RM o d e




                                          Brillant
                              Mika
                       ...
Chemise en coton,
   D&G, 275 A.




                                                                                     ...
Chemise en coton,
                       Kenzo, 340 A.
                       Cardigan en
                       cachemire...
Manteau croisé en
                        laine bleu électrique,
                         Yves Saint Laurent,
            ...
Veste et pantalon en
   jacquard gris, Gucci,
      1 400 A et 470 A.
     Tee-shirt en coton,
           Sandro, 55 A.
  ...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Mika by Paul Smith pour L'Express Styles

4 303 vues

Publié le

A l'occasion du spécial Mode Homme de L'Express Styles, le chanteur surdoué Mika s'est prêté à une séance photo sous l'objectif de sir Paul Smith.

Publié dans : Mode de vie, Business
0 commentaire
2 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
4 303
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
1 567
Actions
Partages
0
Téléchargements
18
Commentaires
0
J’aime
2
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Mika by Paul Smith pour L'Express Styles

  1. 1. RM o d e Brillant Mika A l’heure où sort son nouveau disque, le flamboyant jeune homme joue les mannequins pour notre journal devant l’objectif du couturier Paul Smith. L’Express Styles l’a rencontré : portrait d’un artiste aux multiples facettes. Photos : Paul Smith pour L’Express Styles Réalisation : Samantha Hughes L ibre et flashy. Stylé et romantique. La voix voltigeuse, des compositions virevoltantes, des tenues dissipées… Mika a fait irruption dans la pop en 2007, avec un premier album, Life in Cartoon Motion, en forme de feu d’artifice. Funk et disco. Le disque Chemise en coton, s’est écoulé à 7 millions d’exem- veste queue-de-pie plaires – 1 million rien qu’en France. Ses tubes − en laine à carreaux Relax, Take It Easy ; Grace Kelly ; Billy Brown − sont et jean en coton, descendus dans la rue, ont envahi les dancefloors. le tout Paul Smith, A ses concerts, on croise des enfants et leurs parents, 280 A, 1 835 A et 240 A. Bottines des gays en bandes, des tribus de bobos. Sur scène, Christian Louboutin, ses musiciens se déguisent en peluches. Des tranches collection de pizzas gonflables volent dans les airs. Des confet- personnelle. tis pleuvent. C’est la fête... GGG 64 G 24/9/2009
  2. 2. Chemise en coton, D&G, 275 A. Mika et Paul Smith, pendant la séance photo qui s’est tenue au Novello Theater de Londres. GGG Quoi d’autre ? Madonna lui fait des confidences. Les Penniman − maman libanaise, papa américain L’Elysée l’a convié à dîner lors de la visite à Paris du − vivent à Paris au moment de la première guerre président libanais. Il a défilé pour Paul Smith. du Golfe. Son père, un homme d’affaires, est retenu Christian Louboutin le chausse. Son mini-CD Songs durant sept mois à l’ambassade des Etats-Unis à for Sorrow a été illustré, notamment, par Alber Elbaz Koweït. A son retour, ils émigrent en Angleterre. Au- (Lanvin) et Peter Blake, qui avait conçu la pochette jourd’hui, lors de ses concerts, toute la famille, très de Sgt. Pepper’s, des Beatles. C’est SuperMika. Mais, unie, est souvent en backstage. Ses trois sœurs, dans la vie, Michael Penniman est un jeune homme Yasmine, Zuleïka et Paloma, veillent au stylisme et de 26 ans la tête sur les épaules et les baskets sur la à son image. Dans la salle, le drapeau du pays du table d’un palace, ou presque. Cèdre vole parfois. Un soir de juillet pluvieux, le voici donc, cool, concen- « Mon côté libanais