Avec le Haut Patronage du Ministère de la Santé , de la Jeunesse, des Sports et de la Vie Associative MALADIE CHRONIQUE SA...
15H30 16H15 INFARCTUS du MYOCARDE INTERVENANTS Table ronde 45 min Dr. Éric ARNAUD-CROZAT Chirurgie Cardiaque, Clinique Bel...
INFARCTUS DU MYOCARDE THROMBOSE CORONAIRE      NECROSE MYOCARDIQUE  Dysfonction V.g  Remodelage  INSUFFISANCE CARDIAQ...
INFARCTUS DU MYOCARDE    Trouble du Rythme/mort subite *phase aiguë *à distance (fevg)  Ischémie Associée * revascularis...
TRAITEMENT MEDICAMENTEUX « CHRONIQUE » <ul><li>B eta Bloquant </li></ul><ul><li>A spirine (75-100 mg) </li></ul><ul><li>S ...
SUIVI A DISTANCE    IC - Angor . Malaise ____________    ECHO : fevg    Explorations à l ’effort : Ischémie ? (scinti-é...
TRAITEMENTS « ELECTRIQUES »    DAI // Mort Subite  prévention secondaire  prévention primaire (fevg : 30/35)  CRT  In...
Le rôle du Médecin Généraliste Dr. Jan BEHRENDT Le retour chez le Généraliste Recommandations de base: Mesures hygiéno-dié...
Le rôle du Médecin Généraliste Dr. Jan BEHRENDT La réalité chez le Généraliste Mesures hygiéno-diététiques: Abandon du spo...
Le rôle du Médecin Généraliste Dr. Jan BEHRENDT Le retour au travail 1 <ul><li>80% peuvent reprendre le travail en post-ID...
Le rôle du Médecin Généraliste Dr. Jan BEHRENDT Le retour au travail 2 Risque de non-reprise professionnelle: - 45% avec b...
Le rôle du Médecin Généraliste Dr. Jan BEHRENDT La composante psychologique L’anxiété est un facteur de risque CDV indépen...
Le rôle du Médecin Généraliste Dr. Jan BEHRENT Le suivi Mise en application des recommandations existantes Mise en place d...
Après l’Infarctus <ul><li>Comment se passe la réadaptation après un infarctus? </li></ul><ul><li>Qui reprend le travail au...
L’exercice physique  régulier chez le coronarien améliore le pronostic 772 H, répartis en 4 groupes selon leur niveau d’ac...
La réadaptation cardiaque La définition de l’OMS <ul><li>Ensemble des  activités  nécessaires pour  influencer favorableme...
Recommandations SFC 2002 <ul><li>Phase 1  phase hospitalière </li></ul><ul><li>Phase 2  post hospitalière immédiate  </li>...
Phase 2: où? À St-Hilaire : (60 lits) 950 patients /an 72 % post-opératoire 15 % infarctus (142) 8 % insuf cardiaque A sud...
Recommandations SFC 2002 <ul><li>Recommandation de niveau A  </li></ul><ul><li>Amélioration du risque vital </li></ul><ul>...
Effort chez le coronarien <ul><li>Pendant l’effort </li></ul><ul><ul><li>Rupture de plaque </li></ul></ul><ul><ul><li>Thro...
Mécanisme de l’efficacité de l’entraînement chez le coronarien Baisse TA Progression des  lésions coronaires Hambrecht NEJ...
Contenu des séances <ul><li>Assouplissement, stretching, gymnastique douce : </li></ul><ul><li>Amélioration de la coordina...
Contenu des séances <ul><li>Entraînement en endurance : aérobie </li></ul><ul><li>Effort sous maximal  </li></ul><ul><li>T...
Contenu des séances <ul><ul><li>Entraînement isométrique ou statique  contre indiqué </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Élévat...
Intensité de l’entraînement <ul><li>Entraînement < seuil de dyspnée </li></ul><ul><li>Formule de Karvonen </li></ul><ul><l...
Réadaptation phase 2 : prise en charge globale <ul><li>Dépistage et traitement des complications  </li></ul><ul><li>Adapta...
Phase 3 = phase de maintenance <ul><li>Débute avec la reprise d’une vie active </li></ul><ul><li>Déterminante pour l’évolu...
Reprise du travail <ul><li>3 facteurs prédisent à 85% la reprise ou non: </li></ul><ul><ul><li>Age du patient (5 ans de pl...
Return to  work    after acute    myocardial infarction    — Listen to your doctor! <ul><li>Après l’IDM, analyse multivari...
