2
SommaireIntroduction……………………………………………..………5Index des cavités………...………………………………..…….6Cavités explorées, secteur de Roblada ...
4
Chiapas 2008Le but principal de l’expédition de 2008 était de poursuivre la Cueva Chorro Grande, explorée en1993 (voir les...
Index des cavitésNous avons exploré en 2008 plusieurs nouvelles cavités situées sur des zones distinctes :•        Le plat...
Vue satellite du village de Cacate.                         WGS84 N 16°50’41’’ W 92°50’04’’Vue satellite du village de Joa...
Roblada Grande - El PortilloSuite à l’échec de la tentative d’escalade au fond de la Cueva Chorro Grande, pour cause de ch...
Sima                                                                               08 - 01Cavité découverte au hasard de n...
Cueva                                                                             08 - 03Cette cavité se trouve sur le che...
CacateCacate est un village situé à environ une heure de piste au Nord-Est d’Ixtapa. Nous nous y étions ren-dus une premiè...
Cueva de Cacate                                                                                              08 - 04La cav...
Un bassin vers le fond de la grotte.     Topographie dans la rivière.13
Cueva del Burrito de plata                                                                                 08 - 05La grott...
Départ du P14.                 15
Joaquín Miguel GutiérrezSitué à une heure de mauvaise piste au Nord-Est de Berriozábal, le village de Joaquín Miguel Gutié...
Sima                                                                          08 - 06Puits de 10 mètres débouchant sur une...
Cueva                                                                                   08 - 08Boyau au pied d’une paroi r...
Cueva                                                                            08 - 10L’entrée, une étroiture dissimulée...
Cueva                                                                                   08 - 11Galerie d’environ 5 à 7 mèt...
Cueva de la chaya                                                                                       08 - 12Galerie con...
Cueva                                                                            08 - 13Galerie concrétionnée de quelques ...
Cueva                                                                                     08 - 14Le porche d’entrée, de bo...
Rapport journalier par Eric DAVIDJeudi 13 mars                    Samedi 15 mars                     concernant le véhicul...
ami du mécanicien, un archi-        l’entrée est gratuite le mardi.    mètres, en apercevant un pos-tecte, qui accepte de ...
mètres de avant de passer la      1 heure environ et finissons      est plus difficile que prévue,voûte mouillante, qui ma...
l’armée française ! Je les ferai     l’aval de la rivière, il retrouve   nous buvons quelques bièresressouder en rentrant,...
trouvons 2 cavités et les ex-     Mercredi 26 mars                  d’Alexis, dans une galerieplorons (08-01, -5, Dév 11m,...
grotte mais au vu de la cha-      bal, puis retour à Tuxtla.        d’explorer. Il nous affirmeleur et des 3 heures de mar...
supermarché, nous repartons        pendant qu’ils cherchent des        notre camp. Jorge négociepour Joaquín Miguel Gutiér...
Mardi 8 avril                      nous allons présenter nos sa-                                   lutations à Rafael et à...
Participants               Eric DAVID                     Stéphane KLEINMANN             Jorge PAZ               ASAR (Aix...
Chiapas2008std
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Chiapas2008std

596 vues

Publié le

Les comparto reporte que acaba de publicar Eric David.

Saludos
Oscar Cabrera
Presidente
-----------------------------------------------
Grupo Espeleológico Vaxakmen A.C.
Chiapas, México
Permiso SRE 4401.332
RFC GEV0212205L5
-----------------------------------------------
Vaxakmen, palabra tzotzil variante de Larrainzar que significa "Señor de las cuevas"
Visitanos en: http://vaxakmen.hi5.com y http://vaxakmen.blogspot.com
Búscanos en Facebook

Publié dans : Divertissement et humour
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
596
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3
Actions
Partages
0
Téléchargements
6
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Chiapas2008std

  1. 1. 2
  2. 2. SommaireIntroduction……………………………………………..………5Index des cavités………...………………………………..…….6Cavités explorées, secteur de Roblada Grande…………...….…8Cavités explorées, secteur de Cacate…………………………..11Cavités explorées, secteur de Joaquín Miguel Gutiérrez.…...…16Rapport journalier………………………………..……..………24Participants et méthodologie……………………...……………32 3
  3. 3. 4
  4. 4. Chiapas 2008Le but principal de l’expédition de 2008 était de poursuivre la Cueva Chorro Grande, explorée en1993 (voir les topographies dans les comptes-rendus de 1993 et 2002). Il s’agissait de réaliser uneescalade au fond de la branche Ouest, escalade qui pourrait déboucher sur une galerie. Nous ysommes allés avec 2 spéléos mexicains du grupo Vaxakmen. Malheureusement cette tentativeavortera du fait des difficultés de progression trop importantes pour nos amis mexicains et de lachute d’un des français.Par la suite, nous poursuivrons les recherches de cavités dans le secteur de Roblada Grande et ElPortillo, puis dans la zone de Cacate entrevue en 2005, et enfin autour de Joaquín Miguel Gutiér-rez.Jorge et Oscar au bivouac de Chorro Grande. Poisson transparent peuplant la rivière de Chorro Grande. 5
