 Internet est un système dinterconnexion de machines et constitueun réseau informatique mondial, utilisant un ensemble st...
 Le terme dorigine américaine « Internet » est dérivé du conceptdinternetting (en français : « interconnecter des réseaux...
 Les mémos que Licklider du Massachusetts Institute of Technology (MIT) écrivit enjuillet 1962 sont les plus anciens text...
 En août 1968, la DARPA accepta definancer le développement du matérielde routage des paquets dARPANET.Ce développement f...
 En 1972, Ray Tomlinson mit au pointla première application importante :le courrier électronique. Enoctobre 1972, Kahn or...
 En 1973, Kahn demanda à VintCerf (parfois appelé le père dInternet) detravailler avec lui, car Cerf connaissait lesdétai...
 Le début des années 1990 marque, enfait, la naissance de laspect le plusconnu dInternet aujourdhui : le web,un ensembled...
 Laccès à Internet est souvent vendu sous la forme doffre commerciale deservices, avec un abonnement fixe ou un paiement ...
Tincu AlexandruCernea IzabelaNeculae Vladut
Internet
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Internet

225 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
225
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
1
Actions
Partages
0
Téléchargements
3
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Internet

  1. 1.  Internet est un système dinterconnexion de machines et constitueun réseau informatique mondial, utilisant un ensemble standardisé deprotocoles de transfert de données. Cest donc un réseau de réseaux,sans centre névralgique, composé de millions de réseaux aussi bienpublics que privés, universitaires, commerciaux et gouvernementaux.Internet transporte un large spectre dinformation et permet lélaborationdapplications et de services variés comme le courrier électronique,lamessagerie instantanée et le World Wide Web. Internet ayant été popularisé par lapparition du World Wide Web, lesdeux sont parfois confondus par le public non averti. Le World Wide Webnest pourtant que lune des applications dInternet. Laccès à Internet peut être obtenu grâce à un fournisseur daccès àInternet via divers moyens de communication électronique : soit filaire(réseau téléphonique commuté (bas débit), ADSL, fibre optique jusquaudomicile), soit sans fil (WiMAX,par satellite, 4G+). Un utilisateurdInternet est désigné par le néologisme « internaute ».
  2. 2.  Le terme dorigine américaine « Internet » est dérivé du conceptdinternetting (en français : « interconnecter des réseaux ») dont lapremière utilisation documentée remonte à octobre 1972 par Robert E.Kahn1 au cours de la première ICCC (International Conference onComputer Communications) à Washington. Les origines exactes du terme Internet restent à déterminer.Toutefois, cest le 1er janvier 1983 que le nom « Internet », déjà enusage pour désigner lensemble dARPANET et plusieurs réseauxinformatiques, est devenu officiel2. En anglais, on utilise un article défini et une majuscule, ce qui donne theInternet. Cet usage vient du fait que « Internet » est de loin le réseau leplus étendu, le plus grand « internet » du monde, et donc, en tantquobjet unique, désigné par un nom propre. Un internet (un nomcommun avec « i » minuscule) est un terme dorigine anglaise utilisé pourdésigner un réseau constitué de linterconnexion de plusieurs réseauxinformatiques au moyen de routeurs3. Une publication au Journal officiel de la République française indique quilfaut utiliser le mot « internet » comme un nom commun, cest-à-dire sansmajuscule.LAcadémie française recommande de dire « linternet ». Ilexiste une controverse sur le sujet entre les partisans des expressions« lInternet » , « linternet » , « Internet » et « internet ».