Infarctus du Myocarde Dr Marianne NOIRCLERC
Population de l’étude <ul><li>Coronariens 57 ans (32-75 ) </li></ul>Infarctus du Myocarde Dr Marianne NOIRCLERC
Infarctus du Myocarde Dr Marianne NOIRCLERC
Evaluation psychologique Pour les patients fragiles psychologiquement, la première injonction de consulter est rarement su...
Infarctus du Myocarde Dr Marianne NOIRCLERC
Allez vous modifier quelque chose ? Infarctus du Myocarde Dr Marianne NOIRCLERC
Intérêt du stage de révision <ul><li>Oui, pour certains patients </li></ul><ul><ul><li>Mise au point diététique > adaptati...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

ELAN REV : Forum 2008 - Infarctus du Myocarde

2 234 vues

Publié le

Publié dans : Santé & Médecine
0 commentaire
3 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
2 234
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
7
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
3
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive
  • Risque relatif de mortalité totale à 5 ans en fonction de l’activité (données ajustées pour l’âge, le tabagisme, le diabète, les antécédents d’infarctus ou d’accident vasculaire cérébral)
  • Durées des Phases 2 variables (dans les études, 6S à 24 mois… complément nécessaire)
  • ELAN REV : Forum 2008 - Infarctus du Myocarde

    1. 1. Avec le Haut Patronage du Ministère de la Santé , de la Jeunesse, des Sports et de la Vie Associative MALADIE CHRONIQUE SANTE VIE PROFESSIONNELLE Samedi 20 septembre 2008 De 12h00 à 20h00 Présentations médicales et scientifiques Réflexions et échanges pluridisciplinaires Créativité et innovation, solutions adaptées Cancers Digestifs Cancer du Sein Infarctus du Myocarde Maladies Inflammatoires Chroniques de I’Intestin (MICI) Parrain : Pr. Denis CASTAING Présidents d’Honneur : Pr. Michel BOLLA Pr. Régis DE GAUDEMARIS
    2. 2. 15H30 16H15 INFARCTUS du MYOCARDE INTERVENANTS Table ronde 45 min Dr. Éric ARNAUD-CROZAT Chirurgie Cardiaque, Clinique Belledonne, Grenoble <ul><li>Réadaptation à la vie quotidienne : </li></ul><ul><li>activité physique, alimentation, soutien psychologique, retour à une activité professionnelle </li></ul>MODERATEUR Dr. Jean-Paul REBOUD Cardiologie, Clinique Mutualiste, Grenoble Dr. Jan BEHRENDT Médecine Générale, Grenoble Dr. Marianne NOIRCLERC Réadaptation Cardiaque, HDJ , CHU Grenoble
    3. 3. INFARCTUS DU MYOCARDE THROMBOSE CORONAIRE   NECROSE MYOCARDIQUE  Dysfonction V.g  Remodelage  INSUFFISANCE CARDIAQUE *ATC *Fibrinolyse Infarctus du Myocarde Dr Jean Paul REBOUD
    4. 4. INFARCTUS DU MYOCARDE  Trouble du Rythme/mort subite *phase aiguë *à distance (fevg)  Ischémie Associée * revascularisation Infarctus du Myocarde Dr Jean Paul REBOUD
    5. 5. TRAITEMENT MEDICAMENTEUX « CHRONIQUE » <ul><li>B eta Bloquant </li></ul><ul><li>A spirine (75-100 mg) </li></ul><ul><li>S tatine (LDL < 1 g) </li></ul><ul><li>I EC </li></ul><ul><li>C lopidogrel </li></ul><ul><li>PLAVIX - ASPIRINE </li></ul><ul><li>STENT </li></ul>Infarctus du Myocarde Dr Jean Paul REBOUD
    6. 6. SUIVI A DISTANCE  IC - Angor . Malaise ____________  ECHO : fevg  Explorations à l ’effort : Ischémie ? (scinti-écho) ____________  CORO SCAN ?  IRM ? Infarctus du Myocarde Dr Jean Paul REBOUD
    7. 7. TRAITEMENTS « ELECTRIQUES »  DAI // Mort Subite  prévention secondaire  prévention primaire (fevg : 30/35)  CRT  Insuffisance cardiaque Infarctus du Myocarde Dr Jean Paul REBOUD
    8. 8. Le rôle du Médecin Généraliste Dr. Jan BEHRENDT Le retour chez le Généraliste Recommandations de base: Mesures hygiéno-diététiques (alimentation et activité physique) Arrêt tabagique TA < 130/80 mmHg LDL-Cholestérol < 1,0 g/l HbA1c < 6,0 % Prescriptions hospitalières: B Beta-bloquants (86% des patients) A Aspirine (93% des patients S Statine ( 87% des patients) I IEC (75% des patients) C Clopidogrel ( si stent actif, FdR multiples)
