Afonet n°110 janvir 2011

1 180 vues

Publié le

Publié dans : Spirituel
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 180
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
4
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Afonet n°110 janvir 2011

  1. 1. Bulletin d’information de la Province Salésienne Afrique Occidentale « Notre Dame de la Paix » (A.F.O.) 10 B.P. 1323 Abidjan 10 (R.C.I.) - < sdb_abj_afo@yahoo.fr > Salutation P. Ferdinand ZIGUI O n l’attendait depuis fort longtemps ; on a espéré mais cela tardait à venir. Plusieurs tentatives se sont succédées ; plusieurs confrères, tout aussi décidées ont travaillé pour y arriver ! Finalement c’est chose faite. La Vice Province AFO a enfin son site Web Combien d’années d’attente et d’espoir ! Et chaque Web. fois c’était toujours pour bientôt. Aujourd’hui le rêve est de- venu réalité. En effet, le 31 janvier 2011, le provincial dans sa lettre de famille n° 11 lançait officiellement le site de la province dont nous sommes heureux de vous communiquer une fois encore l’adresse : www.donboscoafo.org Opérationnel, il l’est déjà. Cependant c’est à titre expérimental. Le travail continue pour l’amélioration progressive de cette fenêtre de la vice province AFO sur le monde. Salutation …………….……………………...1 L’espérance ne déçoit jamais, dit-on. Nous avons es- péré et avec patience nous avons travaillé. Le résultat est là, La Voix du Provincial………………2 même s’il est très modeste. Il en est de même pour toute la vie de l’homme en général et des pasteurs de jeunes que nous Nouvelles de Famille…………….….3 sommes en particulier. La patience, le courage et l’espérance ne doivent jamais nous faire défaut dans l’accomplissement de Flash …………….…………………………….17 notre mission. L’échec dans nos efforts, le manque de succès ne doivent pas nous décourager dans notre mission. Il faut se Agenda …………….……………………….18 mettre mille fois, il faut toujours se remettre à l’œuvre avec courage et avec la grâce de Dieu, le fruit apparaîtra un jour. Ressources…………….…………………...19 Oui, un jour, peut-être un jour après nous, mais le fruit appa- raîtra toujours. Mot du Soir ……..……….………..…...20 Enfin, monter un site est une chose. L’entretenir avec la mise à jour régulière en est une autre. C’est une responsabi- lité de nous tous. Nous sommes interpelés à contribuer chacun à son niveau à l’entretien de notre site en produisant des arti- cles et des documentations utiles sur la vie et l’œuvre des communautés pour rentrer pleinement dans l’ère de la nou- velle communication et faire connaître le visage de notre Vice Province.@fo.net (afonet@donbosco.es) -1- Janvier 2011 (1)
  2. 2. Bulletin d’information de la Province Salésienne Afrique Occidentale « Notre Dame de la Paix » (A.F.O.) La Voix du Provincial GARCÍA Faustino GARCÍA À CEUX QUI DOUTENT… H eureuse année 2011 !!!! On est obligé de commencer par ces mots au début de cette année. Une décennie reste en arrière et une autre commence. Je suis sur le point de quitter l’Espagne au moment d’écrire ces mots. La crise frappe fort. Le pessimisme et l’espoir s’entremêlent, mais le désespoir sem- ble triompher : 70% des personnes regardent avec pessimisme cette année 2011 qui commence. Les statistiques et les prévisions économiques n’offrent pas une autre option, en tout cas. Malheureusement cette impression est assez générali- sée partout, dans d’autres pays. En même temps, au milieu de ce pessimisme généralisé, j’ai été frappé par un spot publicitaire que j’ai regardé à la TV et que j’ai beaucoup apprécié. Trois sportifs espagnols renommés en sont les protagonistes (http:// www.youtube.com/watch?v=qnYiX-i08k0). Il vaut la peine de le regarder. Le spot est dédié « à ceux qui doutent ». Au moment où cette phrase est dite, tous les trois, à tour de rôle, commencent à citer les succès du sport espa- gnol durant l’année 2010. À la fin, le spot termine par ces phrases : « Travaille et efforce-toi » ; « Avec humilité et respect » ; « Lutte contre l’obscurité. Sois la lumière qu’on dit que nous avons perdue ». Une inscription finale dit : « Brille, illumine ton pays » Au-delà du but commercial, je voudrais souligner le contenu des valeurs transmises. Quand je l’ai regardé pour la première fois, tout de suite je me suis rappelé de ce que nous avons vécu durant le temps de Noël : la naissance de la Lumière qui se fait une place au milieu de la nuit, de l’obscurité, pour illuminer tous ceux qui en ont besoin – à condition qu’ils soient prêts à l’accueillir - et tou- te réalité qui puisse être plongée dans le plus profond de la nuit. Nous aussi, nous sommes appelés à être lumière pour les autres au dé- but de cette année 2011. Notre source se trouve dans la Lumière. Nous sommes appelés à être la lumière qui brille et qui dissipe tout type de ténèbres et de dou- te. Le travail et l’effort, l’humilité et le respect sont des moyens que le spot nous propose…et nous savons combien tout cela est important tout cela pour la croissance de nos vies et de notre mission et pour la maturation des jeunes et des enfants qui nous sommes confiés. Parfois nous sommes confrontés à des situations qui nous dépassent et qui parlent d’obscurité et de ténèbres à travers la réalité qu’elles nous présentent. Nous pourrions en citer quelques-unes au début de cette année. Voici notre dé- fi : être lumière, malgré la possible tendance à regarder avec pessimisme ou à avoir des doutes. Au début de cette année, je termine par les mots du spot : « Brille ! »… illumine ta communauté, ta maison, ton oratorio, ton foyer, ton école, ta pa- roisse, ton lieu de travail, ton quartier, ta ville… ton pays. Et ne cessons pas de briller durant cette année 2011. Fraternellement Faus@fo.net (afonet@donbosco.es) -2- Janvier 2011 (2)
