Séminaire géo-helminthiase                       Pathoumphone                       Bounta                       Somphavan...
GénéralitésGrand problème de santé publique1/3 de la population mondialeLié au péril fécalEndémique des zones tropicalesLe...
Généralités (suite)DALY perdues du fait des infections à géohelminthes dans le monde                 (en millions d’année)...
4
Orientation cliniqueClinique non spécifiqueAsymptomatique en général (1 parasité / 10 estsymptomatique)Géohélminthiases so...
Contexte évocateur- Vie ou séjour dans une zone d’endémie- Comportement à risque:   - marche pieds nus   - mains sales   -...
Signes d’appel        Signes cutanéo-muqueux- Signe de la lignée  allergique: erythème,  urticaire, dermite- Vulvovaginite...
Larva migrans cutanée:                    Larva currens• Trajet serpigineux                      • Trajet plus rectiligne•...
Signes d’appel (suite)                Signes respiratoiresSyndrome de Loeffler  fébricule, toux sèche, quinteuse, ausculta...
Signes d’appel (suite)  Signes digestifs douleur abdominale légère diffuse, nausée, vomissement, anorexie, diarrhée, anore...
Parfois… stade de complications                                     Granulome rétinien de                                 ...
Diagnostic parasitologique-   Fait le diagnostic de certitude des géo helminthiases-   ME œufs ou parasites eux-mêmes (adu...
EXAMEN PARASITLOGIQUE DES SELLES (suite)            Examens répétés- Zanzibar 2008, examen de selles 3 jours successifs su...
EXAMEN PARASITOLOGIQUE DES SELLES (suite)Indications: toutes les géo helminthiasesPrésentation des géo-hélminthiases à l’e...
Examen directExaminer une goutte de:-   Selle diluée avec SSI-   Selle non diluées si selle    liquideAvantages: parasite,...
Technique de concentration     Technique de Baermann     basée sur lhygrotropisme et le     thermotropisme des larves Tech...
Technique de concentration                     Technique de Baermann (suite)Avantages:                                    ...
Technique de concentration      Technique de Kato-Katz Utilisation d’une céllophane trempée24h dans du liquide de Kato (gl...
Technique de concentration               Technique de Kato-Katz (suite)Avantages:bons résultats pour les  oeufsInconvenien...
scotch test        Technique du ruban adhésif transparent (Graham)Précautions :  Au réveil avant défécation  Décoller le s...
scotch test    Technique du ruban adhésif transparent (Graham) SuiteAvantages  Technique de choix pour  mettre en évidence...
CoprocultureTechnique    Examen coproscopique    préliminaire: identification des    populations présentes    Confection d...
Autres moyens de diagnostic  Diagnostic fortuit et rare  Mise en évidence:     Œufs d’ascaris     d’ankylostome     Larves...
Diagnostic fortuit et rare                            Ascaris adulte 20-35cm Identification macroscopique d’un élément émi...
Diagnostic fortuit et rare Identification macroscopique d’un élément émis                Oxyure adulte                    ...
Diagnostic fortuit et rareImage endoscopique detrichocéphales implantés dans la   Image d’oxyures dans lemuqueuse caecale....
Examen microscopique de piecesanatomo-pathologiques Section transversale d’un ascaris adulte   coupe d’appendice montrant ...
Examen microscopique de piècesanatomo-pathologiquesCoupe anatomopathologique debiopsie duodénale avec         Section sagi...
Conclusion1) Les géohélminthiases sont:    - Ascaridiose    - Ankylostomose    - Tricocéphalose    - Anguillulose    - Oxy...
REFERENCES Diagnosis of soil-transmitted helminths in the era of preventive chemotherapy: effect of multiple stool samplin...
MERCI DE VOTREAIMABLE ATTENTION                    31
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Ifmt 2012 p13 orientation clinique et diagnostic parasitologique des geo helminthiases

6 654 vues

Publié le

Publié dans : Santé & Médecine
2 commentaires
1 j’aime
Statistiques
Remarques
Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
6 654
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
5
Actions
Partages
0
Téléchargements
61
Commentaires
2
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Ifmt 2012 p13 orientation clinique et diagnostic parasitologique des geo helminthiases

