 © EASYTEAM - Tous droits réservés 2
  3. 3. 1. Introduction – Rappel & définitions 10/02/2015 2014 © EASYTEAM - Tous droits réservés 3
  4. 4. 10/02/2015 2014 © EASYTEAM - Tous droits réservés 4 • 70% des DSI envisagent une stratégie Cloud, • Quelques affirmations entendues récemment : – « Quand tout sera dans le Cloud, il n’y aura plus besoin de SAM ! » – « Avec le Cloud c’est la fin des problèmes de non-conformité ! » – « Nous mettons tout dans le Cloud, plus besoin de gérer les licences ! » – « Le Cloud va régler mes problèmes avec les licences logicielles ! » Le Cloud Computing et le SAM
  5. 5. 10/02/2015 2014 © EASYTEAM - Tous droits réservés 5 • Désigne un ensemble de processus qui consiste à utiliser la puissance de calcul et/ou de stockage de serveurs informatiques distants à travers un réseau. • Ces ordinateurs serveurs sont loués à la demande, le plus souvent par tranche d'utilisation selon des critères techniques (puissance, bande passante…) mais également au forfait. • Le cloud computing se caractérise par sa grande souplesse d'utilisation : il est possible de gérer soi-même son serveur ou de se contenter d'utiliser des applicatifs distants. • En fonction du niveau de service choisi : – SaaS (software as a service) – PaaS (platform as a service) – IaaS (infrastructure as a service) Cloud Computing – définitions source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Cloud_computing
  6. 6. 10/02/2015 2014 © EASYTEAM - Tous droits réservés 6 Rappel des règles de tarification basiques  Les Environnements  L’usage des Options de la DB  L’usage des Outils d’Admin.  Les Minima  Partitionnement / Virtualisation  L’architecture  Intra / Extra net / Internet  Tous les environnements où les logiciels Oracle sont installés et/ou fonctionnent doivent être sous licence (standby, test, développement, production …),  Le nombre de licences pour les Options (Real Application Cluster, Partitioning, OLAP) doit être égal au nombre de licences du produit auquel elles sont liées  Le nombre de licences des logiciels Administration Pack (Diagnostic, Tuning, Change Management, Configuration Management ) doit être égal au nombre de licences de la base de données administrée.  Pour Oracle Enterprise un minimum de 25 NUP par Processeur cœurs doit être respecté.  Seul le partitionnement Matériel est reconnu par Oracle. Si partitionnement logiciel (Soft partitioning) Oracle prend en compte le nombre total de processeurs de la machine.  Si un système matériel ou logiciel de multiplexage ou équivalent est utilisé, le nombre d'Utilisateurs Nommés Plus est mesuré à l'entrée dudit système.  Si le Nombre d’utilisateurs n’est pas quantifiable (Appli Web, training, …) l’usage doit être couvert au niveau de la machine par une licence « Processeur ».
  7. 7. 10/02/2015 2014 © EASYTEAM - Tous droits réservés 7 Rappel - Définition de la licence Processeur • Processeur (Processor): – Signifie tous les processeurs sur lesquels les logiciels Oracle sont installés et/ou s'exécutent – Les logiciels dont l'unité de tarification est le processeur peuvent être accédés par vos utilisateurs internes (y compris mandataires et sous-traitants) et par vos utilisateurs tiers. – Le nombre de licences requises sera déterminé en multipliant le nombre total de processeurs coeurs par le nombre de processeur coeurs par un facteur de tarification du processeur coeur figurant au Tableau Processor Core Factor, accessible à http://oracle.com/contracts. – Tous les processeurs cœurs sur des puces multicoeurs pour chacun des logiciels licenciés doivent être additionnés avant de multiplier par le facteur correspondant et chaque fraction doit être arrondie au nombre entier supérieur. – Pour les licences de logiciels Oracle dont la dénomination du produit inclut Standard Edition One ou Standard Edition, un processeur est comptabilisé à l’équivalent d’une prise occupée. Toutefois, dans le cas de modules multi-puces, chacune des puces du module multi-puces est comptée comme une prise occupée.
