Par Eva Matesanz
Cycle
de
L Art du lien
L age des foules
est-ce du lien ?
Ou est-ce le fait du
(petit) Prince ?
Ou est-ce le fait du Petit Prince?
Entre l autre et soi, avec l autre en soi
L Art naturel du lien
Table d orientation
Vers la nature du lien
EmpathiqueAttachement
Passionnel
Inspirant Rivalisant
Par...
L Art du lien
EmpathiqueAttachement
Passionnel
Inspirant Rivalisant
Paritaire
Identitaire
conquête influence
L Art du lien
EmpathiqueAttachement
Passionnel
Inspirant Rivalisant
Paritaire
Identitaire
conquête influenceCartographie I...
Empathie
Identi(té)fication
Attachement
Etrange(re)té
Reconnaissance
Rivalité
Mimétisme
Violence
Auto-conservation
Relatio...
Empathie
Identi(té)fication
Attachement
Différence
Réciprocité
Emulation
Inspiration
Passion
Pulsion
Relations riches
Iden...
Le lien d attachement pulsionnel
Theorie de l instinct d attachement de Bowlby
Cas d ancrage dans le(s) monde(s)
Le lien d...
Le lien d inspiration sur modele
Theorie de l identification inconsciente de Freud
Jeu de toutes les familles qu est le tr...
Le lien de reciprocite
Theories des foules, des multitudes
(Moscovici 80 , Colin-Verdier 2000)
Triomphe de l idee de la pa...
Le cycle du développement
et du lien
EmpathiqueAttachement
Passionnel
Inspirant Rivalisant
Paritaire
Identitaire
conquête ...
Le lien d attachement pulsionnel
Theorie de l instinct d attachement de Bowlby
ou de l ancrage au monde
C est un lien de s...
Le lien d attachement passionnel
Theorie de la violence fondamentale de Bergeret
ou de la toute premiere relation mere -en...
Le lien d identification modélisant
Théorie psychanalytique
ou de la relation oedipienne
C est un lien de prendre place, e...
Le lien de rivalite
Theorie mimetique de Rene Girard
ou du « mensonge romantique » au triangle romanesque,
d ami en ami
C ...
Le lien de parite
Theorie(s) des foules XXs, des multitudes XXIs
ou du reequilibrage dans le temps et dans le collectif
C ...
Le lien d empathie
Theorie du lien extime et de la pyramide de Tisseron
ou plus que jamais s exprime la dynamique dedans-d...
Le cycle du developpement continu
et des liens
EmpathiqueAttachement
Passionnel
Inspirant Rivalisant
Paritaire
Identitaire
La spirale ascensionnelle
de l empathie
Attachement
Le developpement personnel
et collectif
Par Eva Matesanz
Meilleurs V ux pour
L Art du lien
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

L'Art du lien, un nouvel humanisme connecté, en cycle de formation 2015

804 vues

Publié le

Le savoir faire et le savoir être de nos jours se confondent en un savoir créer du lien, savoir vivre et prospérer ensemble. Le cycle de l'an du lien qu'est pour moi l'an 2015 se donne pour objectif de mettre à la portée du plus grand nombre la connaissance et la compétence du lien humain, une connaissance et une compétence naturelles qu'il s'agit de se réapproprier. Le cycle de l'an du lien est un cycle de rencontres en institution ou sur inscription libre pour la transmission incarnée de ce qui fit l'objet en 2014 d'un ouvrage : l'Art du lien, un nouvel humanisme connecté (Editions Kawa). Les rencontres facilitent l'assimilation de l'état de l'art des auteurs du lien que je convoque - classiques et contemporains, psy, neuro-scientifiques et digital champions -, en même temps qu'elles permettent d'aborder les cas concrets des participants de mon art d'accompagnement, de leur permettre d'acquérir une capacité d'analyse et de sensibilité, d'implication et de recul indispensables au vécu de relations satisfaisantes, de l'intime au plus social, de permettre au détour du thème du lien, qui au coeur de l'humain, leur développement personnel.

