1
L’allergie de L’enfant
Dr Françoise Smets
UCL
Cliniques Universitaires Saint-Luc
Pédiatrie
2
Plan
• Définition et épidémiologie
• Physiopathogénie
– générale
– Le nouveau-né et l’hypersensibilité de Type I
• Etiol...
3
Définitions et Epidémiologie
4
Définitions
• L'allergie est une réaction clinique , répétitive, qui
se reproduit lors de chaque contact avec un
allergè...
5
Définitions
• Une définition ou description claire et uniciste de
l’allergie n’existe pas!
– Asthme (> 6ans) : bronchosp...
6
Exemple de l’asthme
• Enfants < 7ans, > 3 épisodes de sifflement
dans l’année, étude de Tucson :
– Sifflements transitoi...
7
L’Allergie En Belgique
• Incidence et prévalence x 2 à 3 entre 1970-2000
• Eczéma atopique : 10-20%
• Allergie alimentai...
8
Physiopathogénie Générale
9
Les Mécanismes de L’hypersensibilité
Hypersensibilité
Rhinite, conjonctivite, asthme, dermatite,…
Allergique Non-allergi...
10
La Balance Immunitaire
Th1 Th2
Treg
T helper 1
 Cellular immunity
 Inflammation
 Interferon γ & IL2
T helper 2
 Hum...
11
Hypersensibilité de type I
• Allergie immédiate (atopie, choc anaphylactique)
• Excès Th2
– Lymph B
– IgE
– activation ...
12
Hypersensibilité de type II
• Hypersensibilité cytotoxique
• Médiée par IgG ou IgM spécifiques
d’antigènes de surface
•...
13
Hypersensibilité de type III
• Hypersensibilité semi-retardée
• Phénomène d’Arthus (injections ou inhalations
répétées)...
14
Hypersensibilité de type IV
• Hypersensibilité retardée
• Quatres types selon les acteurs :
– A) Th1 et macrophages (ec...
15
Nouveau-Né &
Hypersensibilité de Type I
16
Le Système Immunitaire Du Nouveau-Né
• Production de cytokines par l’unité foeto-placentaire
afin d’éviter le rejet du ...
17
Les Protections Contre L’excès de Th2
• Protection pré-natale:
– IgG maternelles
– CD14 soluble (liquide amniotique)
– ...
18
Etiologies
19
Etiologies
• L’allergie est une maladie multifactorielle!
– Facteurs déclenchants
– Facteurs d’aggravation
– Facteurs d...
20
La Théorie Hygiéniste
• Strachan 1989
• Augmentation de l’allergie liée à une diminution des
infections dans la petite ...
21
Facteurs influençant l’allergie
Facteurs Influence Evidence
Génétiques Prédisposition En ⇑
Exposition allergènes Sensib...
22
Rôle De La Flore Intestinale
• 1014
microbes, > 1000 espèces différentes
• ++ Lactobacilles et bifidobactéries
• Protec...
23
Flore
Intestinale
Mode
d’accouchement
Flore
maternelle
Environnement Antibiotiques
Médicaments
Régime
Gènes,
récepteurs...
24
Diagnostic
25
Diagnostic
• Avant tout anamnèse et examen clinique!!!
• En cas de suspicion clinique élevée :
– Qui tester?
– Quand te...
26
Allergie et Sensibilisation
Diagnostic Age Prévalence(%) Tests cutanés + (%)
Allergie alimentaire < 6ans 7-8 40-60
Alle...
27
Qui & Quand tester?
• Enfants présentant une clinique évocatrice avec des
symptômes :
– Récidivants
– Persistants
– Sév...
28
Comment tester?
• Choix du test basé sur :
– Âge de l’enfant
– Type de symptômes
– Anamnèse détaillée
– Histoire famili...
29
Tests biologiques
• Recherche des IgE totales et spécifiques (RAST,
remboursés par 8)
– Alimentaires :
• Lait, œuf, ara...
30
Tests cutanés
• Prick-tests = lecture immédiate, étroitement corrélé
aux IgE spécifiques
– Allergène commercial ou alim...
