Anatomie descriptive et topographiqueAnatomie descriptive et topographique
de la région du thorax et du cœur.de la région ...
Quelques pathologies visualisées à la région du thorax.Quelques pathologies visualisées à la région du thorax.
La Fibrose ...
La pneumonie lobaire aiguë
• C’est une infection sévère d’un ou plusieurs
des lobes pulmonaires qui, si elle n'est pas
tra...
Quelques pathologies visualisées à la région du thorax.Quelques pathologies visualisées à la région du thorax.
La bronchop...
Quelques pathologies visualisées à la région du thorax.Quelques pathologies visualisées à la région du thorax.
L’emphysème...
Quelques pathologies visualisées à la région du thorax.Quelques pathologies visualisées à la région du thorax.
Le nodule p...
Quelques pathologies visualisées à la région du thorax.Quelques pathologies visualisées à la région du thorax.
La métastas...
Quelques pathologies visualisées à la région du thorax.Quelques pathologies visualisées à la région du thorax.
L’embolie p...
Quelques pathologies visualisées à la région du thorax.Quelques pathologies visualisées à la région du thorax.
Le pneumoth...
Quelques pathologies visualisées à la région du thorax.Quelques pathologies visualisées à la région du thorax.
L’épancheme...
Références:
• Edith J. APPLEGATE. The Sectional Anatomy Learning System 2e édition. Saunders. 2002.
• Ronald L. EISENBERG....
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Thoraxpathos

1 161 vues

Publié le

0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 161
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
83
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive
  • Eric Lachance t.i.m. Collège Ahuntsic A-11
  • Thoraxpathos

