Ecole Nationale Polytechnique        Département de Génie Electrique               Electrotechnique  La mémoire Holographi...
PRESENTATION1.   Introduction2.   Définitions3.   Historique4.   Matériaux5.   Enregistrement et lecture des données6.   T...
IntroductionLa mémoire holographique est un nouveautype     de   mémoire    de    masse     utilisantlholographie pour sto...
DéfinitionsL’holographie :Technique de capture des images en troisdimensions.Hologramme :C’est le produit de l’holographie...
Historique L’holographie a été inventée par Dennis  Gabor, en 1948 quand il a travaillé sur  lamélioration     de      mi...
MatériauxLes matériaux essentiels sont les cristauxet les polymères photosensibles et photo-réfractifs.Les cristaux :Ce so...
MatériauxLa photosensibilité :la capacité du photorécepteur à recevoir dela lumière.La photo-réfractivité :la susceptibili...
Enregistrement et      Lecture des donnéesLes données sont stockées sous la formedes hologrammesEcriture d’une donnée :Ell...
L’écriture      Faisceau de référence       Faisceau objet
LectureL’écriture des données:              Faisceau de lecture =              Faisceau de référence                      ...
Technique de codage     et de décodageChaque hologramme contient toutes         lesinformations de son faisceau objet.Ces ...
Technique de codage     et de décodageEO : Amplitude complexe du champ électriquedu faisceau d’objet.ER *: Le conjugué de ...
Technique de codage     et de décodagePendant l’écriture l’indice de réfraction dumatériaux photo réfractif est proportion...
CapacitésThéoriquement, on peut stocker un bit dansun cube de cristal dont les cotés ont unelongueur égale à la longueur d...
Application de la mémoire     holographiqueLe Disque Holographique Polyvalent           HVD  The Holographic Versatile Disc
Le HVD et ses                RIVEAUX:             HVD      DVD    CD-ROM   BLU-RAYDiamètre      13      12       12     8 ...
Principe de fonctionnementUtilisation de tout le     volume   pour   lestockage des données.L’effacement des données est a...
Structure du HVD1. Écriture/Lecture au laser vert (532 nm).2. Positionnement/Adressage au laserrouge (650 nm).3. Hologramm...
Commercialisation         En juillet 2011  En Europe et aux Etats unisPrototypes de HVD de 300 GO et de    vitesse d’envoi...
CONCLUSIONLe nouveau type de mémoire présenté faciliterale stockage de très grande densité de données,ce   qui   remplacer...
MERCI POUR  VOTREATTENTION
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Présentation finale séminaire

472 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
472
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
7
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Présentation finale séminaire

  1. 1. Ecole Nationale Polytechnique Département de Génie Electrique Electrotechnique La mémoire Holographique Réalisé par : Daou HoucineMekahlia Abdelhak Année universitaire 2011/2012
  2. 2. PRESENTATION1. Introduction2. Définitions3. Historique4. Matériaux5. Enregistrement et lecture des données6. Technique de codage et de décodage7. Capacités8. Applications [disques HVD]9. Conclusion
  3. 3. IntroductionLa mémoire holographique est un nouveautype de mémoire de masse utilisantlholographie pour stocker de hautes densitésde données dans des cristaux ou despolymères photosensibles.
  4. 4. DéfinitionsL’holographie :Technique de capture des images en troisdimensions.Hologramme :C’est le produit de l’holographie.Diffractogramme:Diagramme obtenu par la diffraction de lalumière.
  5. 5. Historique L’holographie a été inventée par Dennis Gabor, en 1948 quand il a travaillé sur lamélioration de microscopes électroniques. Les années 60 furent celles de laser ce qui a contribué à une holographie avec les ondes optiques. En juin 2006, la société ’’InPhase Technologies ’’ a annoncé la réalisation du premier HVD (disque holographique polyvalent).
  6. 6. MatériauxLes matériaux essentiels sont les cristauxet les polymères photosensibles et photo-réfractifs.Les cristaux :Ce sont solides dont le diffractogrammeest essentiellement discret.Les polymères :substances composés de macromolécules.
  7. 7. MatériauxLa photosensibilité :la capacité du photorécepteur à recevoir dela lumière.La photo-réfractivité :la susceptibilité de modification de l’indicede réfraction du milieu par une ondelumineuse incidente.
  8. 8. Enregistrement et Lecture des donnéesLes données sont stockées sous la formedes hologrammesEcriture d’une donnée :Elle se fait par l’interférence du faisceau deréférence avec le faisceau d’objet au niveaudu cristal.Lecture d’une donnée :Elle se fait par l’éclairement du cristal parle faisceau de référence avec le mêmeangle de projection que dans l’écriture.
  9. 9. L’écriture Faisceau de référence Faisceau objet
  10. 10. LectureL’écriture des données: Faisceau de lecture = Faisceau de référence Reconstruction Diffraction
  11. 11. Technique de codage et de décodageChaque hologramme contient toutes lesinformations de son faisceau objet.Ces hologrammes sont enregistrésspatialement au niveau du cristal sous formed’une page de pixels contrôlésélectriquement par : EO ER * EL
  12. 12. Technique de codage et de décodageEO : Amplitude complexe du champ électriquedu faisceau d’objet.ER *: Le conjugué de l’amplitude complexe duchamp électrique faisceau de référence.EL : L’amplitude complexe du champ électriquedu faisceau de lecture.
  13. 13. Technique de codage et de décodagePendant l’écriture l’indice de réfraction dumatériaux photo réfractif est proportionnel auproduit EOER*.Pendant la lecture l’indice de réfraction estproportionnel au produit [EO.ER.*EL ]Lorsque ER=EL alors [ER*]*EL=1Ce qui nous donne une onde diffractéeidentique au faisceau d’objet donc on récupèrela donnée déjà enregistrée.
  14. 14. CapacitésThéoriquement, on peut stocker un bit dansun cube de cristal dont les cotés ont unelongueur égale à la longueur d’onde dufaisceau utilisé pour l’enregistrement.
  15. 15. Application de la mémoire holographiqueLe Disque Holographique Polyvalent HVD The Holographic Versatile Disc
  16. 16. Le HVD et ses RIVEAUX: HVD DVD CD-ROM BLU-RAYDiamètre 13 12 12 8 ou 12(cm)Epaisseur 3,5 1,5 1,5 1,1(mm)Capacités 25, 50 et 3900 4,7 0,7 100GoFaisceau Rouge + Vert Vert bleuutilisé vert
  17. 17. Principe de fonctionnementUtilisation de tout le volume pour lestockage des données.L’effacement des données est actuellementimpossible.Le type : WORMGravure unique / Lecture infinie.
  18. 18. Structure du HVD1. Écriture/Lecture au laser vert (532 nm).2. Positionnement/Adressage au laserrouge (650 nm).3. Hologramme (données).4. Couche poly carbone.5. Couche photopolymère.6. Couche de distance.7. Miroir dichroïque. 8. Couche aluminium réflectrice.9. Base transparente.
  19. 19. Commercialisation En juillet 2011 En Europe et aux Etats unisPrototypes de HVD de 300 GO et de vitesse d’envoi de 20 M0/s 180 USD Lecteurs/Graveurs : 18.000 USD
  20. 20. CONCLUSIONLe nouveau type de mémoire présenté faciliterale stockage de très grande densité de données,ce qui remplacera les anciens types demémoires de masse et résoudra tous lesproblèmes de l’utilisateur.
  21. 21. MERCI POUR VOTREATTENTION

×