Appel à projets Télémédecine:Premiers enseignements sur le SI           Christophe COUVREUR        Rencontres Inter-Région...
Le programme de l’appel à projet              Télémédecine de l’ASIP Santé              (2011/2014)• Appel à projets de l’...
Zoom sur le macro Planning du                        programme de l’ASIP Santé avec les                        porteurs de...
Les principaux points durs rencontrés                      par les porteurs de projet1. Mobiliser les acteurs médicaux aut...
Principes d’urbanisation permettant                  d’éviter une Télémédecine cloisonnée                  et de limiter l...
Intégration du SI Télémédecine avec les               logiciels métier (SIH, LGC, …)L’utilisation du logiciel métier facil...
Identification des acteursL’identification des acteurs de l’acte : « Le professionnel de santé doit êtreauthentifié et dis...
La RCP est elle une activité de                   Télémédecine?     Ce n’est pas tant l’acte en lui-même qui définit la té...
Les journées Télémédecine de l’ASIP                          Santé avec les porteurs de projet :                          ...
La littérature récente sur la            Télémédecine (liste non exhaustive)                     Guide méthodologique pou...
Merci de votre attentionToute question SI et/ou juridique            documentéeet relative à la Télémédecine sur: ASIP-Tel...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

2011-06-19 ASIP Santé RIR "Appel à projets télémédecine : 1ers enseignements"

1 211 vues

Publié le

Appel à projets télémédecine : premiers enseignements
Christophe Couvreur, responsable de mission, pôle territoires et développement des usages, ASIP Santé

Publié dans : Santé & Médecine
0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 211
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
459
Actions
Partages
0
Téléchargements
12
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

2011-06-19 ASIP Santé RIR "Appel à projets télémédecine : 1ers enseignements"