    1. 1. Anatomie descriptive et topographiqueAnatomie descriptive et topographique de la région du thorax et du cœur.de la région du thorax et du cœur. Document destiné aux technologues en radiologie et produit dans le cadre du cours 142-107-AH (A-2013). par Eric Lachance t.i.m. (Enseignant en technologie de radiodiagnostic au Collège Ahuntsic).
    2. 2. Quelques pathologies visualisées à la région du thorax.Quelques pathologies visualisées à la région du thorax. La Fibrose kystique (mucoviscidose) • C’est une affection héréditaire qui est caractérisée par une surproduction de mucus très visqueux par l’ensemble des glandes exocrines. Bien que la mortalité soit nettement associée aux problèmes pulmonaires, elle affecte le pancréas et le système digestif. Au niveau pulmonaire, le passage de l’air est difficile à cause de la présence de mucus épais et visqueux dans la trachée et les bronches. • L’imagerie en coupe permet de déceler une bronchiectasie sans sténose bronchique. La paroi bronchique est épaissie et la lumière de la bronche est dilatée (en considérant le diamètre de la branche artérielle pulmonaire homologue). Des impactions mucoïdes (bouchon de mucus très épais) qui s’accumulent dans les bronches segmentaires et au-delà) donnent des images d’opacités nodulaires ou tubulées. Images tirées du site: http://emedicine.medscape.com/article/354931-
    3. 3. La pneumonie lobaire aiguë • C’est une infection sévère d’un ou plusieurs des lobes pulmonaires qui, si elle n'est pas traitée, elle entraîne par la suite la consolidation du tissu pulmonaire. Les complications comprennent l'abcès pulmonaire, atélectasie, l'empyème, la péricardite et un épanchement pleural. • L’atteinte initiale est alvéolaire (oedème intraalvéolaire), mais le processus lésionnel s’étend aux segments voisins ou à tout le lobe et produisant un aspect de traînée linéaire ou réticulée. Les scissures demeurent des barrières infranchissables, mais l’infection est dispersée par les pores de Kohn et les canaux de Lambert. Par contre, une atteinte à plusieurs lobes est aussi possible de fait que les scissures sont souvent incomplètes. Image tirée du livre: Eisenberg, Ronald L.. “Comprehensive Radiographic Pathology”, 4th Edition. C.V. Mosby, 2007 Quelques pathologies visualisées à la région du thorax.Quelques pathologies visualisées à la région du thorax.
    4. 4. Quelques pathologies visualisées à la région du thorax.Quelques pathologies visualisées à la région du thorax. La bronchopneumonie • C’est une infection aiguë des poumons et des bronches, généralement causée par la propagation de l'infection de la partie supérieure des voies respiratoires inférieures. Elle peut conduire à un épanchement pleural, empyème, abcès pulmonaire, thrombophlébite périphérique, insuffisance respiratoire, insuffisance cardiaque congestive, et l'ictère. Les lésions sont d’abord bronchiolaires et touchent plusieurs foyers qui peuvent appartenir à plusieurs segments pulmonaires différents. Chaque foyer se développe indépendamment des autres. Elle s’exprime par des opacités alvéolaires hétérogènes aux contours flous, non systématisées et multifocales. Image tirée du site: http://radiology.rsna.org/content/239/2/322.full
    5. 5. Quelques pathologies visualisées à la région du thorax.Quelques pathologies visualisées à la région du thorax. L’emphysème pulmonaire • C’est l’élargissement anormal des espaces aériens en aval de la bronchiole terminale aussi associée à une destruction des parois alvéolaires. Il y a plusieurs types d’emphysèmes (à bulles, panlobulaire, centrolobulaire, etc.) • Les espaces emphysémateux ont l’aspect de zones non vascularisées et de densités aériennes. Les espaces touchés sont le plus souvent au 2/3 interne des poumons (plus rarement les zones périphériques). Près des espaces emphysémateux, les vaisseaux et le parenchyme sont étirés et refoulés. Image tirée du livre: Eisenberg, Ronald L.. “Comprehensive Radiographic Pathology”, 4th Edition. C.V. Mosby, 2007
    6. 6. Quelques pathologies visualisées à la région du thorax.Quelques pathologies visualisées à la région du thorax. Le nodule pulmonaire primaire et solitaire • C’est une lésion circonscrite du parenchyme pulmonaire. Le nodule peut être bénin ou malin. • Il s’observe comme une opacité de forme arrondie ou ovoïde, aux contours précis et dont les limites franches peuvent être mesurées. L’image en coupe permet de définir le siège des nodules, leurs rapports avec les scissures, leurs composants et leurs contours. • Les nodules malins: – Représente environ 30% des cas, le plus souvent l’adénocarcinome. L’adénocarcinome, dont le cancer bronchoalvéolaire, se présente par une opacité ronde pulmonaire aux limites nettes et régulières (mais peut aussi présentées des limites floues, parfois spiculées). Il ne contient normalement pas de calcification. • Les nodules bénins: – Le plus souvent causé par le granulome inflammatoire séquellaire (40% des cas). Les calcifications sont fréquentes. Leur centre est dense et leur taille n’augmente pas pendant un suivi de 2 ans. Images tirées du livre: Eisenberg, Ronald L.. “Comprehensive Radiographic Pathology”, 4th Edition. C.V. Mosby, 2007 Nodule bénin (granulome calcifié au poumon gauche) Nodule malin (adénocarcinome au poumon gauche)
    7. 7. Quelques pathologies visualisées à la région du thorax.Quelques pathologies visualisées à la région du thorax. La métastase pulmonaire • Elles s’observent souvent par des opacités multiples (plutôt d’origine hématogénique), mais 25% des cas par une lésion unique. • La lésion est souvent arrondie, le plus souvent à contours nets. Les calcifications sont exceptionnelles. • Les cancers qui sont associés aux métastases pulmonaires sont les sarcomes, les mélanomes, les tumeurs épithéliales du rein, du sein, du côlon et de la thyroïde. Image tirée du site: http://radiology.rsna.org/content/241/2/501.full
    8. 8. Quelques pathologies visualisées à la région du thorax.Quelques pathologies visualisées à la région du thorax. L’embolie pulmonaire aiguë • Elle est constituée par la migration d’un corps étranger (le plus souvent constitué d’un caillot sanguin) dans le tronc pulmonaire qui obstrue partiellement ou complètement une branche du tronc ou des artères pulmonaires. • Le caillot provient le plus souvent des membres inférieurs (80% des cas) • L’observation de caillot se traduit par une lacune intraluminale (comparativement aux vaisseaux avec produit de contraste iodé). Les artères pulmonaires sont explorées jusqu’aux branches segmentaires et sous-segmentaires. Image tirée du livre: Eisenberg, Ronald L.. “Comprehensive Radiographic Pathology”, 4th Edition. C.V. Mosby, 2007
    9. 9. Quelques pathologies visualisées à la région du thorax.Quelques pathologies visualisées à la région du thorax. Le pneumothorax • Il se définit par la présence d’air dans la cavité pleurale pulmonaire qui entraîne un collapsus passif du parenchyme pulmonaire. • On le reconnaît par une zone de densité nulle par rapport à la densité du tissu pulmonaire. On recherche aussi un niveau liquide au sein du pneumothorax et/ou d’autres épanchements gazeux au niveau du médiastin et du péricarde. Image tirée du site: http://commons.wikimedia.org/wiki/File:Pneumothorax_CT.jpg
    10. 10. Quelques pathologies visualisées à la région du thorax.Quelques pathologies visualisées à la région du thorax. L’épanchement pleural liquidien • Il se définit par la présence de liquide dans la cavité pleurale qui peut être créé par de nombreux processus pathologiques. Les plus communs sont l’insuffisance cardiaque, l’embolie pulmonaire, l’infection, la pleurésie, un processus néoplasique et aussi par des maladies abdominales par exemple l’ascite et la pancréatite. • Puisque les coupes ont été réalisées en position couchée sur le dos, le liquide est visible à la région postérieure de la cavité pleurale. Images tirées du site: http://emedicine.medscape.com/article/355524-
    11. 11. Références: • Edith J. APPLEGATE. The Sectional Anatomy Learning System 2e édition. Saunders. 2002. • Ronald L. EISENBERG. Comprehensive Radiographic Pathology. 4e édition. Mosby. 2007. • Jacques FRIJA. Thorax. 2e édition. Masson. 2001. • Paul GERHARDT. Walter FROMMHOLD. Atlas de corrélations anatomiques en TDM et IRM. Médecine-Sciences Flammarion. 1988. • Jud W. GURNEY. Helen T. WINER-MURAM. Thorax. Les 100 principaux diagnostics. Maloine. 2004. • Elaine MARIEB. Anatomie et physiologie humaine. 2e édition. ERPI. 1993. • Torsten B. MÖLLER. Emil REIF. Atlas de poche d'anatomie en coupes sériées (TDM-IRM). 3e édition. Médecine-Sciences Flammarion. 2007. • Frank N. NETTER. Atlas d'anatomie humaine. 2e édition. Rittenhouse Book Distributors Inc. 1997. • Stephanie RYAN. Michelle MCNICHOLAS et Stephen EUSTACE. Anatomy for Diagnostic Imaging. 2e édition. Saunders. 2004. • Elizabeth VITTE. Jean-Marc CHEVALIER. Nouvelle anatomie humaine. Atlas médical pratique. Vuibert. 2006. • Jamie WEIR. Peter H. ABRAHAMS. Imaging Atlas of Human Anatomy. 3e édition. Mosby. 2003. • http://www.e-anatomy.org/ • http://emedicine.medscape.com/article/354931-imaging • http://emedicine.medscape.com/article/355524-imaging • http://radiology.rsna.org/content/241/2/501.full • http://radiology.rsna.org/content/239/2/322.full

    ×