Journée Régionale de l’ASIP Santé
Jeudi 06 février 2014

SCHINKEL Nicolas – Chargé de mission Télésanté - Fédération Natio...
1 Qui sont les Infirmiers Libéraux ?

2 Les systèmes d’information des Infirmiers Libéraux

3 « L’enjeu du «DMP2» pour nou...
1.

Qui sont les infirmiers libéraux ?

Les infirmières jouent un rôle d’interface entre le patient et le médecin et les
é...
Télétransmission:
88,05 % d’entre eux télétransmettent régulièrement. (Chiffres 2013 – Source GIE SESAM VITALE)
Téléphonie...
Temps téléphonique
Patients : 180 Min par semaine
Hôpital : 100 Min par semaine
Autres professionnels : 90 Min par semaine...
Equipement informatique:
89% des infirmiers possèdent au moins un ordinateur
En moyenne, le parc est de 1,4 ordinateur par...
2. Les systèmes d’information des infirmiers libéraux

L’échange d’informations de santé est
au cœur des pratiques
Coordin...
Cinématique générale de réalisation des actes de soins infirmiers
Ces principaux temps de la prise en charge se traduisent...
Patientèle
La prise en charge des personnes âgées représente une part importante de l’activité des infirmiers
libéraux : 6...
Typologie des actes
L’infirmier est habilité à pratiquer deux types d’actes professionnels : les actes relevant de son rôl...
Organisation des actes : « les tournées infirmières »
L’unique constante en matière de gestion des tournées (hors cabinets...
Le système d’information des infirmiers libéraux
 La cible : disposer au sein du logiciel métier de l’infirmier de l’ense...
Principales recommandations de l’étude prospective des SI
 Encourager l’extension fonctionnelle des solutions existantes ...
3 « L’enjeu du «DMP2» pour nous Infirmier.
Feuille de route la Stratégie Nationale de Santé
(Septembre 2013)
 « L’enjeu d...
Les premiers usages
Exemple : l’usage par les infirmiers libéraux (Franche-Comté)
Au départ, 112 infirmiers mobilisés pour...
4 – Les Messageries Sécurisées de Santé

 Les Infirmiers ont besoin d’échanger des données de santé dans le respect de la...
5 Du rêve à la réalité
Carte de coordination à informatiser ?
CV-DMP-Autre…
Ex: Languedoc-Roussillon / Ile de France / Fra...
Carte de coordination
Depuis Décembre 2013 / 23 000 Patients porteurs en LR

UR
PS
IL
LR

16 Janvier 2013

URPS IL LR

18
16 Janvier 2013

URPS IL LR

19
“Lorsque vous essayez de résoudre un problème,
les premières solutions que vous trouvez sont très
complexes et la plupart ...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

2014-02-06 ASIP Santé RIR "Le SI des infirmiers libéraux"

3 200 vues

Publié le

Présentation "Le SI des infirmiers libéraux" par Nicolas SCHINKEL, infirmier libéral, chargé de mission Télésanté, Fédération Nationale des Infirmiers, URPS Infirmiers de Franche-Comté

Publié dans : Santé & Médecine
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
3 200
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
1 373
Actions
Partages
0
Téléchargements
35
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

2014-02-06 ASIP Santé RIR "Le SI des infirmiers libéraux"

