Rencontre Inter-Régionales : la Bretagne   « La Messagerie Sécurisée en Bretagne » F. Grangeré, Chef de Projet GCS E-santé...
Projet Messagerie Sécurisée en Bretagne : un projet en plusieurs phases <ul><ul><li>1. Première phase – phase pilote - Ide...
T1 secteur Brest :  CHRU Brest (Inovelan) HIA Clinique Keraudren  &  clinique du grand large (Inovelan) Clinique Pasteur (...
Projet Messagerie Sécurisée : côté médecine libérale Chiffres septembre 2011 BRETAGNE 63 % 50 % 61 % 51 %
Evolution du nombre d’utilisateurs côté médecine de ville Nombre d’utilisateurs en Bretagne Nombre de messages échangés en...
Répartition des émetteurs et récepteurs côté médecine de ville Pourcentage du nombre de messages  émis  en Bretagne sur le...
Projet Messagerie Sécurisée : Les freins aux déploiements de la MS <ul><ul><li>Du point de vue hospitalier & médecine de v...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

2011-12-13 ASIP Santé RIR "Messagerie sécurisée Bretagne"

1 630 vues

Publié le

L’expérience de la région Bretagne : Messagerie sécurisée
François GRANGERE, chef de Projet GCS E-santé Bretagne
Cédric BIARD, chargé de mission URPS Bretagne

Publié dans : Santé & Médecine
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 630
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
504
Actions
Partages
0
Téléchargements
9
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

2011-12-13 ASIP Santé RIR "Messagerie sécurisée Bretagne"

  1. 1. Rencontre Inter-Régionales : la Bretagne « La Messagerie Sécurisée en Bretagne » F. Grangeré, Chef de Projet GCS E-santé Bretagne C.Biard, Chargé de mission URPS Bretagne Mardi 13 décembre 2011 Paris Page :
  2. 2. Projet Messagerie Sécurisée en Bretagne : un projet en plusieurs phases <ul><ul><li>1. Première phase – phase pilote - Identification des usages et mise en place des solutions techniques en adéquation avec les besoins: 3 niveaux identifiés </li></ul></ul><ul><ul><li>1- Au niveau régional : Déploiement d’un service de messagerie sécurisée sur la plateforme Télésanté Bretagne pour une population itinérante (Webmail sous Zimbra/ solution Enovacom) </li></ul></ul><ul><ul><li>2- Au niveau établissements : Déploiement d’un outil de messagerie intégré au sein du SIH (2 types de Proxys : Inovelan/Enovacom) </li></ul></ul><ul><ul><li>3- Au niveau libéral : Déploiement de solutions de messageries sur le poste du professionnel. </li></ul></ul><ul><ul><li>=> 5 Territoires pilotes ont participé à cette phase : CHU Brest, CHU Rennes, CH St Brieuc, CH de Vannes et CH de Cornouaille. </li></ul></ul><ul><ul><li>=> Un déploiement qui s’appuie sur un réseau de Correspondants de Territoire (CT) sur toute la Bretagne. Correspondants libéraux et établissements pour accompagner les professionnels dans l’acquisition de la messagerie sécurisée sur leur territoire. </li></ul></ul><ul><ul><li>2. Seconde phase :extension du périmètre de la phase pilote et déploiement des usages entre la ville et l’hôpital </li></ul></ul><ul><ul><li>=> la Bretagne dispose de 26 établissements de santé disposant d’une solution de messagerie sécurisée intégrée au SIH, déployée sur sa région. </li></ul></ul><ul><ul><li>=> Le déploiement des usages s’est mis en place dans les établissements, via les CT (identification des services, mise en place de formations, accompagnement avec la médecine de ville….). </li></ul></ul>Page :
  3. 3. T1 secteur Brest : CHRU Brest (Inovelan) HIA Clinique Keraudren & clinique du grand large (Inovelan) Clinique Pasteur (via St Grégoire/ Inovelan) CH Landerneau (Enovacom) T1 secteur Morlaix : CH Morlaix (Enovacom) CH Perharidy (Enovacom) T2 secteur Quimper : CH Cornouaille (Inovelan) CH Douarnenez (Inovelan) Clinique Pont L’abbé (Enovacom) T3 secteur Lorient : CHBS (Enovacom) T4 secteur Vannes : CHBA (Enovacom) Clinique Malestroit (Inovelan) CH Ploërmel (Inovelan) T7 secteur St Brieuc : CH St Brieuc (Inovelan) CHP St Brieuc T6 secteur St Malo : CH St Malo (Inovelan) CH Dinan (Inovelan) Clinique de la cote d’Emeraude (via st Grégoire) T5 secteur Rennes: CHU Rennes (Enovacom) Clinique St Laurent (Inovelan) Clinique St Grégoire (Inovelan) Clinique Cesson sévigné CH Fougères (Inovelan) CH Vitré (Inovelan)
  4. 4. Projet Messagerie Sécurisée : côté médecine libérale Chiffres septembre 2011 BRETAGNE 63 % 50 % 61 % 51 %
  5. 5. Evolution du nombre d’utilisateurs côté médecine de ville Nombre d’utilisateurs en Bretagne Nombre de messages échangés en Bretagne par mois
  6. 6. Répartition des émetteurs et récepteurs côté médecine de ville Pourcentage du nombre de messages émis en Bretagne sur les douze derniers mois <ul><li>Le TOP 3 des émetteurs reste : </li></ul><ul><li>Biologie médicale : 66 % </li></ul><ul><li>(la part de la biologie a diminué de 8) </li></ul><ul><li>Imagerie médicale : 9 % (en augmentation de 2 %) </li></ul><ul><li>Anatomo-cyto-pathologie : 6 % (=) </li></ul><ul><li>TOP 3 des receveurs : </li></ul><ul><li>Médecine générale : 78 % (- 1% sur un an) </li></ul><ul><li>Etablissement de soins : 5 % (=) </li></ul><ul><li>Gynécologie médicale : 3 % (=) </li></ul>Pourcentage du nombre de messages reçus en Bretagne sur les douze derniers mois
  7. 7. Projet Messagerie Sécurisée : Les freins aux déploiements de la MS <ul><ul><li>Du point de vue hospitalier & médecine de ville </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>- Le format d’échange </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Constat : Impossibilité actuellement de mettre en place le format d’échange CDAR2 Niv1 (pb coté éditeur LGC) </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Impact : Mise en place de formats intermédiaires : H’, CR en pdf et/ou corps de texte </li></ul></ul></ul><ul><ul><li>- L’attente d’un cadre référentiel (MSSU) </li></ul></ul><ul><ul><li> Constat : Difficulté de se positionner sans cadre formel </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Impacts : Impossible de faire bouger les éditeurs sans ce cadre </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li> L’intégration du CR n’est pas automatique dans le LGC </li></ul></ul></ul><ul><li>- la dématérialisation </li></ul><ul><ul><ul><li>Constat : Sans signature CPS au poste, la dématérialisation n’est théoriquement pas envisageable </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Nécessité d’atteindre une masse critique supérieure à 50% de médecins équipés </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li> Toujours présence du double flux (papier + électronique) sur la majeur partie des établissements </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Impacts : Un risque juridique existe et est à prendre en compte </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li> Nécessite de mettre en place des conventions et courriers </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li> Process long à valider en interne (accord de la direction, président CME, le DIM…) </li></ul></ul></ul></ul>Page :

×