  5. 5. Index des cavitésNous avons exploré en 2008 plusieurs nouvelles cavités situées sur des zones distinctes :• Le plateau Meseta Belén, aux alentours de Roblada Grande et El Portillo où nous espérons toujours trou- ver une entrée supérieure à la Cueva Chorro Grande.• La région de Cacate où nous avions fait une incursion en 2005 et qui paraît prometteuse.• Les alentours de Joaquín Miguel Gutiérrez, village situé à l’Ouest de San Fernando où ont déjà été explo- rées un bon nombre de cavités, par les français en 1987, et également par les mexicains du Grupo Jaguar, qui poursuivent les explorations dans cette zone.Les coordonnées des cavités sont en UTM zone 15 / NAD 27 Mexique.Cavité X (km) Y (km) Z (m) Dén.(m) Dév.(m) Zone Nom Page08-01 471.850 1822.825 1100 5 11 El Portillo 908-02 471.969 1823.186 1074 30 45 El Portillo 908-03 476.208 1827.440 993 12 37 Roblada Grande 1008-04 518.434 1862.070 1585 9 505 Cacate Cueva de Cacate 1208-05 517.052 1865.793 1586 86 621 Cacate Cueva del burrito de plata 1408-06 475.815 1864.094 1134 10 20 Joaquín Miguel 1708-07 467.455 1860.691 1121 67 70 Joaquín Miguel Sima sin fin 1708-08 462.908 1871.929 642 0 20 Joaquín Miguel 1808-09 467.455 1870.676 712 22 174 Joaquín Miguel 1808-10 460.760 1871.566 598 7 146 Joaquín Miguel 1908-11 463.642 1872.146 527 2 184 Joaquín Miguel 2008-12 461.099 1871.303 527 9 180 Joaquín Miguel Cueva de la chaya 2108-13 461.150 1871.132 527 3 72 Joaquín Miguel 2208-14 463.967 1870.220 714 15 84 Joaquín Miguel 23Le développement cumulé de toutes les cavités explorées en 2008 est de 2169 mètres. Les coordonnées des ca-vités explorées lors des expéditions précédentes sont consultables dans les rapports de 1993, 2002, 2003, 2004 -2005. Vue satellite du village de Roblada Grande. WGS84 : N 16°29’23’’ W 93°11’37’’ 6
  6. 6. Vue satellite du village de Cacate. WGS84 N 16°50’41’’ W 92°50’04’’Vue satellite du village de Joaquín Miguel Gutiérrez. WGS84 N 16°56’06’’ W 93°20’56’’ 7
  7. 7. Roblada Grande - El PortilloSuite à l’échec de la tentative d’escalade au fond de la Cueva Chorro Grande, pour cause de chute d’undes participants dans la galerie menant au fond de la branche Ouest de la cavité, nous continuons lesprospections en surface dans le but de trouver une éventuelle entrée supérieure. Les recherches seconcentrent sur la zone proche du terminus de la grotte, près de l’endroit où se perd le ruisseau d’ElPortillo, ruisseau que l’on retrouve très probablement dans la branche Est de Chorro Grande.Nous ne trouverons que 2 petites cavités, 08-01 et 08-02, sans suite possible. Une autre sera exploréedans le secteur de Roblada Grande, 08-03.Les cavités explorées en 2008 sont sur fond bleu, les extrémités des branches Est et Ouest de Chorro Grande sont en rose. Le lit du ruisseau d’El Portillo, actif unique- ment pendant la saison des pluies. Il se perd progressivement en amont pendant la saison sèche. 8
  8. 8. Sima 08 - 01Cavité découverte au hasard de nos prospections au dessus des 24 Mars 2008 Exploration SK.amonts supposés de la Cueva Chorro Grande. Dans cette zonela prospection n’est pas aisée du fait des réticences de la popu-lation locale qui s’imagine que nous sommes à la recherches de’trésors’. Il faut donc se faire le plus discret possible.X: 471.850 Y: 1822.825Z: 1100 (UTM 15 / NAD 27)Dénivelé: -5m Développement: 11m Stéphane en pleine exploration. Sima 08 - 02 24 Mars 2008Cavité située à environ 400 mètres au Nord de la précédente, Exploration SK.elle se compose d’un Puits de 30 mètres débouchant sur unesalle concrétionnée. X: 471.969 Y: 1823.186 Z: 1074 (UTM 15 / NAD 27) Dénivelé: -30m Développement: 45m Départ du puits. 9
  9. 9. Cueva 08 - 03Cette cavité se trouve sur le chemin d’accès à la Cueva Chorro 25 Mars 2008 Exploration SK.Grande, en partant du plateau. Nous étions passés devant à denombreuses reprises sans jamais prendre le temps de l’explorer.Ce ne sera finalement qu’une petite salle encombrée de blocs,précédée d’un ressaut de 12 mètres. X: 476.208 Y: 1827.440 Z: 993 (UTM 15 / NAD 27) Dénivelé: -12m Développement: 37mEntrée de la cavité. 10
  10. 10. CacateCacate est un village situé à environ une heure de piste au Nord-Est d’Ixtapa. Nous nous y étions ren-dus une première fois en 2005 et avions commencé l’exploration d’une grotte proche du village. Nousy sommes donc retournés pour terminer cette exploration, réaliser la topographie et chercher d’autrescavités. Quelques palabres avec les villageois nous apprirent l’existence d’autres grottes, certaines n’é-tant pas localisées avec précision. 2 cavités ont été explorées et topographiées, 08-04 (Cueva de Cacate)et 08-05 (Cueva del Burrito de Plata). Ce secteur serait à revoir afin d’obtenir plus de précisions sur lalocalisation des autres grottes existantes.Localisation des cavités explorées sur la carte géologique.Village de Cacate. Cerro à mi-pente duquel s’ouvre la Cueva de Cacate. 11
