RORPrésentation à la RIR du 13/0613 juin 2013Rédacteur : PTSVersion : v 0.0.2Vérification : PTSValidation : PTSNombre de p...
Présentation de la démarcheQu’est ce que le ROR ?Démarche globaleGouvernanceSynthèse de l’état des lieux des ROR existants...
 La circulaire du 13 février 2007 précise que le rôle du ROR est d’être le support : des objectifs généraux du réseau de...
 La notion de ROR, communément utilisée, porte plusieurs composants : Le ROR est composé :o d’un référentiel sémantique ...
 Le 09 mai 2012, la DGOS a missionné l’ASIP Santé pour définir et mettre enœuvre une démarche permettant de doter l’ensem...
 Pour la phase 1 d’étude, la démarche retenue comporte 5 étapes :Présentation de la démarcheDémarche globaleT42012Janv201...
Validation de ladémarcheValidation deslivrablesPilotageopérationnel de ladémarcheOrganisation destravauxtechniquesRéalisat...
SommaireASIP Santé / PTS 18 juin 2013Présentation de la démarcheQu’est ce que le ROR ?Démarche globaleGouvernanceSynthèse ...
 Des entretiens ont été menés durant l’étape 1 auprès de 8 régions présélectionnées en fonction de leur antériorité sur l...
Synthèse de l’état des lieux / PanoramaCartographie du déploiements des RORASIP Santé / PTS 10CentreROR V2BourgogneROR V2N...
Synthèse de l’état des lieux / PanoramaHaute Normandie : un ROR centré sur les problématiques AMU Avancement Ce ROR, le ...
Synthèse de l’état des lieux / PanoramaPACA : un ROR centré sur les problématiques SU et aval Avancement Cette solution ...
Synthèse de l’état des lieux / PanoramaIDF : un ROR orienté description de l’OS et qualité des données Avancement En pro...
 Forte hétérogénéité sectorielle, sémantique et fonctionnelle desROR tant en termes de couverture que de profondeur du fa...
 Consensus des régions sur la nécessité : de qualifier les ressources, ce qui implique de disposer de nomenclatures nati...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

2013-06-13 ASIP Santé RIR "Etat d’avancement des travaux ROR (Répertoire Opérationnel des Ressources)"

1 912 vues

Publié le

Etat d’avancement des travaux ROR (Répertoire Opérationnel des Ressources)
Nathalie CREGUT, adjointe au chef de bureau R2 – premier recours, DGOS
Jean-François PARGUET, directeur du pôle technique et sécurité, ASIP Santé

Publié dans : Santé & Médecine
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 912
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
766
Actions
Partages
0
Téléchargements
27
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

2013-06-13 ASIP Santé RIR "Etat d’avancement des travaux ROR (Répertoire Opérationnel des Ressources)"

  1. 1. RORPrésentation à la RIR du 13/0613 juin 2013Rédacteur : PTSVersion : v 0.0.2Vérification : PTSValidation : PTSNombre de pages : 15
  2. 2. Présentation de la démarcheQu’est ce que le ROR ?Démarche globaleGouvernanceSynthèse de l’état des lieux des ROR existantsPanoramaPoints saillantsSommaireASIP Santé / PTS 18 juin 2013 2
  3. 3.  La circulaire du 13 février 2007 précise que le rôle du ROR est d’être le support : des objectifs généraux du réseau des urgences :o garantir l’accès, la prise en charge et la continuité des soins des patients vers le lieux adapté à ses besoins ;o définir un cadre commun et partagé de bonnes pratiques de prise en charge et d’orientation ;o suivre la qualité du fonctionnement grâce à des indicateurs de pilotage et des fiches de dysfonctionnements. des missions d’optimisation du réseau des urgences :o organisation la fluidité des parcours… avec l’ensemble des acteurs impliqués en amont ou en aval des urgences ;o organisation en filière dans le cadre de la gradation des soins, … garantissant l’accessibilité au secteur 1. La