La cataracte radio induite

1 037 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 037
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
678
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

La cataracte radio induite

  1. 1. CLP 2/ Session paramédicale du jeudi 11 décembre 2014 Cataracte radio-induite en cardiologie interventionnelle Hakima BENKERRI Hakima BENKERRI Personne Compétente en Radioprotection Personne Compétente en Radioprotection GRCI 2014 GRCI 2014 Paris, le 11 décembre 2014 Paris, le 11 décembre 2014
  2. 2. La CIPR du 21 avril 2011 a abaissé ses recommandations de dose limite au cristallin de 150 à 20 mSv par an*. Ce nouveau seuil a été repris dans les normes de base en radioprotection de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA), puis dans la directive Euratom 2013/59, publiée le 5 décembre 2013. Cette dernière devra être transposée en droit français d’ici à 2017. Le seuil d’apparition des réactions tissulaires sur le cristallin est estimé à 0.5 Gy. Les cardiologues interventionnels ont un risque multiplié par 4!! *eheart.org/IRSN
  3. 3. Quels sont les effets des rayonnements sur le cristallin ?
  4. 4. EFFETS DES RAYONS : Déterministes-Stochastiques La radioprotection du travailleur est subordonnée à la radioprotection du patient. Dose d’irradiation d’un passager vol Paris-New York A/R : 0.08mSv Dose d’irradiation d’une radio pulmonaire : 0.1mSv
  5. 5. Médecins interventionnels : comment optimiser votre exposition ? Réduire le temps d’exposition Utiliser les écrans de protection, bas-volets et paravents Optimiser les procédures
  6. 6. OPTIMISATION DE LA RADIOPROTECTION  Protocole utilisé initialement : 15/15 i/s en scopie et en graphie  Protocole actuel : 7.5/15 i/s => DOSE DIVISEE PAR 2!!
  7. 7. Etude O’CLOC (Occupational Cataracts and Lens Opacities) de l'Institut de Radioprotection et Sureté Nucléaire (IRSN) prouve le risque ajusté de cataracte sous-capsulaire postérieure radio-induite chez les cardiologues est de 3,8 par rapport au risque d'une population non exposée. Doses ionisantes reçues au niveau des yeux par le cardiologue/procédure Coronaro -graphie Angio-plastie Implantation PM/déf Resynchroni-sation PM ou déf Ablation par radiofréque nce hors FA Ablation de FA par radiofréquence Dose μSv/ procédure 46 102 59 236 65 130 Réduction de l’exposition oculaire par les différents moyens de protection : études réalisées dans les mêmes conditions Lunettes plombées Visière plombée Écran mobile suspendu Cabine mobile Réduction de dose 80% 50% 50% 99,99% eheart.org / ORAMED étude réalisée en 2009 (optimization of radiation protection for Medical staff)
  8. 8. CONCLUSION  Le port des protections individuelles et collectives est indispensable  Le port des lunettes plombées reste systématique  Enfin si le port de lunettes est régulier pendant :  75% de l’exposition : risque de 2,2 d’avoir une cataracte radio induite  le risque est de 3,9 si les lunettes sont portées moins fréquemment  Selon l’étude ORAMED, la dose cumulée reçue par les cardiologues interventionnels au niveau des yeux durant 22 années est de 423 mSv. ORAMED étude réalisée en 2009 (Optimization of RAdiation protection for MEDical staff)
  9. 9. MERCI
  10. 10. MERCI

×