2013-11-21 ASIP Santé JNI "DMP"

2 254 vues

Publié le

DMP
Anne MONNIER, Directrice du pôle Territoires et développement des usages de l’ASIP Santé

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
2 254
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
1 603
Actions
Partages
0
Téléchargements
34
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

2013-11-21 ASIP Santé JNI "DMP"

  1. 1. DMP : Point d’actualité Journée Nationale des Industriels 21 novembre 2013
  2. 2. Feuille de route la stratégie Nationale de Santé (Septembre 2013)  « L’enjeu du «DMP2» est de définir le socle d’informations qui doit y figurer »  « Il doit être réorienté au service du parcours de santé comme outil de coordination. »  « Il intégrera de nouveaux services comme le partage d’une synthèse médicale. »  « Il sera l’instrument privilégié de la prise en charge des pathologies chroniques, avec une indispensable ouverture sur le domaine médicosocial. »  « Le déploiement du DMP 2 s’accompagnera de la mise en place d’une messagerie sécurisée santé qui permettra aux professionnels de santé d’avoir notamment une information structurée pour la biologie et les comptes rendus d’imagerie. »
  3. 3. Un déploiement systémique L’innovation au service de la valeur ajoutée Axe réglementaire /institutionnel • Créer de la valeur ajoutée médicale • Donner des raisons de faire Axe métier • Informer • Mobiliser • Faire adopter • Former • Coacher • Utiliser en routine Déploiement du DMP Axe territoires/ proximité JNI-Novembre 2013 • Motiver les acteurs par un projet de santé publique porté et soutenu institutionnellement Axe technique • Amener le DMP sur les postes de travail des PS en ville, à l’hôpital, en mobilité • Ergonomie • Facilité d’usage 3
  4. 4. Chiffres France au 15 novembre 2013  400 000 + DMP - 180 0000 alimentés avec en moyenne 4,5 documents  15 régions + - Implication des ARS (PRS, CPOM)  300 + établissements  6 000 + professionnels de santé libéraux  100+ logiciels homologués  Des premiers cas de partage ville-hôpital via le DMP (approches par filière, animation par territoire, etc) JNI-Novembre 2013 4
  5. 5. La dynamique éditeurs • 222 inscriptions à la liste de diffusion • 122 éditeurs ont souscrit au contrat • 66 éditeurs ont au moins un LPS homologué • 123 logiciels homologués JNI-Novembre 2013 5
  6. 6. Typologie des logiciels homologués EAI FAH GAM LGC SIH SGL JNI-Novembre 2013 SIR TLM BIN : Intégration d'Application d'Entreprise (Connecteur, passerelle, etc.) : Fournisseur d'Application Hébergée : Gestion Administrative des Malades : Logiciel de Gestion de Cabinet : Système d'Information Hospitalier : Système de Gestion de Laboratoire : Système d'Information de Radiologie (RIS/PACS) : logiciel de TéLéMédecine : Borne INteractive 6
  7. 7. La dynamique des créations (18/11/2013)
  8. 8. Les premiers usages du DMP Principaux documents Nombre de DMP créés : 402 726 Nombre de DMP alimentés : 193 444 Nombre de documents ajoutés : 898 496 Données au 18/11/2013 Données au 31/10/2013 JNI-Novembre 2013 8
  9. 9. Les premiers usages • Exemple : DMP et accès en urgence (région Centre) - Les médecins généralistes créent le DMP et y déposent le VMS - Les médecins spécialistes consultent le VMS dans le DMP - Les EHPAD produisent un DLU (dossier de liaison d’urgence) recueillant les informations de synthèse sur l’état du résidant - Le DLU est déposé dans le DMP et consulté par la régulation du SAMU - Les services des urgences sont en capacité de lire les DMP (VSM + DLU) • Exemple : l’usage par les infirmiers libéraux (Franche-Comté) - Au départ, 115 infirmiers mobilisés pour créer et alimenter des DMP à l’appel de l’URPS et quelques milliers de DMP créés rapidement via le web. - Un fort besoin de connaissance du patient (antécédents, synthèses, traitements) = enjeu fort pour la profession - Une contribution à l’alimentation des DMP (suivi des traitements, suivi des plaies, vaccinations …) - Depuis : l’émergence de premiers usages médecin-infirmier, la diffusion de cette démarche à l’ensemble du territoire et la mobilisation des éditeurs JNI-Novembre 2013 9
  10. 10. L’exploration des usages démarre • Besoin de partage entre PS, partage ville-hôpital, évolution vers des pratiques collaboratives et inter disciplinaires, besoin de mutualisation, …  Tout ceci ne fait plus débat mais reste à installer • Appétence du public et des patients face aux bénéfices potentiels des TIC en santé  Démontré à nouveau dans un sondage récent BVA/Syntec • Capacité du tissu économique à innover et à créer de la valeur médicale  Un défi à relever pour accompagner la transformation JNI-Novembre 2013 10
  11. 11. Au cœur du parcours de soins : apporter de la valeur médicale • DCC/DMP : publication du document « cible 2013-2015 » pour mise en œuvre par les ARS • Publication dans le cadre d’interopérabilité de la spécification du Volet Médical de Synthèse (partenariat HAS) • Un pilote du déploiement de la biologie structurée en Alsace • Un dossier de partage mis au service des expérimentations des parcours PAERPA • Mise à disposition de web services patients en décembre 2013 11
  12. 12. MERCI DE VOTRE ATTENTION !

×