3. Le caractère japonais                                                                    Eri ISHIDA        Quand on voi...
agressif. Il est vrai qu’en Corée de Sud, Si, apès le mariage, le mari apprendque sa femme n’était pas vierge, celui-ci de...
il pense aussi la même chose que sonpatron en s’effacant. Il paraît que c’estdu conformisme. Il est normal de penser que n...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Lecaracterejaponais(99.12.19)

191 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
191
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Lecaracterejaponais(99.12.19)

  1. 1. 3. Le caractère japonais Eri ISHIDA Quand on voit des films, surtout fabriqués aux États-Unis, on trouvesouvent une scène où des gens disent que les Japonais sont fades, mais queleurs produits sont meilleurx. Ce n’est pas exactement cela, cependant il y aun décalage radical entre la vision des Japonais et celle de leur produits..Alors pourquoi fait-on peu de cas de Japonais ?Est-ce que c’est vrai que les Japonais sont inutiles ?Pourquoi ceux dont ont fait peu de cas sont toujours Japonais ? Les Chinois, les Coréens sont aussi Asiatiques, donc il y a quelquechose en commun entre Chinois, Coréens, Japonais,etc.Bien sûr qu’il y a des différence entre les trois.Par exemple, le Chinois est fort; si on pense à l’histoire chinoise, c’est clair.Depuis environ 4000 ans, la Chine existe et c’est encore un pays grand,célébre, et possédant sa culture propre. On peut donc voir des “ chinatowns ”dans la plupart des grandes villes.Le Coréen aussi est fort, mais c’est un pays qui n’est pas très grand, alorsl’image du Coréen n’est pas impressionante. Pourtant, si on compare leCoréen avec les autres Asiatiques, peut-être pourrait-on dire qu’il est le plus
  2. 2. agressif. Il est vrai qu’en Corée de Sud, Si, apès le mariage, le mari apprendque sa femme n’était pas vierge, celui-ci demande le divorce et l’obtient, etce n’est pas rare.Que peut-on dire sur le Japonais ? Le Japon n’est plus grand, et il est une île; cependant sa culture estconnue mondialement, le japonisme, la cuisine japonaise, etc.Au Japon, puisqu’on considère que la discrétion et la réserve sont de bonnesqualités, le Japonais ne veut pas dire sa propre opinion en général,c’est-à-dire il ne dit pas : “ Moi, moi, moi ”. Est-ce parce qu’il ne peut pas ?Plutôt, il ne veut pas.Ce caractèrese perd plus où moins dans la jeunesse, mais essentiellementc’est ça. On entend de temps en temps que le Japon est le pays le plusrassurant quand les étrangers voyagent dans les pays asiatiques. Il estcertain que la sécurité japonaise est bonne, mais, ça dépend surtout ducaractère japonais. Car le Japonais est reservé. Derrière la discrétion, il y a la conciliation. Sur le moment, il sembleque ce ne soit pas la conciliation, mais que ce soit du conformisme. Maisc’est un trait particulièrement japonais.Par exemple, dans la société japonaise, il est rare qu’il y ait conflit entre lepatron et le travailleur. Bien sûr, c’est avant tout pour protéger son étatdans la société, mais c’est aussi l’expression de la gentillesse japonaise.Si le travailleur japonais pense que ce que le patron a proposé n’est pas bien,
  3. 3. il pense aussi la même chose que sonpatron en s’effacant. Il paraît que c’estdu conformisme. Il est normal de penser que ne pas dire sa propre opinionest très impoli, cette idée existe au Japon, Mais en même temps, le Japonaispense la même choseque les autres. Ce n’est pas du tout du conformisme,c’est un résultat de la culture et des habitudes japonaises.Donc si les étrangers font peu de cas des Japonais, ces derniers ont lagentillesse de permettre cette attitude. C’est vraiment un caractère japonais,vraiment différent du conformisme.Voyez les produis japonais et la culture japonaise, le pays est petit, pourtantc’est mondialemnet connu. Est-ce-que le Japonais est nul ?On n’a pas de réponse exacte, cependant il est vrai qu’il existe dans lecaractère japonais une gentillesse qui est très grande, et qui peut êtreinterprétée de manière péjorative. Grâce à cet attitude on ne sait pas encorela troisième guerre mondiale. Ce n’est ici qu’un phénomène japonais parmis d’autres, et on peut entrouver d’autres, d’autres qualités.Car on se voit maintenant au Japon.

×