    9. 9. Le rôle du Médecin Généraliste Dr. Jan BEHRENDT La réalité chez le Généraliste Mesures hygiéno-diététiques: Abandon du sport 80% Obésité abdominale chez le coronariens: 55% Arrêt tabagique: 50% reprise tabagique après 1 an après IDM Le sevrage réduit la mortalité post-IDM de 30-54% TA < 130/80 mmHg: 52% >130/80 mmHg LDL-Cholestérol < 1,0 g/l: 38% des hommes, 28% des femmes HbA1c < 6,0 %
    10. 10. Le rôle du Médecin Généraliste Dr. Jan BEHRENDT Le retour au travail 1 <ul><li>80% peuvent reprendre le travail en post-IDM </li></ul><ul><li>50% sur leur poste initial - 30% sur un poste aménagé (mi-temps…) </li></ul><ul><li>20% seront en invalidité </li></ul><ul><li>Evaluation de reprise au mieux dans une unité de réadaptation CDV - concertation précoce entre cardiologue, généraliste et médecin du travail </li></ul><ul><li>Critères de reprise: - évaluation du patient - évaluation du poste - motivation du patient </li></ul>
    11. 11. Le rôle du Médecin Généraliste Dr. Jan BEHRENDT Le retour au travail 2 Risque de non-reprise professionnelle: - 45% avec bas niveau socio-éducatif - 29% pour anxiété, dépression - 20% pour séquelles fonctionnelles cardio-vasculaires - majoration du risque si arrêt professionnel > 6 mois 80% des patients pensent que leur profession est un facteur causal de leur pathologie
    12. 12. Le rôle du Médecin Généraliste Dr. Jan BEHRENDT La composante psychologique L’anxiété est un facteur de risque CDV indépendant pour des complications post-IDM 80% des patients post-IDM arrêtent leur activité physique pour: peur, douleur, solitude 80% des patients pensent que leur profession est un facteur causal de leur pathologie PEC psychologique/ psychiatrique - Thérapie analytique - Thérapie cognitivo-comportementale - Pharmacologie (anti-dépresseur, anxiolytique) - Effet anti-stress de l’Activité physique
    13. 13. Le rôle du Médecin Généraliste Dr. Jan BEHRENT Le suivi Mise en application des recommandations existantes Mise en place d’équipes coordonnées entre: - pré-hospitalier, hospitalier, post-hospitalier - médical et paramédical Coordination : - suivi médical - accompagnement hygiène de vie ( activité physique adaptée, équilibre alimentaire, travail psychologique) - aide au retour au travail
    14. 14. Après l’Infarctus <ul><li>Comment se passe la réadaptation après un infarctus? </li></ul><ul><li>Qui reprend le travail au décours? </li></ul><ul><li>Comment vont les patients 6 mois plus tard? </li></ul><ul><li>Service de réadaptation cardiaque ambulatoire - Hôpital Sud </li></ul><ul><li>CMC les petites roches St Hilaire du Touvet </li></ul>Infarctus du Myocarde Dr Marianne NOIRCLERC <ul><li>Équipe médicale : F Martel, M Noirclerc, C Rocca </li></ul>
    15. 15. L’exercice physique régulier chez le coronarien améliore le pronostic 772 H, répartis en 4 groupes selon leur niveau d’activité étude prospective – ajustement pour age, HTA, diabète tabac IDM AVC Wanamethee circulation 2000 Infarctus du Myocarde Dr Marianne NOIRCLERC
    16. 16. La réadaptation cardiaque La définition de l’OMS <ul><li>Ensemble des activités nécessaires pour influencer favorablement le processus évolutif de la maladie , </li></ul><ul><li>ainsi que pour assurer aux patients la meilleure condition physique , mentale et sociale possible , </li></ul><ul><li>afin qu’ils puissent, par leurs propres efforts , préserver ou reprendre une place aussi normale que possible dans la vie de la communauté </li></ul>Infarctus du Myocarde Dr Marianne NOIRCLERC
    17. 17. Recommandations SFC 2002 <ul><li>Phase 1 phase hospitalière </li></ul><ul><li>Phase 2 post hospitalière immédiate </li></ul><ul><ul><li>3 à 6 semaines </li></ul></ul><ul><li>Phase 3 phase de maintenance </li></ul>Infarctus du Myocarde Dr Marianne NOIRCLERC