  11. 11. Cueva de Cacate 08 - 04La cavité se présente sous la forme d’un conduit plus ou moins 28 mars 2005 Exploration préliminaire de la cavité parrectiligne orienté Ouest-Est. L’entrée est un porche d’une dizai- Eric David, Gérard Ayad, et Freddy. Arrêtne de mètres de hauteur dont le fond est encombré de blocs, un sur ‘piscine’, aucun des 3 n’étant à l’aise enpassage en hauteur sur la gauche permet de rejoindre un méan- milieu aquatique.dre débouchant après quelques dizaines de mètres sur des volu-mes plus spacieux. Une désescalade entre les blocs mène à une 26 Mars 2008rivière, celle-ci communiquant très probablement avec une au- Exploration à partir de l’arrêt de 2005 jus-tre cavité de moindre importance située plus bas et servant de qu’au siphon terminal, topographie de la totalité de la cavité. ED, SK.captage d’eau aux habitants du village, via une canalisation ex-térieure de plusieurs centaines de mètres menant à un bassin. Larivière se poursuit sur environ 400 mètres, entrecoupée de bas-sins profonds, puis se termine sur un siphon à 505 m de l’en-trée.Eric muni de son indispensable gilet de sauvetage, dans un des bassin de la zone terminale. 12
  12. 12. Un bassin vers le fond de la grotte. Topographie dans la rivière.13
  13. 13. Cueva del Burrito de plata 08 - 05La grotte débute par une galerie encombrée de blocs parmi les- 27 mars 2008 Exploration et topographie ED, SK.quels on se fraye un passage jusqu’à une salle, également parse-mée de blocs. Au fond de celle-ci un P14 suivi d’un P6 permet-tent l’accès à un méandre confortable large de 1 m et haut de 3m. Au bout de 150 m on croise un puits remontant de 25 m quicommunique avec la salle du dessus. Le méandre, devenantaquatique, se poursuit encore sur 250 m pour finir par buter surun siphon.Représentation 3D de la cavité, l’entrée est en haut à gauche.L’entrée de la grotte. 14
  14. 14. Départ du P14. 15
  15. 15. Joaquín Miguel GutiérrezSitué à une heure de mauvaise piste au Nord-Est de Berriozábal, le village de Joaquín Miguel Gutiérreznous a été indiqué par un membre du club Vaxakmen. Sa situation, assez proche de San Fernando, oùexistent déjà un bon nombre de cavités (voir les comptes rendu des expéditions de 1987 et 2005), per-mettait de penser qu’un potentiel de découvertes existait. Après des négociations assez difficiles avecles autorités locales, nous y explorerons 7 cavités ainsi que 2 autres proches de la piste d’accès. Les ca-vités ne présentant pas de verticales sont connues des habitants du village car ils y chassent le tepez-cuintle (agouti). Il resterait d’autres grottes à explorer, en particulier une présentant un caractère aquati-que, à l’entrée de laquelle personne n’a pu nous accompagner faute de temps.Situation des cavités explorées dans le secteur de Joaquín Miguel Gutiérrez.Joaquín Miguel Gutiérrez. Aux environs du village. 16
  16. 16. Sima 08 - 06Puits de 10 mètres débouchant sur une petite salle encombrée 31 mars 2008de blocs. Exploration SK, Toño.X: 475.815 Y: 1864.094Z: 1134 (UTM 15 / NAD 27)Dénivelé: -10m Développement: 20m Sima sin fin 08 - 07Puits de 67 mètres qui sert 31 mars 2008de décharge aux habitants Exploration SK, Toño.du coin,. On nous avait in-formés que ce gouffre n’a- 1er avril 2008 Exploration et topographie ED, SK.vait pas de fond, ou encorequ’il était profond d’aumoins 200 mètres et qu’ilpourrait renfermer un stockd’armes cachées par un alle-mand qui habite à coté. Enfait d’armes, il n’y avaitqu’une machette rouilléeparmi les détritus.X: 467.455 Y: 1860.691Z: 1121 (UTM 15 / NAD 27)Dénivelé: -67m Développement: 70m Toño dans le puits d’entrée. 17
  17. 17. Cueva 08 - 08Boyau au pied d’une paroi rocheuse, le fond est comblé par de 1er avril 2008 Exploration ED.la terre. X: 462.908 Y: 1871.929 Z: 642 (UTM 15 / NAD 27) Dénivelé: 0m Développement: 20m Cueva 08 - 09 2 avril 2008Galerie orientée Nord-Est, au milieu de laquelle on rencontre un Exploration, topographie ED, SK.puits de 7 mètres. X: 463.659 Y: 1870.676 Z: 712 (UTM 15 / NAD 27) Dénivelé: -22m Développement: 174m Notre guide, Juan Benito Mendez, à l’entrée de la grotte. 18
  18. 18. Cueva 08 - 10L’entrée, une étroiture dissimulée derrière un bloc, conduit à 4 avril 2008un laminoir suivi d’une galerie de dimensions confortables. Exploration, topographie ED, SK. Le laminoir d’entrée. X: 460.760 Y: 1871.566 Z: 598 (UTM 15 / NAD 27) Dénivelé: 7m (+4, -3) Développement: 146m Un amblypyge, tel qu’on en voit souvent dans les grottes de la région; 19
  19. 19. Cueva 08 - 11Galerie d’environ 5 à 7 mètres de large pour 2 mètres de haut se 4 avril 2008 Exploration, topographie ED, SK.terminant sur un plan d’eau. Présence de nombreuses chauve-souris dans la zone d’entrée. X: 463.642 Y: 1872.416 Z: 527 (UTM 15 / NAD 27) Dénivelé: -2m Développement: 184m Une des chauve-souris observée dans la zone d’entrée de la grotte. 20