  8. 8. 10/02/2015 2014 © EASYTEAM - Tous droits réservés 8 • Oracle identifie les techniques de virtualisation selon 2 types – Soft Partitioning • Technologies flexibles permettant de gérer les ressources machine en modifiant l’allocation de CPU très facilement, • Ex : Solaris 9 Resource Containers, AIX Workload Manager, HP Process Resource Manager, Affinity Management, Oracle VM, and VMware.  Soft Partitioning n’est pas reconnu par Oracle pour déterminer et/ou limiter le nombre de licence des serveurs. – Hard Partitioning • Segmentation physique d’un serveur, chaque segment disposant de ses propres CPUs, operating system, boot area, memory, … • Ex: Physical Domains, Solaris Zones, LPAR, Micro-Partitions (capped only), vPar, nPar, Integrity Virtual Machine (capped partitions only),…  Hard Partitioning est reconnu par Oracle pour déterminer et/ou limiter le nombre de licence des serveurs. Les exceptions : « Oracle Partitioning Policy *» *Cf. http://www.oracle.com/us/corporate/pricing/partitioning-070609.pdf
  9. 9. 2.10/02/2015 2014 © EASYTEAM - Tous droits réservés 9 Impact du Cloud sur le licensing Oracle
  10. 10. 10/02/2015 2014 © EASYTEAM - Tous droits réservés 10 • SaaS (software as a service) – Impact licence réduit au minimum – risque très faible. – Des applications sont mises à disposition des consommateurs. • Via un navigateur web ou installées de façon locative sur un PC. – Un service Saas intégrant de l’Oracle comprend le droit d’usage dans son abonnement. • Le fournisseur dispose d’un contrat Oracle de type « hosting » lui permettant d’inclure des technologies Oracle dans son service. • L’utilisateur final est lié par abonnement et n’est pas responsable du respect des règles Oracle et/ ou de la conformité. Impact du SaaS sur le licensing Oracle
  11. 11. 10/02/2015 2014 © EASYTEAM - Tous droits réservés 11 • PaaS (platform as a service) : – Exposition au risque de non-conformité important. – Niveau intermédiaire, machine virtuelle, système d'exploitation et les outils d'infrastructure sont sous la responsabilité du fournisseur. – Le consommateur a le contrôle des applications et peut ajouter ses propres outils. – Selon le type de service, l’utilisateur final peut : • Être responsable de la conformité (« bring your own licence »)*. • Être lié par abonnement à un service incluant le droit d’usage. * A l’exception des accords spécifiques Oracle (Authorized Cloud Environments), les règles standards sont applicables. Impact du PaaS sur le licensing Oracle
  12. 12. 10/02/2015 2014 © EASYTEAM - Tous droits réservés 12 • IaaS (infrastructure as a service) – Exposition au risque de non-conformité très important. – C'est le service de plus bas niveau. Il consiste à offrir un accès à un parc informatique virtualisé. – Des machines virtuelles sur lesquelles le consommateur peut installer un système d'exploitation et des applications. – Des installations packagées de logiciels peuvent être proposées. – L’utilisateur final est responsable de la conformité. – A l’exception des accords spécifiques Oracle (Authorized Cloud Environments), les règles standards sont applicables. Impact du IaaS sur le licensing Oracle
  13. 13. 10/02/2015 2014 © EASYTEAM - Tous droits réservés 13 • Approved Vendors – Oracle permet un comptage de licences spécifique pour certains environnements Cloud : • Amazon Web Services • Amazon Elastic Compute Cloud (EC2) et Amazon Simple Storage Service (S3), • Microsoft Windows Azure Platform – Pour ces technologies, le client doit compter chaque CPU virtuel comme un équivalent Core physique (principe valable pour tout programme Oracle licencié au Processeur). – Pour les produits de type Enterprise, le « core factor » reste applicable, – Pour les produits Standard Edition ou SE One, c’est la taille de l’instance qui compte, – Chaque groupe de 4 Vcpu équivaut à 1 socket (cad 1 licence Proc). • La SE est éligible pour les environnements de 16 Vcpu maximum (4 sockets), • La SE1 est éligible pour les environnements de 8 Vcpu maximum (2 sockets), – Attention : ces licences ne peuvent pas être intégrées à la certification de fin d’un ULA. Accord Oracle “Authorized Cloud Environments” (Oracle License Mobility Policy)
