COMMENT UNE VILLE MOYENNE PEUT-ELLEAMÉLIORER SON IMAGE VIALES RÉSEAUX SOCIAUX ?    1   « Nul port n’est bon pour celui qui...
PLAN Contexte Problématique et hypothèse Le point sur les recherches Etude de cas : Cherbourg Conclusion             ...
CONTEXTE   Les collectivités publiques territoriales :    compétences nouvelles, autonomie nouvelle,    concurrence terri...
PROBLÉMATIQUE ET HYPOTHÈSE DERECHERCHELes professionnels de la communication publiqueterritoriale sont confrontés au dével...
LE POINT SUR LES RECHERCHES• Image d’une Ville       • Réseaux sociaux                          Définition : liens basésDé...
TRÈS SÉDUISANTS TRÈS DANGEREUX… E-RÉPUTATION   Créateurs de confiance        Vecteurs de défiance   Collectivité innova...
CHERBOURG,            … EN COTENTINMaritime, ville ou portAire urbaine moyenneTerre d’industriesTerre de marins, terre de ...
COLLECTIVITÉS                     TERRITORIALES             Service                                               communic...
CHERBOURG COMMUNICATION NUMÉRIQUEhttp://www.ville-cherbourg.fr                                                            ...
QUELLE E-RÉPUTATION ? QUELLE COHÉRENCE ? QUELLE STRATÉGIE ?                        10
RECOMMANDATIONS  Prendre la Route du marketing stratégique La Ville et la CUC comme armateurs Le cabinet comme skipper...
CONCLUSION Ignorer les réseaux sociaux numériques ? Non Le numérique, une question politique Les RSN : des outils de co...
Carte d’identité                                      numérique    ELISABETH BURNOUF…                                     ...
14
L’IMAGE DE CHERBOURG Moyens dispersés (attractivité CUC, connectivité  CUC, facebook Ville) 26% de population jeune Moy...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Soutenance thèse professionnelle 12 octobre 2012

1 637 vues

Publié le

Mémoire réalisé dans le cadre d'un mastère spécialisé Développement, innovations et marketing territorial. En formation continue, année scolaire 2011-2012.

Publié dans : Actualités & Politique
0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 637
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
15
Actions
Partages
0
Téléchargements
14
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Soutenance thèse professionnelle 12 octobre 2012

  1. 1. COMMENT UNE VILLE MOYENNE PEUT-ELLEAMÉLIORER SON IMAGE VIALES RÉSEAUX SOCIAUX ? 1 « Nul port n’est bon pour celui qui ne sait où il va » Soutenance mémoire de recherche – Mastère spécialisé Développement, Innovations et Marketing Territorial Vendredi 12 octobre 2012 – EM Normandie - Elisabeth BURNOUF
  2. 2. PLAN Contexte Problématique et hypothèse Le point sur les recherches Etude de cas : Cherbourg Conclusion 2
  3. 3. CONTEXTE Les collectivités publiques territoriales : compétences nouvelles, autonomie nouvelle, concurrence territoriale, relations ville-communauté d’agglomération… réforme territoriale Internet et le numérique : les relations socio- spatiales en sont modifiées. Les entreprises s’en sont saisies, les organisations publiques s’en saisissent Enjeu : le développement du territoire 3
  4. 4. PROBLÉMATIQUE ET HYPOTHÈSE DERECHERCHELes professionnels de la communication publiqueterritoriale sont confrontés au développementgalopant et foisonnant des outils decommunication…La communication a changé de paradigme, lenumérique repose la question de quellecommunication : politique, promotion, relationssociales, relations publiques ou information ?Une stratégie de communication clairement définie 4s’impose
  5. 5. LE POINT SUR LES RECHERCHES• Image d’une Ville • Réseaux sociaux Définition : liens basésDéfinition : sur un intérêt commun De Lynch (1960) (Barnes, 1960)Marketing territorial : RSN = plus vite, plus loin, plus visibles. ce que l’identité Foisonnant, en création donne à voir permanente, pas de définition du concept Utilisateurs par millions … Facebook 5
  6. 6. TRÈS SÉDUISANTS TRÈS DANGEREUX… E-RÉPUTATION Créateurs de confiance  Vecteurs de défiance Collectivité innovante  Dé connecteur social Contact en direct  Trop de communication Ouverture du dialogue tue la communication Partageur d’informations  Manipulateur politique  Appropriation par VISIBILITE d’autres SUPPLEMENTAIRE QUELLE LISIBILITE ? Quelle maîtrise pour la collectivité territoriale ? 6
  7. 7. CHERBOURG, … EN COTENTINMaritime, ville ou portAire urbaine moyenneTerre d’industriesTerre de marins, terre de terriensQualité de vie Image du territoire ? 7 Attractivité limitée au Cotentin
  8. 8. COLLECTIVITÉS TERRITORIALES Service communication CUC Collectivité territoriale : 1 600 agents 8
  9. 9. CHERBOURG COMMUNICATION NUMÉRIQUEhttp://www.ville-cherbourg.fr 9 http://www.facebook.com/villedecherbourg http://www.scoop.it/t/cherbourg-octeville
  10. 10. QUELLE E-RÉPUTATION ? QUELLE COHÉRENCE ? QUELLE STRATÉGIE ? 10
  11. 11. RECOMMANDATIONS Prendre la Route du marketing stratégique La Ville et la CUC comme armateurs Le cabinet comme skipper Un chef de bord dont la mission durable est de poser la stratégie et de conserver la cohésion de l’équipageIl ne s’agit surtout pas d’une course en solitaireUn projet politique = gestion de projet (évaluation des risques)L’équipage est prêt à appareiller : 852 « amis » de Cherbourg au 10 octobre 2012 11
  12. 12. CONCLUSION Ignorer les réseaux sociaux numériques ? Non Le numérique, une question politique Les RSN : des outils de communication, supplémentaires et complémentaires des outils pré- existants Ils ne remplaceront jamais les réseaux humains, la convivialité. D’où une stratégie de communication clairement définie s’impose. Maîtriser les risques ? Plutôt les gérer. C’est là que la communication publique territoriale entrera 12 réellement dans le web social
  13. 13. Carte d’identité numérique ELISABETH BURNOUF… Viadeo. Emploi Twitter. Réseau Expertise des médias Scoop.it. Veille Facebook. Amis régionaux, Aisance relationnelle Journaliste puis rédactrice en chef Travail en réseau, Gestion de projet, Communication numérique Manager communication, relations publiques projet Route du Rhum… Vous remercie 13
  14. 14. 14
  15. 15. L’IMAGE DE CHERBOURG Moyens dispersés (attractivité CUC, connectivité CUC, facebook Ville) 26% de population jeune Moyens faibles (11 personnes, budget réduit) Des acteurs forts dans les RSN Cherbourg attache peu d’importance à son image Des appropriations de l’image de Cherbourg Des utilisations de l’image de Cherbourg Retour sur investissement pour l’image de la Ville faible Une image construite sur des contradictions depuis longtemps : image dégradée 15

×