Ipsos Italia "Italie 2014: le climat du pays"

610 vues

Publié le

By Nando Pagnoncelli, Ipsos Italia

Publié dans : Business
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
610
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
140
Actions
Partages
0
Téléchargements
3
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Ipsos Italia "Italie 2014: le climat du pays"

  1. 1. ITALIE 2014: Le climat du pays Septembre 2014
  2. 2. Les italiens face à la crise
  3. 3. LL’eI tPaIBli ap airn tvêteecchia! La fracture territorial Evolution du PIB 2000/2012 2000 2012 Delta Nord-ovest 29.365 27.687 -1.678 Nord-est 29.585 27.241 -2.343 Centro 26.282 24.969 -1.313 Centro-Nord 28.505 26.739 -1.767 Mezzogiorno 16.009 15.197 -811 Italia 24.021 22.807 -1.214 2000 2012 Delta Piemonte 27.084 24.910 -2.174 Valle d'Aosta 31.869 30.843 -1.027 Liguria 25.514 24.269 -1.246 Lombardia 31.086 29.434 -1.652
  4. 4. Le chômage 4 36,2 36,4 37,5 37,4 38,4 38,7 39,1 39,3 38,8 39,4 40,0 40,7 40,8 41,4 41,7 41,8 42,5 42,6 42,8 43,5 43,0 43,7 42,9 23,1 23,2 23,3 23,4 23,5 23,4 23,3 23,4 23,4 23,4 23,4 23,4 23,3 23,0 23,0 22,8 22,8 22,5 22,3 22,1 21,8 21,8 21,6 10,9 11,3 11,2 11,4 11,8 11,8 11,9 12,1 12,2 12,3 12,1 12,3 12,5 12,4 12,7 12,4 12,6 12,6 12,4 12,5 12,6 12,3 12,6 10,5 10,6 10,7 10,7 10,8 10,9 10,9 10,9 10,9 10,8 10,8 10,8 10,8 10,7 10,6 10,6 10,5 10,4 10,3 10,3 10,2 10,2 10,1 44 40 36 32 28 24 20 16 12 8 4 Italia 15-24 EU 27 15-24 EU 27 overall Italia overall Valuers % FONTE: Istat - Eurostat
  5. 5. 290,000 280,000 270,000 260,000 250,000 240,000 230,000 220,000 210,000 Le pouvoir d’achat des foyers reste bas Rèvenu brut disponible Pouvoir d'achat Total foyers SOURCE: Istat Valeurs trimestrielles désaisonnalisées en millions d’Euros
  6. 6. La croissance de l’inegalitè FONTE: Dati Banca d’Italia
  7. 7. La crise de la demande intérieure Indices de la chiffre d’affaires italienne par marché de destination – 2009 - 2014 Indices à base 2010=100 – valeurs désaisonnalisées Extérieur Intérieur SOURCE: Istat , Enquête sur la chiffre d’affaires et les commandes de l’industrie
  8. 8. La crise à réduit le taux d’épargne des foyers qui, néanmoins, est en croissance dans les derniers trimestres épargne brut des foyers taux d'épargne en % In % (reddito lordo - spesa per consumi)/reddito lordo*100 In volumi (propensione al risparmio*reddito lordo/100) Volumi (in milioni di euro) Valori % Source Istat 50,000 45,000 40,000 35,000 30,000 25,000 20,000 15,000 10,000 5,000 0 20.0 18.0 16.0 14.0 12.0 10.0 8.0 6.0 4.0 2.0 0.0 MAIS ... 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014
  9. 9. Foyers pauvres ou en privation Pauvreté relative: ≤ 990,88 € mensuels pour deux personnes (2012) Privation: au moins 3 sur 9 en état de privation (ex: en retard sur les payements, pas de vacances, pas de repas adéquat au moins chaque 2 jours., etc. ) Pauvreté relative 2011 Pauvreté relative 2012 Dèprivation 2011 Dèprivation 2012 24.9 Augmentent (2010/2012) les individus dans ménages qui ne peuvent pas se permettre: Dépenses imprévues de 800 euros (du 33,3% au 42,9%), Une semaine de vacances par an (du 39,8% au 50,5%), Un repas avec viande ou poisson chaque deux jours (du 6,7% au 17,5%), Réchauffer adéquatement l’habitation (du 11,2% au 22%). Source: Istat Noi Italia 2013/214 11.1 12.7 22.4