  1. 1. Appel à projets Télémédecine:Premiers enseignements sur le SI Christophe COUVREUR Rencontres Inter-Régionales Paris – 19 Juin 2012
  2. 2. Le programme de l’appel à projet Télémédecine de l’ASIP Santé (2011/2014)• Appel à projets de l’ASIP Santé: favoriser et soutenir la mise en place ou le déploiement de projets de télémédecine • Soutenir les dynamiques déjà engagées • Promouvoir de nouvelles formes de pratiques médicales • Construire des modèles organisationnels, juridiques et financiers pérennes et reproductibles• 2 types de projets : • Volet 1: « préparation d’un projet de télémédecine » • Volet 2: « mise en œuvre opérationnelle d’une activité de télémédecine »• 6 régions retenues en Mai 2011 : • Limousin : schéma organisationnel de télémédecine déclinable par filière (gérontologie, AVC, teleradiologie) (Volet 1) • Languedoc-Roussillon : organisation régionale de télé-imagerie (Volet 1) • Auvergne : articulation 1ier et 2nd recours, Insuffisants cardiaques , Téléradiologie (Volet 1) • Lorraine : permanence des soins radiologique aux urgences (Volet 2) • Basse-Normandie / Languedoc-Roussillon : suivi des plaies complexes à domicile dans le cadre des maladies chroniques (Volet 2) 2
  3. 3. Zoom sur le macro Planning du programme de l’ASIP Santé avec les porteurs de projet Préparation d’un projet de Télémédecine (volet 1) Mise en œuvre opérationnelle et pérenne d’une activité de Télémédecine (volet 2)Choix des AMOA et MOE Rapport Intermédiaire Vérification de Service Régulierpar les porteurs de projet Fin des projets du Volet 1 (volet 1) (Volet 2) (Volets 1 et 2) Dernier versement (Volet1)Signature des conventions Décembre 2011 Juin 2012 Entre Juillet & Décembre 2012 Novembre 2012 Développement des usages – Evaluation medico économique (volet 2) Rapport Intermédiaire Fin des projets du Volet 2 (volet 2) Dernier versement (Volet2) sur atteinte d’objectifs sur les usages Janvier 2013 Juin 2013 Décembre 2013 Fin 2014 3
  4. 4. Les principaux points durs rencontrés par les porteurs de projet1. Mobiliser les acteurs médicaux autour d’un projet médical partagé permettant d’organiser la convergence d’activités dissociées et actuellement concurrentes ou indépendantes. • Particulièrement souligné sur les projets de Téléradiologie2. Une certaine complexité liée à la contractualisation et au conventionnement des activités de Télémédecine • Entre-t-elle dans le cadre d’une activité de télémédecine ? (exemple : les RCP) • Volume d’activités de Télémédecine potentiellement important pour certaines ARS • Très peu de modèles de conventions en circulation ré actualisés suite au décret3. Peu de visibilité sur les modèles medico-économique et sur les cadres de rémunération de certains actes de télémédecine ; • Particulièrement souligné sur les projets de Télésurveillance4. Peu de visibilité sur un cadre d’évaluation médico économique • Attente des travaux de la HAS5. Une complexité sur les systèmes d’information • Principes d’urbanisation permettant d’éviter une Télémédecine cloisonnée et d’en limiter les coûts • Intégration avec les SI existants (SIH, LGC…) afin de limiter de limiter les ressaisies, manipulations de fichiers, temps passé et sources d’erreurs • Télémédecine en mobilité ( contexte des soins à domicile; absence de couverture 4 réseau sur certaines zones, authentification PS…)
  5. 5. Principes d’urbanisation permettant d’éviter une Télémédecine cloisonnée et de limiter les coûtsEviter au maximum la multiplication des gisements de données (coûts,problématiques d’hébergement et de conservation) et rechercher la mutualisationdes fonctions de Télémédecine1. Si le DMP et la messagerie sécurisée (MSS) peuvent satisfaire le besoin, il convient d’éviter de s’exposer à des coûts supplémentaires et inutiles. Alors que toute plateforme réinstalle de facto du cloisonnement. • Dans ce contexte, le compte rendu qui doit (cf décret) être stocké dans chacun des SI des participants peut se transmettre par messagerie sécurisée2. Centrer le SI Télémédecine sur des fonctions de type planification des actes/conciergerie, visio conférence et partage d’image3. Penser mutualisation des fonctions de Télémédecine pour plusieurs activités de Télémédecine. Particulièrement souligné pour le partage des images DICOM (pour le Scan, l’IRM echo…) et Non DICOM (lecture de lame anapath, plaie en dermatologie, ECG…) et la visio conférence (consultation AVC, consultation gériatrie…) 5
  6. 6. Intégration du SI Télémédecine avec les logiciels métier (SIH, LGC, …)L’utilisation du logiciel métier facilite la collecte des informations pour les PS (limiteles ressaisies, manipulations de fichiers, temps passé et sources d’erreurs):• Récupération de l’identité du patient (dont l’INS) de la demande d’acte• Antécédents de santé associés à la demande• Enregistrement du consentement• Prescription et compte rendu de l’acte médical• Traçabilité de l’acte (participants, date…)L’intégration avec le logiciel métier (identité patient, antécédents, compterendu) en utilisant le cadre d’interopérabilité du SIS1. Bénéficier de la dynamique enclenchée par la DMP-compatibilité avec les éditeurs (il peut exister des « demi » interfaces déjà réalisées en tout ou partie) ;2. S’appuyer sur les profils d’intégration IHE-XDS et IHE-XDM pour le partage et l’échange de documents médicaux via messagerie et DMP;3. S’appuyer sur le profil d’intégration IHE – PAM pour la diffusion de l’INS4. S’appuyer sur le standard HL7 CDA R2 pour léchange et le transfert de documents médicaux5. S’appuyer sur le format CDA niveau 1 a minima pour l’ensemble des documents partagés ;6. Format DICOM pour les images fixes et dynamiques hors temps réel et images illustratives. 6