  1. 1. Séminaire géo-helminthiase Pathoumphone Bounta Somphavanh Chitale Euripide
  2. 2. GénéralitésGrand problème de santé publique1/3 de la population mondialeLié au péril fécalEndémique des zones tropicalesLes géohélminthiases sont: - Ascaridiose (Ascaris lumbricoides) - Ankylostomose (Ancylostoma dudodenale ,Necator americanus ) - Tricocéphalose (Trichuris Trichiura ) - Anguillulose (Strongyloides stercoralis) - Oxyure (Enterobius vermicularis) 2
  3. 3. Généralités (suite)DALY perdues du fait des infections à géohelminthes dans le monde (en millions d’année)- Ensemble des helminthiases intestinales 39- Ankylostomiase 22,1- Ascaridiase 10,5- Trichocéphalose 6,4Infections à géohelminthes et valeurs de la morbidité et de la mortalité correspondantes dans le monde 3
  4. 4. 4
  5. 5. Orientation cliniqueClinique non spécifiqueAsymptomatique en général (1 parasité / 10 estsymptomatique)Géohélminthiases sont à évoquer devant l’associationde : Contexte évocateur Signes d’appel cutané, respiratoire ou digestif Signes biologiques (hyperéosinophilie, anémie) 5
  6. 6. Contexte évocateur- Vie ou séjour dans une zone d’endémie- Comportement à risque: - marche pieds nus - mains sales - aliments souillés 6
  7. 7. Signes d’appel Signes cutanéo-muqueux- Signe de la lignée allergique: erythème, urticaire, dermite- Vulvovaginite, Prurit anal vespéral et nocturne, lésions de grattage de la marge anale (oxyure) Dermatite ankylostomienne de pénétration « gourme des mineurs » 7
  8. 8. Larva migrans cutanée: Larva currens• Trajet serpigineux • Trajet plus rectiligne• Vitesse lente: 3cm/jour • Vitesse: plus rapide+++• Lésions prurigineuses 5 à 6cm/heureParfois papules au point de pénétration • Localisation: périanale, fessière,souvent en contact du sol abdominale ou crurale.• Impasse parasitaire chez l’homme1. Ankylostomiase du chien ou du chat • Anguillulose2. Toxocarose 8
  9. 9. Signes d’appel (suite) Signes respiratoiresSyndrome de Loeffler fébricule, toux sèche, quinteuse, auscultation normale, infiltrats radiologiques labiles 9
  10. 10. Signes d’appel (suite) Signes digestifs douleur abdominale légère diffuse, nausée, vomissement, anorexie, diarrhée, anorexie, boulimie, dyspepsie, ténesme Signes biologiquesHyperéosinophilie sanguine (> 500/mm³)Anémie microcytaire 10
  11. 11. Parfois… stade de complications Granulome rétinien de Toxocarose. Atteinte unilatérale. Malnutrition Déficit en vitamine A retard de croissance Anémie sévère chronique (ankylostome) Complications chirurgicales - occlusion, perforation intestinale, angiocholite et pancréatite aiguë (ascaris) - prolapsus anal (trichocéphale) - Larva migrans viscéral 11
  12. 12. Diagnostic parasitologique- Fait le diagnostic de certitude des géo helminthiases- ME œufs ou parasites eux-mêmes (adultes, larves)EXAMEN PARASITLOGIQUE DES SELLESPrécautions Pas d’exploration du tube digestif par un produit opaque, pas de traitement antiparasitaire à une semaine avant l’examen. selle fraîche, examen dans un délai bref conserver les selles si examen retardé: réfrigérateur, eau formolée, alcool polyvinyl quantité : 5 g au minimum Répétition des examens (3x) à quelques jours d intervalle (période « muettes » dans les pontes parasitaires) 12
  13. 13. EXAMEN PARASITLOGIQUE DES SELLES (suite) Examens répétés- Zanzibar 2008, examen de selles 3 jours successifs sur 342 élèves- La prévalence de parasitoses diagnostiquées augmente avec le nombre d’examens effectué 13
  14. 14. EXAMEN PARASITOLOGIQUE DES SELLES (suite)Indications: toutes les géo helminthiasesPrésentation des géo-hélminthiases à l’examen parasitologique des selles.PARASITE PARASITOSE FORME VISIBLE DANS LES SELLESEnterobius vermicularis Oxyurose Vers*, oeufsAscaris lumbricoides Ascaridiose Oeufs, vers*Ankylostomidés Ankylostomiase OeufsAncylostoma duodenale,Necator americanusStrongyloides stercoralis Anguillulose LarvesTrichuris trichiura Trichocéphalose Oeufs * pouvant être visibles à l’oeil nu. 14
  15. 15. Examen directExaminer une goutte de:- Selle diluée avec SSI- Selle non diluées si selle liquideAvantages: parasite, œufs sous la forme naturelle, ME larve d’anguillule Œuf d’ascaris non fécondé - fécondéLimites: selle fraiche, volume de selle examiné faible = faible chance de trouver des œufs 15
  16. 16. Technique de concentration Technique de Baermann basée sur lhygrotropisme et le thermotropisme des larves Technique - Mettre des selles sur de la gaze disposée sur une passoire - Poser la passoire dans un entonnoir (fermé) contenant de leau tiède ou de SSI à 25°C. - Laisser reposer 6-8H - Récupérer le liquide - Centrifuger - Réaliser un examen microscopique sur le culot de centrifugation 16