s’exprime dans Rain, par exem- tré, souriant. Mika présente son deuxième disque, ple, raconte-t-il, l’une de mes nouvelles chansons. The Boy Who Knew Too Much, une sorte de comédie J’y parle de cette tristesse que l’on peut ressentir seul musicale, Tommy revu par Tim Burton, où Mika joue- au milieu d’une fête. Moi, je peux danser d’une fa- rait tous les rôles. « Oui, c’est vrai. D’ailleurs, sur un çon endiablée mais avec les larmes aux yeux. Mon morceau, Blame It On the Girls, j’ai fait toutes les voix côté British, lui, se retrouve dans le jeu avec la tra- différentes, comme je l’avais déjà fait sur Grace Kelly », dition, le détournement des références, la façon de dit-il dans un français quasi parfait. « Ce CD est la tordre le sens des paroles, comme dans Relax... (à bande originale de mon adolescence, quand je propos de l’après-11 septembre), Billy Brown (un découvrais David Bowie ou Prince. J’y évoque les homme qui quitte sa femme pour un amant) ou Toy émotions extrêmes traversées à cet âge. Je les vivais Boy. » L’histoire d’un jouet très spécial au cœur bril- sans doute plus intensément que les autres, car j’étais lant qui va se transformer en poupée vaudoue. un garçon renfermé, à l’écart, pas du tout trendy. « J’aime l’idée de mélanger noirceur et naïveté. » Faire de la musique me donnait alors un sentiment Pete Townshend, des Who, lui a donné ce conseil : de puissance. Je me sentais singulier, différent… » « Continue de faire ce métier en artisan et non en « The Boy who knew too much », ce garçon qui, artiste, et tout ira bien. » Mika suit son instinct, mixe donc, en savait trop, c’est lui, bien sûr. Mika en a tou- le Flower Power et le multimédia. Sur son Twitter, jours su beaucoup sur la musique : « Déjà, à 13 ans, Mika raconte que, dernièrement, une jeune fille je comparais les refrains qui accrochaient. Cette ana- croisée à la gare de King’s Cross, à Londres, lui a lyse m’a appris à simplifier les choses, à envisager tendu le bouquet de fleurs qu’elle allait offrir à son l’existence d’une manière plus romantique. » ami. Une scène digne de Demy. Mika ou toute une A l’époque, il chante des jingles de pub pour des che- vie qui chante. G Gilles Médioni wing-gums. Ou participe à des spectacles classiques. The Boy Who Knew Too Much. Casablanca/Universal. DÉCOUVREZ EN IMAGES ET EN VIDÉO LES COULISSES DE CES PRISES DE VUE SUR WWW.LEXPRESS.FR
  3. 3. Chemise en coton, Kenzo, 340 A. Cardigan en cachemire, Versace, prix sur demande. Pantalon à carreaux en laine, Paul Smith, 420 A. Baskets Lacoste, 100 A. Chemise en denim, IKKS Limited Edition, 130 A. Cardigan en coton, Etro, 745 A. Pantalon en velours côtelé, Gap, 49 A.
  4. 4. Manteau croisé en laine bleu électrique, Yves Saint Laurent, 960 A. Chemise en popeline de coton, Hermès, 500 A. Pantalon en laine, Marni, 270 A. Chaussures, Christian Louboutin, collection personnelle. Chemise à plastron en coton, Balmain, 455 A. Manteau en laine et bottines, Burberry Prorsum, 1 695 A et 430 A. Jean délavé, Pepe Jeans, 105 A. Collier, collection personnelle.
  5. 5. Veste et pantalon en jacquard gris, Gucci, 1 400 A et 470 A. Tee-shirt en coton, Sandro, 55 A. Ceinture et cravate, Burberry Prorsum, 145 A et 80 A. Baskets Dirk Bikkembergs, 800 A. Directeur de création chez Paul Smith : Alan Aboud Consultant photo : Sandro Sodano Coiffure : Saron Feitosa Maquillage : Gemma Edhouse Smith Veste et pantalon en Opérateur digital : laine et cachemire, Steve Langmanis pochette en soie, le tout Lanvin, Production : Minna 1 898 A, 2 415 A, Vauhkonen et 65 A. Ghislaine Peraria Chemise en denim, The Kooples, Carnet d’adresses page 124 135 A.

×