November Echos

669 vues

Publié le

Bi-monthly French newsletter featuring FAVL activities in Burkina Faso

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
669
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
271
Actions
Partages
0
Téléchargements
4
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

November Echos

  1. 1. N° 07 ECHOS DES Novembre 2013 BIBLIOTHEQUES Amis des Bibliothèques de Village Africains www.favl.org Le Film de Aya de Yopougon de Retour sur Ses Terres Contact: Donkoui Koura: kdonkoui@gmail.com (+226) 76.66.52.41 © photos: Dounko Sanou sanoudounko@gmail.com (+226) 76.67.87.51 Ce bulletin est la lettre d’information de Amis des Bibliothèques de Villages Africains. Il permet aux lecteurs des bibliothèques, aux communautés, aux maires et conseillers municipaux de s’informer des activités des différentes bibliothèques de village au Burkina Faso. Notons que ces bibliothèques visent à promouvoir la lecture publique en zones rurales, améliorer le rendement scolaire des élèves, permettre aux communautés et aux jeunes de s’instruire à travers le livre. Nos remerciements vont à l’endroit des tous les partenaires, les maires des collectivités locales, les enseignants, les lecteurs et toute la communauté qui soutiennent chaque jour la bonne marche de ces bibliothèques. Vos suggestions seront la bienvenue pour l’amélioration de nos services. La Coordination Les bibliothécaires de Karaba, Dohoun, Koumbia et Dimikuy (gauche à droite) participent à une conférence sur les livres de Aya avant de suivre le film à l’Institut Français à Ouagadougou. L’écrivaine de la série de bande dessinée Aya de Yopougon et la réalisatrice du film du même nom, Marguerite Abouet, a fait escale à l’Institut Français de Ouaga le 31 octobre 2013. Mme Abouet s’est engagée dans la réalisation du film de sa bande dessinée dont elle est en train de faire la promotion en Afrique. Quatre bibliothécaires ont eu la chance de voir ce film et d’échanger avec elle. Cette série décrit la vie quotidienne d’un quartier d’Abidjan dénommé « Yopougon » ou « Yop City» dans les années 1970s. Les principaux maux qui retiennent l’attention du public sont l’infidélité, le libertinage sexuel, l’alcoolisme et l’irresponsabilité des parents. Cependant, le personnage d’Aya, une fille de 19 ans, incarne une bonne éducation. Elle est au carrefour de tous les maux où elle tente de sa manière de conseiller, réconcilier et apaiser les humeurs des membres de sa famille ainsi que ses amis. En 2012, FAVL a initié un projet pour avoir tous les 6 livres de la série dans 12 bibliothèques villageoises. Les bibliothécaires ont fait leur promotion à travers les groupes de discussion et les autres animations. Selon eux, ces livres ont permis aux lecteurs de discuter sur plusieurs sujets qui sont normalement tabous dans les villages. Avant de suivre le film, les 4 bibliothécaires qui sont venus à Ouaga ont fait une petite conférence sur ces livres pour discuter les animations et rédiger un guide de groupes de discussion pour les autres bibliothécaires. A l’Institut Français, Marguerite Abouet a dédicacé un livre pour chaque bibliothécaire. Alidou Boué Animateur-Bibliothécaire
  2. 2. Echos des Bibliothèques Nº07 Amis des Bibliothèques de Village Africains INFORMATIONS Ouverture du Centre Multimédia à Houndé Foire International des Livres Le centre Multimédia de Houndé est désormais fonctionnel. Il a été financé par Rotary Sunnyvale en Californie avec Rotary International Foundation et Rotary Ouaga Savane. L’objectif de ce centre est la production des livres par les talents locaux. Ce sont des livres de contes, d’histoires du village, de biographies, de bandes dessinées et de sensibilisations. La Foire Internationale du Livre de Ouagadougou (FILO) aura lieu du 26 au 30 novembre au SIAO. Le thème de cette édition est «Edition et Diffusion du Livre Scolaire au Burkina Faso: Etat des Lieux et Perspectives». Si vous désirez écrire, n’hésitez pas, rendez-vous