  3. 3. Bulletin d’information de la Province Salésienne Afrique Occidentale « Notre Dame de la Paix » (A.F.O.) Nouvelles de Famille Lomé-MDB (Togo) mardi 25 janvier 2011 une conférence-débat SALAMI Roméo dont le thème était : la dignité de la famille humaine à l’épreuve des dérives sexuelles et du Sdb Postnovice clonage ; et un tournoi de football où la classe de DEUG II a remporté la grande victoire de la finale du 27 janvier 2011. Il ne faut point ou- SEMAINE CULTURELLE À blier de mentionner le match amical avec nos L’ISPSH. L’ISPSH. frères séminaristes de l’Institut interdiocésain Jean Paul II de Lomé où nous avons brillam- ment remporté la victoire par un score de 3 à 0. A côté de ces différentes activités deux soi- rées à savoir une soirée traditionnelle et une soirée culturelle ont été respectivement organi- sées les 26 et 31 janvier 2011. La soirée tradi- tionnelle retransmise en direct sur radio Ga- melli de Lomé fut pour nous l’occasion de met- tre en valeur les richesses de nos traditions. Quant à la soirée culturelle du 31 janvier, elle s’est déroulée dans la soirée après la célébra- tion eucharistique de la matinée et le jeu ami- cal de génie en herbe avec les grands séminaris- tes où ces derniers se sont imposés. C’était la dernière touche éclatante et nécessaire pour ces Comme il est de tradition dans notre insti- belles festivités. tut, il est organisé dans le cadre de la fête de Don Toute une semaine qui imprime dans les Bosco, « saint patron dudit institut » une semaine mémoires de merveilleux souvenirs et fait naî- culturelle. Cette dernière a été ouverte le 24 jan- tre le désir de ne pas manquer le prochain ren- vier 2011 par le jeu génie en herbe qui a opposé dez-vous. Rendez-vous donc à la semaine les différentes années d’étude. Outre cette activi- culturelle 2012. té, bien d’autres ont été organisées pour enrichir de leur couleur cette semaine. Ainsi, il y a eu le@fo.net (afonet@donbosco.es) -3- Janvier 2011 (3)
  4. 4. Bulletin d’information de la Province Salésienne Afrique Occidentale « Notre Dame de la Paix » (A.F.O.) Nouvelles de Famille Gbodjomé (Togo) Emmanuel THERA Sdb stagiaire « LES FÊTES » DE DON BOSCO Tournoi de foot Le fête de Don Bosco en famille Les jeunes de notre paroisse aiment beau- Après la fête paroissiale, le lundi 31 jan- coup le football. C’est ainsi que dans le cadre de vier, la célébration de Don Bosco s’est poursuivie la préparation à la fête de Don Bosco, la pastora- tout d’abord dans la communauté avec une sor- tie à la plage. Là, don Bosco au milieu de nous, il le des jeunes a organisé un tournoi de football y avait une véritable ambiance de fête, de joie, pour les enfants, les jeunes et les filles. Tournoi de fraternité. A travers les différents jeux, où qui se jouait uniquement les weekends, il a ras- formateurs ont joué le rôle d’animateurs et les semblé de nombreux jeunes de notre paroisse et novices les oratoriens, la récréation était à son des paroisses voisines. Après quelques weekends comble. Pour finir la journée, une célébration de jeu, la finale a été remportée par la commu- Eucharistique a rassemblé les membres de la fa- mille salésienne qui en ont profité pour rendre nauté d’Amédehoévé chez les jeunes, Gbodjomé grâce au Seigneur pour notre père Don Bosco et chez les enfants et amédehoévé chez les filles. Ce lui demander de soutenir la marche de ses en- tournoi a été une plate forme pour faire passer fants qui sont à Gbodjomé. Cette rencontre en des messages éducatifs, pour faire connaître da- famille s’est terminé par le repas fraternel parta- vantage don Bosco et la congrégation et pour gé dans la joie. Quoi de plus beau pour renforcer sensibiliser nos jeunes à une vie chrétienne plus l’esprit de famille, le sens d’appartenance et la soignée. fraternité. Que de valeurs qu’il convient de pé- renniser! roisse n’a ménagé aucun effort pour que la saint Jean Bosco se fête comme il se doit. C’est ainsi que le dimanche 30 janvier fut dédié tout entier à plusieurs sortes d’activités menées dans le cadre de la fête de notre saint patron. Tout a commencé par une célébration eucharistique solennelle unique qui a eu lieu à la paroisse et à laquelle tous les fidèles ont pris part. Nul besoin de s’attarder là-dessus, elle était in- comparable ! Dans un deuxième temps, un cross country a rassemblé plus d’une centaine de jeunes et d’adolescents, filles et garçons qui ont parcou- ru environs 4 km à la course. Et pour finir en Don Bosco à l’honneur à la paroisse saint beauté, l’après midi a été consacrée à une soirée Matthieu de Gbodjomé récréative et culturelle qui a vu la participation de Comment passer sous silence cette premiè- nombreux jeunes et a révélé les talents dont ils re ! En effet, quelques semaines avant la fête, recèlent. Ah disons-le, Don Bosco rassemble vrai- l’ambiance s’en ressentait déjà. Personne n’est ment les personnes : jeunes, enfants, adultes, resté en dehors : jeunes, adultes, vielles person- chrétiens, non chrétiens, etc. nes, enfants, tout le monde était de la partie en ce qui concerne les préparatifs. Le curé de la pa-@fo.net (afonet@donbosco.es) -4- Janvier 2011 (4)
  5. 5. Bulletin d’information de la Province Salésienne Afrique Occidentale « Notre Dame de la Paix » (A.F.O.) CCJPMA, 25 ANS DÉJÀ ! Nouvelles de Famille 09 FÉVRIER 1986 – 09 FÉVRIER 2011 Lomé-PMA (Togo) Frédéric N’TSOUKPOUE Sdb stagiaire FÊTE DE DON BOSCO AU CAMA Les activités marquant la fête de Don Bosco au centre ont commencé le 17 Janvier après les exa- mens du premier semestre. Deux semaines de sensibi- Le 9 février passé, le conseil de coordina- tion des jeunes la Paroisse Maria Auxiliadora lisation et d’activités culturelles. La préparation spiri- (CCJPMA) a fêté son jubilé d’argent ; 25 ans de tuelle est faite par un triduum dont les thèmes sont vie, de prière et d’action, 25 ans d’engagement. donnés par deux confrères de la maison Don Bosco Un cheminement parsemé de joie, de peine et Jean Kangni soukpè, Larios Idohou et Frédéric préfet de difficultés. La messe d’ouverture de ce jubilé des études au CAMA. Le triduum de prière était suivi d’argent fut présidée par le Père Francis Gatter- d’une chaine d’activité notamment le film de Don re. L’homélie du célébrant était centrée sur cette Bosco, les jeux kermesse et un grand festival de foot phrase : « vous êtes le sel de la terre…, vous regroupant les différents centres de la zone et le cen- êtes la lumière du monde… ». Il a tout d’abord tre Maman Marguerite de Baguida dirigé par deux fait quelques rappels en relatant le dynamisme coopérateurs. L’Eucharistie fut présidée par le Père évangélisateur qui régnait et qui doit toujours Dieudonné Otèkpo et concélébrée par le Directeur régner dans le conseil pour que celui-ci soit vrai- du centre le Père Guillermo. Le célébrant a invité les ment sel et lumière pour toute la jeunesse pa- apprenants à ne pas perdre de vue le contenu de la roissiale. A la fin de la messe une table ronde à deuxième lecture « ce que vous avez appris de moi, été organisée autour de certains an- mettez-le en pratique » en mettant en exergue l’im- ciens