Sommet Mano River du 28062015: Déclaration des chefs d’Etat

227 vues

Publié le

Sommet Mano River à Conakry

Publié dans : Actualités & Politique
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
227
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
7
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Sommet Mano River du 28062015: Déclaration des chefs d’Etat

  1. 1. REPUBLIQUE DE GUINEE Travail – Justice - Solidarité ____________________________________________________________ Déclaration des Chefs d’Etat et de gouvernement de l’Union du fleuve Mano sur les modalités de préparation de la conférence plaidoyer New York Les Chefs d’Etat et de gouvernement de l’Union du Fleuve Mano, S. E. Pr Alpha CONDE, Président de la République de Guinée, Président en exercice de l’Union du Fleuve Mano et hôte du Sommet ; S.E. Ellen Johnson SIRLEAF, Présidente de la République du Liberia ; S.E. Dr Ernest Bai KOROMA, Président de la République de Sierra Leone et Monsieur Charles Koffi DIDY, Ministre d’Etat, Ministre des Affaires Etrangères, représentant S. E Alassane OUATTARA, Président de la République de Côte d’Ivoire et leurs partenaires au développement se sont réunis le 28 juin 2015, à Conakry, République de Guinée, pour la tenue d’un Sommet Extraordinaire sur le Programme de relance socio-économique post-Ebola. Les Chefs d’Etat et de gouvernement de l’Union ont passé en revue les conclusions du Conseil des Ministres de l’Union tenu le 20 juin 2015, à Conakry et adopté les priorités et coûts du programme régional ainsi que les mécanismes institutionnels et financiers permettant d’assurer une mise en œuvre effective et efficace des programmes pour le retour des Etats membres affectés à la normalité et à la résilience. Notent avec satisfaction, le progrès remarquable, non seulement, dans la réduction drastique des infections, mais aussi, la fin d’Ebola au Libéria. Ils s’engagent à réaliser et à maintenir zéro infection en Guinée et en Sierra Leone. Réitèrent leur profonde gratitude à la Communauté Internationale pour son soutien indéfectible aux Etats membres touchés, dans la lutte contre la maladie à virus Ebola et leur demandent de rester engagés. Reconnaissent les efforts déployés par les membres de l’UFM et de la Communauté internationale pour mettre un terme à l’épidémie à virus Ebola. Lancent un appel pressant aux partenaires d’honorer les engagements pris à Bruxelles et à Washington pour appuyer les trois pays les plus affectés dans le cadre de la relance post-Ebola, et lancent un appel aux partenaires clés, notamment, la Banque Mondiale, le Fonds Monétaire International, la Banque PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE CABINET CIVIL BUREAU DE PRESSE
  2. 2. Africaine de Développement et l’Union Européenne de se retrouver avec la Secrétaire Générale, au plus haut niveau, durant la prochaine Conférence de Plaidoyer, prévue le 10 juillet à New York. Compte tenu de l’urgente nécessité de poursuivre la relance économique post- Ebola des pays affectés de l’Union, le Chefs d’Etats et de Gouvernement adoptent ce qui suit : 1. Le programme sous-régional et les programmes nationaux auront une durée de deux ans pour faciliter leur mise en œuvre. Le programme régional est divisé en deux niveaux : le premier niveau, évalué à $ 1.76 milliard US, porte sur (I) la santé, l’eau, l’assainissement et l’hygiène ; (II) la gouvernance, la paix et sécurité ; (III) l’agriculture, la paix et la sécurité alimentaire ; (IV) le genre, les jeunes et la protection sociale ; (V) la gestion et le suivi du programme et (VI) le programme d’appui au secteur privé. 2. Le deuxième niveau évalué à $ 2.24 milliards US porte sur (I) le programme routier ; (II) le programme d’accès à l’énergie et (III) le programme des technologies de l’information et de la communication. 3. Réaffirment leur appel pour la mise en place d’un Fonds/Fonds fudiciaire spécial consolidé pour le programme de relance post-Ebola de l’Union du Fleuve Mano, avec des modalités d’allocations et de décaissements devant être déterminés par l’UFM, en concertation avec les partenaires. 