Centre de Services Agricoles- AVARADRANO -Tananarive / Madagascar<br />
Le District d’Avaradrano<br />Le District le plus proche de la ville de Tananarive<br />Comprend 14 communes rurales<br />...
Contexte  général<br /><ul><li>mauvais états des infrastructures agricoles (barrage, digue et diguette d’irrigation et d’é...
manque de système de diffusion d’informations techniques et économiques;
 enclavement de certains Fokontany potentiels;
faible structuration des producteurs;
prix des produits agricoles non maîtrisés;
difficulté d’accès au système de crédit agricole;
cultures maraîchères: 1260 Ha</li></li></ul><li>Contexte  général (suite)<br /><ul><li>taux d’accompagnement technique rur...
maintenance de techniques agricoles traditionnelles en riziculture (SRI-SRA: 800 Ha, Ligne: 2600 Ha, Traditionnel: 2100 ha)
isolement de certaines communes en terme de services agricoles
utilisation irrationnelle des pesticides;
multiplication des ennemis de cultures
petite dimension des exploitations agricoles;
conflit d’appropriation des terrains domaniaux et difficulté de l’acquisition de titres fonciers;</li></li></ul><li>Potent...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Csa avaradrano

1 185 vues

Publié le

Publié dans : Business
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 185
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3
Actions
Partages
0
Téléchargements
6
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Csa avaradrano

