Palabres de l'eau Burkina Faso 4 octobre 2011

667 vues

Publié le

On constate que malgré leur importance, l’eau et l’assainissement restent des sujets marginaux dans les médias destinés au grand public du Burkina Faso. Le RICHE au titre de ses ambitions vise l’amélioration de l’information (aux plans qualitatifs et quantitatifs) sur l’eau et l’assainissement à l’attention de l’opinion publique burkinabé. Pour y parvenir, l’un des moyens identifiés a été une collaboration opérationnelle avec Eau Vive afin de renforcer les capacités des professionnels de l’information sur les enjeux du secteur et leur fournir de la matière pour alimenter les productions, éditions et publications.
C'est ainsi que Eau Vive et RICHE ont développé le concept des Palabres de l'Eau.
Il s’agit de conférences-débats entre professionnels de l’information et professionnels/acteurs de l’eau et de l’assainissement.
Chaque conférence-débat se focalisera sur un sujet ou un thème qui fera l’objet d’une brève présentation introductive (30 min) par un professionnel/acteur de l’eau ou de l’assainissement. Les thèmes seront choisis conjointement par Eau Vive et RICHE de manière à s’assurer qu’ils alimentent effectivement la réflexion des professionnels de l’information. Les deux co-organisateurs identifieront le professionnel de l’eau ou de l’assainissement chargé de l’exposé introductif.
Le sujet de chaque édition étant connu à l’avance, les participants seront invités à préparer leur participation en s’informant dans la mesure du possible pour mieux exprimer leurs préoccupations et enrichir les débats. Dans la mesure du possible, Eau Vive et le RICHE identifieront 2 à 3 acteurs de l’eau et de l’assainissement, qualifiés sur le thème de l’exposé et pouvant apporter d’autres angles d’analyse que l’exposant, dans le cadre des débats. Les débats dureront 1h30 et devront aller au-delà de simples réponses de l’exposant aux questions des auditeurs, et permettre aux professionnels de l’information de réfléchir à la problématique et aux enjeux qui se dégagent à l’issue de l’exposé. Pour ce faire, Eau Vive et RICHE assureront conjointement la modération pour orienter les analyses vers les questions de fond et les enjeux relatifs au sujet traité et accompagner les professionnels de l’information vers l’identification d’objet de reportage ou de production d’émission.
Le RICHE mobilisera les professionnels de l’information qui seront majoritairement ses membres (journalistes) et accessoirement d’autres professionnels de l’information jugés pertinents. Les professionnels de l’information participeront sans indemnisation ou prise en charge. Eau Vive et RICHE veilleront à éviter que les Palabres de l’eau ne deviennent une tribune de communication/visibilité institutionnelle ou relations publiques d’institutions.
Pour plus d'information, contacter Juste Hermann NANSI /Eau Vive (jnansi@eau-vive.org) ou Dieu

Publié dans : Actualités & Politique
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
667
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3
Actions
Partages
0
Téléchargements
9
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive
  • La notion de service public désigne juridiquement l'ensemble des activités, exercé par ou pour le compte de la puissance publique, dans le but de satisfaire une demande sociale considérée comme devant être disponible pour tous. Le concept de Service social de base développé par les Nations Unies concerne la fourniture de services dans l’éducation, la santé y compris la nutrition, la santé reproductive et la distribution d’eau et l’assainissement, à un niveau primaire ou de base.
  • Responsabilités des Communes dans la gestion des services d’eau et d’assainissement au Burkina Faso: Planifier la délivrance des services AEPHA ; Mobiliser les ressources ; Construire l’institution municipale ; Réaliser les ouvrages ; Fournir les services ; Evaluer la délivrance de services ; Informer/concerter les parties prenantes ; Réguler la délivrance de services.
  • Palabres de l'eau Burkina Faso 4 octobre 2011