aumôniers (P. Lucas et Francis Gatterre...) portance des mots du jour et des différents conseils et responsables (P. Channel Affognon, Georges, des salésiens et formateurs. Après la messe une série Ségla Emmanuel...) de cette coordination pour de prestations a tenu en alêne l’assistance jusqu’à un temps d’échange, de réflexion et de partage midi trente, l’heure à laquelle un repas festif fut par- fraternel. Une petit cocktail a clôturé l’ouvertu- re de notre jubilé d’argent. tagé. C’est dans une ambiance de danse de chez nous Cet anniversaire doit réveiller chacun (bobobo, hosé-houn) que le groupe folchlorique du de son sommeil et remettre tous au travail afin centre a animé le reste du temps. de bâtir une jeunesse engagée, consciente, dé- terminée, dégourdie, combattante, apte à af- fronter les défis et les enjeux de ce millénaire. Voilà en résumé ce que nous pouvons retenir de cette journée jubilaire. « Être jeune, cela engage! » Au Programme de la célébration du jubilé, il y a : • 03 février : Adoration des jeunes par communauté • 06 février : messe d’ouverture des 25 ans à la paroisse à 8h suivie de table ronde • 12 février : festival de foot inter parois- sial à la Maison Don Bosco ouvert au doyenné • 4-6 mars : pelé- Jeunes à Gbodjomé • 25 juin : soirée apothéose au CAMA Bonne fête à toutes et à tous !@fo.net (afonet@donbosco.es) -5- Janvier 2011 (5)
  6. 6. Bulletin d’information de la Province Salésienne Afrique Occidentale « Notre Dame de la Paix » (A.F.O.) Nouvelles de Famille en octobre 1968 directeur diocésain des Œuvres. Il occupe cette fonction jusquen octobre 1986 avec une interruption pendant lannée 1971-1972 pour Thiès (Sénégal) raisons de santé. Mr Jacques SARR est nommé évêque de Théophile AKPABA Thiès le 17 octobre 1986 et est ordonné par le car- dinal Thiandoum assisté de Mr Théodore-Adrien Sdb stagiaire Sarr, évêque de Kaolack, et Mr Joseph Dao, évêque de Kayes au Mali, dans la cathédrale Sainte Anne de Thiès le 1er mars 1987. Il établit en 1992 un jumelage entre le DÉCÈS DE MONSEIGNEUR JACQUES diocèse de Thiès et le diocèse de Saint-Claude en SARR, ÉVÊQUE DE THIÈS AU SÉNÉGAL France pour signifier les liens étroits qui unissent ces deux diocèses depuis 1886. Cest à ce titre quil sera appelé à être un des co-consécrateurs du nou- Le diocèse de vel évêque de Saint Claude , Mr Jean Legrez en Thiès est orphe- 2005. «Ma lumière et mon salut, c’est le Seigneur», lin de son évê- telle est la devise de l’illustre disparu. que depuis le 18 La Nation sénégalaise dans toute sa com- janvier dernier. posante a rendu un vibrant hommage, un homma- « Si le grain de ge bien mérité à son Excellence Monseigneur Jac- blé tombé en ques SARR. Toute la communauté salésienne de terre ne meurt, Thiès s’est déplacée pour prendre part aux diffé- il demeure seul, rentes cérémonies organisées pour les obsèques de mais s’il meurt, l’homme d’Eglise. . L’inhumation a eu lieu en cette il porte alors même église le jeudi, 27 janvier 2011 en présence beaucoup de d’une foule immense de fidèles chrétiens, musul- fruits…» L’hom- mans et toutes confréries religieuses. me d’église, Seigneur, accueille ton serviteur Monsei- Monseigneur Jacques SARR, l’évêque de Thiès, est gneur Jacques SARR dans ta demeure éternelle. Les rappelé à Dieu le mardi 18 janvier 2011, à lâge de chrétiens comme les musulmans ainsi que les jeunes 76 ans, suite à un arrêt cardiaque après avoir été n’ont pas manqué de remercier Dieu pour cet hospitalisé pendant huit (8) jours à lhôpital Princi- homme, son serviteur, qui a tout mis au service de pal de Dakar. Jacques était un «homme de vérité, l’Eglise et de l’Afrique. De façon particulière la jeu- de caractère, un homme dengagement dans son nesse Sénégalaise à qui Mgr SARR a consacré toute sacerdoce, dans laccompagnement des autres, mais sa vie, a tenu à lui rendre massivement un dernier aussi des prêtres. Il était exigeant avec lui-même et hommage le 26 janvier à la Cathédrale « Notre avec les autres pour que chacun connaisse, fasse et Dame des Victoires » de Dakar. L’inhumation à eu laccomplisse son devoir ». Nous témoigne son com- lieu en la Cathédrale Ste Anne de Thiès le jeudi 27 pagnon de longue route, le Cardinal Théodore janvier 2011 en présence d’une foule nombreuse. Adrien SARR archevêque de Dakar. Seigneur accueille ton serviteur Mgr SARR dans ta Jacques est né le 11 octobre 1934 à Fa- demeure éternelle. diouth, milieu vivant de la pêche et fortement christianisé. Il rentre au petit séminaire de Ngazobil après sa première communion à l’âge de 14 ans. Puis il passe six (6) ans, de 1951 à 1957 à étudier au Cours Sainte-Marie de Hann, à Dakar. Il poursuit ses études au grand séminaire de Sébikotane. Il est ordonné prêtre à Ngazobil, le 28 mai 1964 par le cardinal Thiandoum. Il exerce dabord comme vicaire puis curé intérimaire de Rufisque pendant 19 mois. Daoût 1966 à octobre 1967 il étudie à lécole missionnaire d’action catholique et sociale de l’Université de Lille. De retour à Dakar en octobre 1967, il est nommé directeur adjoint de l’Enseignement privé catholique et adjoint au directeur des Œuvres, puis@fo.net (afonet@donbosco.es) -6- Janvier 2011 (6)
  7. 7. Bulletin d’information de la Province Salésienne Afrique Occidentale « Notre Dame de la Paix » (A.F.O.) Nouvelles de Famille Korhogo (C.I.) Au Collège Don Bosco, après tout le temps passé à la maison pour raison de grève, il n’était Augustin TONTASE plus possible de célébrer comme il se devait la fête Sdb stagiaire du saint Patron à laquelle les élèves accordaient tout le soin possible. Une Messe à été tout de mê- me célébrée ce dimanche 31 à partir de 11h 00. Par MOIS DE JANVIER , MOI DE contre au paravent, des projections de film sur la DON BOSCO vie de Don Bosco ont été faites dans toutes les sal- les de classe. Les ADS-ALAVI pour leur part, ont tenu à Le mois de Janvier dans le diocèse de Korho- marquer par de multiples activités, la fête de leur go a toujours été vu comme étant « un mois salé- patronne : la Bienheureuse Vicuna. La longue pré- sien », à cause surtout de la fête de Don Bosco et paration spirituelle, sportive, matérielle et culturelle celle de la Bienheureuse Laura Vicuna, autours des- entamée quelques mois plus tôt, les a conduits à quelles plusieurs une grand messe activités sont orga- au cours de la- nisées à l’intention quelle, ils ont des jeunes. fait leur promes- Cette année se. La messe ani- et comme à l’accou- mée