  1. 1. Journée Régionale de l’ASIP Santé Jeudi 06 février 2014 SCHINKEL Nicolas – Chargé de mission Télésanté - Fédération Nationale des Infirmiers BOUSCARAIN Jean-François – Président URPS Infirmiers Libéraux du Languedoc Roussillon 1
  2. 2. 1 Qui sont les Infirmiers Libéraux ? 2 Les systèmes d’information des Infirmiers Libéraux 3 « L’enjeu du «DMP2» pour nous Infirmiers 4 Les Messageries Sécurisées de Santé 5 Du rêve à la réalité 2
  3. 3. 1. Qui sont les infirmiers libéraux ? Les infirmières jouent un rôle d’interface entre le patient et le médecin et les établissement de santé (hôpital, cliniques, EPHAD…), les services médico-sociaux. Cela nous permet de toucher ces 3 segments: hospitalier/extrahospitalier, médicosocial et libéral. Participent directement aux objectifs de baisse de la DMS. La profession (92803 IDEL dont 83,8% de femme) - Moyenne d’âge 44 ans. 55,70% exerce en cabinet individuel. 34,13% en cabinet de groupe Des professionnels mobiles et proches du patient par leur devoir de continuité des soins (7jours/7). Densité pour 100000 habitants : 149 IDEL (Métropole + DOM) Dernière profession à rentrer au domicile des patients de manière régulière bien avant les services médico-sociaux . 3
  4. 4. Télétransmission: 88,05 % d’entre eux télétransmettent régulièrement. (Chiffres 2013 – Source GIE SESAM VITALE) Téléphonie fixe classique: 96% des infirmiers sont équipés. Agenda électronique 20mn/ jour pour la prise des RDV. 5 infirmières sur 10 utilisent des agendas en ligne Budget moyen pour la création d’un cabinet paramédical: 25 000€ Chiffre d’affaire annuels moyen: 80 k€ . Nombre moyen d’actes par semaine: 241. Répartition des consultations: 93% des actes se font au domicile du patient, ce qui représente 3h de déplacement en moyenne /jour. Patientèle Une infirmière voit en moyenne 30 à 40 patients par jour. Temps moyen d’intervention patient: 18min. 69% des patients pris en charge sont âgés de plus de 65 ans. Gestion Une infirmière voit son temps de 6 heures par mois pour la gestion de son propre stock. Une infirmière passe environ 120 minutes au téléphone par semaine pharmacies /Laboratoires /Prestataires de services. (Source Novartis pharma) avec les 4
  5. 5. Temps téléphonique Patients : 180 Min par semaine Hôpital : 100 Min par semaine Autres professionnels : 90 Min par semaine (Source Novartis pharma) Outils infirmiers Le diagnostic infirmier: outil décisionnel La démarche de soins bientôt BSI ou PPS : outil de prise en charge Le dossier infirmier: outil de traçabilité et de mémoire Patient 66% des prises en charge concernent les maladies chroniques L’exercice Cabinet individuel : 42 554 Cabinet de groupe : 44 267 Cabinet en société : 4 597 Intérimaires : 151 Des spécialistes en libéral DE Puer : 722 DE Anesthésie : 412 DE bloc op : 305 Cadre : 464 5
  6. 6. Equipement informatique: 89% des infirmiers possèdent au moins un ordinateur En moyenne, le parc est de 1,4 ordinateur par cabinet Taux de renouvellement du parc > à 4 ans dans 44% des cas Taux de pénétration Internet: 86% : plus de 8 infirmiers sur 10 ont un accès haut débit (parmi les équipés Internet) Messagerie professionnelle : 55% (usage à titre professionnel) Taux de pénétration mobile: 98 % ont un mobile 65% des infirmiers sont équipés d’un Smartphone ou d’un PDA Equipement logiciel: 98 % des infirmiers sont équipés d’un logiciel métier (Source Novartis pharma) 6
  7. 7. 2. Les systèmes d’information des infirmiers libéraux L’échange d’informations de santé est au cœur des pratiques Coordination Parcours de soins Activité de soins Facturation Contact avec le patient Réalisation des actes Organisation générale des actes Coordination avec le médecin traitant Echange avec établissement de santé et autres organisations de santé Coordination avec prestataires 7