  7. 7. Identification des acteursL’identification des acteurs de l’acte : « Le professionnel de santé doit êtreauthentifié et disposer de l’accès aux données médicales du patientnécessaires à l’acte.Le patient doit être identifié et, lorsque la situation l’impose, bénéficier de laformation ou de la préparation nécessaire à l’utilisation du dispositif detélémédecine1. Identification des acteurs (annuaires nationaux FINESS + Répertoire des Professionnels de santé (RPPS) et à terme une connexion au Répertoire des Acteurs Santé Social (RASS) (2013)2. Authentification forte des professionnels de santé à partir des services Carte des Professionnels de Santé (CPS) (généralisation 2012) • Un travail est en cours pour intégrer un certificat CPS logiciel (contexte mobilité)3. Identification des patients s’appuyant progressivement sur l’Identifiant National de Santé (INS) 7
  8. 8. La RCP est elle une activité de Télémédecine? Ce n’est pas tant l’acte en lui-même qui définit la télémédecine que les conditions dans lesquelles cet acte est réalisé.1. Dès lors qu’un cadre juridique spécifique (mesures du plan cancer, circulaire DHOS/SDO/2005/101 relative) existe, comme l’organisation de RCP ou de téléstaffs et garantit une prise en charge de qualité et sécurisée, il ne semble donc pas nécessaire d’y superposer le régime juridique applicable du décret du 19 octobre 2010 (contrat avec l’ARS et convention entre acteurs en particulier) au risque d’alourdir sensiblement l’encadrement des RCP2. Ce raisonnement pourrait être tenu pour l’ensemble des RCP et téléstaffs qui sont aujourd’hui mis en place dans de nombreuses spécialités médicales (ex. cancérologie, périnatalité,…) Une note devrait être publiée prochainement par la DGOS 8
  9. 9. Les journées Télémédecine de l’ASIP Santé avec les porteurs de projet : présentations rendues publiques1. Accompagner un projet médical partagé 4.Des solutions techniques industrielles entre acteurs  Urbaniser un SI Télémédecine s’appuyant sur les référentiels et cadre d’interopérabilité, articuler avec le DMP  Projet médical de Téléradiologie et Messagerie sécurisée2. Une nouvelle organisation des soins, mieux  Benchmark de solutions de téléconsultation adaptée aux besoins  Benchmark des projets menés en France en Télé 5.Garantir l’acceptabilité des nouvelles pratiques imagerie  Cadre de confiance entre PS et patient : information et consentement du patient  Démarche de construction d’un protocole de coopération (art 51) / délégation infirmier;  Assise juridique entre PS/PM : Responsabilité médicale3. Des modèles économiques pérennes oDes modèles économiques pérennes  Evaluation medico économique d’un projet de  Modèle économique de Permanence des soins aux Télémédecine de prise en charge à domicile urgences;  Prendre connaissance des modèles existants, utiliser la nomenclature existante et les recommandations si elles existent (G4, par ex)6. Une action publique ambitieuse  Une stratégie d’investissement renforcée vers les TIC 9
  10. 10. La littérature récente sur la Télémédecine (liste non exhaustive)  Guide méthodologique pour l’élaboration du PRTPilotage DGOS ,  Guide méthodologique ‘contractualisation et conventionnement ‘ appui ANAP,  Guide/Recommandation ‘déploiement technique : urbanisation & infrastructure’ ASIP, HAS Téléchargeables sur le site du ministère de la santé Sante.gouv.fr  Monographies de la télémédecine en action : 25 projets passés à la loupe ANAP Téléchargeables sur le site de l’ ANAP www.anap.fr  Urbanisation de la télémédecine: articulation de dispositif de télémédecine avec les référentiels nationaux (CPS, INS, DMP…) et les logiciels des professionnels de santé (SIH, Logiciel de gestion de cabinet)  Projet médical Télé imagerie (exemple d’une région)  Démarche de construction d’un protocole de coopération (délégation infirmier dans un projet)  Benchmark de solutions de Téléconsultation ASIP  Information préalable et recueil du consentement du patient dans un contexte de Télémédecine  Responsabilité médicale et mécanismes de prévention  Gouvernance et modèle médico économique d’une activité de permanence des soins radiologique (exemple d’une région)  Que faut il mettre dans un cahier des charges pour une solution en mode facturation à l’usage ?  Démarche d’une évaluation médico économique (exemple d’un projet) Téléchargeables sur le site de l’ASIP Santé www.esante.gouv.fr 10
  11. 11. Merci de votre attentionToute question SI et/ou juridique documentéeet relative à la Télémédecine sur: ASIP-Telemedecine@sante.gouv.fr 11

×