  3. 3.  Les mémos que Licklider du Massachusetts Institute of Technology (MIT) écrivit enjuillet 1962 sont les plus anciens textes décrivant les interactions sociales qui seraient possiblesavec un réseau dordinateurs. Cela devait notamment faciliter les communications entrechercheurs de la Defense Advanced Research Projects Agency (DARPA). En octobre1962, Licklider fut le premier chef du programme de recherche en informatique de la DARPA. Ilpersuada ses successeurs Ivan Sutherland, Bob Taylor et le chercheur du MIT Lawrence G.Roberts de lintérêt des réseaux informatiques. En 1961, Leonard Kleinrock du MIT publia le premier texte théorique sur lestélécommunications par paquets et en 1964 il publia le premier livre sur le sujet. En 1965, Roberts testa avec Thomas Merrill la première connexion informatique à longuedistance, entre le Massachusetts et la Californie. Le résultat montra que des ordinateurspouvaient travailler ensemble à distance, mais que le mode de télécommunication parétablissement de circuit du système téléphonique était inadapté. Le concept de communicationpar paquets de Kleinrock simposa. En 1966, Roberts fut engagé par Taylor à la DARPA pour concevoir lARPANET. Il publia lesplans en 1967. En présentant ce texte, il découvrit deux autres groupes de chercheurstravaillant indépendamment sur le même sujet : un groupe du National PhysicalLaboratory (NPL) du Royaume-Uni avec Donald Davies et Roger Scantlebury, et un groupe dela RAND Corporation avec Paul Baran. Entre 1962 et 1965, le groupe de la RAND avait étudié la transmission par paquets pourlarmée américaine. Le but était de pouvoir maintenir les télécommunications en cas dattaque(éventuellement nucléaire), ce que permet une transmission par paquets dans un réseau noncentralisé. Il sagissait dun développement indépendant dARPANET : bien que probablementrobuste face à une telle attaque, ARPANET na pourtant été conçu que pour faciliter lestélécommunications entre chercheurs. Le rapport de Paul Baran est resté purementthéorique, et est rapidement tombé dans loubli. Mais le mythe d« ARPANET comme dernierrempart à une attaque atomique » trouve là son origine. Pendant ce temps, au British National Physical Laboratory, léquipe de Donald Davies avaitprogressé : NPL Network, le premier réseau maillé fondé sur la transmissionde datagrammes (packets) était fonctionnel. Mais lhistoire dInternet na pas été écrite par lesEuropéens : ARPANET sera désormais lorigine officielle dInternet.
  4. 4.  En août 1968, la DARPA accepta definancer le développement du matérielde routage des paquets dARPANET.Ce développement fut confié endécembre à un groupe de lafirme Bolt, Beranek andNewman (BBN) de Boston. Ce derniertravailla avec Bob Kahn surlarchitecture du réseau. Robertsaméliorait les aspects topologiques etéconomiques du réseau. Kleinrockpréparait des systèmes de mesuresdu réseau. Le 20 septembre 1969, BBN installa lepremier équipement à lUCLA oùtravaillait Kleinrock. Le second nœuddu réseau fut installé au StanfordResearch Institute (SRI) oùtravaillait Douglas Engelbart sur unprojet dhypertexte. Deux nœudssupplémentaires furent ajoutés avecluniversité de Santa Barbara etluniversité dUtah. Fin 1969,ARPANET comptait donc quatrenœuds. Le Network Working Group (NWG)conduit par Steve Crocker finit leprotocole de communication poste-à-poste NCP en décembre 1970. Ceprotocole fut adoptéentre 1971 et 1972 par les sitesbranchés à ARPANET. Ceci permit ledéveloppement dapplications par lesutilisateurs du réseau.