circulaire du 13 février 2007 précise dans son annexe 2 : les utilisateurs : tous professionnels devant pouvoir orienter les patients selon les motifs de recours ; les informations contenues ; les modalités de constitution des informations :o les informations transmises formellement par les établissements sont cohérentes avec les autorisations délivréespar l’ARS et les engagements en matière d’urgence et de permanence des soins des établissements,o l’ensemble des données transmises sont validées par l’ARS ; les modalités de mise en œuvre. Le guide fonctionnel ROR de la DGOS de juin 2008 précise : le contenu : priorités, granularité, disponibilité, accès ; les principes de fonctionnement et le rôle des acteurs pour la gestion des données ; les fonctionnalités du ROR : recherche et consultation, gestion des interfaces, gestion du contenu etde suivi, administration intra ROR et statistiques.ASIP Santé / PTS 3Présentation de la démarcheQu’est ce que le ROR ?18 juin 2013
  4. 4.  La notion de ROR, communément utilisée, porte plusieurs composants : Le ROR est composé :o d’un référentiel sémantique (Ref-ROR) qui est une description organisée d’un périmètre, enl’occurrence l’Offre de Soins, basée sur l’usage d’une liste normée de concepts prédéfinis :nomenclatures et valeurs associées ;o d’une application (App-ROR) qui sert à gérer l’offre de soins, la disponibilité des ressources, laqualité des données, et à effectuer des recherches et des requêtes… Le ROR est alimenté en données par des applications fournisseuses :o FINESS, RPPS, ... Le ROR alimente en données des applications clientes :o de placement aval des patients, de demande d’avis de spécialité, de veille et alerte, de gestion etcomptabilité, ....ASIP Santé / PTS 18 juin 2013Présentation de la démarcheQu’est ce que le ROR ?4App-RORApplicationsfournisseusesRéférentiel sémantique(Ref-ROR)ApplicationsclientesFINESS Placement avalVeille et alerteRPPS……
  5. 5.  Le 09 mai 2012, la DGOS a missionné l’ASIP Santé pour définir et mettre enœuvre une démarche permettant de doter l’ensemble des régions de RORcohérents à l’échelle nationale. Lors d’une première phase, la DGOS a demandé à l’ASIP Santé : d’identifier les points de convergence et de divergence des ROR existants ; de travailler avec les ARS pour définir la cible à atteindre et la trajectoire tant pour lesrégions ne disposant pas d’un ROR que pour celles qui feront évoluer leur ROR, encapitalisant sur l’existant. Lors d’une seconde phase, la DGOS a demandé à l’ASIP Santé d’accompagner lagénéralisation du ROR sur l’ensemble du territoire.5Présentation de la démarcheDémarche globale18 juin 2013ASIP Santé / PTS
  6. 6.  Pour la phase 1 d’étude, la démarche retenue comporte 5 étapes :Présentation de la démarcheDémarche globaleT42012Janv2013Févr2013Mars2013Avr2013Mai2013Juin2013Juil2013Août2013Sept2013Oct2013Nov2013Déc2013Étape 0InitialisationÉtape 1PanoramaÉtape 2 Comparaisonet perspectivesÉtape 3CibleÉtape 4 Urbanisationet trajectoireÉtape 5 Démarched’accompagnementLes étapes 3 et 4 seront traitées en même temps. ValidationCOPIL618 juin 2013ASIP Santé / PTS
  7. 7. Validation de ladémarcheValidation deslivrablesPilotageopérationnel de ladémarcheOrganisation destravauxtechniquesRéalisation destravauxCOSUIGroupedetravailGroupedetravailGroupetechniqueGroupedetravailCOPILSchéma de gouvernance MissionsPrésentation de la démarcheGouvernance du projetCompositionDGOS ; ASIP Santé ; DSSIS ; DUS ; ARSIDF,PACA, HN, RA ; conférences nationales DG CHU,DG CH, Présidents CME CHU, Président CMEhôpitaux généraux, Pt CME CHS, Pt CMEFEHAP, Pt CME FHPASIP SantéDGOSASIP Santé, DGOS, 8 ARS, 3 représentantsurgentistesSelon le thème718 juin 2013ASIP Santé / PTS