  8. 8. Cinématique générale de réalisation des actes de soins infirmiers Ces principaux temps de la prise en charge se traduisent en un schéma fonctionnel général recouvrant des besoins de plusieurs ordres : Environnement « de bureau » CABINET Environnement « de mobilité » DOMICILE DU PATIENT (OU CABINET) (OU DOMICILE DE L’IDEL) PREMIÈRE PRISE DE CONTACT 2 RÉALISATION DES ACTES DE SOINS 3 INFIRMIERS ET RECUEIL DE DONNÉES CLINIQUES ASSOCIÉ PRODUCTION DES SOINS IDEL ORGANISATION (& SECRÉTAIRE LE CAS ÉCHÉANT) GÉNÉRALE DE L’ACTIVITÉ DU 1 4 TRANSMISSION ENTRE INFIRMIERS LIBÉRAUX (D’UN MÊME CABINET) SE SUCCÉDANT AUPRÈS D’UN MÊME PATIENT CABINET INFIRMIER RÉALISATION DES ACTES DE SOINS PATIENT (& TIERS LE CAS ÉCHÉANT) & 3 IDEL INFIRMIERS ET RECUEIL DE DONNÉES 5 COORDINATION DES SOINS FACTURATION INDIVIDUELLE DES ACTES DE SOINS INFIRMIERS 4bis PARTAGE / ÉCHANGE DE DOCUMENTS UTILES À LA COORDINATION DES SOINS AVEC LES AUTRES ACTEURS DE LA PRISE EN CHARGE DU PATIENT 8
  9. 9. Patientèle La prise en charge des personnes âgées représente une part importante de l’activité des infirmiers libéraux : 67,3% des dépenses de soins infirmiers concernent des patients de 70 ans et plus[1]. Il apparait par ailleurs que le recours aux infirmiers libéraux sur un territoire est d’autant plus élevé que le taux d’implantation d’EHPAD est faible. L’enquête réalisée par le CREDES à l’automne 2001[2] auprès d’un échantillon d’infirmiers libéraux et de patients jugé « représentatif de la diversité des situations possibles » permet d’obtenir quelques indications sur les caractéristiques de la patientèle des IDEL :  Une patientèle majoritairement âgée et féminine.  L’importance des troubles cognitifs ou psychiques.  Un degré de dépendance important :  5% des patients sont « quasiment autonomes à l’exception de l’alimentation » ;  30% des patients sont « relativement autonomes ; ils peuvent en particulier se déplacer seuls et sont indépendants en ce qui concerne l’élimination ; seules les fonctions de toilette et d’habillage sont en partie déficientes » ;  37% des patients présentent « une perte d’autonomie prononcée, en particulier pour la toilette et l’habillage, même si les fonctions d’alimentation et d’élimination, de même que les transferts et déplacements, sont en partie préservées » ;  28% des patients sont « presque totalement, voire totalement, dépendants ». [1] Rapport à la commission des comptes de la sécurité sociale, Octobre 2009, reprenant une étude CNAM de 2007 (réalisée sur un échantillon de bénéficiaires, régime général hors SLM). [2] CREDES (devenu IRDES), Questions d’économie de la Santé n°55, L’infirmière libérale et la coordination avec les services d’aide au maintien à domicile, Août 2002. 9
  10. 10. Typologie des actes L’infirmier est habilité à pratiquer deux types d’actes professionnels : les actes relevant de son rôle propre et les actes que l’infirmier est habilité à réaliser sur prescription médicale ou en application d’un protocole établi par un médecin . Au sein de ces deux catégories, la NGAP distingue trois types d’actes : Les actes médico-infirmiers (AMI) sont des actes médicaux délégués réalisés uniquement sur prescription médicale. Les actes infirmiers de soins (AIS) correspondent aux actes relevant du rôle propre de l’infirmier, « nursing », démarche de soins infirmiers, éducation à la santé, prévention. MCI : Majoration Coordination Infirmière pour des soins palliatifs et plaies complexes ou chroniques. DSI : Démarche de soins Infirmiers. Une étude publiée en novembre 2001 par la CNAMTS montre qu’environ 66% des actes alors réalisés par les infirmiers libéraux étaient des AIS[1]. Au total, les infirmiers libéraux dans leur ensemble réalisent environ 600 millions d’actes de soins par an[3] et les honoraires relatifs aux soins infirmiers représentaient plus de 55% du total des dépenses paramédicales en 2009[4]. [1] Source : CNAMTS, Etudes et statistiques n°52, L’activité des infirmières libérales, Novembre 2001. [2] Source : DREES, Le métier de l »’infirmière libérale, Tome , 2006. Fédération Nationale des Infirmiers, Livre Blanc, Horizon 2030 : Vision pour les soins infirmiers ambulatoires, 2012. [4] Rapport à la Commission des comptes de la sécurité sociale, Octobre 2009. [3] 10