par la cho- tumé, la prépara- rale des enfants tion spirituelle n’a a été bien vécu pas fait défaut. Au par les parois- niveau des activités siens qui ont sportives et culturel- apprécié les dif- les, il y a eu plu- férentes inter- sieurs innovations : ventions des Concours de Dessin, enfants : Mime de Poème, concours de l’Évangile, sur la vie de Don danse culturelle Bosco, Tournoi de au moment des foot, de Basket, de offrandes... hand d’abord entre Après la messe les groupes organi- et ensemble sés de la paroisse ensuite entre les différentes équipes avec les autres groupes d’enfants, ils ont conviés du quartier. Le Marathon prévu n’a pas eu assez leur parents et les différentes autorités de la parois- d’affluence. Le 31 Janvier, après l’Eucharistie qui a se à un grands jeu qui s’est soldé avec un partage été très riche en image, les jeunes ont participé à une fraternel de repas. Il est à noter que, si les enfants grande Kermesse. Après le repas du Midi, des pres- ont été soutenu par certaines personnes de la pa- tations de divers ordres ont retenu l’attention des roisse sur le plan économique, c’est surtout leur jeunes : danses, sketch, prestations culturelles sénou- détermination et leur esprit d’entraide que cela a fo, concours du meilleur jongleur, meilleur bouffeur suscité qui ont rendu la fête belle aux yeux de tous. de pain, blagues...@fo.net (afonet@donbosco.es) -7- Janvier 2011 (7)
  8. 8. Bulletin d’information de la Province Salésienne Afrique Occidentale « Notre Dame de la Paix » (A.F.O.) Nouvelles de Famille Bobo (Burkina Faso) Jacques NAGALO, sdb Stagiaire INTRONISATION DE MGR PAUL Avant la bénédiction finale, et ce pendant OUEDRAOGO plus d’une heure de temps, plusieurs interventions ont été adressées à l’assemblée, à l’archevêque émé- rite et au nouvel archevêque. Le dimanche 19 décembre l’Eglise de Bobo- Bonne retraite à Mgr Anselme qui a conduit Dioulasso a accueilli officiellement et solennelle- le diocèse pendant 36 ans. ment son nouvel archevêque dans une célébration festive et digne de la grandeur d’un tel événement. De nouveaux horizons s’ouvrent désormais La célébration commencée à 9 heures s’est subdivi- devant Mgr Paul et le diocèse de Bobo. sée en trois parties : la cérémonie d’intronisation, la messe proprement dite et les diverses allocutions. Renouvellement du La cérémonie d’intronisation a été présidée Conseil Pastoral Paroissial par le Nonce apostolique du Burkina-Faso et du Le dimanche 19 décembre 2010 à 15h s’est Niger, Mgr Vito RALLO. Ce dernier a installé Mgr tenu dans la salle polyvalente de Don Bosco l’as- Paul OUEDRAOGO sur le siège épiscopal de Bobo- semblée générale pour le renouvellement du conseil Dioulasso. pastoral paroissial. Au cours de cette assemblée gé- La célébration s’est poursuivie avec la célé- nérale, il a donc été question d’élire les nouveaux bration eucharistique proprement dite, présidée membres du conseil pastoral paroissial. Le Père Ad- cette fois-ci par celui qui venait d’être intronisé. ministrateur Paroissial (Père Lorenzo) a ouvert la Dans son homélie, Mgr Paul a partagé avec les séance et a présenté le comité de supervision des concélébrant et l’assemblée trois préoccupations. élections : l’abbé Paul-Frédéric, le frère François, les Tout d’abord, il a invité à cultiver, la « sensibilité pères Adolphe, Paul et Lorenzo. Puis l’Abbé Paul a évangélique » de saint Joseph pour être « toujours procédé à l’appel de l’électorat composé de qua- soucieux d’accueillir la volonté de Dieu dans nos rante quatre (44) personnes, tous des représentants vies ». La deuxième partie de son homélie a été un des différents groupes, mouvements et associations mot de remerciement à l’endroit de son prédéces- de la paroisse. seur immédiat. « Cher Mgr Anselme, merci. Vous Le Père Lorenzo a présenté la trentaine de avez été un serviteur dévoué pour l’Eglise et pour la candidats parmi lesquels ont été choisi les membres nation » lui a-t-il dit. Enfin, le nouvel archevêque a du conseil pastoral paroissial. Des élections claires et adressé un mot à ses prêtre. Après les avoir remer- transparentes ont permis d’avoir les résultats sui- cié pour leur accueil, il leur a présenté sa stratégie vants : Benjamin SANOU, Vice-président; Jean- de travail qui s’articule autour de trois défis : la Baptiste DEMBELE, Vice-président Adjoint; Albert communion, le témoignage et une pastorale d’auto- BERE, Francis SANÉ, Joseph SANOU, Paul KO, Sa- prise en charge. muel SANOU et Suzanne TONI, conseillers. Les nouveaux membres du conseil pastoral paroissial ont individuellement remercié les élec- teurs pour leur confiance et ont témoigné à ces der- niers leur joie et leur disponibilité pour le service à remplir. Enfin, après une prière d’action de grâce, la bénédiction des élus et les félicitations, un goûter fraternel, offert par l’ACHD, a été partagé en l’hon- neur des nouveaux membres du conseil pastoral paroissial. Prions donc Dieu afin qu’Il conduise les membres de notre conseil pastoral paroissial sur le chemin de la foi, de la droiture et de la vérité ... Par Hilaire GAMBO, de l’équipe de rédaction du bulletin paroissial@fo.net (afonet@donbosco.es) -8- Janvier 2011 (8)
  9. 9. Bulletin d’information de la Province Salésienne Afrique Occidentale « Notre Dame de la Paix » (A.F.O.) Nouvelles de Famille Kankan (Guinée) ASSAMAGAN Trésor Sdb prêtre accueil faisons-nous aux jeunes ? Enfin, nous nous sommes penchés sur le RENCONTRE DE LA COMMISSION cadre de référence de la pastorale salésienne des jeunes. Là encore une mine d’or restée ORATORIO-CENTRE DES JEUNES inexplorée ! L’Oratoire, une œuvre originale qui historiquement est la première des œuvres stables de Don Bosco, a donné origine à tou- La commission provinciale Oratorio- tes les autres œuvres ! centre de jeunes a tenu sa deuxième ren- Au regard de ces différentes lectures, il contre après celle de Gbodjomè en novem- apparaît donc clair et sans ambiguïté que l’O- bre 2009. C’est la communauté de Bamako ratoire- ratoire-Centre de Jeunes est le critère pour qui a servi de cadre à cette dernière ren- vérifier la salésianité de nos œuvres ! C’est fort contre, du 12 au 14 décembre2010. Les objec- de cela que la commission a fait quelques pro- tifs étaient, entre autres, de partager l’expé- positions pour améliorer nos prestations, après rience pastorale, de réfléchir sur nos pratiques avoir évalué ce qui se fait déjà dans nos