La FranceauXVIIIèmesiècle<br />Un bref parcours littéraire<br />Aux marches du palais, chansonpopulairefrançaise  du XVII ...
INTRODUCTION<br />Période de mouvement:<br />- crise du systèmepolitique et social<br />- nouvellestendencesintellectuelle...
Situationpolitique<br />Déclin de la monarchie<br />Après le règne de Louis XIV qui avait marqué l’apogée de la monarchie ...
La société<br /><ul><li>Curiositépour les sciences de la nature.
Apparition de nouvellesidées.
Développement de l’EspritPhilosophique
 (Encyclopédie: oeuvrecollectivedestinée a    diffuser les “lumières).
Développement du goûtpour les arts.</li></li></ul><li>Cosmopolitisme<br />Rayonnement de la France:<br />Elle sert de modè...
L’art
La mode
L’esprit</li></li></ul><li>LE SIÈCLE DES LUMIÈRES<br />Le XVIIIesiècle a eu la passion des idées, les discussiones, les th...
La littérature<br />C’est une époque de réflexion où l’esprit des Lumières se fait apparent, les écrivains commencent à co...
Montesquieu<br />Lettres Persanes<br />Les Considérations<br />L’esprit des Lois<br />
Lettres persannes<br /><ul><li>Les habitants de Paris sontd’unecuriositéqui va jusqu’àl’extravagance. Lorsquej’arrivai, je...
Les considérations<br /><ul><li>Voici, en un mot, l’histoire des Romains: ilsvainquirenttous les peoples par leursmaximes;...
L’esprit des lois<br /><ul><li>C’est en cherchant à instruire les hommes, que l’onpeutpratiquercettevertugénérale, quicomp...
Candide<br /><ul><li>En approchant de la ville, ilsrencontrèrent un nègreétendu par terre, n’ayant plus que la moitié de s...
Les lettres philosophiques<br /><ul><li>En France estmarquisquiveut; et quiconquearrive à Paris du fondd’uneprovinceavec d...
La nouvelle héloïse<br /><ul><li>Je n’aijamaismieux remarqué avecquelinstinct je place en diverslieuxnotreexistencecommune...
Émile ou de l’éducation<br /><ul><li>Vousvousfiez à l’ordreactuel de la sociétésanssonger que cetordreestsujet à des révol...
Littérature française
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Littérature française

1 687 vues

Publié le

Un résumé interessant sur les principaux auteurs français du XVIII siècle

Publié dans : Formation
0 commentaire
2 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 687
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
214
Actions
Partages
0
Téléchargements
60
Commentaires
0
J’aime
2
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Littérature française