  10. 10. Et donc comment expliquer la croissance de l’épargne? Le future devient de plus en plus précaire, à risque, les famille doivent soutenir les jeunes Mais l’épargne est fait souvent en réduisant les achats …. La rationalisation des dépenses devient systématique, à la fois parmi les ménages frappés par la crise et parmi quelle celles qui n’ont pas des problèmes particuliers: consommer plus que le nécessaire n’est plus un élément de distinction
  11. 11. La relecture des attentes, des priorités, des relations Des attentes: on les réduit, surtout par rapport au revenu et à l’emploi. Avant la perception de la récession (deuxième moitié 2011), quand on pensait que nous avions surmonté la première crise financière, les attentes restaient hautes (un emploi gratifiant et miré à réaliser soi même, un revenu suffisant pour un vie satisfaisante), en 2011 les attentes baissent. Des priorités: si avant on s’attendait au moins de maintenir ce qu’on avait, maintenant on met en compte une aggravation du niveau de la vie et on prends pour acquis que les jeunes auront un vie sensiblement pire de leur parents. Priorité: résister, non progresser. Des relations: c’est de plus en plus difficile de rendre “collectives” ces conditions de difficulté. Toujours plus difficile identifier les intermédiaires qui peuvent représenter besoins et intérêts. Cette difficulté est dedans un processus général de « désintermédiation » qui touche d’abord la politique.
  12. 12. Faibles signaux positifs
  13. 13. 120 105 90 75 60 Le strabisme: au mois de septembre la chute de la confiance des consommateurs s’ arrête Climat économique: -10.3 Climat personnel: -0.7 base 2005=100 Climat de confiance dessaisonalisé (Istat) 13 MAIS entre juin et septembre: On sépare les destins individuels des ceux du Pays
  14. 14. Le non pessimisme: attentes pour la situation économique personnelle AUJOURD’HUI TREND OPTIMISTES/PESSIMISTES totale Italie 24% 50% 24% attente è détériorement NSP Attente à pas de changement attente à amélioration 24% 21% 21% 22% 17% 17% 23% 25% 26% 29% 27% 25% 31% 24% 25% 27% 32% 37% 35% 21% 24% 20% 20% 23% 31% 20% AUJOURD'HUI 2eme semestre 2013 1er semestre 2013 2eme semestre 2012 1er semestre 2012 2eme semestre 2011 1er semestre 2011 2eme semestre 2010 1er semestre 2010 2eme semestre 2009 1er semestre 2009 2eme semestre 08 1er semestre 08 OPTIMISTES PESSIMISTES Source: banque données Ipsos
  15. 15. Petit améliorèrent pour le jugement sur la qualité de la vie TREND NOTES POSITIVES – ITALIE 2007-2014 78% 74% 76% 79% 78% 77% 75% 70% 74% 71% 68% 65% 64% 67% 2007 2008 primo semest re 2009 secondo semest re 2009 primo semest re 2010 secondo semest re 2010 primo semest re 2011 secondo semest re 2011 primo semest re 2012 secondo semest re 2012 primo semest re 2013 secondo semest re 2013 primo semest re 2014 lug-14 Source: banque données Ipsos 15
  16. 16. Le gouvernement Renzi 16
  17. 17. Confiance pour le Président du Conseil et opinion sur l’activité du Gouvernement notes positives (6-10) 60 69 66 64 64 55 60 58 56 70 65 60 55 50 Février Mars Avril Mai Juin Juillet Sept, 5 Sept , 19 Matteo Renzi Gouvernement
  18. 18. Et maintenant?
  19. 19. En synthèse Disintermedier: réduire la chaine (d'approvisionnement, de la politique, des forces intermédiaires) Se diriger par soi même: le sujet comme mesure Comment en sortir Raconter une histoire: le story telling transmigre dans la politique Coopérer: en partant des niveaux minimales, en reconstruisant le mutualisme originaire, non idéologique Dans un mot: redéfinir la représentance sociale et politique

×