« Faire avancer l’Agriculture africaine » :  Points de vue du FIDA en Afrique  orientale et australe Ides DeWillebois Dire...
L’APD en faveur de l’agriculture et du développement rural des pays en développement est en baisse, tout comme l’investiss...
L’APD est en baisse malgré les faits suivants : <ul><li>Fait n° 1  : La plupart des pauvres vivent en milieu rural (70% en...
Fait n° 3  : Les projets financés par les bailleurs enregistrent des performances égales dans l’agriculture et dans le sec...
Le FIDA contribue largement à l’APD (1998-2005) en faveur de l’agriculture et du développement rural en Afrique 1 707,7 46...
Hiérarchie des objectifs de développement du FIDA <ul><li>Autres Résultats   –  Dans les six domaines précités :  </li></u...
Le FIDA en Afrique orientale et australe <ul><li>Octroi de 46 prêts d’une valeur de 756 millions USD et de 33 subventions ...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

« Faire avancer l'Agriculture africaine » : Points de vue du FIDA en Afrique orientale et australe

2 136 vues

Publié le

Par Ides DeWillebois, FIDA - Brussels, 17 October 2007

Publié dans : Business
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
2 136
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
33
Actions
Partages
0
Téléchargements
15
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

« Faire avancer l'Agriculture africaine » : Points de vue du FIDA en Afrique orientale et australe

  1. 1. « Faire avancer l’Agriculture africaine » : Points de vue du FIDA en Afrique orientale et australe Ides DeWillebois Directeur Division Afrique orientale et australe FIDA
  2. 2. L’APD en faveur de l’agriculture et du développement rural des pays en développement est en baisse, tout comme l’investissement public de ces pays dans ce secteur Source: Rapport sur le développement mondial 2008 2,5% 5,6% 4,5% 2002 8% 15% 6,4% 1980 Amérique latine Asie Afrique Année
  3. 3. L’APD est en baisse malgré les faits suivants : <ul><li>Fait n° 1 : La plupart des pauvres vivent en milieu rural (70% en moyenne dans les pays en développement) </li></ul>
  4. 4. Fait n° 3 : Les projets financés par les bailleurs enregistrent des performances égales dans l’agriculture et dans le secteur non agricole <ul><li>Près de 80% des projets FIDA sont jugés « satisfaisants », après exécution </li></ul><ul><li>Même jugement favorable que pour les projets Banque mondiale, qui affichent un taux de satisfaction de 80-85% en termes de rentabilité économique </li></ul><ul><li>Taux élevé de rentabilité des investissements dans l’agriculture, en particulier dans la Recherche et développement (R&D) et le réseau routier </li></ul>
  5. 5. Le FIDA contribue largement à l’APD (1998-2005) en faveur de l’agriculture et du développement rural en Afrique 1 707,7 462,9 1 224,8 IDA 1 402,4 675,7 726,7 FIDA 1 137,8 486,2 651,5 CE 1 516,0 493,0 1 023,0 FAD/BAD Multilatérale 1 133,5 154,8 978,8 É tats-Unis 411,5 160,4 251,1 Royaume-Uni 427,3 149,8 277,5 Pays-Bas 659,5 197,6 461,9 Allemagne 748,7 184,0 564,7 France Bilatérale Total (en millions $) Développement rural (en millions $) Agriculture (en millions $)
  6. 6. Hiérarchie des objectifs de développement du FIDA <ul><li>Autres Résultats – Dans les six domaines précités : </li></ul><ul><ul><li>Programmes Pays – projets innovants, programmes multi-acteurs, dialogue politique fondé sur l’expérience à l’échelle locale et nationale </li></ul></ul><ul><ul><li>Programmes régionaux et mondiaux – projets axés sur le renforcement des connaissances, le dialogue politique fondé sur l’expérience de terrain </li></ul></ul><ul><ul><li>Produits axés sur la connaissance </li></ul></ul><ul><li>Instruments – Ils sont de 2 ordres : </li></ul><ul><ul><li>Prêts (y compris à « taux zéro », avec l’initiative DSF) aux gouvernements </li></ul></ul><ul><ul><li>Subventions à des organisations sans but lucratif </li></ul></ul><ul><li>Résultats opérationnels – Dans les six domaines précités : </li></ul><ul><ul><li>Des revenus accrus et une meilleure sécurité alimentaire pour les bénéficiaires immédiats des projets financés par le FIDA </li></ul></ul><ul><ul><li>Des capacités nationales renforcées pour lutter contre la pauvreté en milieu agricole et rural </li></ul></ul><ul><li>Principes d’engagement </li></ul><ul><li>Sélectivité et concentration sur le développement rural </li></ul><ul><li>Ciblage des populations pauvres et vulnérables </li></ul><ul><li>Autonomisation des populations rurales pauvres et de leurs organisations, surtout les jeunes et les femmes </li></ul><ul><li>Innovation, apprentissage et mise à niveau, y compris gestion des connaissances </li></ul><ul><li>Partenariats avec les gouvernements (alignement), donateurs et autres (harmonisation) </li></ul><ul><li>Durabilité de l’impact des projets </li></ul><ul><li>Objectif stratégique – Meilleur accès des hommes et femmes ruraux des pays en développement aux compétences et à l’organisation nécessaires pour mettre à profit : </li></ul><ul><ul><li>Les ressources naturelles (la terre et l’eau) </li></ul></ul><ul><ul><li>L’amélioration des technologies agricoles et des moyens de production </li></ul></ul><ul><ul><li>Une large gamme de services de financement </li></ul></ul><ul><ul><li>La transparence et la compétitivité des intrants agricoles et des marchés </li></ul></ul><ul><ul><li>Les opportunités de développement d’activités rurales et d’emploi </li></ul></ul><ul><ul><li>Les processus politiques et de programmation au niveau local et national </li></ul></ul>Principal but visé – Autonomisation des hommes et femmes des zones rurales dans les pays en développement pour leur permettre d’augmenter leurs revenus et d’améliorer la sécurité alimentaire (OMD n°1)
  7. 7. Le FIDA en Afrique orientale et australe <ul><li>Octroi de 46 prêts d’une valeur de 756 millions USD et de 33 subventions évaluées à 16,5 millions USD : </li></ul><ul><li>Subventions au profit </li></ul><ul><ul><li>De Pays et régions (petits et gros montants) </li></ul></ul><ul><ul><li>D’ONG, de gouvernements et d’agences de l’ONU </li></ul></ul><ul><ul><li>Du Renforcement des organisations paysannes, de l’amélioration des services et des innovations agricoles, de l’accès au financement d’activités rurales, aux marchés des intrants et des extrants </li></ul></ul><ul><li>Prêts au profit de </li></ul><ul><ul><li>Projets et programmes financés individuellement (~40%) et cofinancés (~60%) </li></ul></ul><ul><ul><li>Gouvernements, « alignés » (par ex. les Cadres d’investissement à moyen terme) et « harmonisés » (par ex. les Approches sectorielles) </li></ul></ul><ul><ul><li>Projets et programmes axés sur des zones, des produits de base, des activités, des services de financement </li></ul></ul>

×