  14. 14. 10/02/2015 2014 © EASYTEAM - Tous droits réservés 14 En bref - Cloud et exposition au risque de non-conformité • Pay per Use – Tâches d’admin. limitées • Pay per Use – Tâches d’admin. non limitées • Bring Your Licences – Tâches d’admin. limitées • Bring Your Licences – Tâches d’admin. non limitées • Cloud privé / hybride
  15. 15. 3.10/02/2015 2014 © EASYTEAM - Tous droits réservés 15 Focus sur les offres Db Oracle / Cloud
  16. 16. 10/02/2015 2014 © EASYTEAM - Tous droits réservés 16 • Amazon RDS (Relational Database Service) permet de configurer, administrer et utiliser une base de données Oracle, • Deux modèles de licensing sont envisageables pour Oracle : – « On-Demand DB Instances (License Included ) » – « Bring-Your-Own-License (BYOL) » • En mode License Included, – Les logiciels Oracle Database ont des licences par AWS. – Le client paie la puissance machine à l’heure d’utilisation de l’instance db, – Les fonctionnalités de type DBA sont encadrées – Disponible uniquement pour : Standard Edition One  Exposition très réduite au risque de non conformité Database Oracle sur le Cloud – Cas Amazon RDS
  17. 17. 10/02/2015 2014 © EASYTEAM - Tous droits réservés 17 • Logiciels Oracle installés via Amazon Rds en mode Bring Your Own Licenses, – Disponible uniquement pour : Standard Edition One – Le prix RDS ne varie pas selon l’édition  Exposition significative au risque de non-conformité : • Utilisateur responsable de la conformité • Bénéfice de l’accord « Approved Vendor » Database Oracle sur le Cloud – Cas Amazon RDS (BYOL)
  18. 18. 10/02/2015 2014 © EASYTEAM - Tous droits réservés 18 • Logiciels Oracle installés sur Amazon EC2, – Installation possible de tous logiciels.  Exposition importante au risque de non-conformité : • Tâches d’administration non limitées, • Utilisateur responsable de la conformité, • Bénéfice de l’accord « Approved Vendor ». Database Oracle sur le Cloud – Cas Amazon EC2
  19. 19. 10/02/2015 2014 © EASYTEAM - Tous droits réservés 19 • Avec Azure Microsoft propose des logiciels Oracle – Des machines virtuelles disposant de logiciels Oracle pré installés, – Plusieurs types de logiciels et d’éditions disponibles : • Oracle Database 11g R2 Enterprise Edition • Oracle Database 11g R2 Standard Edition • Oracle Database 12c Enterprise Edition • Oracle Database 12c Standard Edition • En mode Pay Per Use (license included), – L’usage du logiciel est inclus à l’abonnement – Fonctionnalité de type DBA uniquement par programme • Paiement à l’usage en fonction de la capacité et du/des logiciel(s) choisi(s),  Exposition très réduite au risque de non conformité Database Oracle sur le Cloud – Cas Azure
  20. 20. 10/02/2015 2014 © EASYTEAM - Tous droits réservés 20 • Logiciels Oracle installés via Azure en mode Bring Your Own Licences, – Une autre option pour utiliser Oracle sur Azure avec les logiciels préinstallés. – En BYOL le client doit disposer des licences Oracle ad hoc,  Exposition Significative au risque de non-conformité : • Les tâches d’administration restent limitées • Utilisateur responsable de la conformité • Bénéfice de l’accord « Approved Vendor » Database Oracle sur le Cloud – Cas Azure
  21. 21. 10/02/2015 2014 © EASYTEAM - Tous droits réservés 21 • Logiciels Oracle installés par le client sur Azure Platform – Installation possible de tous logiciels.  Exposition importante au risque de non-conformité : • Tâches d’administration non limitées, • Utilisateur responsable de la conformité, • Bénéfice de l’accord « Approved Vendor ». Database Oracle sur le Cloud – Cas Azure
  22. 22. 10/02/2015 2014 © EASYTEAM - Tous droits réservés 22 • Oracle propose des environnements Database en Pay Per Use – Nombre d’option et niveau d’édition en fonction de la formule choisie – L’usage du logiciel est inclus à l’abonnement ……. Database Oracle sur le Cloud – Oracle Cloud *Cf. https://cloud.oracle.com/database?tabID=1406491812773Texte
