Standard S.C.C (2008)                    STANDARD DU BRIQUET DE PROVENCEDate de publication du standard : 2008ORIGINE : Fr...
Oreilles : Attachées au niveau des yeux ou légèrement en dessous. A la partie supérieure del’oreille, le bord antérieur es...
DEFAUTS GRAVES :    • Chien trop léger.    • Museau pointu ou en sifflet.    • Yeux trop clairs (jaunes).    • Truffe déco...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Standard fci briquet deprovence

303 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
303
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
1
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Standard fci briquet deprovence

  1. 1. Standard S.C.C (2008) STANDARD DU BRIQUET DE PROVENCEDate de publication du standard : 2008ORIGINE : FranceDATE DE PUBLICATION DU STANDARD D’ORIGINE EN VIGUEUR : 2008UTILISATION : Chien de petite vénerie.CLASSIFICATION :Groupe 6, Section 1.2 : Chiens courants de taille moyenne.Avec épreuve de travail.BREF APERCU HISTORIQUE : Le mot « briquet » petit chien de chasse, apparaît dans lalittérature française dès 1440. Les briquets, issus de divers croisements, sont décrits par lecomte Le Couteulx de Canteleu (Manuel de Vénerie française) en 1890.Le briquet de Provenceest implanté depuis longtemps dans le sud-est de la France. Bien répandu au début du 20esiècle, il a fait l’objet d’un premier standard en 1934 dans l’ouvrage de HEUILLET, médecinvétérinaire, Tous les chiens, préface de Paul DECHAMBRE, professeur de zootechnie àl’Ecole Nationale Vétérinaire d’Alfort. Il est cité par Burnand (La Chasse) en 1967. La race aété relancée dans les années 1980 sous l’impulsion de Monsieur Jacques BOLLA. Créationdu Club du Briquet de Provence en 2003. Expertise de la race par M. le Professeur DENIS,M. THONNAT, Mme METANS en 2006. Deuxième standard établi en 2008 par MmeMETANS, M. BOLLA, M. GOUBIE et M. TRIQUET.ASPECT GENERAL : Chien de taille moyenne, pas trop long, solide, avec une bonne ossature.PROPORTIONS IMPORTANTES : Inscrit dans un rectangle, la longueur scapulo-ischiale estlégèrement supérieure à la hauteur au garrot. Museau de longueur égale à celle du crâne oulégèrement inférieure.COMPORTEMENT / CARACTERE :Chien courageux, efficace, résistant, équilibré. D’un naturel doux, il est obéissant, très attaché àson maître ; sociable avec ses congénères ; il est vif et rapide. Il se créance naturellement sur lesanglier et il est prudent dans son travail.Il est très fin de nez. C’est un très bon leveur de lièvre. Voix courte et régulière, au ton gravemais parfois plus élevé (« voix de hurleur »).TETE : Lignes du crâne et du chanfrein parallèles ou légèrement divergentes.REGION CRANIENNE :Crâne : Le crâne, du stop à l’occiput, est égal ou légèrement plus long que le museau. Crânelarge, légèrement bombé, sans rides ; protubérance occipitale peu marquée.Stop : Peu ou moyennement marqué.REGION FACIALE :Truffe : Noire, sans ladre. Les narines largement ouvertes.Museau : Chanfrein droit. Faces latérales du museau presque parallèles ou légèrementconvergentes vers le bout du museau. Vue de profil, la truffe est un peu en avant de l’extrémitédes lièvres.Lèvres : Couvrent la mâchoire inférieure sans être pendantes. Commissure labiale discrète.Bord des lèvres noir.Mâchoires / Dents : Mâchoires puissantes.Denture très robuste, régulière et complète (absence de PM1 tolérée). Articulé en ciseaux ;articulé en tenaille (bout à bout) toléré. Toutes les incisives doivent être implantées d’équerrepar rapport aux mâchoires.Yeux : Ovales, bien ouverts, de couleur foncée. Les yeux légèrement plus clairs sont tolérés, enaccord avec la couleur de la robe. Les paupières épousent bien le globe oculaire ; leur bord estbien pigmenté. Expression de douceur dans le regard.