au centre situé dans l’enceinte du CPL de Houndé (exREPAJE). Pour plus d’information, vous pouvez appeler Donkoui Koura, Coordonnateur National au 76.66.52.41 ou Dounko Sanou, Coordonnateur Régional au 76 67 87 51. FAVL participera à cette grande fête du livre qui réunit les acteurs de la chaine du livre. Ne manquez pas cette opportunité de soutenir la lecture au Burkina Faso! Pour plus d’information sur cet événement, contactez la Direction Générale du Livre et de la Lecture Publique (DGLLP). La Commune de Béréba Organise Une Journée d’Excellence L’éducation est la pierre angulaire de tout développement durable. A l’instar des autres communes du Burkina, la commune de Béréba n’est pas en reste dans la célébration de l’excellence à l’école primaire. Le samedi 19 octobre, elle a organisé une journée d’excellence pour récompenser les meilleurs élèves et enseignants de la dite commune. Cette cérémonie a été rendue possible grâce au Président de l’Assemblée Nationale, M. Soungalo Ouattara, parrain et ami de cette commune. Les lauréats ont reçu tour à tour des récompenses allant du matériel scolaire aux vélos. Notons que l’enseignant de Dimikuy, M. Alidou Abdoul Nourou Pagbelem de la classe de CM2 a été nommé meilleur Sanou, s’en est sorti avec une nouvelle moto. élève de la commune de Béréba. Il a reçu un nouveau vélo, offert par Association pour le Développement de Béréba. Cette école qui a fait 100% abrite une bibliothèque villageoise dans le village. Les élèves et les enseignants de cette école ont fait de cette bibliothèque leur temple. Le rendez-vous a été donne pour l’année prochaine pour une autre édition. Donkoui Koura Coordonnateur National
  3. 3. Echos des Bibliothèques Nº07 Amis des Bibliothèques de Village Africains LA 6éme EDITION DES CAMPS DE LECTURE Beaucoup de Soutien pour le Camp à Béréba Le camp de lecture à Béréba a été organisé du 26 au 31 août au sein de la bibliothèque. Alison Wallace, ancienne volontaire du Corps de la Paix Américaine, et une amie aux Etats-Unis, Lynn Dunn, ont financé les camps de lecture à Béréba et Dimikuy. Les 25 élèves qui ont participé à ce camp partent au CM2 à la rentrée scolaire. Le camp a été animé par la bibliothécaire, un enseignant et 12 filles du secondaire qui sont les bénéficiaires d’une bourse financée par l’association, Love of Learning. prendre en charge. Elle a été beaucoup impressionnée par les scènes de théâtres sur les méfaits de l'alcoolisme, l’abus de tabac, et le mariage forcé qui ont été montées par les campeurs. Ivette Koura Bibliothécaire à Béréba Le camp a tenu toutes ses promesses car le test final nous a permis de voir un grand progrès du niveau de lecture. Ce camp fut aussi un moment d'apprentissage pour les filles de la bourse. Les expériences acquises du camp les permettront d’organiser les activités de lecture l’année à venir. Le maire de la dite commune, Manzalo Koura, a visité le camp et offert la somme de 25.000 FCFA pour son soutien. Le chef coutumier, Bemalassi Koura, n'a pas manqué au rendez-vous. Il a remercié les donateurs pour le soutien énorme qu'ils apportent aux enfants de Béréba. Selon Alison, l'Homme doit aider son prochain afin que chaque personne puisse se Une bénéficiaire de la bourse de l’association Love of Learning aide deux filles de la classe du CM2 à lire un livre au camp de lecture à Béréba. Un Camp Réussit à Koumbia Un autre camp de lecture s'est également déroulé du 26 au 31 août à la Bibliothèque Villageoise de Koumbia avec l'objectif était de renforcer les capacités des participants en lecture. Durant 6 jours, 25 enfants ont bénéficié des activités de lecture, de l'apprentissage d'alphabet, des mises en scène de théâtre et de la création de masques. Ils ont aussi appris beaucoup sur le lavage des mains, le paludisme et la réussite scolaire pendant les séances de sensibilisation. courager les élèves. Il a par ailleurs promis un soutien financier. Les élèves qui ont commencé avec les niveaux faibles et moyens