  5. 5.  En 1972, Ray Tomlinson mit au pointla première application importante :le courrier électronique. Enoctobre 1972, Kahn organisa lapremière démonstration à grandeéchelle dARPANET à lInternationalComputer CommunicationConference (ICCC). Cétait la premièredémonstration publique. Le concept dInternet est nédARPANET. Lidée était de permettrela connexion entre des réseauxdivers : ARPANET, des communicationsavec les satellites, des communicationspar radio. Cette idée fut introduite parKahn en 1972 sous le nomde Internetting. Le protocole NCPdARPANET ne permettait pasdadresser des hôtes hors dARPANETni de corriger déventuelles erreurs detransmission. Kahn décida donc dedévelopper un nouveau protocole, quidevint finalement TCP/IP. Enparallèle, un projet inspiré parARPANET était dirigéen France par Louis Pouzin : leprojet Cyclades. De nombreusespropriétés de TCP/IP ont ainsi étédéveloppées, plus tôt, pour Cyclades.Pouzin et Kahn indiquent que TCP/IP aété inspiré par Cyclades. |
  6. 6.  En 1973, Kahn demanda à VintCerf (parfois appelé le père dInternet) detravailler avec lui, car Cerf connaissait lesdétails de mise en œuvre de NCP. Lepremier document faisant référence à TCPest écrit en 1973 par Cerf : A PartialSpecification of an InternationalTransmission Protocol. La premièrespécification formelle de TCP date dedécembre 1974, cest le RFC 675. La version initiale de TCP ne permettait quela communication en établissant un circuitvirtuel. Cela fonctionnait bien pour letransfert de fichiers ou le travail àdistance, mais nétait pas adapté à desapplications comme la téléphonie parInternet. TCP fut donc séparéde IP et UDP proposé pour lestransmissions sans établissement duncircuit. À la fin des années 1980, la NSF(National Science Foundation) qui dépendde ladministration américaine, met enplace cinq centres informatiquessurpuissants, auxquelsles utilisateurs pouvaient se connecter, quelque soit le lieu où ils se trouvaientaux États-Unis : ARPANET devenait ainsiaccessible sur une plus grande échelle. Lesystème rencontra un franc succèset, après la mise à niveau importante(matériels et lignes) à la fin des années1980, souvrit au trafic commercial audébut des années 1990.
  7. 7.  Le début des années 1990 marque, enfait, la naissance de laspect le plusconnu dInternet aujourdhui : le web,un ensemblede pages en HTML mélangeant dutexte, des liens, des images,adressables via une URL etaccessibles via le protocole HTTP. Cesstandards, développésau CERN par Tim Berners-Lee etRobert Cailliau devinrentrapidement populaires grâce audéveloppement au NCSA par MarcAndreessen et Éric Bina du premiernavigateur multimédiaMosaic. Enjanvier 1992, l’InternetSociety (ISOC) voit le jour avec pourobjectif de promouvoir et decoordonner les développements surInternet. L’année 1993 voitl’apparition du premier navigateurweb ou butineur (browser),supportant le texte et les images.Cette même année, la NationalScience Foundation (NSF) mandateune compagnie pour enregistrerles noms de domaine.
  8. 8.  Laccès à Internet est souvent vendu sous la forme doffre commerciale deservices, avec un abonnement fixe ou un paiement aux données consommées.Certaines organisations, notamment les universités européennes, disposent deleurs propres réseaux (ex. : Renater). Pour accéder à Internet il faut disposer dun équipement IP ainsi quune connexionà un fournisseur daccès. Pour cela, lutilisateur emploieles matériel etlogiciel suivants : Un ordinateur personnel ou tout autre équipement terminal dun réseau :• Assistant personnel• Console de jeux vidéo• Téléphone mobile Un canal de communication vers le fournisseur daccès :• Fibre optique• Ligne téléphonique fixe : ligne analogique, xDSL• Ligne téléphonique mobile : 4G+, 3G, Edge, GPRS, GSM (CSD)• Internet par satellite• Wi-Fi Un système (logiciel/matériel) client pour le protocole réseau utilisé(PPP, PPPoX, Ethernet, ATM, etc.) Un fournisseur daccès à Internet (FAI) (en anglais ISP pour Internet ServiceProvider) Des logiciels sont, eux, nécessaires pour exploiter Internet suivant les usages : Courrier électronique : un client SMTP et POP (ou POP3) ou IMAP (ou IMAP4) Transferts de fichiers : un client ou un serveur FTP (File Transfert Protocol) World Wide Web : un navigateur web
  9. 9. Tincu AlexandruCernea IzabelaNeculae Vladut

×