Syndicat National de la Chasse                                      Chasse info Statistiques accidents de chasse 2008-2009...
Quelques statistiques du PGHM de Chamonix sur l’ensemble de la Haute-Savoie.(Uniquement la Haute-Savoie !!!)              ...
Accidents de chasse                CAMPAGNE DE CHASSE 2005-2006L’ONCFS a recensé pour la saison de chasse 2005/2006, 169 a...
voyants, information des chasseurs, formation accrue…).L’analyse du bilan permet plusieurs observations : - 54 % des accid...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Accidents de-chasse

523 vues

Publié le

Publié dans : Sports
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
523
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
3
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Accidents de-chasse

  1. 1. Syndicat National de la Chasse Chasse info Statistiques accidents de chasse 2008-2009L’ASPAS stipule que chaque année en France, la pratique de la chasse provoque desdizaines daccidents, dont un nombre bien trop élevé se révèle mortel, et souligne quecest "la seule activité de loisir qui blesse ou tue chaque année des dizaines depersonnes qui ne participent pas à lactivité en question".Nous allons vous démontrer, à travers cette page web, que l’ASPAS, qui connaît trèsbien la vérité pratique le mensonge et la démagogie.Avant d’aborder les accidents de chasse, penchons nous d’abord sur un sportbeaucoup moins dangereux, du moins sur le papier et posons nous la question du coûtdes accidents de chasse à la collectivité par rapport à ceux provoqués par des sportsdits de montagne et les accidents survenus au domicile.ACCIDENTS DOMESTIQUES : 20.000 morts par anSource : accidents domestiques.com Cliquez80% pourraient être évités.400.000 brûlures par accidents domestiques par an.600.000 morsures de chien par an.250 morts par défenestration pour les enfants de 10 mois à 7 ans par an.2.000.000 de chutes chez les + de 65 ans, ce qui représente 10.000 morts par an.100 morts par an dus aux noyades (baignoire et piscine).NoyadeLE FIGARO du 13 Août 2009Le dernier bilan de l’Institut de veille sanitaire fait état de 217 morts sur les 657noyades accidentelles enregistrées entre le 1er juin et le 9 août 2009.Accidents de skiSource : SUVA CliquezEn 2006, les coûts des accidents de ski ont atteint 208.6 millions de francs soit 1364millions d’€uros; les accidents de snowboard ont coûté 33,3 millions de francs, soit218 millions d’€uro à la collectivité nationale.Par saison sur le domaine skiable Français : “Sur la base d’une moyenne de 24.500blessés par saison (26.700 en 2005-2006)”
  2. 2. Quelques statistiques du PGHM de Chamonix sur l’ensemble de la Haute-Savoie.(Uniquement la Haute-Savoie !!!) été 2004 été 2003 été 2002Total des interventions 518 629 534Morts en montagne 41 47 33Par activité été 2004 été 2003 été 2002VTT 30 secours 26 secours 18 secoursParapente 4 décèsAlpinisme 182 secours 13 morts 207 secours 13 morts 207 secours 21 mortsHiver 2005 / 2006 Activités Accidents Accidents mortels Décédés Ski de randonnée 31 17 20 Ski hors-piste 63 25 27 Alpinisme 5 3 5 Ski de p iste 3 1 1 Autre 5 4 4 Total 107 50 571.850.000 snowboarders provoquent 35.700 accidents !Après passage au cabinet du Médecin de Montagne, on observe : - 126 644 non-hospitalisations ; - 9 806 hospitalisations (immédiates ou secondaires) - 98 cas de pronostic vital en jeu.Saison de ski 2007-2008 : Sur la base du recueil par 53 médecins seulement :143.427 accidents. 12.478 collisions entre usagers DONT 1147 AVEC DES NON-SKIEURS !!! 1.4 millions de snowboarders pour 31.000 accidents !!! Source“Médecin de montagne” . CliquezJanvier 2009 : un article parue dans la “DEPECHE DU MIDI“. “…..c’est unpavé dans la mare qu’a lancé, hier matin dans les colonnes du « Journal dudimanche » Philippe Juvin, le chef des urgences à l’hôpital Beaujon, dans les Hauts-de- Seine, après la série noire qui frappe les hôpitaux depuis Noël. Selon cetanesthésiste-réanimateur - également en charge de la santé à l’UMP - les erreursmédicales seraient à l’origine « de 300.000 à 500.000 événements indésirablesgraves et surtout de pas moins de 10.000 morts par an en France».
  3. 3. Accidents de chasse CAMPAGNE DE CHASSE 2005-2006L’ONCFS a recensé pour la saison de chasse 2005/2006, 169 accidents de chassedont 24 accidents mortels et 61 accidents graves. Pour à peu prés 1.400.000chasseurs. A comparer aux mêmes nombre de snowboarders qui provoquent 31.000accidents !!! Source “Médecin de montagne” . CliquezToujours selon l’ONFCS Cliquez : Accidents de chasse : une baisse de 20 %”. “Latendance à la baisse, observée depuis 1997, est maintenue. La part des accidentsmortels (24) est également contenue, à hauteur de 14% de l’ensemble.” “Toutescirconstances confondues, on remarque qu’environ un tiers des accidents est dû àun problème de manipulation de l’arme ; 26 départements n’ont déclaré aucunaccident durant la saison.“ CAMPAGNE DE CHASSE 2007-2008Les chiffres pour la saison 2007/2008 sont : 163 accidents (179 en 2006/2007) dont15 mortels. Une tendance à la baisse confirmée depuis ces 10 dernières années(sensibilisation à la sécurité lors de l’examen et de la formation, épreuve pratique,effets fluos, signalétique,…portent leur fruit)* Les accidents surviennent à 52,4 % lors de chasse au grand gibier etprincipalement au poste* Dans 30 % des cas, le chasseur se blesse seul lors des manipulations de l’arme.Une enquête sur la chasse en France qui confirme ses excellents rapports avec lapopulation, contrairement à ce que certains laisseraient entendre. Enquête CSA2006. Cliquez CAMPAGNE DE CHASSE 2008-2009 Communiqué de presse de l’ONCFS. Paris, le 26 août 2009“Accidents de chasse. Des chiffres toujours en baisse.Pour la dernière saison de chasse 2008/2009, les agents de l’Office National de laChasse et de la Faune Sauvage (ONCFS) ont relevé 145 accidents (163 en2007/2008) dont 22 mortels. La tendance à la baisse constatée depuis denombreuses années se confirme sous l’effet de la politique sécuritaire menée tantpar l’ONCFS que la Fédération Nationale des Chasseurs et relayée par les fédérationsdépartementales (balisage des postes, panneaux mobiles d’information, port d’effets
  4. 4. voyants, information des chasseurs, formation accrue…).L’analyse du bilan permet plusieurs observations : - 54 % des accidents interviennent lors de battues au grand gibier et plusparticulièrement au sanglier, la mauvaise manipulation de l’arme est souvent mise encause (50%). Pour 50% des accidents la distance de tir est inférieure à 10 mètres”.

×