Et le français dans tout ça #25

219 vues

Publié le

Tutoriel de français sur l'accord du verbe avec les collectifs.

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
219
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
111
Actions
Partages
0
Téléchargements
3
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive
  • Deux mots sont homophones lorsqu'ils se prononcent de la même façon, mais s'écrivent différemment. Bien sûr, leurs sens diffèrent, puisqu'il s'agit de mots distincts. Ce sont le plus souvent les mots d'une ou de deux syllabes qui ont des homophones (extraordinaire n'a pas d'homophone). Il faut donc toujours se demander lorsqu'on écrit un mot court s'il n'y a pas risque de confusion avec un autre mot. On peut parfois s'aider de mots de la même famille. Être particulièrement vigilant avec les mots faisant partie d'une expression et dont le sens n'est plus toujours perceptible.
  • Et le français dans tout ça #25

    1. 1. L’accord du verbe avec un collectif Avec armée Larticle défini « la » entraîne plutôt laccord au singulier :Larmée de(s) figurants obéissait comme un seul homme aux consignes du metteur enscène.Avec une, les deux accords sont licites :Une armée de soldats de plomb sétalait dans la vitrine.Une armée de manifestants sont installés au pied de la vieille ville. Avec fouleLa foule des visiteurs envahissait le musée.La foule de paysans furieux avait attaqué la sous-préfecture.Avec larticle défini, laccord au singulier lemporte généralement, alors quavec « une » on noteplutôt laccord au pluriel :Une foule denfants émerveillés sentassent devant les vitrines des grandsmagasins...Une foule de gens croient stupidement aux prétendus dons des « voyants ». Avec masse, mêmes remarques que pour foule :La masse des touristes reflua vers le château royal, pour la relève de la garde.La grande masse des consommateurs a choisi, pour les fêtes, de faire ses coursesdans les grands magasins.Mais on doit accepter le singulier, si le sens plaide vraiment en faveur de cet accord :Une masse bruyante de gamins sétait engagée sur le podium à la suite du chanteur...
    2. 2.  Avec groupe, troupe, nuée et autres termes de ce type, on retrouve la même hésitation etles mêmes grandes tendances : accord plutôt au singulier quand le collectif est précédé dunarticle défini ; accord au choix, mais plutôt au pluriel, avec un article indéfini :Le groupe des adolescents revint vers minuit.La troupe des pêcheurs à la ligne sapprochait de la Marne.Le troupeau des moutons choisit de se grouper près du bosquet de hêtres. (Avectroupeau, laccord au pluriel est fort rare...)La nuée des confettis couvrait entièrement le sol.Et plutôt au pluriel, cette fois :Une troupe de chats gambadaient dans la cour du refuge de la S.P.A.Une nuée de papillons voletaient en tous sens.REMARQUEQuand tous ces collectifs sont précédés dun adjectif démonstratif ou dun adjectifpossessif, laccord se fait au singulier :Cette masse de nuages sapproche dangereusement...Ce groupe de chanteurs répète un choral de Bach.Sa série de films entre dans la catégorie des « polars de série B ».
    3. 3.  Avec la plupart, qui est toujours suivi dun complément au pluriel — sauf lexceptionusuelle la plupart du temps —, laccord est au pluriel :La plupart des pays occidentaux ont ratifié ce traité.La plupart des coureurs ont terminé létape dans les temps.La plupart peut être employé sans complément de nom. Dans ce cas, le verbe est également aupluriel :Ces maisons en granit sont encore habitées. La plupart datent du XVIesiècle. Avec beaucoup de, laccord est au singulier si le complément de nom est lui-même ausingulier :Beaucoup de monde assiste à la tentative de record de Jeannie Longo.En revanche, si beaucoup de précède un complément de nom au pluriel, le verbe se met aupluriel :Beaucoup de convives ont opté pour un dessert, délaissant le plateau de fromages... Après combien et combien de, le verbe est au pluriel :Peux-tu me dire combien de billets ont été vendus ?... Combien sont venus, hier ?... Après trop de, laccord est généralement au pluriel :Trop denfants sont venus sans leur équipement de sport.Mais cest le singulier qui doit être adopté, en principe, quand trop de a lacception de « unexcès de » (emploi et construction à réserver à une signification bien particulière) :Trop de faiblesses est nuisible...
    4. 4.  Après tant de, laccord naturel est le pluriel :Tant darrivistes convoitent la place !Tant de gaspillages sont inexcusables...Nous déconseillons laccord au singulier derrière tant de suivi dun complément au pluriel («Tant de bévues est trop pour un ministre digne de ce nom »), même si quelquesgrammairiens se montrent plus compréhensifs que nous à légard de cette tournure. Enrevanche, on peut très licitement dire : « Tant de bévues, cest trop ». Bien évidemment,laccord au singulier derrière tant de + complément au singulier va de soi (idem pour tropde) :Tant de bêtise frise le génie, par certains côtés ! Avec plus dun(e), le verbe se met au singulier, ce qui peut sembler curieux puisque « plusdun(e) » cest généralement au moins deux (personnes, choses...) !Plus dun électeur sur cinq a choisi labstention, cette fois.Quelques linguistes acceptent le pluriel, mais, répétons-le, cet accord est considéréordinairement comme fautif, ou du moins critiquable...Quand plus dun(e) est répété, cest le pluriel qui est recommandé :Plus dun employé, plus dun ouvrier, ont vu une injustice dans ce nouveau barèmedes impôts directs. Avec moins de deux, le verbe se met au pluriel, ce qui peut être déroutant !Moins de deux heures se sont écoulées.Moins de deux inscrits sur cent sont originaires des départements du Sud-Est.
    5. 5.  Avec le peu de et peu de• Avec peu de, laccord se fait sur le complément de nom :Peu de personnes naiment pas les frites.Peu de neige est restée immaculée.Avec le peu de, laccord se fait sur le complément de nom quand la signification est « lafaible quantité de » :Le peu de traces qui subsistent dans la pièce naident guère les enquêteurs.Le peu de fruits qui restent ne pourront garnir une tarte.Mais, quand le peu de a plutôt le sens de « linsuffisance de », le verbe saccorde sur peu :Le peu dencouragements que jai recueilli ne mincite pas à poursuivre ce projet.
    6. 6. Vous souhaitez approfondir vos connaissances ?Au bonheur des Mots délivre des formations de remise à niveau en français.www.aubonheurdesmots.comhttp://leblogaubonheurdesmots.typepad.com

    ×