CENTRALE DES PRODUCTEURS DE CEREALES DUTOGO
UNION RÉGIONALE DES ORGANISATIONS DE PRODUCTEURS DE CÉRÉALES DES SAVANES
CPCTO...
NATURE DE L’EXPÉRIENCE
o Origine de l’expérience :
o Excédents commercialisable dégagé grâce à l’appui des ONG INADES-Form...
AMPLEUR DE L’EXPÉRIENCE
o Nombre de paysans touchés :
9 660 personnes dont 4 831 femmes soit 50% de femmes
o Volumes conce...
BILAN DE L’EXPÉRIENCE
o Ce qui a fondamentalement changé chez le
producteur.
Amélioration des revenus des producteurs à tr...
ETAPES CLÉES DE L’ÉVOLUTION DE L’EXPÉRIENCE
o Conseils à une OP qui voudrait se lancer dans une
expérience similaire
o êtr...
MERCI POURVOTRE AIMABLE ATTENTION
BALG BONTCHIANE
DAWABE Touk'ntiéb
Géographe de formation
Gérant de l'UROPC-S
90 83 73 91...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Systeme performant de mise en marche du maïs pour soutenir et accroitre le revenu des exploitations agricoles dans les savanes

169 vues

Publié le

EXPÉRIENCE DE LA CENTRALE DES PRODUCTEURS DE CEREALES DU TOGO Union Régionale des Organisations de Producteurs de Céréales des Savanes
CPC Togo / UROPC-S

Publié dans : Actualités & Politique
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
169
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Systeme performant de mise en marche du maïs pour soutenir et accroitre le revenu des exploitations agricoles dans les savanes

  1. 1. CENTRALE DES PRODUCTEURS DE CEREALES DUTOGO UNION RÉGIONALE DES ORGANISATIONS DE PRODUCTEURS DE CÉRÉALES DES SAVANES CPCTOGO / UROPC-S SYSTEME PERFORMANT DE MISE EN MARCHE DU MAÏS POUR SOUTENIR ET ACCROITRE LE REVENU DES EXPLOITATIONS AGRICOLES DANS LES SAVANES
  2. 2. NATURE DE L’EXPÉRIENCE o Origine de l’expérience : o Excédents commercialisable dégagé grâce à l’appui des ONG INADES-FormationTogo et AVSF à travers les projets « appui au développement de la filière des céréales dans les savanes » et le « appui au développement de la filière des céréales auTogo » o Problèmes de commercialisation des excédents céréaliers (prix bas, spéculation des commerçantes grossistes, bradage des produits, etc.) qui ne permet pas aux producteurs d’avoir une rémunération juste de leur travail o Type de service mis en place o Système de warrantage qui associe les services d’appui au stockage, le service de médiation financière et le service d’appui à la commercialisation o Filière (s) :  Maïs blanc o Zone : Région des Savanes du Togo
  3. 3. AMPLEUR DE L’EXPÉRIENCE o Nombre de paysans touchés : 9 660 personnes dont 4 831 femmes soit 50% de femmes o Volumes concernés : o Existence de partenariats forts. o L’union européenne o FUCEC o INADES-FormationTogo o Le MAEH à travers les projets PASA et PADAT o I’ICAT o CPC-Togo o CTOP 2010-2011 2011-2012 2012-2013 2013-2014 Vente groupée (en tonnes) 262 1 446 3 000 - Warrantage (en tonnes) 117 145 380 2 649
  4. 4. BILAN DE L’EXPÉRIENCE o Ce qui a fondamentalement changé chez le producteur. Amélioration des revenus des producteurs à travers: o La vente des produits agricoles à un prix rémunérateur et o La diversification des activités par l’initiation des activités génératrices de revenus et o Le maraichage à l’aide des crédits warrantages o Bilan de l’expérience o Ces actions, qui ont pour but de valoriser les produits céréaliers avec des prix rémunérateurs et du coup évitant le bradage des céréales par les producteurs, ont donné des résultats satisfaisants o La vente groupée des produits et l’harmonisation de l’unité de mesure (le kilogramme) et l’existence d’un partenariat fort o Le problème principal est la recherche du marché avec un prix rémunérateur. (non compétitivité des produits)
  5. 5. ETAPES CLÉES DE L’ÉVOLUTION DE L’EXPÉRIENCE o Conseils à une OP qui voudrait se lancer dans une expérience similaire o être bien organisée et structurée o être compétitive (diversification des spéculations, produire à faible coût) o Conditions pour que l’expérience face tâche d’huile à grande échelle o la garantie du marché (intérieur et extérieur) o l’amélioration des conditions de vie des producteurs
  6. 6. MERCI POURVOTRE AIMABLE ATTENTION BALG BONTCHIANE DAWABE Touk'ntiéb Géographe de formation Gérant de l'UROPC-S 90 83 73 91/ 98 15 96 21 rolanddawabe@yahoo.fr REMERCIEMENT

×