Jeudi 27 Octobre 2011
L’apport de Sun Tzu
dans la pensée
stratégique moderne
Pierre Fayard, Universitaire,
Docteur en Scie...
1.  La géographie des conflits et son impact sur la conduite des
combats.
2.  L’innovation technique des armements et des ...
La géographie des conflits et son impact sur la conduite
des combats
Nomades contre sédentaires
L’usage opérationnel de l’...
4	

L’innovation technique des armements et des champs
d’application et leurs conséquences sur la stratégie
La fortificati...
• L’arme économique dans la conduite d’un conflit
• La guerre économique du temps de guerre (blocus maritime ou
continenta...
L’évolution de la nature des régimes politiques
L’invention des Etats-nations (la montée aux extrêmes et la guerre
totale)...
La légitimité du faible par rapport au discours du fort (le nazisme
est dénoncé, le communisme est toléré).
L’apport de Gr...
La société de l’information génère de nouvelles règles
de combat :
• Front renversé : La provocation (du gauchisme aux ind...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Le depassement inevitable de la pensee de Sun Tzu

683 vues

Publié le

Sem45 christian harbulot

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
683
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
6
Actions
Partages
0
Téléchargements
6
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Le depassement inevitable de la pensee de Sun Tzu

  1. 1. Jeudi 27 Octobre 2011 L’apport de Sun Tzu dans la pensée stratégique moderne Pierre Fayard, Universitaire, Docteur en Sciences de l'information et de la Communication, auteur de "Comprendre et appliquer Sun Tzu« Christian Harbulot, Directeur de l'Ecole de Guerre Economique. 1 Le dépassement inévitable de la pensée de Sun Tzu
  2. 2. 1.  La géographie des conflits et son impact sur la conduite des combats. 2.  L’innovation technique des armements et des champs d’application et leurs conséquences sur la stratégie. 3.  L’arme économique dans la conduite d’un conflit. 4.  L’évolution de la nature des régimes politiques. 5.  La guerre idéologique. 6.  La société de l’information. 2
  3. 3. La géographie des conflits et son impact sur la conduite des combats Nomades contre sédentaires L’usage opérationnel de l’étendue des steppes par les Mongols et les Tatars. Les considérations géographiques modifient les règles du combat Les forces mongoles et tatars sont numériquement peu importantes pour conquérir des espaces aussi étendus. • La mobilité opérationnelle : se déplacer rapidement sur de longs parcours, foudroyer l’adversaire et être insaisissable (cf. les raids de cavalerie). • Le chantage à la terreur (les pyramides de crânes devant les villes conquises). 3
  4. 4. 4 L’innovation technique des armements et des champs d’application et leurs conséquences sur la stratégie La fortification des frontières et son impact sur le cours de la guerre (Provinces unies contre Royaume d’Espagne). L’importance de la marine (contrôle militaire des mers). Les mutations techniques (armes à feu, artillerie, chemin de fer, aviation, nucléaire) qui ont un impact décisif sur la définition d’une stratégie de guerre, de maintien de la paix ou de recherche de la suprématie.
  5. 5. • L’arme économique dans la conduite d’un conflit • La guerre économique du temps de guerre (blocus maritime ou continental, piraterie, sabotage, destruction d’infrastructures industrielles). • La guerre économique du temps de paix (embargo, boycott, lois contraignantes comme celles prises contre les Etats terroristes par les Etats-Unis).
  6. 6. L’évolution de la nature des régimes politiques L’invention des Etats-nations (la montée aux extrêmes et la guerre totale). Les contraintes du discours de la guerre juste (légitimation de l’engagement et hypocrisie à géométrie relative). Les démocraties et leurs contradictions (diabolisation du discours offensif). Les marges de manœuvre stratégique des Etats totalitaires ( guerre du Vietnam). 6
  7. 7. La légitimité du faible par rapport au discours du fort (le nazisme est dénoncé, le communisme est toléré). L’apport de Gramsci (concept d’hégémonie culturelle : la bourgeoisie domine par la force mais aussi par le consentement) et la parade marxiste (subversion et entrisme culturels). 7 La guerre idéologique
  8. 8. La société de l’information génère de nouvelles règles de combat : • Front renversé : La provocation (du gauchisme aux indignés). Montrer les contradictions d’une société pour saper les bases d’un pouvoir. • Front inversé : La victimisation (ONG). Dénoncer l’injustice sous toutes ses formes et créer des contre-pouvoirs. 8

×