Publié dans : Business
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
804
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
21
Actions
Partages
0
Téléchargements
6
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

L'Art du lien, un nouvel humanisme connecté, en cycle de formation 2015

  1. 1. Par Eva Matesanz Cycle de L Art du lien
  2. 2. L age des foules est-ce du lien ?
  3. 3. Ou est-ce le fait du (petit) Prince ? Ou est-ce le fait du Petit Prince? Entre l autre et soi, avec l autre en soi
  4. 4. L Art naturel du lien Table d orientation Vers la nature du lien EmpathiqueAttachement Passionnel Inspirant Rivalisant Paritaire Identitaire
  5. 5. L Art du lien EmpathiqueAttachement Passionnel Inspirant Rivalisant Paritaire Identitaire conquête influence
  6. 6. L Art du lien EmpathiqueAttachement Passionnel Inspirant Rivalisant Paritaire Identitaire conquête influenceCartographie Intersubjective
  7. 7. Empathie Identi(té)fication Attachement Etrange(re)té Reconnaissance Rivalité Mimétisme Violence Auto-conservation Relations riches Identité floue Identité affirmée Relation(s) limitée(s) Cartographie Intrapsychique L Art du lien
  8. 8. Empathie Identi(té)fication Attachement Différence Réciprocité Emulation Inspiration Passion Pulsion Relations riches Identité floue Identité affirmée Relation(s) limitée(s) Cartographie Interpsychique L Art du lien
  9. 9. Le lien d attachement pulsionnel Theorie de l instinct d attachement de Bowlby Cas d ancrage dans le(s) monde(s) Le lien d attachement passionnel Theorie de la violence fondamentale de Bergeret Cas du soubassement qu est la premiere relation, mere enfant L Attachement Sources conceptuelles Le moi peau de la premiere enfance
  10. 10. Le lien d inspiration sur modele Theorie de l identification inconsciente de Freud Jeu de toutes les familles qu est le triangle oedipien Le lien de rivalite Theorie du desir mimetique de Girard Jeu de la vie qu est le triangle romanesque L Identification Sources conceptuelles Le je tu il enfant - parents
  11. 11. Le lien de reciprocite Theories des foules, des multitudes (Moscovici 80 , Colin-Verdier 2000) Triomphe de l idee de la parite et du reequilibrage collectif Le lien d empathie Theorie du lien extime et de la pyramide de Tisseron Triomphe du parfait inconnu que « nous » sommes Que « nous les autres » autant que « chacun de nous » sommes, sans plus d effroi L Empathie Le je nou(s/e) Ad(u)lescent
  12. 12. Le cycle du développement et du lien EmpathiqueAttachement Passionnel Inspirant Rivalisant Paritaire Identitaire conquête influence
  13. 13. Le lien d attachement pulsionnel Theorie de l instinct d attachement de Bowlby ou de l ancrage au monde C est un lien de survie, de recherche primaire de protection par la proximité « sensorielle » : les reseaux font l affaire Il repond a un besoin de securite qui ne se trouve pas (encore assez) a l interieur de soi ; il est donc recherche, et avec force, a l exterieur de soi Le declencheur est une situation de detresse, reelle ou imaginaire La satisfaction peut venir de la part d un proche, choisi, ou bien d une substance adictive, ou d une activite compulsive et souvent les deux associees, drogue, alcool, jeu, travail C est l activite relationnelle du nourrisson. C est le cas de la deliaison.
  14. 14. Le lien d attachement passionnel Theorie de la violence fondamentale de Bergeret ou de la toute premiere relation mere -enfant C est un lien d existence, de recherche primaire, active, de se representer soi Il repond a un besoin d existence « separee » de soi qui necessite d un « autour de soi », d un detour par un objet exterieur convoite ou a detruire Le declencheur est une situation d excitation, reelle ou imaginaire, qui libere malgre soi et opportunement le quantum d energie dont chacun de nous disposons, notre propre elan vital et de developpement. Veritable « turbo de la libido », motion vitale, Jean Bergeret, fondateur de la psychiatrie enfantine, salue la detection precoce et l encouragement de cette « violence fondamentale ». La meme chose est possible lors d arbitrages relationnels ulterieurs en entreprise, en partenariat, en famille. C est l activite relationnelle du bebe. C est le cas du « hors de soi »