31
Tests de provocation
• Provocation labiale
– Lèvre inférieure, 15 minutes
– 5 stades (déplissement, érythème, urticaire...
32
Réactions croisées
Allergène Allergènes croisés
Bouleau Pomme, noisette, cerise, poire, carotte, céleri
Armoise Céleri,...
33
Importance du diagnostic
• Pronostique
• Mesures d’éviction
• Traitement adapté
• Désensibilisation
34
Traitement préventif
35
Prévention Primaire
• Le plus clair = éviction du tabac!
• Multiples stratégies pré et/ou post-natales:
– Allaitement m...
36
Allaitement Maternel
Rates of gastrointestinal and respiratory tract infections
in 478 Scottish infants in the first 13...
37
Allaitement Maternel
Prevalence(%)
Saarinen et al. Lancet 1995
38
Laits hydrolysés
• Deux types d’hydrolyse :
– Partielle = « HA » (pHF)
– Poussée (eHF)
• Indiqués dans la prévention pr...
39
Laits hydrolysés
Poids moléculaire pHF (%) eHF (%)
> 20kD < 1 < 0.1
20-10 kD < 1 0.1
10-5 kD 1.5-4 0.8-0.9
5-2 kD 9-20 ...
40
Autres laits adaptés
• Laits de soja :
– Allergie croisée 25% < 6mois puis 10%
– Pas en prévention
– Traitement chez le...
41
Diversification alimentaire
• Après 5 mois
• Progressive, un aliment à la fois
• Gluten certainement après 6 mois (1an?...
42
Prévention Secondaire
• Eviction de l’allergène
• Eviction du tabac
• Cetirizine
• Désensibilisation pourrait être non ...
43
Traitement curatif
44
Grandes lignes
• Souvent complexe, instauré par le spécialiste
– Eviction de l’allergène
– Traitement symptomatique
– C...
45
Choc anaphylactique
• Expression extrème de l’hypersensibilité immédiate
– Choc anaphylactique
– Angio-œdème laryngé
– ...
46
Choc anaphylactique
• Allergènes alimentaires par fréquence :
– Arachide, fruits secs à coque
– Lait (! Chèvre, brebis)...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Allergies

541 vues

Publié le

L'allergie de L'enfant

Publié dans : Santé & Médecine
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
541
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Allergies

  1. 1. 1 L’allergie de L’enfant Dr Françoise Smets UCL Cliniques Universitaires Saint-Luc Pédiatrie
  2. 2. 2 Plan • Définition et épidémiologie • Physiopathogénie – générale – Le nouveau-né et l’hypersensibilité de Type I • Etiologies • Diagnostic • Traitement – préventif – curatif
  3. 3. 3 Définitions et Epidémiologie
  4. 4. 4 Définitions • L'allergie est une réaction clinique , répétitive, qui se reproduit lors de chaque contact avec un allergène donné. • Un diagnostic d'allergie ne repose donc pas sur une prise de sang , mais sur des signes cliniques: – diarrhées, vomissements – cassure de la courbe staturo-pondérale – dermatite, eczéma, urticaire – asthme, bronchites, rhinoconjonctivite – choc anaphylactique
  5. 5. 5 Définitions • Une définition ou description claire et uniciste de l’allergie n’existe pas! – Asthme (> 6ans) : bronchospasme et anomalie de fonction respiratoire – Rhinoconjonctivite : aspect récurrent et saisonnier – Dermatite atopique : prurit, localisation typique, dermatose chronique, antécédents familiaux – Allergie alimentaire : reflux ou vomissements, diarrhées, proctite, retard de croissance,…  Epidémiologie difficile!!!