mi- oratoriennes, d’élaborer le cadre de référence lieux, et finir par une ouverture sur quelques du secteur en question, et de faire des propo- perspectives d’avenir. Ces propositions par- sitions concrètes à nos communautés. Certains viendront aux différentes communautés par textes clés ont servi à orienter le travail. Ceci voix autorisée ! en commençant par les Constitutions (articles Notons, pour finir, que tous les mem- 10 et 40), en passant par les appels de Don bres de la commission n’ont pas pu effectuer Egidio Vigano, les orientations du dernier cha- le déplacement comme vous pouvez le consta- pitre provincial, pour nous appesantir sur la ter sur la photo. Il s’agit des Pères Carlos Val- lettre du Recteur Majeur Pascual Chavez sur diviezo et Paul Adjibodé. la pastorale des jeunes où il est question d’u- ne « refondation » de l’oratorio ou patronage. Au niveau des échanges, chacun a pré- senté la réalité de l’Oratoire-Centre des Jeu- nes dans son milieu. En dépit des efforts que les confrères fournissent, le visage de nos Ora- toire-Centres de Jeunes demeure quelque peu terne ! Le constat global que l’on fait est que l’Oratoire-Centre des Jeunes, le côté ouvert du cœur de Don Bosco d’où jaillit la congré- gation, qui doit être le cœur ou le centre de nos œuvres, est devenu un appendice ou relé- gué à la périphérie. La lecture de l’article 40 « … Oratoire qui fut pour les jeunes une maison qui accueil- le, la paroisse qui évangélise, l’école qui pré- pare à la vie et la cour de récréation pour se joie…. » a rencontrer en amis et vivre dans la joie été un moment d’une profonde remise en question de notre pratique oratorienne ! Quel est aujourd’hui le « poids » de l’Oratoire- Centre de Jeunes dans notre Province ? Quel@fo.net (afonet@donbosco.es) -9- Janvier 2011 (9)
  10. 10. Bulletin d’information de la Province Salésienne Afrique Occidentale « Notre Dame de la Paix » (A.F.O.) Nouvelles de Famille Tambacounda (Sénégal) José Antonio MARTINEZ Sdb prêtre TAMBACOUNDA AU RYTHME DE LA FÊTE ET DU TRAVAIL Père Emiliano, directeur de la communauté au Une prestation des enfants milieu des enfants, au son du mbalakh Salutations à tous depuis la commu- a organisé une journée de rencontre et d’ami- nauté de Tambacounda. tié pour les enfants. De façon significative, c’est Ce mois est pour nous tous, salésien un la date du 23 janvier qui a été choisie car elle mois dédié à notre saint Don Bosco : père et consacre le début de la semaine vocationnelle maître de la jeunesse. Le mois de janvier reste salésienne. pour nous le mois de Don Bosco. Pour ce faire, le chargé de la pastorale Il est et les mem- vrai que les bres du fêtes de Noël bureau de ont pris fins, la coordi- mais certains nation des aspects nous jeunes ont accompagnent mis les bou- tout de même chées dou- encore. Cepen- ble pour la dant en dépit réussite de de la fête, il cette pre- faut reprendre mière jour- la vie de tra- née. vail. C’est ainsi le lundi 03 janvier, nous avons repris les cours. Les protagonistes de cette journée ont Une reprise dont nous avons profité pour tenir été les enfants qui ont assuré l’animation litur- une réunion d’évaluation trimestrielle avec la gique au cours de la célébration eucharistique. communauté éducatrice. A cette occasion, nous Les enfants ont en outre participé à la kermesse avons passé au peigne fin les notes des élèves, organisée par les jeunes, puis à différentes pres- les différentes activités du mois et surtout la tations de danse soigneusement présentées par fête de Don Bosco. les différents groupes et oratorio de notre œu- vre. Par ailleurs, cette année notre paroisse@fo.net (afonet@donbosco.es) - 10 - Janvier 2011 (10)
  11. 11. Bulletin d’information de la Province Salésienne Afrique Occidentale « Notre Dame de la Paix » (A.F.O.) Nouvelles de Famille joignirent les amis, parents et sympathisants. 400 Sikasso (Mali) places assises étaient occupées. La particularité de cette soirée était la pré- Fabrice AZIAWO sence d’Hamed GUINDO ancien délégué du cen- tre qui travaille actuellement avec DJ Arafat ve- Sdb stagiaire dette ivoirienne connue de tous. Il fit de ce mo- ment une soirée inédite à Sikasso autour de Don BOSCO. Ses témoignages sur Don Bosco, grâce à FÊTE DE DON BOSCO qui il a pu faire le déplacement d’Abidjan à Sikas- so, ses inventions chorégraphiques, son génie d’harangueur de foule…ont inscrit à jamais Don Bosco dans le cœur de la jeunesse sikassoise. Soirée Du jamais vu… inoubliable, soirée du boum salésien, à laquelle La communauté Marie Auxiliatrice de Sikasso a ont pris par des religieuses et hautes personnalités vibré au même rythme que toute la congrégation salé- de Sikasso, elle n’a laissé aucun participant sienne, au son des festivités de Saint Jean Bosco jusqu’à insatisfait. l’apothéose ce lundi 31. Le 31 Janvier, jour ‘J’ Mgr Jean Baptiste L’ouverture solennelle de la semaine culturelle TIAMA, évêque de Sikasso au cours de la messe durant la journée du 24 janvier donna la couleur à la fête. Élèves, professeurs, amis et personnes fidèles à leur culture participèrent avec faste et créativité cet après midi au défilé des différentes ethnies. Entre autres les sénoufo autochtones du milieu furent les plus nom- breux ; le P. Dominique et Fabrice qui donnèrent le ton à cette séance culturelle y portèrent la voix des EWE du Togo à la grande satisfaction de tous. Du 25 au 26, les Jeux de ‘’Génie en Herbe’’ mar- quaient la fête. 04 élèves sur 36 sortirent pour la finale. Ce vendredi 28, la salle polyvalente du centre est prise qu’il a présidé, a invité les jeunes, à répondre à d’assaut en l’hon- l’appel de Dieu pour devenir des Don Bosco au- neur de la troupe jourd’hui en Afrique afin d’assurer la continuité de théâtrale de l’éta- l’action salésienne très appréciée dans son diocèse blissement. Leur et dans le monde. Le Père Carlos directeur du prestation invitait centre a fait sur invitation de l’évêque le témoi- élèves, parents gnage sur l’impressionnante croissance de la d’élèves et professeurs à la fidélité et à la lutte contre la congrégation dans le monde entier, en l’Afrique et corruption en milieu scolaire. dans notre province. Après la messe, un match a Dans l’après midi, les internes du foyer Domini- opposé les élèves aux professeurs puis ce fut la que Savio rehaussèrent l’éclat de la fête par leur presta- finale de l’interclasse Don Bosco remportée par les tion théâtrale sur le thème de la pauvreté. élèves de l’électricité troisième année. Un repas plantureux offert à tous ceux qui ont pris part à La grande finale du ‘’Génie en Herbe’’ intercalée cette fête, a mis fin aux festivités. d’un défilé de mode des garçons et des filles mit fin aux activités de ce jour. Après la fête de Don Bosco à l’oratorio, du 29 au 30 Janvier une soirée inédite débutée à 22 h, a connu la participation de tous les élèves du centre auxquels se@fo.net (afonet@donbosco.es) - 11 - Janvier 2011 (11)