  23. 23. 10/02/2015 2014 © EASYTEAM - Tous droits réservés 23 • ….. l’utilisateur dispose des accès « root / SYSDBA », • Rien ne protège l’installation de produits non prévus, ….  Il existe donc un risque d’utilisation de logiciels non couverts par l’abonnement. Database Oracle sur le Cloud – Oracle Cloud *Cf. https://cloud.oracle.com/database?tabID=1383678914614
  24. 24. 10/02/2015 2014 © EASYTEAM - Tous droits réservés 24 • En dehors des solutions Amazon et Azure, il n’y a pas d’accord avec Oracle “Authorized Cloud Environments”, • Application des règles standards Oracle, • La majorité des offres repose sur VmWare, Exposition très importante au risque de non-conformité 4+ millions de serveurs 170k+ serveurs 30% des Infrastructures Cloud Database Oracle sur le Cloud – Cloud Public
  25. 25. 10/02/2015 2014 © EASYTEAM - Tous droits réservés 25 • Un Cloud privé est destiné exclusivement à une organisation, • Il est possible de le gérer soi même, ou faire appel à des services fournis par des tiers, • Dans tous les cas l’utilisateur est responsable de la conformité, • L’utilisateur doit disposer de ses propres licences, Exposition très importante au risque de non-conformité Database Oracle sur le Cloud – Cloud Hybride / Privé
  26. 26. 10/02/2015 2014 © EASYTEAM - Tous droits réservés 26 Synthèse – Bases de données Oracle et le Cloud Cloud Public Cloud Privé et Hybride - Azure en PpU - Amazon Rds- PpU  Admin via API - Amazon EC2 - Azure Platform  Pricing au Vcpu - Azure en ByoL - Amazon Rds - ByoL  Admin via API - Oracle Cloud  Admin direct - Cloud Public  Règles Std - Cloud Privé/Hybrid  Règles Std PaaS Pay per Use, Licences included Paas Bring Your Own licences IaaS Approved Partner IaaS Autres
  27. 27. 4.10/02/2015 2014 © EASYTEAM - Tous droits réservés 27 Conclusion
  28. 28. 10/02/2015 2014 © EASYTEAM - Tous droits réservés 28 • Il n’y a pas de passage raisonné au Cloud sans SAM : – Outre le risque de non-conformité, contrôler ses actifs logiciels est incontournable pour envisager une transition vers le Cloud, • Eligibilité des contrats et des licences, • Périmètre géographique, • Unité de tarification adaptée, • … – Nécessité de maîtriser le déploiement actuel pour se projeter dans l’environnement Cloud cible, sans risquer : • Le surdimensionnement ou le sous-licensing, • L’impact des solutions mixées On premises / Cloud.  Il n’y a pas de SAM efficace sans un outil performant ! Conclusion : SAM = un processus clef pour aller vers le Cloud
  29. 29. 5.10/02/2015 2014 © EASYTEAM - Tous droits réservés 29 Quelles solutions pour répondre à ces enjeux ? Gestion d’actifs Oracle : EASYTRUST LM
  30. 30. Notre Vision 10/02/2015 2014 © EASYTEAM - Tous droits réservés 30
  31. 31. Notre Vision : le SAM et le monitoring 10/02/2015 2014 © EASYTEAM - Tous droits réservés 31 Software Asset Management IT Ops Management
  32. 32. L’offre Easytrust : roadmap 10/02/2015 2014 © EASYTEAM - Tous droits réservés 32 Real Time Diagnostic Software Asset Management IT MonitoringEasytrust LM IT Ops Management On premises & cloud ready : Saas, Amazon WS, Oracle and Azure Accompagnement, Architecte technique, Expertise, Formation Services Cloud Builder
  33. 33. Easytrust LM 10/02/2015 2014 © EASYTEAM - Tous droits réservés 33
  34. 34. Easytrust LM for Oracle 10/02/2015 2014 © EASYTEAM - Tous droits réservés 34
  35. 35. Rapport d’exposition
  36. 36. Intégration de la solution SAM dans la suite LM Données calculées et position de conformité pour Oracle Données Oracle et système Sources : BMC CA HP SCCM SAP LAW …
  37. 37. 10/02/2015 2014 © EASYTEAM - Tous droits réservés 37 • Solution SAM multi-éditeurs leader sur le marché • Basée en Allemagne • Clients: 30+ Fortune Global 500
  38. 38. Le cycle SAM dans Easytrust LM for Oracle 10/02/2015 2014 © EASYTEAM - Tous droits réservés 38 Gouvernance Détection Inventaire ContratsOptimisation NUP & Applications
  39. 39. Comment démarrer ? 2014 © EASYTEAM - Tous droits réservés Inventaire Estimation conformité Optimisations Cloud Disponibilité immédiate Prestation outillée Oracle, Microsoft, IBM, SAP, Adobe… À partir de 9 500 € HT
  40. 40. 10/02/2015 2014 © EASYTEAM - Tous droits réservés 40 Avez-vous des questions ?

×