4. Les média                                                                   Eri ISHIDA           Le Japon est un pays i...
Ce n’est pas sûr. Sans doute, là-dessous il y aurait une attirance pour le mot“ mystérieux ”, parce que maintenant l’écono...
C’est sûr que la NHK est une chaîne spéciale par raport aux autres, car laNHK est financée par une taxe, ça veut dire qu’i...
parler les idèes gauches publiquement. En fait, leur respect pour l’empire estvraiment fort, on ne sait jamais ce qu’ils f...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Lesmedias(00.01.23)

226 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
226
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Lesmedias(00.01.23)

  1. 1. 4. Les média Eri ISHIDA Le Japon est un pays industriel. On peut dire sans exagération quele développement du Japon dépend de la connaîssance, la passion, et la forcedes “ Bushis ”, qui sont des sorted de “ Samurai ”, à la fin de “ Edo Bakufu ”.La modernisation japonaise est arrivée par leur activité, qui s’appelle “ MeijiIshin ”.On verra le problème de la modernisation japonaise une autre fois.Maintenant, on va s’intéresser aux médias du Japon qui est considérécomme un pays développé.Quel est le rôle des médias au Japon ?Est-ce que l’information japonaise est fidèle à la réalité ? Les média ont une très grande force au Japon. Car les média sont unmoyen de connaître la mode, ou plutôt un moyen de faire naître les goûts.Par exemple, l’année denière, au Japon, on entendait souvent le mot“ karisuma ”, qui vient du “ charisma ”, le mot grec et qui signifiemystérieux.Ce mot “ karisuma ” concidéré s’est repandu originellemnet parl’intermédiaire d’un programme de télévision. Quelque coiffeurs étaientprèsentés comme un “Karisuma Biyoshi”, qui est un coiffeur-né.“ Karisuma ” est en vogue depuis cela.Mais est-ce seulement à cause des média ?
  2. 2. Ce n’est pas sûr. Sans doute, là-dessous il y aurait une attirance pour le mot“ mystérieux ”, parce que maintenant l’économie japonaise ne marche pasbien, et que le chiffre de chômage augmente de plus en plus.Dans ces conditions, “ karisuma ” attire beaucoup d’espritsPeut-être que le mot “ karisuma ” sera sélectionné parmi les mots populairesde cette année. ( Les mots les plus populaires de chaque année sont choisispar un association. )En fait, il dépend fondementalement des gens en général si le mot serapopulaire ou pas, bien que les média aient une grande force sur ce point. De même il y a l’annonce de la couleur de l’année par le comité decouleurs japonais ; ce comité devine les couleurs de la mode, et les annonces.Il semble que la couleur populaire soit déjà définie par ce comité. Après cetteannonce, les produits de ces couleurs apparaîssent en grand nombre sur lesmarchés, donc on trouve souvent ces produits.Il est intéressant de noter que d’autres couleurs deviennent à présentersoi-même en accompagnant cette annonce soit en faisant preuved’originalité.Donc, les média ont une grande influence et une grande force, mais il semblequ’il existe une limite. Il y a à peu près 15 ans, l’émission qui s’appelle “ Mi wo Tsukushi ”,de la NHK a changé de contenu. “ Mi wo Tsukushi ” est un titre de fiction;selon cette fiction, à l’origine le héros mourrait, mais il y avait beaucoup degens contre cette mort. À cause de cela, la fin a changé.
  3. 3. C’est sûr que la NHK est une chaîne spéciale par raport aux autres, car laNHK est financée par une taxe, ça veut dire qu’il faut payer pour la chaînede la NHK si on a des télévisions. ( Ce prix ne dépend pas du nombre de TV,quand une famille a une TV, il faut obligatoirement payer et si une famille aplusieur TV, c’est le même prix. )Ce changement rendait l’oeuvre de “ Mi wo Tsukushi ” fade ! Alors quelle sont les relations entre les média ? S’il y a des relationsentre le journal, la télévision et les magazines, comment ça se passe ?Au Japon, cette relation existe. Cocrètement, “ TV ASAHI ” ( une chaîne deTV ), “ ASHAHI Shinbun ” ( un journal ) et “ Shukan ASAHI ” ( unhebdomadaire ), sont plus ou moins liés.Il est possible que le grand patron de ces trois média soit le même. Pouréviter les taxes, ce patron divisé son groupe en plusieurs entreprises.Or actuellement cette force est identique dans la majorité des cas. Bien qu’ily ait quelques exceptions comme dans l’éducation, on ne peut cependant pastrouver de différence évidente dans les média, les uns par rapport ausautres.Pourquoi les média japonais racontent-ils la même chose ? Au Japon, la force du groupement de droute est très forte. On peutsouvent voir des voitures noires qui klaxonnent et font beaucoup de bruitdans des centres comme Shibuya.Ce sont des groupement de droite. Puisque les japonais en ont peur, on ne peut pas
  4. 4. parler les idèes gauches publiquement. En fait, leur respect pour l’empire estvraiment fort, on ne sait jamais ce qu’ils font quand on est clairement contreeux. N’y a-t-il rien dans les média japonais qui transmet les informationsréelles ?Heureusement ça existe, c’est un magazine qui s’appelle “ Kurashi noTecho ” où il n’y a peu de publicités. C’est comme “ le Canard en-chaîné ” enFrance.Ce magazine critique des produits, et il consisté en les lettres de ce lecteur.Cependant cette forme est seulement celle qu’il avait théoriquement en 1970.Et aussi on a tendence à oublier l’existence de ce magazine. Dans ce cas-là, qu’est-ce qu’on peut faire ?Une solution serait de ne pas éviter de voir la réalité de ses propres yeux etde penser par soi-même la vérité.

×