  11. 11. Organisation des actes : « les tournées infirmières » L’unique constante en matière de gestion des tournées (hors cabinets individuels) réside dans la transmission : quels que soient l’organisation et les modes de répartition retenus, chaque infirmier libéral procède systématiquement à l’issue de sa tournée à la transmission à l’infirmier lui succédant sur cette même tournée / patientèle, des actes pratiqués et des observations associées. L’objectif de ces transmissions, généralisées dans la pratique des infirmiers libéraux, vise à communiquer à l’infirmier en charge de la tournée sur la période à venir tous les éléments et données utiles à la continuité des soins. En outre, dans le cas où la facturation est assurée individuellement par chaque infirmier, les données de transmission doivent également comprendre les informations nécessaires (prescription, informations administratives).  Horaires d’intervention : par exemple, matinée très tôt (pour les patients auprès desquels sont réalisés des prélèvements sanguins par exemple), milieu de matinée, après-midi, soirée.  Secteur géographique à couvrir : (nota : l’accueil des patients au cabinet de soins infirmiers est souvent géré comme un « secteur géographique », donc comme une tournée) .  Type d’actes à réaliser : répartition des interventions selon la nature des actes à réaliser.  Périodicité / durée de la tournée : affectation d’un infirmier à une zone géographique, un horaire ou un type d’actes donné sur une journée, une semaine, une quinzaine… .  Activité par journée de travail : 6H – 13H 16H – 22H 11
  12. 12. Le système d’information des infirmiers libéraux  La cible : disposer au sein du logiciel métier de l’infirmier de l’ensemble des fonctionnalités nécessaires EN SITUATION DE MOBILITE ET AU CABINET :  Pour l’activité de soins:  Fonctionnalités administratives et de facturation  Fonctionnalités d’organisation et de planification  Fonctionnalités de dossier de soins infirmiers  Communication entre infirmiers d’un même cabinet via une messagerie sécurisée  Pour la coordination et la contribution au parcours de soins:  Elaboration de document utiles à la coordination (synthèse, courrier / message) entre professionnels de santé (Carte de coordination Parcours / ROR)  Contribution au suivi et à l’évaluation de la prise en charge dans le cadre du parcours de soins ou de la séquence de prise en charge ( Projet fiche de liaison Ville /Hôpital)  Echange d’informations de santé entre professionnels de santé au sujet du patient via une messagerie sécurisée (MSS)  Partage d’informations de santé entre professionnels de santé (DMP)  Coordination avec les acteurs du domaine social et les prestataires de services 12
  13. 13. Principales recommandations de l’étude prospective des SI  Encourager l’extension fonctionnelle des solutions existantes à la gestion des données cliniques de prise en charge des patients et à la mise en œuvre progressive de fonctionnalités clés en situation de mobilité  Engager des travaux de standardisation des données cliniques utiles à la coordination des soins  Intégrer les services de partage et d’échange d’informations de santé afin de favoriser le développement de la coordination des soins  Approfondir l’analyse des modalités d’échange et d’interaction entre le système d’information des infirmiers libéraux et ceux de structures tierces avec lesquelles ils sont régulièrement en contact / pour le compte desquelles ils interviennent (HAD, SSIAD, EHPAD, …) http://esante.gouv.fr/actus/services/l-asip-sante-publie-une-etude-prospective-sur-le-si-des-infirmiers-liberaux-actualise 13