  6. 6. 6 Exemple de l’asthme • Enfants < 7ans, > 3 épisodes de sifflement dans l’année, étude de Tucson : – Sifflements transitoires = 60% – Liés à des épisodes infectieux = 20% – Allergiques = 20% • Enfants > 6ans, classification GINA – Asthme intermittent – Asthme persistant léger ou modéré – Asthme sévère
  7. 7. 7 L’Allergie En Belgique • Incidence et prévalence x 2 à 3 entre 1970-2000 • Eczéma atopique : 10-20% • Allergie alimentaire : 6-8% • Rhinite allergique : 28% • Asthme : 17% • Marche atopique : 35-50% des enfants développent asthme ou rhinite allergique après avoir présenté une dermatite atopique (le plus souvent dans le contexte d’une allergie alimentaire)
  8. 8. 8 Physiopathogénie Générale
  9. 9. 9 Les Mécanismes de L’hypersensibilité Hypersensibilité Rhinite, conjonctivite, asthme, dermatite,… Allergique Non-allergique IgE •Atopique •Non- atopique Non-IgE •Tcell •Eosino •IgG •Autre TH1 TH2 Treg Gore et al. Allergy 2004;59:151-61
  10. 10. 10 La Balance Immunitaire Th1 Th2 Treg T helper 1  Cellular immunity  Inflammation  Interferon γ & IL2 T helper 2  Humoral immunity  Allergy  Auto-immunity  IL4, 5, 6,10,13 Regulatory T cells  Adjust Th1 & 2  Tolerance TGF β & IL10 APC Toll like receptors
  11. 11. 11 Hypersensibilité de type I • Allergie immédiate (atopie, choc anaphylactique) • Excès Th2 – Lymph B – IgE – activation des cellules effectrices (mastocytes, éosino,…) • Phase précoce : – Vasculaire (œdème, érythème, exsudation) – Neurologique (éternuements, toux, prurit) – Bronchospasme • Phase tardive = inflammation, obstruction
  12. 12. 12 Hypersensibilité de type II • Hypersensibilité cytotoxique • Médiée par IgG ou IgM spécifiques d’antigènes de surface • Lyse cellulaire par activation du complément • Rejets suraigus, cytopénie médicamenteuse, maladies auto-immunes
  13. 13. 13 Hypersensibilité de type III • Hypersensibilité semi-retardée • Phénomène d’Arthus (injections ou inhalations répétées): – formation d’IgM ou IgG suite à l’administration répétée d’un antigène – Dans un deuxième temps, formation de complexes immuns et activation du complément, inflammation • Maladie sérique (médicamenteuse ou auto-immune) : – Idem Arthus mais après 1ère administration, après 7-10 jours
  14. 14. 14 Hypersensibilité de type IV • Hypersensibilité retardée • Quatres types selon les acteurs : – A) Th1 et macrophages (eczéma de contact) – B) Th2 et éosinophiles (asthme et rhinite) – C) Lymphocytes cytotoxiques (eczéma, toxidermie) – D) Th1 et neutrophiles (maladie de Behçet)
  15. 15. 15 Nouveau-Né & Hypersensibilité de Type I
  16. 16. 16 Le Système Immunitaire Du Nouveau-Né • Production de cytokines par l’unité foeto-placentaire afin d’éviter le rejet du foetus: – TH2 (IL 4 & 13) – Treg (IL 10 & TGFb) • Présentation des antigènes au fœtus : – Dans le liquide amniotique par déglutition – Par tranfert direct via le placenta en liaison avec IgG (3e trimestre)
  17. 17. 17 Les Protections Contre L’excès de Th2 • Protection pré-natale: – IgG maternelles – CD14 soluble (liquide amniotique) – Sécrétion d’interferon gamma par le foetus • Protection post-natale : – Contact précoce avec microbes (?) – Colonisation intestinale – Exposition aux endotoxines
  18. 18. 18 Etiologies
  19. 19. 19 Etiologies • L’allergie est une maladie multifactorielle! – Facteurs déclenchants – Facteurs d’aggravation – Facteurs de risque – Facteurs favorisants