  20. 20. Cueva de la chaya 08 - 12Galerie concrétionnée. Au milieu, on trouve un P6 aveugle. Un 6 avril 2008 Exploration, topographie ED, SK, Jorge,boyau d’une quinzaine de mètres de développement marque le Carlos.terminus de la cavité. X: 461.099 Y: 1871.303 Z: 527 (UTM 15 / NAD 27) Dénivelé: -9m Développement: 180m Vers le milieu de la galerie.Topographie au fond de la cavité. 21
  21. 21. Cueva 08 - 13Galerie concrétionnée de quelques dizaines de mètres, un lami- 6 avril 2008 Exploration, topographie ED, SK, Jorge,noir donne accès à la partie terminale. Carlos.X: 461.150 Y: 1871.132Z: 527 (UTM 15 / NAD 27)Dénivelé: -3m Développement: 72m Galerie d’entrée. Carlos dans le laminoir. 22
  22. 22. Cueva 08 - 14Le porche d’entrée, de bonnes dimensions, pouvait laisser espé- 7 avril 2008 Exploration, topographie ED, SK.rer une continuation. La galerie se termine cependant assez ra-pidement. X: 463.967 Y: 1870.220 Z: 714 (UTM 15 / NAD 27) Dénivelé: -15m Développement: 84m Un ‘cienpies’, animal que l’on rencontre souvent à l’en- trée des grottes. Le porche d’entrée. 23
  23. 23. Rapport journalier par Eric DAVIDJeudi 13 mars Samedi 15 mars concernant le véhicule, fina- lement il nous annonce qu’ilDépart de Lyon pour Madrid Julio, un ami qui nous aide ne sera pas possible de faireaprès quelques mousses à depuis notre premier séjour les travaux aujourd’hui carl’aéroport. Quelques autres à au Chiapas, passe nous cher- les mécaniciens se reposent leMadrid puis vol vers Mexico. cher au terminal vers 6h30 dimanche. Visite d’Emanuel puis nous nous rendons chez qui apporte le repas, de Jorge, lui où d’autres amis spéléos, depuis peu vice-président de Gabriel , président du Grupo l’UMAE, la fédération mexi- Espeleologico Jaguar et Ema- caine de spéléologie, et de sa nuel, membre du Grupo famille, puis de Julio, de sa Vaxakmen, passent nous ren- femme Claudia et de leur fille dre visite. Un peu de repos et Miranda. Gabrielito, membre nous entamons les négocia- du Grupo Jaguar, passe cher- tions en vue d’obtenir le véhi- cher une commande de maté- cule qui nous servira durant riel qu’il nous a passée, puisVendredi 14 mars tout le séjour. Julio nous en nous dînons avec Emanuel. propose un à 18000 Pesos,Transfert vers le terminal de soit 1125 Euros au cours ac- Lund 17 marsbus où nous laissons les ba- tuel, ce qui est beaucoup tropgages à la consigne. Visite du cher. De plus la voiture est Gabriel arrive à 9 heures,quartier chinois, ridiculement vraiment trop basse pour cir- nous partons acheter une bat-petit, puis du parc Chapulte- culer sur les pistes défoncées terie, chercher le mécanicien,pec. de la région. Nous tentons puis partons vers l’endroit où alors une autre négociation est stocké le véhicule, dans avec Gabriel, afin qu’il nous un terrain attenant à un gara- prête le véhicule du club en ge. En le voyant nous com- échange des réparations né- prenons assez vite que les cessaires pour le remettre en choses ne seront pas simples, état. Il semble qu’il faille il n’a pas roulé depuis pas remplacer les pneus et la bat- mal de temps et il a subi tou- terie, ce qui représenterait une tes sortes d’intempéries. En dépense raisonnable, 6000 effet, après de multiples ten-Les 12 heures de bus habi- Pesos environ soit 375 Euros. tatives, celui-ci refuse de dé-tuelles nous mènent à Tuxtla Le marché semble lui conve- marrer, le moteur serait pleinGutiérrez où nous arrivons nir, il ne reste qu’à trouver un d’eau et les cylindres et pis-vers 5 heures le samedi ma- mécanicien pour les travaux. tons oxydés. Il va falloir cher-tin. Nous transportons notre équi- cher une autre voiture ! pement chez Toño, un autre membre du Grupo Vaxak- men, qui nous prête sa mai- son à Tuxtla et retournons chez Julio pour dîner. Dimanche 16 mars Nous patientons en attendant Heureusement nous la trou- des nouvelles de Gabriel vons facilement grâce à un 24
  24. 24. ami du mécanicien, un archi- l’entrée est gratuite le mardi. mètres, en apercevant un pos-tecte, qui accepte de nous en sible départ de galerie.louer une. Il nous demande leprix que nous voulons payer Jeudi 20 marset nous lui annonçons 10000Pesos soit 625 Euros. Ca lui Nous nous retrouvons à Ro-convient et l’affaire se fait sur blada à 9 heures avec Jorge etle trottoir devant le garage. Oscar, de là 20 minutes deNous en profitons pour lui piste nous mènent au ranchrevendre la batterie achetée Los Angeles où nous laissonsce matin. Le véhicule sera le véhicule. La marche d’ap-prêt mardi à 17 heures, le Vers 17 heures, Gabriel passe proche, 500 m de dénivelé àtemps de faire une révision et nous chercher pour aller récu- la descente puis 2 kilomètresde préparer le contrat de loca- pérer le véhicule. Après 2 en remontant le Río Suchiapation. En attendant, nous visi- bonnes heures pour finaliser nous conduit à l’entrée de latons avec Gabriel les les détails du contrat de loca- grotte où nous pénétrons à 14« miradores del cañon del Su- tion, établi au nom de Ga- h 15.midero », qui surplombent de briel, nous avons enfin une1000 mètres le cañon en voiture. Il manque juste laquestion. roue de secours, accessoire indispensable au vu de la qua- lité des pistes et des pneus. La soirée