  8. 8. SommaireASIP Santé / PTS 18 juin 2013Présentation de la démarcheQu’est ce que le ROR ?Démarche globaleGouvernanceSynthèse de l’état des lieux des ROR existantsPanoramaPoints saillantsPerspectivesPoints de convergenceProchaines étapes8
  9. 9.  Des entretiens ont été menés durant l’étape 1 auprès de 8 régions présélectionnées en fonction de leur antériorité sur le sujet : Midi Pyrénées, Bourgogne, Basse Normandie, Haute Normandie, Rhône Alpes, PACA,Aquitaine, Île-de-France, Nord – Pas de Calais : étant en amont du projet, cette région a estimé qu’il n’était pasnécessaire de la rencontrer. Ces entretiens ont été construits autour de trois thématiques : pilotage stratégique du projet : stratégie régionale, pilotage budgétaire et humain ; besoins métier, fonctionnalités, sémantiques et usages ; architecture, technique et sécurité. Pour chaque région, les représentants suivants ont été rencontrés : Pour chaque région, une synthèse a été réalisée.ASIP Santé / PTSRégion Rendez-vous Types de personnes rencontréesMidi-Pyrénées Mardi 8 janvier 2013 Représentants de l’ARS, de l’ORU, du GCSBourgogne Vendredi 11 janvier Représentants de l’ARS, de l’ORU, du GCSBasse NormandieVendredi 25 janvierReprésentants des ARS de Haute et Basse Normandie et des GCS(RRAMUHN, Inter régional et e santé de Basse Normandie)Haute NormandieRhône-AlpesMardi 5 février Représentants de l’ARS, des HCL, du GCSJeudi 14 février Représentants de l’ARS, des HCL, du GCS et un urgentistePACA Mercredi 6 février Représentants de l’ARS, de l’ORU, du GCSAquitaine Lundi 25 février Représentants ARS et ORU, 1 urgentiste SAMU, 1 médecin libéralIle de France Jeudi 28 février / Mardi19 mars / Jeudi 28 marsReprésentants de l’ARS et du GCSSynthèse de l’état des lieux / PanoramaDémarche918 juin 2013
  10. 10. Synthèse de l’état des lieux / PanoramaCartographie du déploiements des RORASIP Santé / PTS 10CentreROR V2BourgogneROR V2Nord-Pas-de-CalaisAlsaceFranche-ComtéPays dela LoireBretagnePoitou-CharentesAquitaineMidi PyrénéesLimousinLanguedoc-RoussillonCorseRORV2Sur les 8 régions rencontrées, 5 ROR ont étéidentifiés 3 sont opérationnels et ont essaimé dansd’autres régions.Les 3 ROR opérationnels sont ceux des régions :Haute-Normandie,Île-de-France,Provence Alpes Côte d’Azur.Ces 3 solutions ROR, dans les régions où elles ontessaimé, sont : opérationnelles (usage métier),non opérationnelles (en cours de peuplement).Situation dans les autres régions :Rhône Alpes : le RORU, peu utilisé, seraremplacé par le ROR d’Île-de-France,Aquitaine : en 5 ans, la solution RESURA n’ajamais été utilisée,Midi-Pyrénées : la solution de cette région estplus un outil de suivi de l’activité des urgences etla disponibilité des lits, qu’un ROR.Rhône-AlpesPicardieChampagne-ArdenneIle-deFranceBasse-NormandieLorraineAuvergneRORProvence-Alpes-Côte dAzurROR V2Haute-NormandieGuadeloupe La RéunionMartinique GuyaneMayotte Nouvelle Calédonie St Pierre & MiquelonWallis & Futuna18 juin 2013
  11. 11. Synthèse de l’état des lieux / PanoramaHaute Normandie : un ROR centré sur les problématiques AMU Avancement Ce ROR, le plus ancien, est en production/exploitation depuis 2004 en Haute Normandie. Il estaussi déployé en Basse Normandie et dans le Nord – Pas-de-Calais. Contours du projet Usages : Gestion de l’offre de soins (OS) et de l’orientation patient, Gestion et financementdes PDSA/ES (Permanence Des Soins Ambulatoire et hospitalière) et transporteurs sanitaires(agrément, description de l’offre, gardes). Utilisateurs Périmètre sémantique : une couverture au-delà de la cible (circulaire et guide fonctionnel) Périmètre fonctionnel : Description et disponibilité de l’OS des ES, Médecins et AuxiliairesMédicaux (situation