  1. 1. Centre de Services Agricoles- AVARADRANO -Tananarive / Madagascar<br />
  2. 2. Le District d’Avaradrano<br />Le District le plus proche de la ville de Tananarive<br />Comprend 14 communes rurales<br />Couvert par les trois opérateurs de communication: Orange, Zain et Telma<br />90 % des communes électrifiées<br />Infrastructures routières communales assez développées par rapport aux autres District<br />Cultures maraîchères en grande extension<br />Horticulture<br />
  3. 3. Contexte général<br /><ul><li>mauvais états des infrastructures agricoles (barrage, digue et diguette d’irrigation et d’évacuation);
  4. 4. manque de système de diffusion d’informations techniques et économiques;
  5. 5. enclavement de certains Fokontany potentiels;
  6. 6. faible structuration des producteurs;
  7. 7. prix des produits agricoles non maîtrisés;
  8. 8. difficulté d’accès au système de crédit agricole;
  9. 9. cultures maraîchères: 1260 Ha</li></li></ul><li>Contexte général (suite)<br /><ul><li>taux d’accompagnement technique rural assez faible;
  10. 10. maintenance de techniques agricoles traditionnelles en riziculture (SRI-SRA: 800 Ha, Ligne: 2600 Ha, Traditionnel: 2100 ha)
  11. 11. isolement de certaines communes en terme de services agricoles
  12. 12. utilisation irrationnelle des pesticides;
  13. 13. multiplication des ennemis de cultures
  14. 14. petite dimension des exploitations agricoles;
  15. 15. conflit d’appropriation des terrains domaniaux et difficulté de l’acquisition de titres fonciers;</li></li></ul><li>Potentialités agricoles<br /><ul><li>Sur le plan humain</li></ul>- population rurale assez motivée et ouverte aux innovations;<br />- taux d ‘alphabétisation et niveau d’assimilation des producteurs assez élevés; <br /><ul><li>existence de main d’œuvre
  16. 16. Sur le plan physique</li></ul>- climat favorable à la possibilité de diversification des spéculations agricoles;<br />- réseau hydraulique permettant le développement des cultures irriguées;<br /><ul><li>disparition de la pratique des feux de brousse</li></li></ul><li>Potentialités agricoles (suite)<br /><ul><li>Sur le plan Technique</li></ul>- proximité des différents services techniques (vulgarisation, centre de recherche, centre de formation agricole, appui…)<br /><ul><li>large choix d’utilisation de gammes d’intrants agricoles
  17. 17. Sur le plan économique
  18. 18. proximité des grands marchés de Tananarive favorisant les débouchés des produits agricoles
  19. 19. existence de marché potentiel dans d’autres régions voisines</li></ul>- proximité des grands fournisseurs et revendeurs d’intrants et matériels agricoles<br />
  20. 20. Le Centre de Services Agricoles<br />1- Par rapport à la politique de désengagement de l’Etat à la fonction production agricole, on a mis en place les CSA en 2008<br />2- Une ONG d’inter-face et de facilitation entre les différents acteurs du développement agricole au niveau du District rattaché au Ministère de l’Agriculture, de Elevage et la Pêche<br />3- Objectifs:<br /> Contribution à la réduction de la pauvreté, la famine et la malnutrition rurale.<br />4- Fonctions:<br />- mise en relation des acteurs agricoles (offre et demande)<br /><ul><li>appuis à la recherche de financement
  21. 21. appui à la maîtrise d’ouvrage des projets financés
  22. 22. structuration des demandes et développement de l’offre
  23. 23. relai d’informations agricoles (économique, technique, norme&qualité, législation…)</li></li></ul><li>Le CSA Avaradrano<br /><ul><li>Opérationnel depuis octobre 2008
  24. 24. Intervention:
  25. 25. District d’Avaradrano: 14 communes rurales
  26. 26. Commune urbaine de Tananarive: 03 arrondissements
  27. 27. Filières priorisées:</li></ul>- Riziculture: 8500 Ha de rizière et 15Ha de riz pluvial<br />- Cultures maraîchères: 1246 Ha<br />- Horticulture: 15 Ha<br /><ul><li>Personnels: </li></ul>- Comité de pilotage: 12 membres représentants des acteurs<br /><ul><li>Equipe exécutive: 01 Coordonnateur, 01 Assistant technique et </li></ul> 01 Secrétaire administratif et financier<br /><ul><li>Siège: Bâtiment CiRDRAvaradrano/Tananarive/Madagascar</li></li></ul><li>Stratégie de Services agricoles<br /><ul><li>Approche filières
  28. 28. Approche par la demande
  29. 29. Zonage des Communes d’intervention
  30. 30. Approche Fokontany en vue de rencontrer les bénéficiaires directs des actions (sensibilisation et collecte des demandes);
  31. 31. Contribution à la mise en place des services agricoles absents dans les Communes;
  32. 32. Contribution au développement des services agricoles déjà mis en place et/ou disponible dans les Communes.</li></ul>Note: Une Commune est formée de 15 Fokontany en moyenne<br />
  33. 33. Actions entreprises<br />- sensibilisation sur l’intensification de la riziculture à partir de l’adoption des nouvelles techniques;<br />- développement de la culture de contre saison à cycle court et à débouché sûr;<br /><ul><li>intégration des paysans dans le circuit économique par la pratique des cultures d’exportations (oignon, ail);</li></ul>- informations : prix intrants, fiche technique, émission et flash radio…;<br />- facilitation de l’émergence de la multiplication des différents services agricoles « locaux » <br />- amélioration du niveau d’équipement rural;<br /><ul><li>promotion du système de crédit agricole.</li></li></ul><li>Résultats obtenus <br />1054 demandes paysannes reçues (matériels, formations, financement, infrastructures, semence);<br />85% de demandes satisfaites pour 900 familles paysannes bénéficiaires;<br />500 informations (fiche technique, prix, émission et flash radio, dépliant…) diffusées;<br />1,7 T de semences améliorées (riz) distribuées;<br />50 sarcleuses distribuées;<br />une base de données des acteurs élaborée (opérateurs, formateurs, collecteurs, producteurs, fournisseurs…)<br />regroupement des producteurs (400 adhérents ) d’une commune potentielle à la productions légumières<br />
  34. 34. Résultats obtenus (suite)<br /><ul><li>01 projet de pisciculture élaboré et financé par la Région Analamanga pour deux Communes rurales;
  35. 35. 03 infrastructures agricoles (digues) réhabilitées pour 250 familles paysannes bénéficiaires;
  36. 36. 04 points de vente d’engrais mis en place;
  37. 37. collaboration avec une société exportatrice sur l’oignon et l’ail
  38. 38. installation d’une ONG d’accompagnement technique dans 03 communes potentielles;
  39. 39. production rizicole estimée à 42000 T
  40. 40. 400 nouveaux pratiquants à la nouvelle technique rizicole;
  41. 41. facilitation d’accès des paysans à un système d’informations économiques informatisé (Bazar madà);
  42. 42. une cinquantaine de paysans ayant obtenu de crédits</li></li></ul><li>Actions futures<br /><ul><li>appuis à la recherche de partenariat technique et financier;
  43. 43. développement de l’offre du côté des institutions financières et des organismes d’appui technique;
  44. 44. plus de négociation pour les infrastructures agricoles
  45. 45. développement des marchés de produits agricoles
  46. 46. implication de la structure Etatique existante au processus de développement agricole
  47. 47. opération de la technique de repiquage rizicole à jeune plant (<20j)</li></ul>- organisation de formations pratiques<br />- mise à disposition des semences améliorées <br /><ul><li>opération sarcleuse
  48. 48. diffusion de fiche technique</li></li></ul><li>Contact<br />Le Coordonnateur<br /> M. RALIBERA Andrianantenaina Martial, Ingénieur agronome<br /> Tel. +261320404931 / +261340625518<br />csatnn@yahoo.fr<br />www.erails.net/MG/csatnn/<br /> BP. 7109 Tananarive ( 101) - Madagascar<br />
  49. 49. merci<br />beaucoup<br />

×