  12. 12. Bulletin d’information de la Province Salésienne Afrique Occidentale « Notre Dame de la Paix » (A.F.O.) 15ÈME ÉDITION DU TOURNOI ST JEAN BOSCO Dans sa fidélité à la tradition de la pasto- son discours sa reconnaissance aux salésiens qui rale, la communauté salésienne de Sikasso et le ont pris sur eux la charge de l’organisation de coordinateur local de la pastorale le père Do- ce tournoi, l’unique à Sikasso, destiné aux élè- ves du second cycle. Après le défilé de chaque équipe inscrite dans cette compétition et à la tête desquels se trouvait la commission de discipline et la com- mission d’organisation, le coup d’envoi du match d’ouverture fut donné par le Directeur de l’Académie. Un match qui opposera le Cen- tre Saint Jean Bosco et l’Ecole de Formation Professionnelle Denba Nyuma (E.F.P.D.N.). Il se terminera par un score de 2 buts à o en fa- veur du Centre Saint Jean Bosco. Du nouveau minique en collaboration avec les professeurs et dans l’histoire de ce tournoi. Pour la première le comité d’organisation ont lancé ce samedi fois, le Centre Saint Jean Bosco à gagné le 05 février la 15ème édition du tournoi Saint Jean match d’ouverture face à une équipe dont la Bosco. réputation est bien connue. Lancé à tous les lycées et centres profes- Nous souhaitons bon vent à l’équipe du sionnels du second cycle de Sikasso, 16 équipes Centre Saint Jean Bosco durant ce tournoi. vont entrer en compétition dans la discipline du Football. Au Basket, 16 équipes sont attendues chez les filles et chez les garçons. Le soleil était dans son deuxième versant, quand à 14 h les invités se sont installés. Après exécution de l’Hymne National du Mali, le Di- recteur du centre Saint Jean Bosco en la person- ne du père Carlos INGUNZA dans son mot d’ouverture, a salué vivement les jeunes pour lesquels cette fête sportive est organisée. Il a ensuite invité les autorités à une collaboration dans l’organisation de ce tournoi qui depuis 15 ans est sous la tutelle des salésiens. Il s’en est suivi le discours du Directeur de l’Académie de Sikasso. Celui-ci évoqua dans@fo.net (afonet@donbosco.es) - 12 - Janvier 2011 (12)
  13. 13. Bulletin d’information de la Province Salésienne Afrique Occidentale « Notre Dame de la Paix » (A.F.O.) Nouvelles de Famille Plusieurs activités ont été organisées pour marquer cet anniversaire ; depuis le 12 janvier Porto-Novo (Bénin) un grand tournoi qui a vu la participation de 16 équipes pour le foot et 08 pour le basket a Fidélius ADJANHOUN démarré ; chaque mercredi, samedi et dimanche Sdb stagiaire après-midi était des moments de grands rassem- blements pour les jeunes du quartier et du foyer. Moment riche de partage où nous ne manquions pas de présenter la figure de Don FÊTE DE DON BOSCO Bosco et du religieux salésien sans oublier de prévenir au moyen de la sensibilisation les jeunes contre les méfaits de la délinquance. Le samedi 29 fut le jour du grand Bosco Cross. En effet près de 200 jeunes se sont ins- crits pour courir sur une distance de 11 km envi- rons. Evénement joyeux et sportif, apprécié par nos destinataires, qui se disent prêts pour l’année prochaine ; le premier a reçu un vélo à vitesse. Le lundi 31 a été le summum des festivités où avec la messe présidée par le provincial, la communauté de Porto-Novo, les destinataires, les patrons, les bienfaiteurs et les autorités ont rendu grâce au Seigneur pour ses merveilles. Les 08 apprentis libérés ont fait leur témoignage et la fête a continué. La célébration de la fête de saint Jean Un match amical qui a opposé les enfants Bosco a été l’instant symboliquement choisi par du Foyer à l’équipe d’encadrement à mis fin à la communauté de Porto-Novo pour commé- l’événement. morer le 15ème anniversaire du Foyer des enfants à risque (novembre 1995-novembre 2010) et à l’occasion, 08 enfants de la maison ont reçu leur diplôme de fin d’apprentissage.@fo.net (afonet@donbosco.es) - 13 - Janvier 2011 (13)
  14. 14. Bulletin d’information de la Province Salésienne Afrique Occidentale « Notre Dame de la Paix » (A.F.O.) Nouvelles de Famille Lubumbashi (RDC) GOSSA Bruno sdb étudiant en Théologie LA FÊTE DE SAINT JEAN BOSCO AVEC LES FAMILLES DES CONFRÈRES Depuis quelques années déjà, c’est jourd’hui dans l’Église universelle. Aussi a-t-il devenu une tradi- imploré le Seigneur pour qu’il continue à nous tion de célébrer la donner des vocations pour pérenniser son œu- fête du patron de vre d’amour auprès des jeunes pauvres et aban- la Congrégation données. Après la messe, nous avons invité les Saint Jean Bosco parents à se rappeler de leur jeunesse en faisant au Theologicum de quelques jeux divers (jeu de pêche, jeu de bou- Lubumbashi avec gies, jeu de lancer franc, jeu de massacre, etc.). les familles des On pouvait noter une très bonne ambiance, car confrères ici en les parents étaient très contents de ce petit mo- AFC. Cette année, ment de récréation ; et tous avaient gagné de la rencontre a eu bons prix pour leurs petits enfants à la fin de ces lieu le 29 janvier. jeux. Le moment le plus fraternel a été le temps La journée a commencé avec l’accueil du repas où les parents se sont vraiment sentis solennel des membres des familles des confrè- en famille autour d’une même table avec leurs res suivie d’une célébration eucharistique prési- enfants. Après la présentation des parents pré- dée par le père Placide MUKUNDI. Dans son sents, le directeur de la communauté, le père homélie, le père Placide a retracé toute l’histoi- Mario VALENTE, a tenu à remercier vivement re de la Congrégation salésienne en commen- ces derniers pour leur présence qui a honoré en cette grande fête de no- tre saint Patron. La journée a été vécue dans la convivialité et dans la fraternité des enfants d’un même Père. Les parents sont repar- tis confiants d’avoir leurs enfants dans une grande famille, signe d’une bonne vocation. çant par le rêve de neuf ans, en passant par la rencontre de Don Bosco avec Barthélemy Ga- relli pour aboutir à ce que nous sommes au-@fo.net (afonet@donbosco.es) - 14 - Janvier 2011 (14)
