RAPPORTVELOPPEMENT 2013APRES 2015: Une action mondiale pour unavenir inclusif et durableConference ‘Le monde que nous voul...
INTRODUCTION• Les RED: rapports indépendants, qui visent à jouer unrôle catalytique en alimentant le débat sur ledéveloppe...
INTRODUCTION• Le RED 2013 se concentre sur le cadre de développementpour l’apres 2015 et examine comment les efforts despa...
MESSAGES CLEFS1. Besoin d’un nouveau cadre mondial pour ledéveloppement pour l’apres 2015: approche pluslarge que celle de...
MESSAGES CLEFS3. Appropriation nationale = facteurdéterminant: Actions de développement auniveau mondial devraient souteni...
MESSAGES CLEFS5. Diversifier les sources de financement dudéveloppement• Les fluxs financiers privés (linvestissementétran...
MESSAGES CLEFS6. Déployer une action collective mondiale deplus grande envergure destinés à relever lesdéfis mondiaux (« g...
MESSAGES CLEFS7. l’UE aimerait continuer a jouer rôle clef dansla promotion du développement après 2015mais d’autres acteu...
MESSAGES CLEFS8. Besoin de redéfinir rôle de l’APD• Volume plus faible que les autres fluxs• Faible marge de manœuvre (pre...
1. Un agenda après-2015 ambitieux requiert une action mondiale2. L’appropriation et la responsabilité des pays en développ...
Merci !www.ecdpm.orgGeert Laportegl@ecdpm.orgPage 1116/5/13 Luxembourg
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Rapport Européen sur le développement 2013: Une action mondiale pour un avenir inclusif et durable

801 vues

Publié le

Geert Laporte, ECDPM
Conference ‘Le monde que nous voulons apres 2015’
Luxembourg, Jeudi, 16 Mai 2013

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
801
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
5
Actions
Partages
0
Téléchargements
5
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive
  • See Conclusion of Trade Chapter (p. 135, Section 8.7)See Chapter 10 Section 10.4.3 Trade and Investment (p.171)For Nepal Case Study Example on trade and productive Capacity, see Box 8.1 (Joining the flying Geese), p. 115See Case Study Annexes for basic trade data/ trade&investment situation in case study countries
  • See Conclusion of Trade Chapter (p. 135, Section 8.7)See Chapter 10 Section 10.4.3 Trade and Investment (p.171)For Nepal Case Study Example on trade and productive Capacity, see Box 8.1 (Joining the flying Geese), p. 115See Case Study Annexes for basic trade data/ trade&investment situation in case study countries
  • See Conclusion of Trade Chapter (p. 135, Section 8.7)See Chapter 10 Section 10.4.3 Trade and Investment (p.171)For Nepal Case Study Example on trade and productive Capacity, see Box 8.1 (Joining the flying Geese), p. 115See Case Study Annexes for basic trade data/ trade&investment situation in case study countries
  • See Conclusion of Trade Chapter (p. 135, Section 8.7)See Chapter 10 Section 10.4.3 Trade and Investment (p.171)For Nepal Case Study Example on trade and productive Capacity, see Box 8.1 (Joining the flying Geese), p. 115See Case Study Annexes for basic trade data/ trade&investment situation in case study countries
  • Rapport Européen sur le développement 2013: Une action mondiale pour un avenir inclusif et durable

