5e « ouverture » 28 et 29 juin 
carrière gallo-romaine de Locuon 
(ploërdut, 56) 
« gwriad » INstallation 
de tadashi Kawa...
Déjà le travail de construction a mobilisé quinze étudiants de l’Ecole Nationale d’Architecture 
de Bretagne et de l’école...
trois jardins éphémères 
Dans cette ancienne carrière à l’ambiance mystérieuse il fallait de la légèreté dans l’implantati...
2. La parenthèse suspendue, par Kevin Perez 
(Photos Olivier Samica) 
(Photo Bernard Le Douaron) 
3. La mécanique du temps...
les ateliers nature et histoire 
A Locuon, les ateliers se sont appuyés sur le riche patrimoine historique du lieu 
et son...
UN APRES-MIDI AVEC ANIE EBREL 
ET CHORUS DE MICKAËL PHELIPEAU 
Pour ce lieu magique, ce fut un après-midi magique, Autour ...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

5. Carrière de Locuon

421 vues

Publié le

5. Carrière de Locuon

Publié dans : Art & Photos
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
421
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
5
Actions
Partages
0
Téléchargements
3
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

5. Carrière de Locuon

  1. 1. 5e « ouverture » 28 et 29 juin carrière gallo-romaine de Locuon (ploërdut, 56) « gwriad » INstallation de tadashi Kawamata Le plasticien japonais Tadashi Kawamata, récemment accueilli au Parc de la Villette à Paris, et, il y a 10 ans, à Saint-Thélo dans les Côtes d’Armor, a imaginé une passerelle serpentant sur les pentes de la carrière. Elle offrira une multitude de points de vue sur la chapelle et la fontaine, dissimulées, sur plusieurs niveaux, dans la végétation du lieu ; elle créera, dans cet espace magique, un théâtre à ciel ouvert dont la qualité sonore est déjà sensible. Face à l’ampleur de la construction, la réalisation de Gwriad se déroulera sur deux éditions de Lieux Mouvants. Les maquettes du projet, réalisées par Tadashi kawamata et ses stagiaires, sont restées exposées dans la chapelle tout l’été. (Photos Cendrine Lassalle) lieuxmouvants.tumblr.com
  2. 2. Déjà le travail de construction a mobilisé quinze étudiants de l’Ecole Nationale d’Architecture de Bretagne et de l’école des Beaux-arts de Rennes. Avec Tadashi Kawamata, ils ont été chaleureusement accueillis par les habitants de la commune, qui ont tous prêté main forte à la réalisation de deux tronçons de la passerelle et de la grande palissade qui, masquant la vue, rend plus désirable la découverte. Comme pour toutes ses créations Tadashi Kawamata aime travailler le bois, en équipe avec des étudiants ou des habitants du lieu. (Photos Bernard Le Douaron) lieuxmouvants.tumblr.com
  3. 3. trois jardins éphémères Dans cette ancienne carrière à l’ambiance mystérieuse il fallait de la légèreté dans l’implantation des jardins. Les espaces choisis se dissimulent délicatement dans les sous-bois qui envahissent les terrils de déchets depuis bien longtemps, et les trois projets primés ici respectent l’ambiance du lieu ; que ce soit les miroirs, le jardin sonore ou la superbe courbe du temps, tous les trois se marient lentement à la forêt. 1. De l’autre côté du miroir, par Benjamin Folliot (Photo Olivier Samica) lieuxmouvants.tumblr.com
  4. 4. 2. La parenthèse suspendue, par Kevin Perez (Photos Olivier Samica) (Photo Bernard Le Douaron) 3. La mécanique du temps, par Guillaume Cautier (Photos Olivier Samica) (Photo Olivier Samica) lieuxmouvants.tumblr.com
  5. 5. les ateliers nature et histoire A Locuon, les ateliers se sont appuyés sur le riche patrimoine historique du lieu et son inscription sur le territoire : « Nuisibles ou utiles, les insectes par Jakez Lintanff « Les chauves-souris » par Arno Le Moël « Histoires d’eau » par Claire et Michel Baillieu « Les voies de communication dans l’antiquité, Faune et flore des tourbières » par Pierrick Pustoc’h « Le granit de Locuon » par Joseph Le Guernic « Locuon, une carrière exceptionnelle » par Jean-Yves Eveillard Claire Baillieu, archéologue, passionne ses auditeurs avec ses maquettes expliquant le transport de l’eau dans l’antiquité. Joseph Le Guernic est géographe : il connaît le sous-sol de la Bretagne et il sait pourquoi le granit y est, depuis toujours, si recherché. Dans la chapelle Notre-Dame de la Fosse, Jakez Lintanff et ses nichoirs à insectes attirent chaque fois un nombreux public. (Photos Bernard Le Douaron) lieuxmouvants.tumblr.com
  6. 6. UN APRES-MIDI AVEC ANIE EBREL ET CHORUS DE MICKAËL PHELIPEAU Pour ce lieu magique, ce fut un après-midi magique, Autour d’Annie : Annie Ebrel a chanté en breton avec son amie Anne Auffret, le chorégraphe et interprète Sylvain Prunenec a dansé autour d’elles au bord de (et dans) la fontaine et le poète André Markowicz a traduit avec une immense émotion les gwerz bouleversantes chantées par Annie. Ensuite, le chorégraphe Mickaël Phelippeau a revisité Chorus pour une version inédite, en faisant danser en plein air l’ensemble vocal Voix Humaines. Au fond de la carrière, sur un tapis de sable, ils ont interprété le fameux « Nicht so traurig, nicht so sehr » de Bach ; Annie Ebrel a participé en breton à cet évènement. Chorus de Mickaël Phelippeau avec L’ Ensemble Voix humaines : Ensemble vocal ou danse chorale ? Performance Autour d’Annie, avec Annie Ebrel, Anne Auffret, Sylvain Prunenec (et André Markowicz). (Photos Bernard Le Douaron) lieuxmouvants.tumblr.com La vidéo de « Chorus » sera bientôt sur le site de « Lieux Mouvants».

×