  15. 15. Bulletin d’information de la Province Salésienne Afrique Occidentale « Notre Dame de la Paix » (A.F.O.) Nouvelles de Famille La famille salésienne autour du Père Louis Variara. Yaoundé (Cameroun) Gildas SANT’ANNA Ce Samedi 15 janvier 2011, à 16h 00, la cour des sœurs est remplie. Religieuses et religieux, pa- sdb étudiant en Théologie rents, jeunes et enfants sont tous présents pour ce moment festif. Salutation, souhaits de bonne fête de Louis Variara et de nouvel an pour ceux qui, jusqu’i- ci n’ont pas eu l’occasion de le faire. Pour les acteurs AU- LA COMMUNAUTÉ DU THÉOLOGAT SAINT AU- principaux de la soirée, il faut revoir le dernier décor GUSTIN DE NKOL AFEME À LA DÉCOUVERTE DE pour que rien ne fasse défaut à la fête. L’OUEST DU CAMEROUN A 17h 30, tout le monde est assis, prêts pour le début de la célébration. La Messe est présidée par le Père Benoît Nzie et autour de lui six autres salé- Comme il est de tradition, la commu- siens prêtres. nauté du théologat a sa sortie annuelle à Kri- La prédication est faite par « l’ancien », le bi. Cette année, l’Ouest du Cameroun a été père Jean Baptiste Beraud. Au cours de son homélie, retenu pour cette sortie. Le départ a lieu le il s’est servi de trois enfants pour représenter Don Bosco, Don Rua et Don Variara, afin de faire remar- quer à tous le rôle que les deux premiers ont joué dans la vocation-mission de Don Variara. Le père faisait ressortir ainsi le lien existant entre les diffé- rents membres de la Famille Salésienne. A la fin de la Messe, la sœur Tomassa, direc- trice de la communauté prend la parole pour sou- haiter la bonne fête aux uns et aux autres. Elle termi- ne ses propos par des remerciements à tous et sur- tout à la chorale qui a composé l’hymne à Louis Va- riara et qui a été exécutée à leur Chapitre Général. La soirée se poursuivra par un cocktail offert mardi 28 décembre au petit matin en direc- par les sœurs au cours duquel les talentueux en tion de Bafoussam, où nous avons visité tour chants en l’occurrence, le père Jean Baptiste Beraud à tour la ville, la cathédrale, Mgr Gabriel SI- et son orchestre, n’ont pas ménagé leurs efforts pour MO évêque auxiliaire du diocèse de Bafous- enjoliver la soirée. sam, le petit séminaire saint Barthélémy et la Rigobert famille du confrère Tchawo Christophe. Arri- vé, à Bamenda le même jour en début de soirée, le quartier général est établit à Mile 3 Nkwen, où nous sommes généreusement ac- cueillis par la famille de M. Toh Pascal. Dans cette ville d’expression anglaise, nous avons visité l’institut universitaire de santé et de sciences biomédicales (st Louis), le palais royal du peuple Bafut et la cathédrale de Bamenda. Avant notre départ, le jeudi 30 décembre, nous sommes reçus par l’Abbé Engelberg Ko- fon vicaire général de l’archidiocèse en lieu et place de l’Archevêque en déplacement. Sur le chemin de retour, escale est fait au noviciat provincial des jésuites à Bafoussam, c’est la joie des retrouvailles des compatriotes et des amis de longues dates. What a wonderfull trip !!!! Christophe@fo.net (afonet@donbosco.es) - 15 - Janvier 2011 (15)
  16. 16. Bulletin d’information de la Province Salésienne Afrique Occidentale « Notre Dame de la Paix » (A.F.O.) Nouvelles de Famille Séville (Espagne) Didier MEBA sdb étudiant en Théologie VISITE DU PROVINCIAL Mardi 4 janvier 2011, le provincial arri- ment la maman du Père José-Manuel Noguero- vait à Séville après la session de formation des les et de découvrir une partie de la ville. Nouveau provinciaux et le séjour en famille. S´adressant à toute la communauté du Pour une première visite à cette communauté, théologat au mot du jour le lendemain après la c´était pour lui l´occasion de prendre d´abord messe –qu´il a présidée – le provincial a présen- contact avec les instances animatrices de la pro- té la réalité de la province, ses joies, ses diffi- vince de Séville. Après, il s´est entretenu avec cultés et ses défis. Il s´est appesanti sur la situa- tous les confrères de la province ici présents. tion actuelle de la Côte d´Ivoire en invitant à Michel a dû faire le déplacement sur Séville intensifier les prières pour une sortie rapide de pour pouvoir faire cette rencontre fraternelle la crise. Il s´est par ailleurs réjoui de l‘accueil et avec le provincial. Le Père Faus a profité pour des témoignages de fraternité à son égard au donner quelques nouvelles de la province et cours de son bref séjour. parler personnellement avec chaque confrère. L´après-midi du jeudi a été dédiée à la visite à l´œuvre de Cádiz, visite au cours de laquelle nous avons eu la chance de saluer personnelle-@fo.net (afonet@donbosco.es) - 16 - Janvier 2011 (16)
  17. 17. Bulletin d’information de la Province Salésienne Afrique Occidentale « Notre Dame de la Paix » (A.F.O.) Flash Ferdinand ZIGUI, Sdb, Prêtre Dakar (Sénégal) : Forum social mondial 2011 La Haye (Pays Bas) : Charles Taylor refuse de comparaître à son procès Le 11ème Forum social mondial Le mercredi 9 février, ni Charles s’est ouvert dimanche 6 février Taylor ni son 2011 à Dakar au son des tam- avocat ne se sont bours et avec le président boli- rendus à laudien- vien Evo Morales en vedette. ce de la Cour Des milliers de personnes d’Amérique latine, d’Afrique, spéciale pour la d’Asie et d’Europe ont convergé vers la capitale sénéga- Sierra Leone de laise avec un mot d’ordre, «un autre monde est possi- La Haye, ce qui a conduit les juges à ble». ajourner son procès à vendredi, jour où la défense doit répondre aux réqui- sitions des procureurs. Auparavant, son avocat Me Griffiths avait fait de Crise ivoirienne : la nouvelle médiation même pour protester contre le refus africaine critiquée mais pas récusée par les des juges d’accepter un document de deux camps rivaux la défense déposé en retard. En Côte d’Ivoire, à peine nommé, le Egypte : Moubarak quitte le pouvoir. Les centaines de milliers de mani- festants réunis place Tahrir au Caire ont panel des cinq chefs d’Etats chargés par le explosé de joie vendredi à lannonce de la dé- dernier sommet de l’Union africaine de me- mission du président égyptien Hosni Moubarak ner une médiation entre les deux camps après trente ans au pouvoir, ont constaté les Gbagbo et Ouattara subit des critiques de journalistes de lAFP sur place. «Le peuple a fait part et d’autre. Mais personne, cependant, tomber le régime! le peuple a fait tomber le ne se risque à le récuser d’entrée de jeu. régime!», scandait une foule en délire sur cette Avant même le début de la nouvelle place devenue symbole du mouvement de médiation de l’Union africaine, les deux contestation déclenché le 25 janvier contre M. camps rivaux ivoiriens prennent date avec Moubarak. Certaines personnes se sont éva- elle en émettant des réserves sur le panel des nouies sous le coup de lémotion. Dautres ser- cinq chefs d’Etats. Premier ministre d’Alassa- raient la main de ne Ouattara, Guillaume Soro, sans attendre, soldats juchés sur prévient ainsi que Laurent Gbagbo opposera des tanks postés une « fin de non-recevoir » au panel. Lequel autour de la pla- est aussi critiqué par le camp opposé, mais ce. pas pour les mêmes raisons.@fo.net (afonet@donbosco.es) - 17 - Janvier 2011 (17)
