Actualités dans le TAVI

538 vues

Publié le

Actualités dans le TAVI

Publié dans : Santé & Médecine
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
538
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
316
Actions
Partages
0
Téléchargements
1
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Actualités dans le TAVI

  1. 1. 3ème Rencontre Paramédicale en Cardiologie Interventionnelle de la région Nord-Est Jérome LEDOUX – IDE Laurent DE MAIO – MERM Hôpitaux Universitaires de Strasbourg Actualités dans le TAVI
  2. 2. Petits rappels pour cerner le sujet Qu’est ce que c’est que cette chose là " le TAVI" ? C’est l’implantation par voie percutanée d’une valve aortique prothétique. Technique alternative à la chirurgie cardiaque, elle reste néanmoins une activité pluridisciplinaire.
  3. 3. Pathologie : sténose aortique sévère La population âgée de plus de 75 ans en France est estimée à 5 671 900 personnes 3% à 5% ont un rétrécissement aortique serré ~ 50% sont symptomatiques 31,8% des patients récusés à la chirurgie ~ 5200 patients chaque année pour le TAVI (estimation de la HAS) Importance de traiter dès l’apparition des symptômes
  4. 4. Patients TAVI Patients opérables Patients inopérables Remplacement valve aortique par voie chirurgicale Remplacement valve aortique par voie percutanée • L’évaluation en Heart Team est requise dans les centres avec chirurgiens cardiaques en France.
  5. 5. Les indications du TAVI « Patient symptomatique avec sténose aortique sévère avec un Logistic Euroscore ≥ 20 % et/ou STS Risk Calculator ≥ 10, pour lesquels la chirurgie conventionnelle est contre- indiquée ou présentant un haut risque chirurgical. Dans le cas où ces valeurs sont inférieures : décision collégiale pour la confirmation de comorbidités non prises en compte par ces indices. » JO du 31 décembre 2009 : Acte DBLA004 par abord de l’apex du cœur & Acte DBLF001 voie artérielle transcutanée Réévaluation des bioprothèses valvulaires aortiques implantées par voie artérielle transcutanée ou par voie transapicale Haute Autorité de Santé : Octobre 2011
  6. 6. Une activité à forte croissance  En France : un fort développement Evolution du nombre d’implantations TAVI réalisées chaque année A ce jour, 150 valves implantées en 2015 aux HUS,
  7. 7. Les voies d’abord • Approche transfémorale = 79% des implantations 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015
  8. 8. Deux modèles de valves remboursés en France – Ballon expansible – Edwards – Sapien 3 Auto expansible CoreValve
  9. 9. Une permanente évolution  L’actualité dans le TAVI provient principalement de l’industrie. En effet, de l’avancée technologique découle les procédures pré, per et post opératoires.  La quête permanente d’amélioration et de miniaturisation des systèmes de valve ainsi que des dispositifs de fermeture abouti à l’accroissement de l’activité  Cette dernière passe du statut de marginale à habituelle Que se passe-t-il dans les entreprises ?
  10. 10. Chez Edwards  La valve SAPIEN XT évolue en s’appuyant sur la technologie éprouvée de la Sapien et devient la Sapien 3  La valve SAPIEN 3 est conçue pour réduire les risques de fuites paravalvulaires tout en présentant un dispositif de mise en place de petit diamètre Jupe extérieure  Jupe extérieure en Polyéthylène téréphtalate (PET) conçue pour réduire les fuites paravalvulaires Système de mise en place de petit diamètre (Pour les valves de 23 mm et 26 mm)  Compatible avec la gaine d’introduction expansible eSheath 14 F* pour l’approche transfémorale avec le système Commander  Compatible avec la gaine d’introduction Certitude 18F** pour les approches transapicale et transaortique avec le système Certitude.