se termine avec Toño et quelque bières. Mercredi 19 mars Un dernier passage chez le Nous rencontrons quelques mécanicien pour souder 2 ou difficultés pour trouver la bi- 3 choses et récupérer la roue furcation permettant d’attein- de secours et nous partons dre la rivière inattendue, et enfin pour Roblada Grande. nous parcourons quelques Alexis, le fils de Freddy, qui centaines de mètres de trop nous prête son rancho à San- dans la branche principale to Domingo nous y accompa- avant de faire demi-tour et gne. Cette année nous ne ver- perdons 1 heure. rons pas Freddy car il est par- ti travailler quelques mois au Nous observons quelques Canada. La journée se termi-porches en milieu de falaise, ne en préparant le matérielcertains ayant été explorés. pour l’exploration de la partieDéjeuner tardif suivi immé- terminale de la Cueva Chorrodiatement de quelques bières Grande que nous avons plani-dans un bar avec des amis de fiée pour jeudi, vendredi etGabriel dont « el médico » samedi avec Jorge et Oscar,chez qui nous finirons la soi- du Grupo Vaxakmen. Celarée en compagnie de plu- fait maintenant 15 ans, en Les passages sont différentssieurs bouteilles de rhum. 1993, que nous avons décou- selon les années en fonction vert cette cavité et nous nous du sable déposé au fond de laMardi 18 mars étions arrêtés faute de temps rivière par les crues lors de la sur l’escalade d’une coulée de saison des pluies, cette fois ilVisite du zoo de Tuxtla où calcite d’une quinzaine de faudra nager une centaine de 25
  25. 25. mètres de avant de passer la 1 heure environ et finissons est plus difficile que prévue,voûte mouillante, qui mainte- par trouver un endroit propi- la galerie étant encombréenant se franchit plus aisément ce, une plage de sable suspen- d’obstacles divers et mes sou-qu’avant. Jorge, Oscar et moi due à 2 mètres au dessus de la venirs s’étant estompés de-utilisons des gilets de sauve- rivière où nous nous instal- puis 1993 lors de la premièretage car la natation souterrai- lons, à la grande joie de Jorge exploration. Il nous fallaitne avec tout le matériel et les et Oscar. L’installation est alors seulement 5 heures dekits à traîner n’est pas notre rapide car étant donnée la l’entrée au fond, sans maté-fort. température de la grotte, envi- riel. Nous avançons douce- ron 25°, un simple matelas et ment vers le fond, le poids un fin duvet suffisent ample- des sacs et la chaleur n’arran- ment. Le bruit de la rivière, geant pas les choses. Vers 12 pénible au début, finit toute- heures nous sommes dans un fois par ne plus nous déran- méandre sous la salle, qui ne ger. Oscar s’étant sérieuse- me dit absolument rien car je ment entaillé les chevilles ne me souviens pas de passa- avec ses bottes propose de se ges étroits dans cette partie de « sacrifier » et de prêter les la cavité. Stéphane sort auStéphane, très à l’aise dans bottes à Stéphane qui a explo- sommet et m’annonce qu’il al’eau, n’a nul besoin de gilet sé ses chaussures de canyon retrouvé la galerie; je le suiset m’aide dans certains passa- et qu’il a réparées comme il a et juste avant la sortie duges. La rivière se perd dans pu avec des élastiques et des méandre, je pose la main surles blocs et débouche sur une sangles. Jorge se « sacrifie » un gros bloc où il venait degrande salle, dont nous cher- également pour ne pas laisser marcher, le bloc se détache etchons l’accès un bon mo- Oscar seul, nous serons donc nous voila partis, le bloc etment, je finis par trouver des 2 pour aller au fond, qui est moi, en chute libre dans leanciens repères de points to- encore assez loin, avec tout le méandre. Je m’arrête 3 ou 4pos de 1993. Pourtant l’orien- matériel d’escalade. Nous mètres plus bas en ayanttation n’est pas facile dans nous couchons vers 23 h heurté plusieurs fois les pa-cette grande salle et c’est après avoir dîné. rois, retenu par le nœud de laavec soulagement que je re- longe du kit coincé derrièretrouve la rivière, qu’il n’y a un becquet rocheux. Le blocplus qu’à suivre pour attein- continue sa course et terminedre le passage du vent, boyau au fond, dans la rivière. Sté-très ventilé permettant de phane ayant entendu le bruitshunter un siphon. Le passage de la chute vient aux nouvel-est accessible après une esca- les et je fais le bilan des dé-lade de 2 mètres précédée de gâts. Rien de cassé mais desquelques mètres de natation. douleurs et des rayures unLa corde mise en place en peu partout, aux jambes, à un1993 pour redescendre dans œil, aux bras. Le plus embê-la rivière est encore présente tant c’est que je ne vois pluset nous l’utilisons sans vergo- rien car je pense avoir perdugne. Jorge et Oscar commen- mes lunettes pendant la chute.cent à être bien fatigués et Finalement je les retrouve quinous décidons, contrairement pendouillent, une brancheà ce qui était prévu, d’établir cassée, mais encore utilisa-le bivouac avant le fond, dès Vendredi 21 mars bles. Ce sont des lunettes quique nous trouverons un en- m’avaient été fournies lors dedroit adapté. Nous progres- Lever à 8 heures, café, et mon service militaire ensons dans les grandes galeries nous répartissons le matériel 1982, j’en profite donc pourencombrées de blocs pendant dans les kits. La progression louer la qualité du matériel de 26