  18. 18. Bulletin d’information de la Province Salésienne Afrique Occidentale « Notre Dame de la Paix » (A.F.O.) Agenda Janvier 2011 Christophe AMOUSSOUVI, sdb stagiaire BON ANNIVERSAIRE !!! E PHÉMÉRIDES SALÉSIENNES 2 BIDOUZO Yédia Arnaud Le Decretum laudis de la Société de S. KEITA David 1975 François de Sales Le 12 février 1864, don Bosco composa NDOUROUNGOMBET lui-même sa supplique à Pie IX. Il l’assortit de Stéphane divers documents enfin réunis : son texte de 5 AFEZUKE Innocent constitutions, une note qu’il avait composée à 6 GARNELO Manuel leur propos, et les recommandations de Tu- rin, Cuneo, Acqui, Susa, Casale et Mondovi. 10 ETOU Koffi B. Arnaud Don Bosco rappelait au pape son en- 11 AKPOUE Adolphe tretien de 1858 et les conseils qu’il avait alors 17 AMEKOULAPE Simon reçus de lui. Prudent, il disait craindre de s’ê- tre éloigné du plan qui lui avait été tracé. « Ce 21 BADJI Jésus Benoît pourquoi, je demande plutôt la correction 23 GUINEA José Ramon que l’approbation de ce projet de constitu- 24 GAGLO Modeste Edoh tions. » Il prévenait qu’un feuillet annexe ren- dait compte de « plusieurs choses particulière- OUMAROU N. Roméo ment importantes » et utiles à l’exacte inter- 27 KAMBIRE Auguste prétation des seize chapitres de ses statuts. LOPEZ Guillermo Don Bosco, assuré de l’appui du pape, attendit dans la paix le jugement du Saint- Siège. Il lui parvint au cours de l’été de cette année 1864. Il était positif. C’était un Decre- tum laudis (Décret de louange) de la Société de S. François de Sales, première étape à fran- F ÊTES DU MOIS chir selon le cardinal Bizzari avant d’obtenir l’approbation formelle d’une société religieu- 7- Bx Pie IX se par le Saint-Siège. 9- Bse Eusebia Palomino 25- Ss Louis Versiglia et Calixte Caravario Q UELQUES DATES I MPORTANTES 01-06– 01-06– Visite Curatorium (Lubumbashi) 01-03– 01-03– Visite économe (Cotonou) 04-06– 04-06– Visite économe (Porto-Novo) 07-09– 07-09– Visite économe (Parakou) 10-11– 10-11– Directeurs Bénin (Parakou) 10-12– 10-12– Visite économe (Kandi) 13- 13- Journée Provinciale de MSJ 15-17– 15-17– Visite économe (Ouaga) 18-21– 18-21– Visite économe (Bobo) 19-20– 19-20– Réunion de l’équipe Vocationnelle (Kara)@fo.net (afonet@donbosco.es) - 18 - Janvier 2011 (18)
  19. 19. Bulletin d’information de la Province Salésienne Afrique Occidentale « Notre Dame de la Paix » (A.F.O.) Ressources Enrique FRANCO, Sdb prêtre Un Film Titre : SANGLANTES CONFESSIONS Réalisé par Ulu Grosbard Avec Robert De Niro, Robert Duvall, Charles Durning, Genre Long-métrage américain, Drame, Policier , vocation, prêtrise, style de vie, influence du monde sur l’Eglise. C’est l’histoire d’un jeune prêtre qui est me sales, à partir du moment où l’on ac-très habile dans le monde des affaires et avec les cepte certaines influences de « chrétiens »puissants de la société. qui sous couvert de l’Église, pensent à leurs Dans les années quarante, Tom Spellacy, intérêts.un policier, enquête sur un trafic de films à carac- Le film se penche beaucoup sur letère pornographique. Il découvre que son frère, sacerdoce comme privilège et carrière pro-Desmond, chancelier de larchidiocèse, est mêlé à fessionnelle (archevêque, secrétaire ) maisl’affaire. on peut y voir aussi la rapide apparition L’échec sera pour lui l’occasion et l’oppor- d’un prêtre simple qui se plaint du chemintunité de retrouver le vrai sens de son sacerdoce. que prend son Église. L’image finale du prêtre converti, qui passe le reste de sa vie Evaluation éducative et pastorale parmi les pauvres qui admirent son dé- vouement, contraste cependant avec la Dans le cadre des films à caractère voca- première.tionnel, voilà le dernier que nous avons réussi à La situation décrite peut nous rappe-passer. ler certains cas réels qu’on a vécu. La ten- Dans le film se présente le besoin d’argent, tation est toujours là. Seule une forte spiri-des privilèges d’une Église d’avant le Concile, tualité et un sens profond de l’évangilemais avec des problèmes très actuels. Une Église peuvent centrer les pasteurs Sur le vrai sensqui a besoin de moyens pour se maintenir et en- de leur mission.tretenir la pastorale et les activités, capable de En fin de compte, c’est la croix quifaire alliances sans trop de discernement avec lerisque de tomber dans des affaires louches et mê- va conduire le prêtre vers une novelle re- naissance. Croix qu’il confesse comme ce moment de grâce qui l’a sauvé. Le contexte socioéconomique est bien américain, mais si on lui enlève l’his- toire dans laquelle on situe l’action, le film permet de faire des débats au tour du style de vie des prêtres et sur les vrais motiva- tions de cette vocation.@fo.net (afonet@donbosco.es) - 19 - Janvier 2011 (19)
  20. 20. Bulletin d’information de la Province Salésienne Afrique Occidentale « Notre Dame de la Paix » (A.F.O.) Mot du Soir Enrique FRANCO, sdb prêtre VEILLER Maître, que puis-je faire Pour m’illustrer ? Presque rien ! La même chose que tu peux faire Pour que le soleil se lève tous les matins ! Alors, à quoi servent tous les exercices spirituels Que vous me recommandez ? Pour t’assurer que tu ne vas pas t’endormir, Lorsque le soleil naîtra ! Pour nous contacter: afonet@donbosco.es Directeur de publication : Faustino GARCÍA Administrateur : Hernán CORDERO Rédacteur en chef : Ferdinand ZIGUI Montage: Mr Paulin AKLADJE Province Salésienne Afrique Occidentale (AFO) Équipe de Rédaction : 10 B.P. 1323 Abidjan 10 (R.C.I.) Emmanuel THERA < sdb_abj_afo@yahoo.fr > Christophe AMOUSSOUVI@fo.net (afonet@donbosco.es) - 20 - Janvier 2011 (20)

×