  14. 14. 3 « L’enjeu du «DMP2» pour nous Infirmier. Feuille de route la Stratégie Nationale de Santé (Septembre 2013)  « L’enjeu du «DMP2» est de définir le socle d’informations qui doit y figurer »  « Il doit être réorienté au service du parcours de santé comme outil de coordination. »  « Il intégrera de nouveaux services comme le partage d’une synthèse médicale. »  « Il sera l’instrument privilégié de la prise en charge des pathologies chroniques, avec une indispensable ouverture sur le domaine médico-social. »  « Le déploiement du DMP 2 s’accompagnera de la mise en place d’une messagerie sécurisée santé qui permettra aux professionnels de santé d’avoir notamment une information structurée pour la biologie et les comptes rendus d’imagerie. » “Il y a plus de plaisir à être un pirate qu’à se joindre à l’équipage du navire.” Steve JOBS
  15. 15. Les premiers usages Exemple : l’usage par les infirmiers libéraux (Franche-Comté) Au départ, 112 infirmiers mobilisés pour créer et alimenter des DMP à l’appel de l’URPS infirmiers libéraux et quelques milliers de DMP créés rapidement via le web. Un fort besoin de connaissance du patient (antécédents, synthèses, traitements) = enjeu fort pour la profession Une contribution à l’alimentation des DMP (suivi des traitements, suivi des plaies, vaccinations …) Depuis : l’émergence de premiers usages médecin-infirmier, la diffusion de cette démarche à l’ensemble du territoire et la mobilisation des éditeurs 15
  16. 16. 4 – Les Messageries Sécurisées de Santé  Les Infirmiers ont besoin d’échanger des données de santé dans le respect de la confidentialité autour du patient  L’usage de messageries personnelles non sécurisées sur les mobiles et en ligne s’est développé de façon massive  Plusieurs systèmes de messageries de santé existent sur le terrain, mais ceux-ci :  Ne sont pas interopérables entre eux et fédèrent peu d’utilisateurs  S’adressent essentiellement à la médecine de ville  Ne proposent pas des conditions satisfaisantes de confidentialité des échanges Constat : Les échanges de données de santé sont réalisés principalement par des services de messagerie non sécurisés, par courrier, par téléphone, etc. Enjeux forts pour la profession ,le ROR et les MSS , DMP ,avec intégration du D2I .(Données clinique Infirmière) 16
  17. 17. 5 Du rêve à la réalité Carte de coordination à informatiser ? CV-DMP-Autre… Ex: Languedoc-Roussillon / Ile de France / Franche-Comté… Prise en charge des plaies à distance Par acte de TLM Ex: Logiciel COVOTEM ™ de Covalia utilisé en Franche-Comté Gestion de la douleur à distance par TLM Ex: Pompe Rythmic Plus Connect Evolution ™ Protection travailleur isolé (solution de téléphonie) Ex: Application en cours de développement en Franche-Comté Des solutions innovantes à venir Pour favoriser la coordination interprofessionnelle Ex: Appel à projet Territoire de soins numérique 17
  18. 18. Carte de coordination Depuis Décembre 2013 / 23 000 Patients porteurs en LR UR PS IL LR 16 Janvier 2013 URPS IL LR 18
  19. 19. 16 Janvier 2013 URPS IL LR 19
  20. 20. “Lorsque vous essayez de résoudre un problème, les premières solutions que vous trouvez sont très complexes et la plupart des gens s’en arrêtent là. Mais si vous continuez à chercher, restant concentré sur le problème à résoudre, continuant d’enlever la peau sur l’oignon, vous arriverez souvent à des solutions élégantes et simples.” Seuls ceux qui sont suffisamment fous pour penser qu’ils peuvent changer le monde y arrivent.” Steve JOBS 20

×