en lecture ont progressé pendant le camp. Wéréwé Bonko ne pouvait pas découper les mots en syllabe au début. Après un encadrement intensif à la bibliothèque, elle est capable de lire les phrases simples et les comprendre. Merci! Le maire, François Tani, est venu au camp pour en- Pour moi en tant bibliothécaire, ce camp a été bon pour les élèves ainsi que pour moi-même. Je me suis mise au sérieux dans l’animation des activités, et j'ai beaucoup appris des choses sur les enfants. Assiatou Bokian Bibliothécaire à Koumbia Un grand merci à tous ceux qui ont soutenu la 6ème édition des camps de lecture de FAVL! Grâce à vous, 175 dans 6 villages ont eu l’opportunité de relever leur niveau de lecture en préparation pour l’année scolaire 2013-2014. Ani Tié! Barka wosgo!
  4. 4. Echos des Bibliothèques Nº07 Amis des Bibliothèques de Village Africains Témoignage d’une Lectrice du Programme «Les Jeunes du Tuy Lisent» Je m'appelle Rasmata Korbeogo et j'ai dix-neuf ans. Je suis en classe de 1ère au Lycée Départemental de Béréba. Depuis le début du programme « les Jeunes du Tuy Lisent », je suis à mon 17ème livre, L'amour d'Aïssatou. On vient de changé le programme des emprunts à deux semaines. J’ai des camarades qui reçoivent les livres comme moi, et nous faisons des débats sur les livres. Chacun donne ses impressions et son héros du roman. Je souhaite que le programme continue pour nous permettre de convaincre nos frères de lire car pour moi, la lecture est la clé du succès. L'as du lycée: Le Devoir de Classe est mon livre préféré. Ismaël, le caractère principal, est mon héros car il m’a beaucoup impressionné par son comportement envers ses parents, ses professeurs et ses amis. Il a démontré à ses camarades que l'argent n'est pas une source de savoir et que quelque soit votre classe social, il faut avoir l’espoir. Ce sont le courage et la confiance en soimême qui pourront vous sortir de votre pauvreté. Grâce au programme JTL, j'ai beaucoup appris à travers les romans d'auteurs africains et les BD de Mady Kafando, qui sont intéressants mais faciles à lire et comprendre. Pour la recherche des mots difficiles, nous avions eu la chance d'avoir un dictionnaire que nous consultons. Mon vocabulaire s'est amélioré, et je me sens prête pour avoir de bonnes notes durant cette année scolaire. Propos recueillis par Dounko Sanou Coordinateur Régional Sensibilisation sur la Scolarisation des Filles à Dohoun Le gérant de la Bibliothèque de Dohoun, Hervé Boué, éduquer une nation». Avant de se quitter, il a invité a animé une séance de sensibilisation sur la scolarisa- les participants d’inscrire tous les enfants à l'école. tion des filles le jeudi 19 septembre. L'objectif de cette Hervé Boué activité était d'encourager les parents à s'investir Bibliothécaire à Dohoun dans l’éducation de leurs filles. Ainsi, 14 personnes ont échangé sur le sujet. Ce fut une grande occasion pour les participants de s’exprimer ouvertement et librement. Pour certains, tout enfant sans distinction de sexe doit être scolarisé. Pour d'autres la priorité doit être du coté des garçons car ceux-ci constituent la relève de la famille par contre les filles doivent quitter leur famille pour se marier. Le gérant a tiré l'attention des participants en leur disant que l'éducation est un droit fondamental pour tout enfant. Il a ajouté que dans la société Africaine, les femmes occupent une place importante dans l'éducation des enfants. Il a conclu l'animation par une citation de proverbe: «éduquer une fille, c'est Voulez-vous contribuer avec un article sur la lecture ou avez-vous des commentaires à émettre sur Echos des Bibliothèques? Envoyez-nous vos écrits à l’adresse favlafrica@gmail.com. Une bourse de l’association Love of Learning finance l’éducation de 20 filles du secondaire dans les villages de Béréba et Dimikuy. Dans la photo, les 9 filles de la bourse qui fréquentent le Lycée Départemental de Béréba. Retrouver FAVL sur: Facebook.com/FAVL.activities @FAVLafrica

×