d’exercice), canevas des gardes (PDS ES et A, SAMU, SMUR, OTSU, MEDL), lits etmoyens des transporteurs sanitaires, détrompage des adresses. En projet : géolocalisation desambulances et des SMUR, capacitaire des lits et des équipements.ASIP Santé / PTS 11UrgencesES etEMSARSGest.RORAdmODM PSlibérauxPMITranspsanitaireVeillesanitaireProtectsocialeProf socAidesocialeGrandPublicRéseaux Particularité : identification des organisations génératrices de risques (entreprises SEVESO…), des ressources mobilisables en cas deplan ORSEC (stations de lavage pour la décontamination …), des lieux remarquables (établissements scolaires…).DomainesSanitaire Médico social Social Admin. Séc. Nat.MCOSSRSLDPSYHADCabinetlibéraletMMDGLabora-toiresImageriePharma-ciesAmbulancesEnfanceJeunesseHandicap.AdultesHandicap.PersonnesÂgéesAccueil,Héb,Réad,ServicesSocialTutellesCollect.Terr.AutresArméePolicePompierProfessionsMédic. Aux. Médic. Pharmacie SocialesMoyensEffecteurs Lits Équip.Disponibilité des ressourcesMédic ES Effecteurs Lits Équip.En produc-tionEn projetNon couvertPas d’infor-mation18 juin 2013
  12. 12. Synthèse de l’état des lieux / PanoramaPACA : un ROR centré sur les problématiques SU et aval Avancement Cette solution est en production/exploitation depuis 2009 en PACA et déployée en Auvergne(mais non utilisée), en Corse, Centre et Bourgogne (V2 utilisée). Contours du projet Usages : Gestion de l’OS et de l’orientation patient, Disponibilité des lits, Tensionshospitalières, plans blancs ; Demande d’avis de spécialisé, Placement SSR ; Déclaration desévénements indésirables ; Rapport annuel CRUQPC, Suivi de l’activité des SU dont indicateurNEDOCS, Pilotage de la disponibilité de l’OS dont lits, PDSES en projet. Utilisateurs : Périmètre sémantique : Périmètre fonctionnel : Description de l’OS, plateaux techniques, lits disponibles, Tension,Plan blanc local et élargi, Événements indésirables (indisponibilité des ressources), Alertes,CRUQPC, SSR, Télé médecine, Pilotage disponibilité et remplissage des lits.ASIP Santé / PTS 18 juin 2013 12UrgencesES etEMSARSGest.RORAdmODM PSlibérauxPMITranspsanitaireVeillesanitaireProtectsocialeProf socAidesocialeGrandPublicRéseauxProfessionsMédic. aux. Médic. Pharmacie socialesMoyensEffecteurs Lits Équip.Disponibilité des ressourcesMédic ES Effecteurs Lits Équip.DomainesSanitaire Médico social Social Admin. Séc. Nat.MCOSSRSLDPSYHADCabinetlibéraletMMDGLaboratoiresImageriePharmaciesAmbulancesEnfanceJeunesseHandicapAdultesHandica-PésPersonnesÂgéesAccueil,Héb,Réad,ServicesSocialTutellesCollect.Terr.AutresArméePolicePompierEn produc-tionEn projetNon couvertPas d’infor-mation
  13. 13. Synthèse de l’état des lieux / PanoramaIDF : un ROR orienté description de l’OS et qualité des données Avancement En production/exploitation depuis 2010 en IDF (250 ES MCO en 24 mois) et déployée enLorraine, Champagne Ardennes, Languedoc Roussillon et prochainement en Rhône-Alpes. Contours du projet Usages : Gestion de l’offre de soins et orientation patient, Élaboration du SROS à partir duROR, Élaboration d’annuaires locaux et de listes de diffusion, Support d’urbanisation des SI,Partage d’annuaire avec l’URPS. Utilisateurs : Périmètre sémantique : Périmètre fonctionnel : Gestion des nomenclatures (historisation, dates d’effet), Gestion desdonnées et suivi du remplissage/qualité, Gardes PDSES, Disponibilité des lits, Gestion desrefus, Gestion des fonctionnements non conformes, Plan Blanc, Annuaire, Requêteur.ASIP Santé / PTS 13Urgences ES ARSGest.RORAdmODM PSlibérauxPMITranspsanitaireVeillesanitaireProtectsocialeProf socAidesocialeGrandPublicRéseauxIProfessionsMédic. aux. Médic. Pharmacie socialesMoyensEffecteurs Lits Équip.Disponibilité des ressourcesMédic ES Effecteurs Lits Équip. * Nomenclatures provenant de TRAJECTOIREDomainesSanitaire Médico social * Social Admin. Séc. Nat.MCOSSRSLDPSYHADCabinetlibéraletMMDGLaboratoiresImageriePharmaciesAmbulancesEnfanceJeunesseHandica-péeAdultesHandica-PésPersonnesÂgéesAccueil,Héb,Réad,ServicesSocialTutellesCollect.Terr.AutresArméePolicePompierEn produc-tionEn projetNon couvertPas d’infor-mation18 juin 2013