  1. 1. La FranceauXVIIIèmesiècle<br />Un bref parcours littéraire<br />Aux marches du palais, chansonpopulairefrançaise du XVII s.<br />(interprétée par Yves Montand)<br />
  2. 2. INTRODUCTION<br />Période de mouvement:<br />- crise du systèmepolitique et social<br />- nouvellestendencesintellectuelles<br />La RévolutionFrançaise<br />
  3. 3. Situationpolitique<br />Déclin de la monarchie<br />Après le règne de Louis XIV qui avait marqué l’apogée de la monarchie française, le XVIIIe siècle assite à son déclin et à sa chute.<br />La France perd l’Inde et le Canada.<br />Apparait l’amour de la liberté et les idées républicaines.<br />
  4. 4. La société<br /><ul><li>Curiositépour les sciences de la nature.
  5. 5. Apparition de nouvellesidées.
  6. 6. Développement de l’EspritPhilosophique
  7. 7. (Encyclopédie: oeuvrecollectivedestinée a diffuser les “lumières).
  8. 8. Développement du goûtpour les arts.</li></li></ul><li>Cosmopolitisme<br />Rayonnement de la France:<br />Elle sert de modèle à l’Europe par <br /><ul><li>La littérature
  9. 9. L’art
  10. 10. La mode
  11. 11. L’esprit</li></li></ul><li>LE SIÈCLE DES LUMIÈRES<br />Le XVIIIesiècle a eu la passion des idées, les discussiones, les thèsesenvahissenttous les genreslittéraires.<br />Les philosophesvont se livrer à une révision critique des notionsfondamentalesconcernant le destin de l’homme et l’organisation de la société.<br />
  12. 12. La littérature<br />C’est une époque de réflexion où l’esprit des Lumières se fait apparent, les écrivains commencent à condamner l’intolérence du régime de Louis XIV, la littérature cesse d’être désinteressée et devient le ferment de la grande révolution politique et sociale de la fin du siècle “La Révolution française”.<br />
  13. 13. Montesquieu<br />Lettres Persanes<br />Les Considérations<br />L’esprit des Lois<br />
  14. 14. Lettres persannes<br /><ul><li>Les habitants de Paris sontd’unecuriositéqui va jusqu’àl’extravagance. Lorsquej’arrivai, je fusregardécomme si j’avaisétéenvoyé du ciel: vieillards, hommes, femmes, enfants, tousvoulaient me voir. Si je sortais, tout le monde se mettaitauxfenêtres; si j’étaisauxTuileries, je voyaisaussitôt un cercle se former autor de moi: les femmesmêmesfaisaient un arc-en-ciel, nuancé de millecouleurs, quim’entourait;”</li></li></ul><li>Moeurs et coutumes françaises<br />C’estl’imaged’unpersan à Paris, quipourraitêtrecelle de Rica le personnagedont se sertMontesquieupourexprimer de manièresatirique et avec une certainecandeur ce qu’ilpensait des moeurs et des coutumes de l’époque et aussi de la politique et de la religion. Ce sont des remarques comiquesmaisquitraitent des questionssérieuses.<br />
  15. 15. Les considérations<br /><ul><li>Voici, en un mot, l’histoire des Romains: ilsvainquirenttous les peoples par leursmaximes; maislorsqu’ils y furent parvenus, leurrépublique ne put subsister; ilfallut changer de gouvernement, et des maximescontraires aux premières, employéesdanscegouvernement nouveau, firenttomberleur grandeur.</li></ul> <br />
  16. 16. L’esprit des lois<br /><ul><li>C’est en cherchant à instruire les hommes, que l’onpeutpratiquercettevertugénérale, quicomprendl’amour de tous. L’homme, cetêtre flexible, se pliant, dans la société, auxpensées et auximpressions des autres, estégalementcapable de connaîtresapropenaturelorsqu’on la luimontre, et d’enperdrejusqu’ausentimentlorsqu’on la luidérobe.</li></li></ul><li>Voltaire<br />Candide<br />Les lettres philosophiques<br />
  17. 17. Candide<br /><ul><li>En approchant de la ville, ilsrencontrèrent un nègreétendu par terre, n’ayant plus que la moitié de son habit, c’est à dired’uncaleçon de toilebleue; ilmanquait à ce pauvrehomme la jambe gauche et la maindroite. “eh, monDieu! LuiditCandide en hollandais, que fais-tu là, mona mi, dansl’état horrible où je te vois? – J’attendsmon maître, M. Vanderdendur le fameuxnégociant, répondit le nègre.- Est-ce M. Vanderdendur, ditCandidequit’atraitéainsi? – Oui Monsieur, dit le nègre; c’estl’usage. </li></li></ul><li>Quelques scènes de Candide<br />L’image correspond à quelques scènes de Candide; chassé du paradis terrestre, en voyant les horreurs de la guerrre avec le nègre de Surinam et quand il retrouve Cunégonde.<br />Les malheurs de Candide<br />D’après Moreau le Jeune. <br />
  18. 18. Les lettres philosophiques<br /><ul><li>En France estmarquisquiveut; et quiconquearrive à Paris du fondd’uneprovinceavec de l’argent à dépenser, et un nom en acou en ille, peutdire: “Un hommecommemoi, un homme de maqualité”, et méprisersouverainement un négociant. Le négociantentendlui-mêmeparler si souventavecmépris de saprofession, qu’ilestassezsotpour en rougir; je nesaispourtantlequelest plus utile à un État, ou un seigneur bien poudréquisaitprécisément à quelleheure le roi se lève, à quelleheureil se couche, et qui se donne des airs de grandeur en jouant le röled’esclavedansl’antichambred’un ministre, ou un négociantquienrichit son pays, donne de son cabinet des ordres à Surate (villecommerçante de l’Inde) et au Caire et contribueaubonheur du monde. </li></li></ul><li>Rousseau<br />La nouvelle Héloïse <br />Émile ou de l’éducation<br />Rousseau et la musique<br />
  19. 19. La nouvelle héloïse<br /><ul><li>Je n’aijamaismieux remarqué avecquelinstinct je place en diverslieuxnotreexistencecommuneselonl’état de monâme. Quand je suis triste, elle se réfugieauprès de la vôtre, et cherche des consolationsauxlieuxoùvousêtes; c’est ce que j’éprouvais en vousquittant. Quandj’ai du plaisir, je n’ensauraisjouirseul et pour le partageravecvous je vousappellealorsoù je suis. </li></li></ul><li>Présentation d’un livre<br />http://www.ina.fr/art-et-culture/litterature/video/CPC93006411/jean-jacques-rousseau-la-nouvelle-heloise.fr.html<br />
  20. 20. Émile ou de l’éducation<br /><ul><li>Vousvousfiez à l’ordreactuel de la sociétésanssonger que cetordreestsujet à des révolutions inevitables, et qu’ilvousest imposible de prévoir ni de prévenircellequipeutregarder vos enfants. Le granddevientpetit, le richedevientpauvre, le monarquedevientsujet; les coups du sortsont-ils si rares que vouspuissiezcompterd’enêtreexempt? Nousapprochons de l’état de crise et du siècle des révolutions</li></li></ul><li>Rousseau et la musique<br /> En faitc’estcommemusicienqu’onl’adécouvertpour la premièrefois à Paris en 1742. Sesactivités musicales n’étaientpas de simples divertissements, c’est à travers de sa pensé musicalequ’il a aboutitdans la philosophie et dans la critique sociale.<br /> <br />

×