4. Demandent aux partenaires au développement d’adhérer aux principes de New Deal et au cadre de responsabilité mutuelle, et lancent un appel à la Communauté Internationale de procéder à l’allègement de la dette et d’apporter de l’appui budgétaire direct aux pays touchés. 5. Renouvellent leur appel à la Banque Mondiale, à la Banque Africaine au Développement et au système des Nations Unies, afin qu’ils apportent leur appui à la mise en place d’une Unité Spéciale d’Exécution au sein du Secrétariat de l’UFM, soutenu par un organe de préparation des projets bancables pour la mise en œuvre effective du programme. 6. Saluent l’initiative du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) et toutes les autres initiatives en cours relatives à
  3. 3. la mobilisation de ressources pour le financement des programmes de relance économique de l’Union. A cet égard, ils ont appelé à la solidarité et à la mobilisation de la Communauté Internationale de faire de la Conférence de plaidoyer, prévu les 9 et 10 juillet 2015, à New York, Etats Unis d’Amérique, un succès. 7. Félicitent les Ministres, le Secrétariat de l’UFM et les Experts des Etats membres pour le travail ardu entrepris dans la formulation des documents, et ont remercié le système des Nations Unies, la Banque Mondiale/FMI et la Banque Africaine de Développement et l’Union Africaine pour tout le soutien apporté au cours du processus de préparation de programme. 8. Expriment leur profonde gratitude à leurs citoyens pour leur compréhension et leur adhésion aux mesures d’urgences édictées, malgré les conditions difficiles et éprouvantes. Cette compréhension dont ils ont fait preuve a, significativement, participé de l’atteinte des résultats obtenus. 9. Expriment leurs condoléances aux familles qui ont perdu des proches du fait du virus Ebola et ont rendu un hommage particulier au personnel de santé qui ont perdu leurs vies au service de leurs compatriotes. 10.Encouragent tout le personnel de santé et toutes les structures impliquées dans la lutte contre le virus, en vue de mettre un terme à l’épidémie, dans les meilleurs délais. 11.Ont lancé un appel pressant à tous les pays pour relever les restrictions contre la République du Libéria qui est maintenant libre du Virus Ebola 12. Lancent un appel à toutes les compagnies aériennes pour la reprise immédiate de leurs vols vers la sous-région de l’UFM. 13. Expriment leur satisfaction et leur appréciation pour la convergence des points de vue sur les questions et préoccupations qui leur ont été soumises par les Ministres et l’esprit de compréhension mutuelle et de cordialité qui ont prévalu tout le long des délibérations. 14. Réitèrent leur ferme volonté à poursuivre la prise des mesures appropriées en vue d’éradiquer l’épidémie Ebola et restaurer, à court terme, la paix, la stabilité et le développement socio-économique dans la sous-région.
  4. 4. Aux termes de leurs délibérations, S.E. Ellen Johnson Sirleaf, Présidente de la République du Liberia; S.E. Dr Ernest Bai Koroma, Président de la République de Sierra Leone et Monsieur Charles Koffi Diby, Ministre d’Etat, Ministre des Affaires Etrangères, représentant S. E Alassane OUATTARA, Président de la République de Côte d’Ivoire ont exprimé leurs sincères remerciements et appréciations à son Excellence, Professeur Alpha CONDE, Président de la République de Guinée, au Gouvernement et au peuple de Guinée, pour avoir abrité le Sommet, ainsi que l’accueil chaleureux, l’hospitalité fraternelle africaine et les excellentes facilités à eux offerts, lors de la tenue de ce Sommet. Fait à Conakry, le 28 juin 2015. Son Excellence Pr Alpha Condé, Président de la République de Guinée, Président en exercice de l’Union du Fleuve Mano Son Excellence Ellen Johnson Sirleaf, Présidente de la République du Liberia Son Excellence Dr Ernest Bai Koroma, Président de la République de Sierra Leone Monsieur Charles Koffi Diby, Ministre d’Etat, Ministre des Affaires Etrangères, représentant S. E.M. Alassane OUATTARA Président de la République de Côte d’Ivoire Le Bureau de Presse de la Présidence Contacts : 664-87-96-59 621-02-83-64 Moussacisse2013@gmail.com aboumaco2000@gmail.com
  5. 5. moussa.cisse@presidence.gov.gn abdoulaye.sankara@presidence.gov.gn
  6. 6. moussa.cisse@presidence.gov.gn abdoulaye.sankara@presidence.gov.gn

×