  26. 26. l’armée française ! Je les ferai l’aval de la rivière, il retrouve nous buvons quelques bièresressouder en rentrant, et elles d’ailleurs le passage facile, et refrescos, puis nous partonsme servent encore. J’ai égale- celui pourtant évident que manger à Suchiapa. Jorge etment plusieurs déchirures à nous n’avions pas vu à l’aller. Oscar affirment qu’ils ne re-mes vêtements. Malheureuse- Nous le voyons revenir vers mettront plus les pieds dansment le demi-tour s’impose et 17 heures. Jorge et Oscar sug- Chorro Grande. Nous ren-ce n’est pas encore cette fois gèrent de repartir vers minuit trons à Roblada car Freddyque nous percerons le mystè- afin d’arriver dehors à l’aube veut nous appeler depuis lere de Chorro Grande, faute de de manière à éviter la forte Canada, l’appel ne viendrapersonnel. J’estime qu’il fau- chaleur pendant la marche de pas et nous rentrons nous re-drait 3 ou 4 personnes pour retour, nous approuvons et poser au rancho.aller au fond avec le matériel nous couchons vers 17 h 30.d’escalade et de bivouac. Re- Dimanche 23 marstour au bivouac vers 14 h 30 Samedi 22 marsaprès une pause pour me re- Journée de repos. Cyber à Lamettre de mes émotions et Nous nous levons un peu plus Garza, puis déjeuner au res-nous restaurer. tard que prévu, vers 1 heure, taurant « el puente », une de nous plions le bivouac et par- nos étapes habituelles et re- tons vers la sortie à 2 heures. tour au ranch munis que quel- La progression est assez len- ques provisions. te, les mexicains sont fatigués et je ne vaux pas grand-chose à cause de mes douleurs. Nous sortons de la cavité à 6 h 25 après 40 h 10 passées sous terre, largement dépitésStéphane, qui a pris la pré- par l’échec de cette explora-caution de se munir d’une tion. Je ne sais pas si je sauraipharmacie, m’aide à désinfec- un jour ce qu’il y a au fond deter mes diverses plaies et bos- Chorro Grande.ses, puis part faire un portage Lundi 24 marsmatériel en direction de lasortie pour nous avancer car Puisque nous ne sommes pasles mexicains ne sont pas bien parvenus au fond de Chorroen forme malgré une journée Grande par le bas, il ne nousentière passée au bivouac, où reste plus qu’à prospecter àils ont fait des photos des l’aplomb du terminus, du cotépoissons blancs et sans yeux du village d’El Portillo, enqui peuplent la rivière. espérant rencontrer une entrée qui permettra de faire la jonc- La partie plate de la marche tion. Il manque pas mal de de retour s’effectue en 1 h 30 dénivelé, 300 mètres environ, puis nous attaquons la mon- mais étant donné le courant tée. Stéphane arrive à la voi- d’air ressenti dans la cavité, il ture en 1 h 45, je le suis en 2 est fort probable qu’il existe h 15, puis viennent Jorge et un accès sur le plateau. Il faut Oscar en 3 h 15. Oscar a tou- prospecter discrètement car la jours mal aux pieds et Jorge population n’est pas extrême- s’étant irrité l’entrejambe doit ment favorable à nos recher-Il n’ira pas très loin car il erre marcher les jambes écartées, ches, ils pensent que nous1 heure 30 dans la grande sal- ce qui est plutôt comique à cherchons des pièces archéo-le avant de retrouver l’accès à voir. Retour à Roblada où logiques ou de l’or. Nous 27
  27. 27. trouvons 2 cavités et les ex- Mercredi 26 mars d’Alexis, dans une galerieplorons (08-01, -5, Dév 11m, encombrée de blocs où nouset 8-02, -30, Dév 45m). Nous partons pour Cacate à pouvons effectivement obser- 12h après avoir acheté quel- ver des traces de passage et ques victuailles. Suite à des des vestiges de torches artisa- travaux, la piste pour y accé- nales. Arrivés à un puits, nous der est bien meilleure qu’en ressortons chercher les cordes 2005 et nous arrivons plus tôt et les équipements pour le que prévu, à 13 h 30. A peine descendre, José renonce à le temps de nous installer et nous suivre. Une fois le puits les villageois nous proposent descendu, 20 mètres environ, de nous rendre directement à la cavité se poursuit dans un la grotte. Nous atteignons ra- confortable méandre large deSur le chemin du retour ren- pidement le terminus de 2005 1 m et haut de 3 m, maisdons visite à Rafaël, un ami et continuons l’exploration comme la précédente elle ter-qui habite dans le secteur. dans une rivière agrémentée mine sur un siphon. La topo de quelques bassins profonds, sera faite au retour (08-05, -Mardi 25 mars exploration qui prend fin sur 89, Dév 587 m). Un arrêt un siphon. dans un bar, nous permettraAlexis passe au ranch à 9 h et d’apprendre qu’il y auraitnous décidons de partir pour d’autres cavités à voir dans leCacate, un village au Nord- secteur mais nous devons par-Est de Tuxtla, afin de termi- tir car nos amis mexicainsner l’exploration de la cavité doivent rentrer, nous les rac-trouvée en 2005 et de faire la compagnons et rentrons autopographie qui n’avait pas ranch dans la soirée. Il faudraété réalisée faute de temps. penser à refaire un séjourNous passons par Roblada dans ce village.pour enfin aller voir une cavi- Nous faisons la totalité