  11. 11. Conçue pour un positionnement contrôlé de la valve Positionnement • Utilisation du marqueur central et des repères d’alignement de la valve Déploiement • Gonflage lent et contrôlé du ballonnet, en utilisant la totalité du volume de gonflage Position finale
  12. 12. Système de mise en place Edwards Commander pour la voie transfémorale pour Sapien 3  Compatible avec la gaine d’introduction eSheath 14 French (pour les valves de 23 mm et 26 mm)  Diamètres minimaux de l’axe vasculaire Diamètre de la valve SAPIEN 3 23 mm 26 mm 29 mm Gaine d’introduction expansible Edwards eSheath 14F 14F 16F Diamètre minimum de l’axe vasculaire 5,5 mm 5,5 mm 6,0 mm La réduction du diamètre des introducteur de 21 Fr à 14 Fr a permis d’élargir le recrutement de patient et de réduire les complications post-opératoire liées aux voies d’abord.
  13. 13.  Déploiement par ballonnet et contrôle fin du positionnement de la valve Ajustement de la position de la valve  Double articulation Permettant d’ être coaxiale y compris en présence d’anatomies cardiaques complexes – aide à franchir l’anneau natif Flexion partielle Flexion complète L’évolution du système de chargement de la valve engendre une simplification des procédures et une meilleure tolérance des patients.
  14. 14. Chez Medtronic  La Corevalve devient l’Evolut R  Une innovation développée sur la base d’une plateforme éprouvée Système EnVeo R, 14 Fr équivalent avec introducteur intégrée (InLine Sheath), System de Loading EnVeo R Le système diminue également de 18Fr à 14Fr
  15. 15. Conditionnement Unique et Utile Le conditionnement en kit intègre les cupules de rinçage et de chargement Cupule de chargement intégré Cupules de rinçage amovibles
  16. 16. Système Réponse 1:1 Absence de décalage entre le mouvement de rotation de la poignée et le déploiement de la valve pour un maximum de contrôle Auto-centrage La forme en cône de la capsule et la flexibilité du cathéter un déploiement uniforme de la valve et un auto-alignement de la valve avec l’anneau natif du patient
  17. 17. Système recapturable EnVeo R permet une recapture complète et un repositionnement jusqu’à trois tentatives avant le point de non-retour Juste avant le point de non-retour ~ 80% du déploiement
  18. 18. Vers un allègement des procédures  En 2015, aux HUS, l’ouverture d’une nouvelle salle dédiées aux procédures complexes a permis la réorganisation des TAVI.  L’équipe du bloc op de chirurgie cardiaque n’est plus présente en salle  Le conditionnement par l’équipe d’anesthésie est minimaliste :  Monitorage cardiaque, PA, Oxymétrie, VVP et Index Bispectral (pas toujours)  La voie veineuse centrale et artérielle sont branchées sur les voies d’abord fémorales  Les procédures se font sous anesthésie locale et analgésie
  19. 19. Conclusion  Aujourd’hui à Strasbourg :  La disponibilité d’une salle dédiée avec une équipe de référents  Des valves et dispositifs de dernière génération  Une coordination efficace  L’allègement des procédures Ont permis d’accroitre l’activité TAVI en passant de 2 patients/ quinzaine à 4 - 6 patients/semaine tout en diminuant les complications afférentes à cette activité. « Je pense que dans cinq ou six ans, la chirurgie du rétrécissement aortique pourrait être réservée aux patients présentant une contre-indication au TAVI. Ce qui représente exactement l’inverse de ce qui se passe aujourd’hui. » Pr Alain CRIBIER (CHU Rouen-Inventeur de la Sapien) ESC Londres – septembre 2015 L’avenir nous le dira…
  20. 20. Remerciements  À Nicolas DELMOULY (Abbott), Frédéric EVRARD (Edwards) et Estelle CINQUALBRE (Medtronic) pour les documents et supports techniques  À Hervé FALTOT et Nicolas DELMOULY (Abbott) pour l’organisation de cette rencontre réussie  À Sophie ROBERT, CS cardiologie Interventionnelle - HUS, pour sa confiance Laurent & Jérome

×