Journée Internationale de la Jeunesse 2015
Thème de la Journée 2015 : « L'engagementcivique
des jeunes »
Message du Secrét...
œuvre. Cette volonté d’agir se retrouve dans le thème choisi pour la Journée, à
savoir « Les jeunes et la participation ci...
Le 9eme Forum des jeunes de l’UNESCO en octobre offrira une plateforme
unique pour porter ce message, et j’invite les jeun...
Le Programme d’action mondial pour la jeunesse joue aujourd’hui un rôle de
premier plan dans le domaine de la jeunesse. Il...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Journée internationale de la jeunesse 2015 les messages

275 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
275
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
18
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Journée internationale de la jeunesse 2015 les messages

  1. 1. Journée Internationale de la Jeunesse 2015 Thème de la Journée 2015 : « L'engagementcivique des jeunes » Message du Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon 12 août 2015 L’apparition de menaces nouvelles, la montée de l’extrémisme violent, l’évolution du paysage politique, la tourmente que traverse l’économie et les mutations sociales auxquelles nous assistons sont autant de facteurs qui, en se conjuguant, accentuent les difficultés que rencontrent les jeunes du monde entier. Les jeunes sont les mieux placés pour comprendre les enjeux actuels et savoir comme y répondre au mieux. C’estprécisément pour cette raison que je demande aux jeunes de s’exprimer – et que j’exhorte ceux qui nous gouvernent à les écouter. Dans ce mondequi change à une vitesse inouïe, les jeunes seposenten partenaires d’une valeur inestimable, capables de proposer des solutions pertinentes. Des mouvements de jeunesse et des groupes d’étudiants bousculent les structures traditionnelles du pouvoir et réclament un nouveau contrat entre les États et les sociétés. Les jeunes dirigeants ont apporté des idées neuves, pris des mesures volontaristes et se sont mobilisés, par le biais des médias sociaux, comme jamais ils ne l’avaient fait auparavant. Je félicite ces millions de jeunes qui manifestent pour le respect de leurs droits et demandent à s’impliquer dans la société, qui luttent contre les taux de chômage qui les frappent sidurement, qui se révoltent contre l’injustice et qui plaident pour que des mesures soient prises au niveau mondial pour venir en aide aux populations et à la planète. En cette année historique au cours de laquelle nos dirigeants s’apprêtentà adopter un nouveau programme audacieux en faveur du développement durable, la participation de la jeunesse est plus importante que jamais. Au moment où nous allons aborderun tournant de notre histoire, j’en appelle à la jeunesse pourqu’elle exige que les progrès marquants dont notre monde a tant besoin deviennent rapidement réalité et qu’elle y contribue. Le bénévolat est un moyen idéal pour améliorer la société qui est, de surcroît, pratiquement à la portée de tout un chacun. Les jeunes peuvent également unir leurs forces à celles des Nations Unies en ce moment charnière où nous allons passer de la conception des objectifs de développement durable à leur mise en
  2. 2. œuvre. Cette volonté d’agir se retrouve dans le thème choisi pour la Journée, à savoir « Les jeunes et la participation citoyenne ». Je joins ma voix à celle de la jeunesse du monde entier pourréclamer des mesures visant à garantir le respectdes droits del’homme, le progrès économique, la bonne gestion de l’environnement et l’inclusion sociale. Cette année marque le soixante-dixième anniversaire de la Charte des Nations Unies et le vingtième anniversaire du Programme d’action mondial pour la jeunesse. Pour aider les jeunes, qui n’ont jamais été aussi nombreux, à atteindre les buts qu’ils se sont fixés, mon Envoyé pour la jeunesse s’emploie à les mobiliser car, comme il le dit lui-même, l’engagement de la jeunesse peut faire en sorte que ce monde que nous voulons soit le monde que nous méritons. Aidons les jeunes à bâtir un avenir qui fasse en sorte de protéger notre planète et permette à tous les peuples de vivre dans la dignité. Message de la Directrice générale de l'UNESCO, Mme Irina Bokova 12 août 2015 La Journée Internationale de la Jeunesse est l’occasion de célébrer la force de créativité et l’élan novateur queles jeunes apportentà toutes les sociétés. Lethème retenu cette année – « L’engagement civique de la Jeunesse » - met l’accent sur le rôle joué par l’implication et l’inclusion de la jeunesse dans la construction du vivre-ensemble et du bien-être commun. Des entrepreneurs sociaux aux journalistes, des militants bénévoles aux acteurs d’organisations communautaires, les jeunes contribuent à façonner la société pour la conduire vers un renouveau politique, culturel et économique. Nous devons soutenir leur engagement civique à tous les niveaux. Cela commence par la reconnaissance de la jeunesse en tant que groupe social distinct, aux caractéristiques et aux attentes spécifiques. L’engagement civique est un moyen d’exploiter ce potentiel pour enrichir la société, faire avancer les droits humains et permettre l’amélioration des conditions de vie pour tous. Ces objectifs sont au coeur des projets de l’UNESCO, pour offrir aux jeunes l’espace et les compétences nécessaires à leur développement, qui rejaillit sur l’ensemble des sociétés. Tel est notamment l’esprit du projet de l’UNESCO pour renforcer les réseaux de jeunesse en méditerranée. Les jeunes doivent être considérés comme des moteurs de changement, et pas seulement comme des bénéficiaires ou des cibles. Cela supposederenforcer les échanges et la coopérationentre les générations pourque les jeunes soient réellement partie prenantes des politiques qui leur sontdestinées.
  3. 3. Le 9eme Forum des jeunes de l’UNESCO en octobre offrira une plateforme unique pour porter ce message, et j’invite les jeunes du monde entier à y faire entendre leur voix, pour orienter l’action des dirigeants du monde. Cette voix porte les espoirs de la moitié de la planète, pour un avenir durable pour tous. Programme d'action mondial pour la jeunesse En 1985, l’ONU a célébré la première Année internationale de la jeunesse. À l’occasion du dixième anniversaire de cette Année internationale, l’Assemblée générale a adopté leProgramme d’action mondial pour la jeunesse [A/RES/50/81]] , définissant ainsi un cadre d’action et des lignes directrices pour les activités menées aux niveaux national et international afin d’améliorer le sort des jeunes. 15 domaines d'activité prioritaires sont définis par l’Assemblée générale : Éducation Emploi Faim et pauvreté Santé Environnement Abus de drogues Délinquance juvénile Activités de loisir Filles et jeunes femmes Participation Mondialisation Technologies de l’information et des communications VIH/sida Jeunesse et conflits Rapports entre générations
  4. 4. Le Programme d’action mondial pour la jeunesse joue aujourd’hui un rôle de premier plan dans le domaine de la jeunesse. Il consiste essentiellement en des mesures visant à renforcer les capacités nationales en la matière et à accroître, sur le plan de la qualité comme de la quantité, les occasions offertes aux jeunes de participer pleinement à la vie sociale, de façon tangible et constructive. Le Programme des Nations Unies pour la jeunesse assure, au sein des Nations Unies, des actions en faveur de la jeunesse, notamment l’appui à l’élaboration de politiques intergouvernementales, l’élaboration d’études analytiques et le renforcement de l’efficacité des travaux menés par les Nations Unies en la matière grâce au réseau interinstitutions sur l’épanouissement des jeunes, qui favorise la collaboration et le dialogue entre les organismes des Nations Unies. Sur Twitter : @UN4Youth Sur Facebook :facebook.com/UN4Youth

×