  17. 17. Technique de concentration Technique de Baermann (suite)Avantages: Larves d’anguillule facile et peu coûteuse. Bon enrichissement. Technique de choix pour rechercher les larves rhabditoïdes d’anguilluleLimites: Recherche de larve seulement Selle impérativement fraiche pour que les larves soient vivantes Analyse quantitative nest pas possible Réalisation longue (6-8h) 200-300µ / 15-18µ 17
  18. 18. Technique de concentration Technique de Kato-Katz Utilisation d’une céllophane trempée24h dans du liquide de Kato (glycérine, eau distillée, solution de vert Malachite à 3%) Déposer environ 50 mg de selle sur une lame porte-objet. Recouvrir de cellophane Retourner et ecraser la préparationpour l’étaler Laisser sécher pendant 1h ou chauffer sous une lampe pendant 10-15 mn pour Examiner au microscope. 18
  19. 19. Technique de concentration Technique de Kato-Katz (suite)Avantages:bons résultats pour les oeufsInconvenients:- selles moulées Œuf d’ankylostome seulement- forme des œufs +/- changée- mauvais rendement pour les larves Œuf d’Oxyure 19
  20. 20. scotch test Technique du ruban adhésif transparent (Graham)Précautions : Au réveil avant défécation Décoller le scotch de son support bien déplisser la marge anale, appliquer le cote adhésif sur les plis de la marge anale Retirer le scotch, et réappliquer le cote adhésif sur la lame. Sans faire de bulles d’air, Renouveler l’opération avec le second scotch. Examen microscopique de la lame 20
  21. 21. scotch test Technique du ruban adhésif transparent (Graham) SuiteAvantages Technique de choix pour mettre en évidence les oeufs d’oxyures collés sur les plis de la marge analeLimites Moment propice difficile oeufs d’oxyures : 30 x 55µm pour le technicien de Asymétrique: une face aplatie, labo (nuit, petit matin) une face convexe 21
  22. 22. CoprocultureTechnique Examen coproscopique préliminaire: identification des populations présentes Confection du milieu de culture (bacs, papier filtre en tubes ou gélose en boîte de Pétri) Maintien des paramètres: humidité 50-80%, T°23-25°C, oxygénation Culture 8-15jInterêt faire évoluer les œufs en larves ( anguillule, ankylostome) meilleure identification des parasites= affine le diagnostic Dispositif de coprocultureIncovenients: Selle fraiche; 8-15j 22
  23. 23. Autres moyens de diagnostic Diagnostic fortuit et rare Mise en évidence: Œufs d’ascaris d’ankylostome Larves d’anguilluleDans le Liquide du tubage duodénal Crachat 23
  24. 24. Diagnostic fortuit et rare Ascaris adulte 20-35cm Identification macroscopique d’un élément émis spontanément- Ascaris régurgités par la bouche ou expulsés par l’anus, vomissements 24
  25. 25. Diagnostic fortuit et rare Identification macroscopique d’un élément émis Oxyure adulte 5-12 mm spontanément Oxyures adultes: petits vers ronds blanchâtres dans les selles ou sur la marge anale 25
  26. 26. Diagnostic fortuit et rareImage endoscopique detrichocéphales implantés dans la Image d’oxyures dans lemuqueuse caecale. rectum 26
  27. 27. Examen microscopique de piecesanatomo-pathologiques Section transversale d’un ascaris adulte coupe d’appendice montrant un dans une pièce d’appendicectomie oxyure adulte en coupe transversale, coloration HES, grossissement ×20 au grossissement ×50. 27
  28. 28. Examen microscopique de piècesanatomo-pathologiquesCoupe anatomopathologique debiopsie duodénale avec Section sagittale d’un ankylostomeanguillule, ×400 adulte inséré dans la muqueusesections longitudinales de duodénale, ×50Strongyloïdes stercoralis. 28
  29. 29. Conclusion1) Les géohélminthiases sont: - Ascaridiose - Ankylostomose - Tricocéphalose - Anguillulose - Oxyure2) La clinique - Asymptomatique en général - A évoquer devant l’association du contexte évocateur, des signes d’appels et de l’hyperéosinophilie3) La confirmation diagnostic est faite par la ME du parasite ( forme végétative, œufs) à l’examenparasitologique des selles - Examens répétés - Méthode de Bearmann pour Anguillulose - Scotch test pour Oxyure 29
  30. 30. REFERENCES Diagnosis of soil-transmitted helminths in the era of preventive chemotherapy: effect of multiple stool sampling and use of different diagnostic techniques. Stefanie knopp et al. November 2008 | volume 2 | issue 11 | e331 Schistosomiase et géohelminthiases: prevention et lutte. OMS, série de rapports techniques. 2004 Corpus médical – faculté de médecine de Grenoble.Parasitoses digestives : lambliase, taeniasis, ascaridiose, oxyurose, amibiase, hydatidose Docteur françois Durand, docteur marie-pierre Brenier-pinchart, professeur hervé Pelloux. Avril 2004 (mise à jour juin 2005) Nématodoses intestinales: aspects épidémio-cliniques et diagnostic .Guillaume Desoubeaux, , Jacques Chandenier Revue Francophone des Laboratoires, Volume 2012, Issue 440, March 2012, Pages 39–55 30
  31. 31. MERCI DE VOTREAIMABLE ATTENTION 31

×