Entreprise agile principes financiers du business model saas

411 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
411
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Entreprise agile principes financiers du business model saas

  1. 1. LES MODÈLES ÉCONOMIQUE SAAS SONT TRÈS DIFFÉRENTS DESMODÈLES TRADITIONNELS SUR UN POINT ESSENTIEL: LES FLUXDE TRÉSORERIE.Si lon regarde une entreprise de logiciels traditionnelle qui vend unproduit sous licence pour une moyenne de 18.000 €, et a un coûtdacquisition client denviron 6000 €, voila à quoi ressembleront cesflux de trésorerie. De manière simpliste, nous voyons de suiteque les flux financiers sont positifs. Avec une approche SaaS, le droit de licence de 18 000 € serait, afin de gagner en compétitivité, répartis sur 3 ans ce qui donnerait 500€/mois. Avec cette approche nous semblons rapidement rencontrer un gros problème de trésorerie car nous avons dépensé la même somme d’argent initiale pour acquérir notre client alors que les flux financiers positifs sont eux très lents et répartis sur plusieurs mois.Mais en y regardant de plus près, si nous faisons une projectiondes flux trésoreries cumulés pour un client unique sur 24mois, nous nous apercevons que une fois passé le 12eme mois lesflux sont positifs et même extrêmement engageants dans lamesure ou le client ne résilie pas son abonnement.Ce qui nous permet de commencer à entrevoir l’intérêt de cemodel qui promet de réaliser des gains supérieurs à un model« licencé » et de facilité les prévisions des flux de trésorerie
  2. 2. Si maintenant nous faisons une projections sur 24 mois desflux de trésorerie cumulés, nous pouvons constater que :1. nous mettons 17 mois à passer dans le positif pour le modèle SaaS alors que le modèle « licencé » est positif au 2eme mois. +265%2. les gains financiers avec un modèle de type SaaS sont bien plus conséquents qu’avec un modèle « licencé ». Au 24eme mois le modèle SaaS réalise 264% de plus que le modèle classique. Cette période correspond à la cuvette d’où il faut absolument sortir
  3. 3. Mettre en œuvre un model 100% SaaS,à savoir permettre le maximum deflexibilité au client, tant sur le plan de lapériode de paiement que sur la liberté derésilier son abonnement que sur le fait dene payer rigoureusement que ce qu’ilconsomme semble assez compliqué àmanœuvrer. A titre d’exemple et pour une meilleure compréhension de ce discours, vous trouverez ci-contre deux graphique démontrant clairement la différence en termes de projection de trésorerie entre un modèle pré-payé et un modèle de paiement au mois.

×