de laté devant laquelle nous som- topographie au retour (08-04,mes passés de nombreuses Dév 505 m) et rentrons pourfois en allant à Chorro Gran- dîner et dormir dans la mai-de et que nous n’avions ja- son d’Adelfo et de sa famille,mais eu le temps de descen- que nous avions rencontrés endre. C’est vite terminé ! (08- 2005.03, -12, Dév 37 m). Dans l’a-près-midi nous partons à Tux- Jeudi 27 marstla où nous passerons la nuitavec plus de monde que pré- Sur les indications des villa- Vendredi 28 marsvu : Alexis, 2 de ses cousins, geois, nous partons exploreret le grand père qui profitent une autre grotte, la Cueva del Nous restons au ranch afin dede notre véhicule pour aller Burrito de Plata, où selon la faire les reports topo des grot-rendre visite à leurs amis de légende des gens seraient en- tes explorées ces derniersCacate. trés à la recherche d’un petit jours. âne en argent (burrito de pla- ta), et ne seraient jamais res- Samedi 29 mars sortis. N’écoutant que notre courage, nous entrons mal- Journée de prospection avec gré le risque de rester enfer- Alexis, du coté de Cristobal més dans la grotte pour l’éter- Obregon, un village pas très nité et progressons, en com- loin de la route menant à Vil- pagnie de José, un cousin la Flores. Il y aurait bien une 28
  28. 28. grotte mais au vu de la cha- bal, puis retour à Tuxtla. d’explorer. Il nous affirmeleur et des 3 heures de mar- qu’il est impossible de des-ches prévisibles pour l’attein- Lundi 31 mars cendre dans ce gouffre, etdre, tous les guides potentiels bien entendu nous lui prou-ont subitement des occupa- Nous partons avec Toño et vons le contraire (08-07, -67,tions urgentes ou des dou- son voisin Felipe pour Joa- Dév 70 m). La profondeurleurs et sont au regret de ne quín Miguel Gutiérrez. Sur le atteindra 67 m, le fond estpas pouvoir nous accompa- chemin nous descendons une rempli d’ordures, et en faitgner. petite cavité (08-06, -10, Dév d’armes, je ne trouverai qu’u- 20 m) et arrivons au village à ne vieille machette rouillée 11 h 30. Il fait déjà trop parmi les détritus. C’est la fin chaud pour aller voir les grot- du mythe du trou sans fond tes dont on nous a parlé, qui servant de cache d’armes. En se situent à 1 heure de mar- arrivant au village, on nous che. Nous négocions avec la emmène voir une grotte, qui population la possibilité de n’est qu’un petit boyau de camper, et décidons de reve- quelques mètres (08-08). nir mardi soir pour dormir sur place de manière à partir de Mercredi 2 avrilOn nous indique d’autres bonne heure mercredi matin.trous mais nous les connais- Nous partons à l’aube ensons déjà. Nous prenons alors compagnie de 2 guides afinla décision de quitter le ranch de voir les grottes promises,et de déménager à Tuxtla à la nous atteignons la premièrerecherche d’une autre zone. en 40 minutes de marche. (08 -09, -22, Dév 174 m). LaDimanche 30 mars grotte est connue de la popu- lation locale jusqu’au fondEmanuel nous réveille à 6 h car ils vont y chasser le tepez-45 pour aller voir une grotte à cuintle, nom local de l’agouti,Berriozábal, petite ville pro- Sur le chemin du retour nous animal qui vit la journée dansche de Tuxtla. Nous arrivons cherchons la « Sima sin les grottes et sort la nuit pourdans un endroit où il y a ef- fin » (gouffre sans fond) se nourrir.fectivement une cavité qui qu’on nous a indiquée commesert de captage d’eau, mais le étant un puits sans fond, ouquartier est aussi le repaire en tous cas d’au moins 200d’une bande d’alcooliques mètres, il paraîtrait mêmeprêts à tout pour une bouteille qu’un allemand qui habitede « trago », la gnôle locale dans le coin y aurait cachévendue quelque Pesos dans des armes. Nous la trouvonsdes bouteilles de soda recy- et descendons. Arrêt à -40clées. Nous en observons environ sur manque de corde.quelques-uns en train de sedisputer ou encore de dormir Mardi 1er avril Les guides décidant qu’il faitau milieu des excréments et trop chaud pour continuer,décidons de passer note che- Comme prévu, nous repartons nous rentrons au village, puismin, la grotte étant connue de pour Joaquín Miguel Gutiér- à Tuxtla pour dîner chez Jor-longue date. On nous informe rez et nous arrêtons en che- ge.de la présence d’autres cavi- min pour terminer la « Simatés entre Berriozábal et Joa- sin fin » après avoir cherché Jeudi 3 avrilquín Miguel Gutiérrez, villa- le propriétaire du terrain pourge situé à 25 km de Berriozá- lui demander l’autorisation Après quelques courses au 29