  20. 20. 20 La Théorie Hygiéniste • Strachan 1989 • Augmentation de l’allergie liée à une diminution des infections dans la petite enfance. Implications: – Nombre d’enfants, crèche, milieu rural… – Vaccinations, antibiotiques,… • Lien entre – immunité innée & adaptative – Génétique & environnement • Théories des « vieux amis » ou des « habitudes de vie artificielles »
  21. 21. 21 Facteurs influençant l’allergie Facteurs Influence Evidence Génétiques Prédisposition En ⇑ Exposition allergènes Sensibilisation, pas maladie +/- Pollution Surtout particules fines En ⇑ Tabagisme passif Augmente risque d’asthme +++ Régime alimentaire Plausabilité biologique +/- Obésité, ⇓ activité Surtout chez les femmes En ⇑ ⇓ infections, ⇑ antibio Rôle protecteur des infections En ⇑ Vie à la ferme Protection par endotoxines En ⇑
  22. 22. 22 Rôle De La Flore Intestinale • 1014 microbes, > 1000 espèces différentes • ++ Lactobacilles et bifidobactéries • Protection contre les infections • Rôle majeur dans l’immunité adaptative – Toll-like recepteurs, CD14 – Th1 : IFN γ, IL 12, NF-κB – Th2 : IL 4, IL 5, IL 6 – Treg : TGFβ, IL 10 J-P Langhendries Arch Pediatr 2004; 11: 542-4
  23. 23. 23 Flore Intestinale Mode d’accouchement Flore maternelle Environnement Antibiotiques Médicaments Régime Gènes, récepteurs Facteurs Impliqués Dans La Colonisation Intestinale
  24. 24. 24 Diagnostic
  25. 25. 25 Diagnostic • Avant tout anamnèse et examen clinique!!! • En cas de suspicion clinique élevée : – Qui tester? – Quand tester? – Comment tester? • Diagnostic évolutif
  26. 26. 26 Allergie et Sensibilisation Diagnostic Age Prévalence(%) Tests cutanés + (%) Allergie alimentaire < 6ans 7-8 40-60 Allergie alimentaire > 6ans 1-2 60-70 Dermatite atopique - 15-20 33-40 Sifflements (asthme) < 6ans 21-34 30-60 Asthme > 6ans 7-10 70-90 Rhino-conjonctivite - 10-15 60-80
  27. 27. 27 Qui & Quand tester? • Enfants présentant une clinique évocatrice avec des symptômes : – Récidivants – Persistants – Sévères – Nécessitants un traitement continu • Pas de limite d’âge inférieure mais sensibilité des tests plus basse < 3 ans
  28. 28. 28 Comment tester? • Choix du test basé sur : – Âge de l’enfant – Type de symptômes – Anamnèse détaillée – Histoire familiale – Environnement
  29. 29. 29 Tests biologiques • Recherche des IgE totales et spécifiques (RAST, remboursés par 8) – Alimentaires : • Lait, œuf, arachide, blé, poisson, moutarde • Selon l’âge et la clinique – Respiratoires : • Acariens, moisissures, aspergillus, chat, chien, pollens • Selon l’environnement et le caractère saisonnier • Intérêt des IgG non démontré!
  30. 30. 30 Tests cutanés • Prick-tests = lecture immédiate, étroitement corrélé aux IgE spécifiques – Allergène commercial ou aliment natif – ! CI médications (corticoïdes, anti-histaminiques) – Témoins positif et négatif – Lecture après 15-20 minutes – Positivité = papule > 3mm ou > 50% témoin positif • Patch-tests = recherche de l’hypersensibilité retardée (cytotoxique) – Encore controversé, intérêt chez le jeune enfant – Lecture après 48 et 72h
  31. 31. 31 Tests de provocation • Provocation labiale – Lèvre inférieure, 15 minutes – 5 stades (déplissement, érythème, urticaire, œdème-rhinite- larmoiement, réaction systémique-prurit-toux) – Sensibilité faible • Test de provocation orale – Gold standard du diagnostic de l’allergie alimentaire – Dose seuil – En milieu hospitalier. CI: < 6mois, maladie en poussée, asthme déséquilibré, anaphylaxie, saison polinique pour allergène incriminé
  32. 32. 32 Réactions croisées Allergène Allergènes croisés Bouleau Pomme, noisette, cerise, poire, carotte, céleri Armoise Céleri, carotte, fenouil, persil, coriandre, moutarde Graminés Pomme de terre, tomate, blé Lait de vache Lait de chèvre, lait de brebis, bœuf Arachide Fruits à coque, soja, haricot, petits pois, lentilles