    1. 1. RAPPORTVELOPPEMENT 2013APRES 2015: Une action mondiale pour unavenir inclusif et durableConference ‘Le monde que nous voulons apres 2015’Luxembourg, Jeudi, 16 Mai 2013
    2. 2. INTRODUCTION• Les RED: rapports indépendants, qui visent à jouer unrôle catalytique en alimentant le débat sur ledéveloppement dans l’UE• RED en est à sa 4e édition• Soutenu par la Commission européenne et 7 Etatsmembres (FIN, FRA, DEU, LUX, ESP, SWE, UK),• Préparé par European Centre for Development PolicyManagement (ECDPM), Deutsches Institut fürEntwicklungspolitik (DIE) et Overseas DevelopmentInstitute (ODI)16/5/13 Luxembourg 2
    3. 3. INTRODUCTION• Le RED 2013 se concentre sur le cadre de développementpour l’apres 2015 et examine comment les efforts despays en développement peuvent être soutenus le plusefficacement par une action collective mondiale• L’accent est mis sur : le financement du veloppement, le commerceet les investissements et emploi et migration• Quatre études de cas par des instituts de recherchelocaux• Cote d’Ivoire, Népal, Pérou, Rwanda• une douzaine de documents de recherche ont étécommandités16/5/13 Luxembourg 3
    4. 4. MESSAGES CLEFS1. Besoin d’un nouveau cadre mondial pour ledéveloppement pour l’apres 2015: approche pluslarge que celle des OMD vers une transformationstructurelle (gouvernance economique, social etenvironmental, emploi productif, etc)2. Promouvoir un développement inclusif etdurable et s’attaquer aux causes profondes del’inégalité et de la pauvreté.416/5/13 Luxembourg
    5. 5. MESSAGES CLEFS3. Appropriation nationale = facteurdéterminant: Actions de développement auniveau mondial devraient soutenir les choixpolitiques et les priorités de développementnationaux4. Déployer un large éventail de politiquescohérentes: « efficacité du développement au-delà de l’efficacité de l’aide » (commerce,investissements, climat…)516/5/13 Luxembourg
    6. 6. MESSAGES CLEFS5. Diversifier les sources de financement dudéveloppement• Les fluxs financiers privés (linvestissementétranger direct, les envois de fonds, mobilisationde ressources intérieures, financementsinnovantes pour le développement) ont dépassél’aide officielle depuis 2000 (mais seulement 3%atteint les PFR !)• L’APD représente à présent moins de 10% pourtous les pays en développement (mais encoretrès important pour les PFR)616/5/13 Luxembourg
    7. 7. MESSAGES CLEFS6. Déployer une action collective mondiale deplus grande envergure destinés à relever lesdéfis mondiaux (« gouvernance globale »)• Créer un environnement internationalpropice au développement inclusif et durable716/5/13 Luxembourg
    8. 8. MESSAGES CLEFS7. l’UE aimerait continuer a jouer rôle clef dansla promotion du développement après 2015mais d’autres acteurs s’impliquent égalementdans le développement (pays émergeants,coopération Sud-Sud)• Besoin d’échanger les différentes approches etleçons16/5/13 Luxembourg 8
    9. 9. MESSAGES CLEFS8. Besoin de redéfinir rôle de l’APD• Volume plus faible que les autres fluxs• Faible marge de manœuvre (pression croissantede résultats, dans un contexte de budgets enbaisse)• Dans beaucoup de pays l’APD a créé une certaineaddiction et dépendance• Pour d’autres, encore un rôle catalytique majeur(ex. augmenter les capacités et connaissancessur la fiscalité)16/5/13 Luxembourg 9
    10. 10. 1. Un agenda après-2015 ambitieux requiert une action mondiale2. L’appropriation et la responsabilité des pays en développementsont primordiales : moins de dépendance de l’APD, plusd’attention portée à la mobilisation des ressources intérieures +augmentation des fluxs ‘non-APD’3. Besoin d’approches différenciées: cibler les plus pauvres, au seindes économies les plus marginalisées et les plus vulnérables4. Pays riches : investir dans l’amélioration de la “coherence despolitiques de développement” (CPD)5. L’APD pourrait être un déclencheur SI elle était utilisée pour uneréforme stratégique (ex. renforcer les capacités à générer etredistribuer les propres revenus fiscaux)CONCLUSION: UNE NOUVELLE VISION DUDEVELOPPEMENT POUR “LE MONDE QUE NOUSVOULONS APRES 2015”Luxembourg Page 10
    11. 11. Merci !www.ecdpm.orgGeert Laportegl@ecdpm.orgPage 1116/5/13 Luxembourg

    ×