    1. 1. LES PALABRES DE L ’ EAU Médias et acteurs de l’eau potable, de l’hygiène et de l’assainissement au Burkina-Faso, unis pour mieux informer le public. Edition inaugurale Ouagadougou, le 4 octobre 2011
    2. 2. Le programme <ul><li>Présentation du concept « Palabres de l’eau » </li></ul><ul><li>Signature du protocole d’accord entre Eau Vive et RICHE </li></ul><ul><li>Exposé introductif sur le thème des Palabres </li></ul><ul><li>Témoignage complémentaire à l’exposé introductif </li></ul><ul><li>Débats et échanges </li></ul>
    3. 3. LES PALABRES DE L’EAU Les palabres de l’eau Médias et acteurs de l’eau potable, de l’hygiène et de l’assainissement au Burkina-Faso, unis pour mieux informer le public. Pourquoi ? Et comment ? Comprendre pour mieux informer S’informer pour mieux comprendre Public engagé Offre d’information Q² Conférences-débats
    4. 4. Les Communes face au défi de la gestion des services d’eau potable et d’assainissement au Burkina Faso Juste Hermann NANSI Directeur Pays Eau Vive / Burkina Faso et Togo
    5. 5. Plan de la présentation <ul><li>Services d’eau potable et d’assainissement </li></ul><ul><li>Acteurs, rôles et responsabilités </li></ul><ul><li>Chemin parcouru par les Communes de 2006 à 2011 </li></ul><ul><li>Solutions connues / Questions en suspens </li></ul><ul><li>Témoignage du Maire de Gorom-Gorom </li></ul><ul><li>Débats </li></ul>
    6. 6. Services d’eau potable et d’assainissement ? <ul><li>Demande / Offre </li></ul><ul><li>Service social de base </li></ul><ul><li>Service public </li></ul><ul><li>Quelques exigences: quantité - qualité – continuité - accès physique – accès financier, etc. </li></ul><ul><li>Accès aux équipements vs délivrance de services </li></ul><ul><li>Urbain vs Rural </li></ul><ul><li>Facteur démographique </li></ul>
    7. 7. Acteurs, rôles et responsabilités <ul><li>Communauté internationale </li></ul><ul><li>Partenaires au développement </li></ul><ul><li>Etat central (législatif, exécutif, opérationnel…) </li></ul><ul><li>Etat déconcentré </li></ul><ul><li>Structures d’appui (publiques, privées ou associatives) </li></ul><ul><li>Collectivités territoriales </li></ul><ul><li>Opérateurs de services (publics, privés, associatifs/communautaires) </li></ul><ul><li>Usagers / Clients / Citoyens / Bénéficiaires finaux </li></ul>
    8. 8. Chemin parcouru par les Communes de 2006 à 2011 <ul><li>Démarrage difficile – Cadre opérationnel incomplet </li></ul><ul><li>Pressions de la base  Gestion par le « bon sens » </li></ul><ul><li>Clarification-Découverte progressive de la complexité des enjeux et des responsabilités (PCD-AEPA – Réforme…) </li></ul><ul><li>Chaque Commune/Maire a son histoire… </li></ul>
    9. 9. Solutions connues / Questions en suspens <ul><li>Réaliser les ouvrages/équipements pour donner accès </li></ul><ul><li>Répartir les coûts du service </li></ul><ul><li>Responsabiliser les acteurs de proximité du service </li></ul><ul><li>Délivrer le service en zone urbaine (q², continuité, coût, etc.) </li></ul><ul><li>Délivrer le service en zone rurale (q²/continuité, coût, etc.) </li></ul><ul><li>Suivre la croissance démographique </li></ul><ul><li>Maîtriser la ressource en eau </li></ul><ul><li>Combiner les besoins/usages multiples et variables en milieu rural </li></ul>
    10. 10. Témoignage du Maire de Gorom - Gorom <ul><li>Comment se posent les problèmes d’eau potable et d’assainissement dans votre Commune? </li></ul><ul><li>Qu’avez-vous pu faire ou engager au cours des 5 dernières années? </li></ul><ul><li>Quelles ont été les difficultés/contraintes sur votre parcours de Maire pour cette mission? </li></ul><ul><li>Quels ont été les avantages liés à votre statut de Maire pour cette mission? </li></ul>
    11. 11. <ul><li>Place aux débats ! </li></ul>Comprendre pour mieux informer S’informer pour mieux comprendre

    ×