Voie radiale : suivi du point de ponction

739 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
739
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
541
Actions
Partages
0
Téléchargements
4
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Voie radiale : suivi du point de ponction

  1. 1. 1 ère Rencontre Paramédicale en Cardiologie Interventionnelle de la région Nord-Est Voie radiale : suivi du point de ponction Evaluation d’une nouvelle pratique dans notre centre Gilles Wilhelm Manipulateur radio Hôpital Schweitzer - Colmar
  2. 2. Je certifie n’avoir aucun conflit d’intérêt
  3. 3. 1989 : Lucien Campeau réalise la première série de coronarographies par voie radiale « La voie radiale est plus sûre que la voie humérale »
  4. 4. 1997 : L’étude randomisée ACCESS Ferdinand Kiemeneij compare 3 voies d’abord %0 Dr Ferdinand Kiemeneij 2 2,3 900 patients ACT en 6 F
  5. 5. 2004 : La meta-analyse AGOSTONI 12 études randomisées 3224 patients 2,8 Dr P Agostoni 0,3 P < 0,001 Agostoni P, Biondi-Zoccai GGL, De Benedictis I, et al. Radial versus femoral approach for percutaneous coronary diagnostic and interventional procedures. J Am Coll Cardiol 2004;44:349-56. [Medline]
  6. 6. 2009 : La méta-analyse JOLLY 23 études randomisées 7020 patients 2,3 0,05 P < 0,01 Jolly SS, Amlani S, Hamon M, Yusuf S, Mehta SR. Radial versus femoral access for coronary angiography or intervention and the impact on major bleeding and ischemic events : A systematic review and meta-analysis of randomized trials. Am Heart J 2009;157:132-40. [Medline]
  7. 7. Les études récentes… Voie radiale vs voie fémorale Dans les SCA : Voie radiale ou fémorale Pas de préférence systématique Jolly et al. Lancet 2011; 377: 1409–20 Dans les SCA ST + : J Am Coll Cardiol. 2012;60(24):2481-2489. doi:10.1016/j.jacc.2012.06.017 Bernat I TCT 2012; October 26, 2012; Miami, FL. Avantage à la voie radiale
  8. 8. Autres aspects Économique : • Pas de système de fermeture • Moins de complications • Hospitalisation plus courte  Coût plus faible pour la société Amélioration du confort des patients :  Lever immédiat
  9. 9. La voie fémorale : bonne pour le musée ? Elle doit être la voie du second choix Peinture romaine milieu du III e siècle
  10. 10. Pour ne pas être … BASTION FEMORAL 2012 : adoption de la voie radiale comme abord de première intention Mise en place d’une démarche qualité et gestion des risques pour accompagner cette transition
  11. 11. La démarche  Cibler les complications spécifiques  Prévenir ces complications selon les recommandations  Surveiller le devenir des patients  Analyser les évènements indésirables relevés  Effectuer les actions correctives si nécessaire
  12. 12. Complications et prévention Les perforations : 1 à 2 % • • • Tortuosités Guides hydrophiles L’excès de confiance  prudence  guide 0,035’’ en 1ère intention  guide hydrophile = scopie  HEMATOME • Pansements compressifs étagés • Pansements alcoolisés Syndrome des loges = chirurgie
  13. 13. Complications et prévention La thrombose La thrombose : 1 à 9 %  Héparinothérapie insuffisante
  14. 14. Complications et prévention La thrombose  Compression occlusive Catheter Cardiovasc Interv.2008;72:335-340. 5. Pancholy S.
  15. 15. Complications et prévention La thrombose  Spasmes Avant Vérapamil Après Vérapamil
  16. 16. Complications et prévention La thrombose  Dissection avec altération du flux
  17. 17. Complications et prévention La thrombose Majoration du risque :  Temps de procédure  Taille désilet
  18. 18. Complications et prévention L’hématome au point de ponction : La meilleure prévention c’est une bonne ponction « The first hit is the best one » (F. Kiemeneij)  L’évolution est généralement favorable, mais…
  19. 19. Complications et prévention Les pseudo anévrismes • rares  chirurgie Les fistules artério veineuses • rares  chirurgie
  20. 20. Le suivi Recenser les évènements indésirables survenus (à distance du geste) au niveau du point de ponction (Audit réalisé sur 200 patients)  profiter de ce suivi pour évaluer différents systèmes d’aide à l’hémostase Suivi intra hospitalier: - à l’ablation du système de compression - à H 24 - à la sortie hospitalière Suivi extra hospitalier: - à 1mois (appel téléphonique)
  21. 21. TR BandTM
  22. 22. Protocole d’ablation: TR Band: démo Temps de compression total : 5 h T0 + 2 h  retirer 2 cc d’air du système T0 + 5 h  déflation progressive de 2cc en 2cc  ablation
  23. 23. Bengal® Zone libre Patin de compression Force de compression
  24. 24. Bengal : démo
  25. 25. Protocole d’ablation : • Temps de compression total : 2 h  T0 + 2h  desserrer le système cran par cran  ablation
  26. 26. Retour sur le suivi L’exploitation des données
  27. 27. Le profil des patients
  28. 28. %
  29. 29. %
  30. 30. % En absence Disparition des d’hématome symptômes M3
  31. 31. EVENEMENTS AU POINT PONCTION 10 % 12 10 10 10 8 Au final, la phase de rodage s’est passée 6 4 4 dans de bonnes 4 conditions, sans préjudice I 4 GROUPE 3 majeur pour nos patients GROUPE II 2 0 1 1 0 0 0
  32. 32. Conclusion L’ EPP et les RMM sont à présent des procédures courantes  Evaluer une nouvelle pratique : une évidence Bénéfice d’un suivi patient • Valider et légitimer sa pratique • Devancer le signalement d’un EI  Réactivité : mesures correctives meilleure prise en charge des complications
  33. 33. Conclusion • Répondre aux exigences croissantes de notre société Anticipation et prévention Maitrise des risques… risque zéro • Fédérer l’équipe autour d’un projet
  34. 34. Merci de votre attention

×