    18. 18. Phase 2: où? À St-Hilaire : (60 lits) 950 patients /an 72 % post-opératoire 15 % infarctus (142) 8 % insuf cardiaque A sud : ( 9 places)-32s 314 patients/an 63% infarctus (200) 21 % postopératoire (différé) 8 % insuff cardiaque IDM avec complications à la phase aiguë Age moyen 67 ans <ul><li>IDM non compliqué </li></ul><ul><li>Lieu de résidence compatible </li></ul><ul><li>Age moyen 57 ans </li></ul>Infarctus du Myocarde Dr Marianne NOIRCLERC
    19. 19. Recommandations SFC 2002 <ul><li>Recommandation de niveau A </li></ul><ul><li>Amélioration du risque vital </li></ul><ul><li>Amélioration des capacités fonctionnelles </li></ul><ul><li>Ne modifie pas le remodelage du ventricule gauche </li></ul><ul><ul><li>Cannistra LB J Cardiopulm Rehabil 1999 </li></ul></ul>Infarctus du Myocarde Dr Marianne NOIRCLERC
    20. 20. Effort chez le coronarien <ul><li>Pendant l’effort </li></ul><ul><ul><li>Rupture de plaque </li></ul></ul><ul><ul><li>Thrombose </li></ul></ul><ul><li>En récupération: </li></ul><ul><ul><li>Vasodilatation, baisse du retour veineux > hypoTA, Baisse perfusion coronaire </li></ul></ul><ul><ul><li>+ imprégnation catécholamines > troubles du rythme </li></ul></ul><ul><li>Facteurs de risque </li></ul><ul><li>Degré d’atteinte coronaire (>50%) </li></ul><ul><li>Dysfonction ventriculaire gauche (50%) </li></ul><ul><li>Instabilité électrique </li></ul><ul><li>Intensité de l’exercice </li></ul><ul><ul><li>> Risque évalué par test d’effort précoce </li></ul></ul><ul><li>1 semaine après la revascularisation </li></ul><ul><li>sous maximal non épuisant si stent < 1 mois </li></ul>Trobel Med Sci Sports Exerc 1999 Infarctus du Myocarde Dr Marianne NOIRCLERC
    21. 21. Mécanisme de l’efficacité de l’entraînement chez le coronarien Baisse TA Progression des lésions coronaires Hambrecht NEJM 2000 Baisse activité sympathique Augmentation parasympathique >Baisse des résistances périphériques >Baisse arythmies Infarctus du Myocarde Dr Marianne NOIRCLERC
    22. 22. Contenu des séances <ul><li>Assouplissement, stretching, gymnastique douce : </li></ul><ul><li>Amélioration de la coordination, de la souplesse et de la force musculo-ligamentaire, travail des membres supérieurs </li></ul>Infarctus du Myocarde Dr Marianne NOIRCLERC
    23. 23. Contenu des séances <ul><li>Entraînement en endurance : aérobie </li></ul><ul><li>Effort sous maximal </li></ul><ul><li>Tapis, bicyclette, cyclorameur, natation.. </li></ul><ul><ul><li>Échauffement à but musculo-tendineux et cardiaque préconditionnement </li></ul></ul><ul><ul><li>Entraînement FCE – sous le seuil de dyspnée </li></ul></ul><ul><ul><li>augmentation FC,baisse des résistances périphériques, augmentation DC, élévation modérée TA </li></ul></ul><ul><ul><li>Récupération active </li></ul></ul><ul><ul><li>Éviter les malaises hypotensifs (chute du débit cardiaque par baisse FC alors que la vasodilatation persiste) </li></ul></ul>Infarctus du Myocarde Dr Marianne NOIRCLERC
    24. 24. Contenu des séances <ul><ul><li>Entraînement isométrique ou statique contre indiqué </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Élévation de la pression artérielle, élévation des résistances périphériques, pas d’augmentation du volume d’éjection systolique </li></ul></ul></ul>Infarctus du Myocarde Dr Marianne NOIRCLERC
    25. 25. Intensité de l’entraînement <ul><li>Entraînement < seuil de dyspnée </li></ul><ul><li>Formule de Karvonen </li></ul><ul><li>FCE = FCRepos + 0.5 à 0,75 (FC max-FCRepos) </li></ul><ul><li>FCE Fréquence cardiaque d’entraînement </li></ul><ul><li>FCR Fréquence cardiaque de repos </li></ul><ul><li>FCM Fréquence cardiaque maximale (au test d’effort) </li></ul>Infarctus du Myocarde Dr Marianne NOIRCLERC
    26. 26. Réadaptation phase 2 : prise en charge globale <ul><li>Dépistage et traitement des complications </li></ul><ul><li>Adaptation thérapeutique </li></ul><ul><li>Prescription, surveillance de l’entraînement : kinésithérapeute </li></ul><ul><li>dépistage, éducation, prévention secondaire des FRCV : Diététicienne , tabacologue , cardiologue , infirmière </li></ul><ul><li>Gestion du stress : psychologue </li></ul><ul><li>Aide à la réinsertion sociale et professionnelle : médecin du travail, assistante sociale </li></ul>Infarctus du Myocarde Dr Marianne NOIRCLERC
