PROJETS ET SERVICES
Les SI au service de la coordination des
soins
Rencontres Inter-Régionales - 26 juin 2014
Les SI au service de la coordination des soins
2
Socle d’interopérabilité Socle de sécurité
RPPS /
annuaire
santé
INS PGSS...
Point DMP à mi-juin
470 000 DMP
250 000 DMP alimentés avec 5,2 documents en moyenne
- 1 320 000 documents médicaux dans le...
MSSanté et DMP au service des
expérimentations PAERPA
4
PAERPA (pilotage DSS/SGMAS) : programme national (art 48 de la LFS...
Utilisation du DMP dans les expérimentations
PRADO (CNAMTS)
5
PRADO : un programme de l’assurance-maladie visant à accompa...
Des SIS au service d’objectifs de coordination des soins
 Quels parcours prioritaires ? Quels acteurs concernés ? Quel ty...
PROJETS ET SERVICES
Merci de votre attention
Typologie des logiciels homologués DMP-
compatibles
Données au 30/05/2014 - Source ASIP Santé
EAI
: Intégration d'Applicat...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

2014-06-26 ASIP Santé RIR "Point d'avancement sur les projets de coordination des soins"

1 212 vues

Publié le

Publié dans : Santé
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 212
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
519
Actions
Partages
0
Téléchargements
23
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

2014-06-26 ASIP Santé RIR "Point d'avancement sur les projets de coordination des soins"

  1. 1. PROJETS ET SERVICES Les SI au service de la coordination des soins Rencontres Inter-Régionales - 26 juin 2014
  2. 2. Les SI au service de la coordination des soins 2 Socle d’interopérabilité Socle de sécurité RPPS / annuaire santé INS PGSSI Hébergement des données de santé Cadre d’interopérabilité des SIS (couches techniques et sémantiques) Socle identification Authentification (carte CPS..) Service hospitalier + Social PAERPAUrgences Radiologue, biologiste Pharmacien Para-médicaux Médecin traitant Médecin spécialiste Patient ESPACE DE CONFIANCE INTEROPERABLE Services nationaux, régionaux, territoriaux…
  3. 3. Point DMP à mi-juin 470 000 DMP 250 000 DMP alimentés avec 5,2 documents en moyenne - 1 320 000 documents médicaux dans les DMP 14+ régions engagées dans des actions d’accompagnement de proximité 435 structures utilisatrices, 5830 professionnels de santé libéraux 141 logiciels DMP-compatibles Le DMP intégré dans le socle commun de services sur lesquels s’appuient les programmes nationaux 3
  4. 4. MSSanté et DMP au service des expérimentations PAERPA 4 PAERPA (pilotage DSS/SGMAS) : programme national (art 48 de la LFSS 2012) visant à réduire les ruptures de prise en charge des personnes âgées de +75 ans, meilleure coordination entre les secteurs sanitaire, social et médico-social (logique de parcours) 9 territoires pilotes retenus (265 000 hab en moyenne, dont 25 000 PA), pilotage ARS Au plan SI : Permettre l’échange et le partage de 4 documents de synthèse dématérialisés (PPS / VSM / DLU / CRH), structurés en cible, en s’appuyant sur les outils existants, dont les messageries sécurisées et le DMP + outil de la coordination territoriale d’appui ► Un copil SI PAERPA a été créé, sous présidence DSSIS, pour éclairer les arbitrages du DSS sur les demandes de financement SI des ARS Doter les professionnels sociaux retenus dans les territoires pilotes (décret du 2 déc 2013) de boîtes aux lettres MSSanté ► Les données d’identité des professionnels concernés sont fournies par les ARS ► Les BAL sont activées sur ces bases par l’ASIP Santé ► Les professionnels concernés accèdent par identifiant/mot de passe et OTP
  5. 5. Utilisation du DMP dans les expérimentations PRADO (CNAMTS) 5 PRADO : un programme de l’assurance-maladie visant à accompagner le retour à domicile du patient et à fluidifier le parcours hôpital-ville, approche par pathologie (maternité, orthopédie, insuffisance cardiaque) Un test de promotion du DMP ciblé sur les PRADO Orthopédie et Insuffisance cardiaque, impliquant une douzaine d’établissements des régions Alsace, Aquitaine, Centre, Ile-de-France et Picardie : - Le conseiller de l’Assurance-Maladie (CAM) passe dans les chambres et propose au patient d’adhérer à PRADO, il lui propose en même temps de créer son DMP et recueille son consentement - Le DMP est créé dans l’établissement et alimenté avec le document de sortie - Le CAM appelle le MT, le médecin spécialiste, l’IDEL, le kiné dont les noms lui ont préalablement été communiqués par le patient, pour organiser des consultations en sortie d’hospitalisation, il informe ces PSL que le patient dispose d’un DMP qui contient le document de sortie - Le patient se rend chez les PSL concernés, qui consultent son DMP et l’alimentent avec un document de synthèse (VSM, bilan kiné …) Des premiers contacts en cours entre les GCS e-santé et les CPAM pour sensibiliser/former les acteurs des CPAM sur le DMP et définir le dispositif opérationnel à mettre en œuvre
  6. 6. Des SIS au service d’objectifs de coordination des soins  Quels parcours prioritaires ? Quels acteurs concernés ? Quel type d’information échanger/partager ? Chaque acteur doit pouvoir utiliser un logiciel « communicant »  Qui intègre les pré-requis : recueil de l’INS, authentification des PS, respect des règles de la PGSSI-S  Interopérable : capable de communiquer avec le socle commun de services (DMP, messagerie sécurisée…), avec une intégration qui répond aux attentes des utilisateurs (ergonomie,…)  Capables d’implémenter les couches de contenu sémantiques pertinentes au regard des usages Utiliser les services socles existants, accessibles via le logiciel du PS  Echanger avec une messagerie sécurisée de santé (MSSanté)  Partager avec le DMP  Evite de faire soi même (investissement et exploitation) ; conforme au réglementaire  Plus les systèmes sont utilisés (masse critique), plus il y a d’usages  Embarque des couches de contenu sémantique Accompagner les utilisateurs • Les encourager à utiliser les logiciels « communicants » • Les former sur la e-santé, avec des cas d’usage qui répondent aux objectifs prioritaires de coordination des soins • Les sensibiliser sur les bonnes pratiques en matière de sécurité du SI et le respect des droits du patient 6 En conclusion … Quelques principes d’urbanisation
  7. 7. PROJETS ET SERVICES Merci de votre attention
  8. 8. Typologie des logiciels homologués DMP- compatibles Données au 30/05/2014 - Source ASIP Santé EAI : Intégration d'Application d'Entreprise (Connecteur, passerelle, etc.) FAH : Fournisseur d'Application Hébergée GAM : Gestion Administrative des Malades LDRM : Logiciel de Régulation Médicale LGC : Logiciel de Gestion de Cabinet SIH : Système d'Information Hospitalier SGL : Système de Gestion de Laboratoire SIR : Système d'Information de Radiologie (RIS/PACS) TLM : logiciel de Télémédecine

×