  14. 14.  Forte hétérogénéité sectorielle, sémantique et fonctionnelle desROR tant en termes de couverture que de profondeur du fait : du positionnement des chefs de projet (SAMU Centre 15, SU, placement aval), des contextes et enjeux métiers régionaux, de l’existant organisationnel, applicatif et usages métier. Principales orientations régionales : description statique (ex : lits par spécialité) et/ou dynamique de l’OS (ex : disponibilité des lits) avec ou sans nomenclatures descriptives de l’Offre de soin :o sans (liste de termes saisis en texte libre) : ROR Rhône Alpeso avec nomenclatures et valeurs associées : Minimales : Midi Pyrénées Détaillées : Haute Normandie, Île-de-France, Provence Alpes Cote d’Azur, Rhône Alpes (TRAJECTOIRE) avec ou sans services métier associés (équipant ses valeurs d’usage ou ROR « sec ») :o sans : RORU de Rhône Alpes (pas d’usage, description non nomenclaturée)o avec les services métier associés équipant des processus : de fourniture amont de données au ROR (gestion des agréments ambulances, PDSES/A) : ROR Normandie ; d’orientation/prise en charge des patients :− en amont (urgences pré et intra hospitalière, spécialités MCO) : ROR PACA et Normandie,− en aval (placement sanitaire, médico social ou social) : ROR PACA et TRAJECTOIRE. recherche par ressources (Normandie, Ile de France, Provence Alpes Cote d’Azur) vs motif derecours/pathologie patient (TRAJECTOIRE, projet RORU de Rhône Alpes)18 juin 2013ASIP Santé / PTS 14Une fortehétérogénéité desROR existantstant sectorielle,sémantique etfonctionnelle qu’entermes d’usageSynthèse de l’état des lieux / ComparaisonsPoints saillants
  15. 15.  Consensus des régions sur la nécessité : de qualifier les ressources, ce qui implique de disposer de nomenclatures nationales partagées touten permettant aux régions de compléter ce tronc commun ; d’identifier avec fiabilité les ressources, ce qui implique de disposer d’identifiants nationaux ; de déployer à l’ensemble des acteurs (Tutelles, ES, PS) des services métier support opérationnelsdes objectifs et des missions définies par la circulaire DHOS/O1/2007/65 du 13 février 2007 relative àla prise en charge des urgences : Un ROR sans service métier partagé ne remporte pas l’adhésion (pas d’usage et donc pas de mise à jour) ; de détailler la gouvernance des données prévue dans la circulaire en définissant dans une matrice deresponsabilité :o pour chaque catégorie de données un responsable de la gestion : Ex : l’ES est responsable de la description de son Offre, l’ARS des données d’identification ;o le périmètre de responsabilité des ARS notamment concernant le croisement des données opérationnelles etréglementaires (autorisations, PDS…) ; de rendre interopérable le/les ROR en urbanisant de manière :o verticale (FINESS/RPPS/RASS/ROR) ;o horizontale des applicatifs métiers (ROR, TRAJECTOIRE, ARHGOS, MSS, Serveurs régionaux de veille etd’alerte, SI SAMU …) tenant compte du contexte applicatif régional.Pour fonctionner, le ROR doit s’inscrire dans son éco système métier, organisationnel et applicatif. de disposer d’adresses normalisées et fiabilisées. En attente des orientations nationales : sémantiques, fonctionnelles,urbanisation.18 juin 2013ASIP Santé / PTS 15Synthèse de l’état des lieux / ComparaisonsPoints saillants

×