    27. 27. Phase 3 = phase de maintenance <ul><li>Débute avec la reprise d’une vie active </li></ul><ul><li>Déterminante pour l’évolution ultérieure </li></ul><ul><li>Observance </li></ul><ul><ul><ul><li>Conseils hygiéno-diététiques </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Thérapeutique </li></ul></ul></ul><ul><li>Activité physique au moins 30 minutes 3 fois par semaine </li></ul><ul><ul><li>Intensité moyenne </li></ul></ul><ul><ul><li>Sports de fond : marche, course, vélo, natation, Autonomie nécessaire. </li></ul></ul><ul><ul><li>Doit être adaptée au patient (capacités, désir) </li></ul></ul><ul><li>80% des patients abandonnent l'exercice physique à l’issue de la phase 2 (peur, douleur, solitude) </li></ul>Infarctus du Myocarde Dr Marianne NOIRCLERC
    28. 28. Reprise du travail <ul><li>3 facteurs prédisent à 85% la reprise ou non: </li></ul><ul><ul><li>Age du patient (5 ans de plus, 6 fois moins de reprise) </li></ul></ul><ul><ul><li>Évaluation par le patient de son invalidité </li></ul></ul><ul><ul><li>Avis du médecin sur l’état de santé global du patient (variables médicales, co-morbidités) </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Les facteurs objectifs, purement médicaux, ne sont pas au premier plan </li></ul></ul></ul>Return to work after MI/CABG Social Science & medecine 52 (2001)1441-1450 Infarctus du Myocarde Dr Marianne NOIRCLERC
    29. 29. Return to work after acute myocardial infarction — Listen to your doctor! <ul><li>Après l’IDM, analyse multivariée ajustée (sexe, age, type intervention)seul le conseil du médecin de reprendre le travail était associé à la reprise (HR 47.6, 95% CI 4.7–500). </li></ul><ul><li>L’avis du médecin intègre interrogatoire, clinique, médecine basée sur les preuves, expérience clinique. Int J cardiology in press </li></ul>Infarctus du Myocarde Dr Marianne NOIRCLERC
    30. 30. Infarctus du Myocarde Dr Marianne NOIRCLERC
    31. 31. Population de l’étude <ul><li>Coronariens 57 ans (32-75 ) </li></ul>Infarctus du Myocarde Dr Marianne NOIRCLERC
    32. 32. Infarctus du Myocarde Dr Marianne NOIRCLERC
    33. 33. Evaluation psychologique Pour les patients fragiles psychologiquement, la première injonction de consulter est rarement suivie d’effet Quand la souffrance persiste à 6 mois, la prise en charge et/ou la mise en route d’un traitement sont alors le plus souvent acceptées Evaluation à 6 mois de l’efficacité du traitement antidépresseur mis en route le cas échéant <ul><li>Psychologue : Anne Bourjade </li></ul>Scores à 6 mois de l’événement cardiaque Infarctus du Myocarde Dr Marianne NOIRCLERC Stresseurs bas Stress élevé N = 12 + aucun Traiter le stress, il faut apprendre à adapter la réponse aux stimulations extérieures Stresseurs élevés Stress bas N = 6 + préserve l’état de santé Stresseurs bas Stress bas N = 46 + Bénéfique, état serein - manque d’entraînement en cas de situation stressante Stresseurs élevés Score de stress élevé N = 8 + état d’alerte – fatigue, sommeil, utilisation de substances >risque Cardiovasculaire élevé
    34. 34. Infarctus du Myocarde Dr Marianne NOIRCLERC
    35. 35. Allez vous modifier quelque chose ? Infarctus du Myocarde Dr Marianne NOIRCLERC
    36. 36. Intérêt du stage de révision <ul><li>Oui, pour certains patients </li></ul><ul><ul><li>Mise au point diététique > adaptation à « la vraie vie » </li></ul></ul><ul><ul><li>Dépression persistante </li></ul></ul><ul><ul><li>Activité professionnelle </li></ul></ul><ul><ul><li>Rappel des règles d’activité physique </li></ul></ul><ul><ul><li>Proposition d’une nouvelle prise en charge (fumeurs) </li></ul></ul>Infarctus du Myocarde Dr Marianne NOIRCLERC

    ×