  2. 2. Oreilles : Attachées au niveau des yeux ou légèrement en dessous. A la partie supérieure del’oreille, le bord antérieur est roulé vers l’extérieur. Plus bas elles s’élargissent et sontlégèrement roulées vers l’intérieur. L’extrémité est légèrement arrondie. L’oreille étant portéevers l’avant, l’extrémité du cuir de l’oreille doit atteindre la naissance de la truffe.COU : Assez long, élégant, bien musclé. Profil supérieur galbé. La peau au niveau de la gorgepeut être un peu lâche.CORPS :Ligne du dessus : Harmonieuse, bien soutenue.Garrot : Légèrement marqué.Dos : Solide et rectiligne.Rein : Solide et bien musclé, légèrement convexe.Croupe : Légèrement inclinée.Poitrine : La poitrine est bien descendue, atteignant la pointe du coude ; cage thoracique biendéveloppée vers l’arrière. Côtes bien cintrées. Poitrail ample.Ligne du dessous : Le ventre est légèrement relevé vers l’arrière mais les flancs sont pleins.QUEUE : Attachée légèrement bas. La naissance est forte. Lorsque le chien est en action laqueue est portée relevée en lame de sabre ; en statique, elle descend en dessous de la ligne dudos, légèrement courbée.MEMBRES :MEMBRES ANTERIEURS :Vue d’ensemble : D’aplomb.Epaule : Oblique, non viandeuse.Coude : Au corps, ni en dedans ni en dehors.Avant-bras : Vertical.Carpe (poignet) : Robuste.Métacarpe : Vu de face, dans la ligne verticale de l’avant bras ; vu de profil, légèrement incliné.Pieds : Forts, ronds, dans l’axe du corps.MEMBRES POSTERIEURS :Vue d’ensemble : D’aplomb, bien musclés et bien angulés.Cuisse : Musclée.Jambe : Musclée et tendons apparents.Jarret : Solide et bien coudé.Métatarse : Vu de profil presque perpendiculaire au sol. Les postérieurs, vus de derrière, sontparallèles et verticaux.Pieds : Arrondis, légèrement plus longs que les antérieurs. Absence d’ergot.ALLURES :Souples et harmonieuses. Trot vif, allongé avec une bonne poussée des postérieurs. Galopsans déplacement vertical important.PEAU : Souple, assez épaisse, épousant bien la forme du corps.ROBE :POIL : Doux, court et serré.COULEUR : Fauve soutenu uniforme (dit rouge), fauve charbonné, fauve à manteau noir ;panachure très limitée admise (blanc à l’extrémité des membres et de la queue, au poitrail,petite étoile sur le crâne).TAILLE :Hauteur au garrot : De 50 à 55 cm pour les mâles, De 44 à 50 cm pour les femelles. Avec une tolérance de 2 cm en plus ou en moins.DEFAUTS : Tout écart par rapport à ce qui précède doit être considéré comme un défaut quisera pénalisé en fonction de sa gravité et de ses conséquences sur la santé et le bien-être duchien.
  3. 3. DEFAUTS GRAVES : • Chien trop léger. • Museau pointu ou en sifflet. • Yeux trop clairs (jaunes). • Truffe décolorée. • Oreilles trop enroulées.DEFAUTS ELIMINATOIRES : • Chien agressif ou peureux. • Manque de type (insuffisance des caractères ethniques qui fait que l’animal, dans son ensemble, ne ressemble plus suffisamment à ses congénères de la même race). • Prognathisme supérieur ou inférieur. • Présence de ladre à la truffe ou aux testicules. • Oreilles attachées trop bas nettement en dessous des yeux, • Chanfrein trop long ou busqué. • Queue courte ou atrophiée. • Pieds de lièvre. Chien écrasé sur les poignets. Présence d’ergot. • Taches blanches sur le corps. • Taille en dehors des limites du standard (tolérance incluse).Tout chien présentant de façon évidente des anomalies d’ordre physique ou comportementalsera disqualifié.N.B. les mâles doivent avoir deux testicules d’aspect normal complètement descendus dans lescrotum.

×