  33. 33. 33 Importance du diagnostic • Pronostique • Mesures d’éviction • Traitement adapté • Désensibilisation
  34. 34. 34 Traitement préventif
  35. 35. 35 Prévention Primaire • Le plus clair = éviction du tabac! • Multiples stratégies pré et/ou post-natales: – Allaitement maternel – Éviction ou compléments alimentaires (prébiotiques, probiotiques, oméga 3) – Intervention environnementale (acariens) – Intervention mixte (régime et environnement) – Intervention pharmacologique • En résumé : résultats partiels et à court terme, rien de définitif, important de ne pas nuire
  36. 36. 36 Allaitement Maternel Rates of gastrointestinal and respiratory tract infections in 478 Scottish infants in the first 13 weeks of life Infections Fully breast- fed infants Partial breast- fed infants Bottle-fed infants Significance (bottle-fed vs. fully breast-fed) Gastrointestinal 2.9% 5.1% 15.7% p < 0.001 Respiratory 25.6% 24.2% 37.0% p < 0.05 Howie et al 1999
  37. 37. 37 Allaitement Maternel Prevalence(%) Saarinen et al. Lancet 1995
  38. 38. 38 Laits hydrolysés • Deux types d’hydrolyse : – Partielle = « HA » (pHF) – Poussée (eHF) • Indiqués dans la prévention primaire chez l’enfant ayant au moins 1 antécédent familial (1er degré) d’atopie • Hydrolyse poussée en traitement curatif • Souvent autres modifications ajoutées (sucre, type de protéine,…)
  39. 39. 39 Laits hydrolysés Poids moléculaire pHF (%) eHF (%) > 20kD < 1 < 0.1 20-10 kD < 1 0.1 10-5 kD 1.5-4 0.8-0.9 5-2 kD 9-20 8-14 2-1 kD 19-20 14-23 <1 kD 53-68 67-70
  40. 40. 40 Autres laits adaptés • Laits de soja : – Allergie croisée 25% < 6mois puis 10% – Pas en prévention – Traitement chez les plus grands enfants selon tolérance • Solutions d’acides aminés – Remboursées sous conditions strictes – Acceptation difficile – Traitement des allergies rebelles ou symptômes digestifs sévères
  41. 41. 41 Diversification alimentaire • Après 5 mois • Progressive, un aliment à la fois • Gluten certainement après 6 mois (1an?) • Eviter fruits exotiques, huiles de noix-noisette-sésame • Si facteur de risque : retarder œuf et poisson > 1 an • A adapter selon la clinique
  42. 42. 42 Prévention Secondaire • Eviction de l’allergène • Eviction du tabac • Cetirizine • Désensibilisation pourrait être non seulement curatif mais également prévenir l’apparition d’autres sensibilisations
  43. 43. 43 Traitement curatif
  44. 44. 44 Grandes lignes • Souvent complexe, instauré par le spécialiste – Eviction de l’allergène – Traitement symptomatique – Corticoïdes : connaître les bonnes indications, à limiter au maximum – Désensibilisation en augmentation • A réévaluer régulièrement • Attention à la compliance • Le plus rapidement possible, rendre l’enfant autonome
  45. 45. 45 Choc anaphylactique • Expression extrème de l’hypersensibilité immédiate – Choc anaphylactique – Angio-œdème laryngé – Asthme aigu grave • Facteurs de risque : – Enfant > 6ans – Antécédents de réaction immédiate – Présence d’un asthme – Nature de l’allergène – IgE spécifique > 100kUI/l
  46. 46. 46 Choc anaphylactique • Allergènes alimentaires par fréquence : – Arachide, fruits secs à coque – Lait (! Chèvre, brebis) • Symptômes respiratoires et collapsus • Urgence médicale • Traitement = Adrénaline – Préventif : trousse d’urgence – Curatif : 0.01 ml/kg de la solution à 1/10.000, maximum 0.5 ml par voie sous cutanée, pouvant être répété après 20 min

×