  15. 15. Le lien d identification modélisant Théorie psychanalytique ou de la relation oedipienne C est un lien de prendre place, et qu elle ne soit jamais acquise, puisque la place des autres compte autant que la propre. C est le lien du désir. Il répond à un besoin social, et d idéal. D imperfection assumée au final. Le déclencheur est l affectif qui se développe en lieu et place des émotions primaires de cannibalisme et destruction, d attaque et de fuite. Laffect s éprend d un objet externe qu il ne peut pas assimiler complètement. Il se contente alors d objets partiels : ses qualités, ses défauts. Surgissent les névroses, qui sont l état psychique de la normalité, celui des frustrations, contradictions, des conflits intérieurs, et de « vivre avec », comme on vit ensemble. Dans un déséquilibre acceptable. C est l activité du jeune enfant. Ce sont les cas des angoisses, phobies, inhibitions, symptômes.
  16. 16. Le lien de rivalite Theorie mimetique de Rene Girard ou du « mensonge romantique » au triangle romanesque, d ami en ami C est un lien de depassement de soi comme une « violence fondamentale » qui se poursuivrait par un tronc, des branches et des fruits. C est le lien du désir mimétique et romanesque : qui fabrique une histoire, une destinee. Il repond a un besoin de realisation personnelle, d impact, de trace. Le declencheur est toujours l energie vitale des origines mais qui ne s impose plus massivement ; qui prend forme humaine et joue des relations. Le lien de rivalite s enferme dans la plainte et la frustration ou bien il se sublime dans l emulation, puisque le sujet desirant choisit un modele pour ce qu il pretend a son tour : « Tout desir est imitation du desir d un autre » C est l activite de l enfant joueur et social. C est le cas du renoncement.
  17. 17. Le lien de parite Theorie(s) des foules XXs, des multitudes XXIs ou du reequilibrage dans le temps et dans le collectif C est un lien de protection de soi-meme par le detour de l exterieur « choisi ». C est le lien social de la meme classe d age c est l activite par essence adolescente -, des communautes professionnelles et lignees de penseurs. Il repond a un besoin d appartenance, de protection solide du « moi » par un « nous ». Le declencheur est l injustice, la honte, la culpabilite, en soi et ailleurs. Ce lien est celui de la psychologie sociale. Si nous nous tenons au processus mis en evidence par Moscovici : « nous acceptons facilement socialement ce que nous refusons en notre for interieur souvent a notre insu, nous combattons consciemment ce que notre inconscient peine a nous faire accepter en lui preferant toutes sortes de strategies conservatrices d un moi connu. » Le cas des generations ou communautes sacrifiees. La chance du big data .
  18. 18. Le lien d empathie Theorie du lien extime et de la pyramide de Tisseron ou plus que jamais s exprime la dynamique dedans-dehors C est un lien de realisation personnelle quasi-complete, de s imposer définitivement au monde, sans le tout pour soi ni avec ni contre le monde mais en appui plein sur le monde tel qu il est et la nature profonde de chacun. Il repond a un lacher prise actif, et a une implication sociale avec du recul, dans une dynamique d influence(s) partage(es) Le declencheur es la vie pleine ! La vie pensee. Les apprentissages personnels ou via la culture. Le lien d empathie fait place a l autre, inconditionnellement, et permet la reconnaissance mutuelle y compris dans l incomprehension. Il permet aussi les appartenances multiples. C est l activite relationnelle de l adulte epanoui. C est le cas du virtuel.
  19. 19. Le cycle du developpement continu et des liens EmpathiqueAttachement Passionnel Inspirant Rivalisant Paritaire Identitaire
  20. 20. La spirale ascensionnelle de l empathie Attachement
  21. 21. Le developpement personnel et collectif
  22. 22. Par Eva Matesanz Meilleurs V ux pour L Art du lien

×