  29. 29. supermarché, nous repartons pendant qu’ils cherchent des notre camp. Jorge négociepour Joaquín Miguel Gutiér- tepezcuintles, les chiens cou- pendant un bon moment, sortrez. Nous installons le camp rent un peu partout et quel- tous ses papiers d’identité,chez un de nos guides, Juan, ques coups de fusil retentis- explique qu’il a besoin dequi nous prête le terrain de- sent. Ils ressortent de la grotte nous pour poursuivre l’étudevant sa maison. J’entame avec 2 de ces animaux qu’ils des grottes de la région, etalors les négociations avec le ont réussi à tuer, et nous avec devant son insistance, le co-« comisariado ejidal », autori- nos relevés topographiques misariado finit par nous auto-té municipale pour tout ce qui (08-10, -3, Dév 146 m). riser à continuer. Nous par-concerne les terrains et les tons alors avec nos guides,cultures, afin de lui expliquer dont le propriétaire du terraince que nous faisons. Ca se qui nous dit que la prison nepasse plutôt bien et il nous l’aurait pas bien dérangé carautorise à poursuivre car nous il y avait déjà fait un séjour.ne sommes pas des Exploration et topographie’gringos’ (étatsuniens) et que des grottes 08-12 (-9, Dévnous avons fait l’effort de ve- 180 m) et 08-13 (-3, Dév 72nir le consulter. m) puis retour au village pour Nous rentrons déjeuner puis une longue attente jusqu’au partons voir une autre grotte soir, la chaleur étant trop in- proche du village (08-11, -2, tense pour espérer faire quel- Dév 184 m). Demain samedi, que chose. c’est jour de messe pour les chrétiens adventistes et per- sonne ne souhaitant nous ac- compagner, nous rentrons donc à Tuxtla et invitonsVendredi 4 avril Emanuel et sa famille à dîner d’une cuisse de tepezcuintleLever à 6 h 15 puis départ que les chasseurs nous ontpour une nouvelle grotte en offert. Ils ne se font pas priercompagnie de chasseurs et de pour venir y goûter, surtoutleurs chiens. 1 heure de mar- que nous la préparons « à lache plus tard nous arrivons française ».devant un gros bloc dissimu-lant une étroiture dans laquel- Samedi 5 avrille s’engouffrent les chasseurset les chiens. Quelques minu- Tourisme à Chiapa de Corzotes plus tard, nous rendant et retour à Joaquín Miguel Lundi 7 avrilcompte qu’il s’agit d’une Gutiérrez en fin d’après-midi.grotte et pas d’un terrier, nous Pleins d’espoir, nous partonsles suivons. Dimanche 6 avril voir une grotte (08-14) dans laquelle, nous dit-on « on Jorge et son fils nous réveil- peut marcher un jour entier lent à leur arrivée, vers 6 heu- sans s’arrêter ». L’entrée est res. Un peu plus tard, le co- grande mais au final, la grotte misariado vient nous parler ne développe que 80 mètres, car certains habitants du villa- pour tenir la journée il fau- ge n’apprécient pas notre pré- drait marcher très lentement ! sence et menacent de mettre Nous rentrons à Tuxtla dans en prison le propriétaire du l’après-midi.Nous faisons la topographie terrain où nous avons établi 30
  30. 30. Mardi 8 avril nous allons présenter nos sa- lutations à Rafael et à la fa- Rangement du matériel puisJournée détente à Tuxtla. mille de Freddy. bus pour Mexico où nous ar- rivons le mercredi matin.Mercredi 9 avril Samedi 12 avril Mercredi 16 avrilTourisme : San Cristobal de Journée à Puerto Arista, petitelas Casas, grotte de Rancho ville balnéaire sur la côte Pa- Voyage de retour. Arrivée leNuevo qui est aménagée sur cifique. jeudi 17 dans la soirée.quelques centaines de mètres, Dimanche 13 avril En compagnie de Gabriel et d’autres membres du grupo Jaguar, nous partons à la re- cherche de la « Cueva de la marimba ». Celle-ci est cen- sée se trouver sur le Cerro de la marimba, du coté de San Fernando. Après quelquescascade El Corralito, casca- discussions avec les habi-des Agua Azul. tants, nous ne trouverons rien sauf une vague entrée com-Jeudi 10 avril blée par un effondrement ré- cent. Il y aurait bien une autreTourisme : Visite du site grotte à voir mais le proprié-Maya de Palenque, puis au taire du terrain, devant se ren-retour nous nous arrêtons à la dre d’urgence à la messe, n’acascade de Misol-Ha derrière pas pu nous la montrer. Celaquelle se trouve une petite secteur serait éventuellementgrotte. Un guide y patiente en à revoir bien que la zone nepermanence et contre 10 pe- me semble pas très propice àsos, nous fait visiter les quel- la présence de grottes. Com-ques dizaines de mètres de la me d’habitude, nous avonscavité à l’aide d’une lampe entendu de nombreuses lé-torche dont les piles ne sont gendes concernant les grot-plus neuves depuis bien long- tes : Présence de veau ou detemps. tête de vache en or, boule de feu jaillissant de l’entée à mi- nuit, etc. Nous rentrons à Tuxtla e dînons chez Jorge en compagnie de plusieurs membres du grupo Vaxak- men. Lundi 14 avril Nous passons une bonne par- tie de la journée à mangerVendredi 11 avril cher Paco, un ami de Julio.Le jour du départ approchant, Mardi 15 avril 31
  31. 31. Participants Eric DAVID Stéphane KLEINMANN Jorge PAZ ASAR (Aix Les Bains) ASAR (Aix Les Bains) Vaxakmen (Tuxtla) Carlos PAZ Oscar CABRERA Toño POZO Vaxakmen (Tuxtla) Vaxakmen (Tuxtla) Individuel (Tuxtla) MéthodologieCartographie :GPS : Garmin Etrex Vista Hcx étalonné en UTM 15 / NAD 27 MexLogiciel de cartographie : OziExplorer http://www.oziexplorer.comLes photos satellites proviennent de Google Maps : http://maps.google.frTopographie :Mesures réalisées au décamètre, lasermètre Leica, Tandem Suunto.Topos saisies et calculées sous Visual Topo. http://vtopo.free.frDessins définitifs réalisés sous Adobe Illustrator. http://www.adobe.com/frL’intégralité de ce rapport se trouve sur notre site internet : http://eksa.free.frPour nous contacter : eksa@free.fr© EKSA 2008. Textes, dessins et photos : Eric David, Stéphane Kleinmann, Jorge Paz. 32

×