8. Conclusions

375 vues

Publié le

8. Conclusions

Publié dans : Art & Photos
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
375
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
6
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

8. Conclusions

  1. 1. L’édition 2013 avait été un succès, avec la participation de 2 769 personnes sur un seul weekend au jardin du Grand Launay, avec la création d’une oeuvre de Daniel Buren, des spectacles vivants en collaboration avec « Parcours tout court » et des ateliers-nature sur la faune et la flore de la région. Le succès public ne s’est pas démenti lors de cette seconde édition. Le pari, cette année, était pourtant d’une toute autre ampleur : « Lieux Mouvants » s’est déroulé dans 6 lieux, la plupart assez ignorés, sur 6 weekends, sur 2 départements, et les artistes programmés étaient moins connus du grand public. Pourtant, la fréquentation a été élevée, constante d’un week-end sur l’autre, à l’exception du dernier rendez-vous les 5 et 6 juillet en raison d’une météo déplorable. Comme lors de la première édition, « Lieux Mouvants » s’est inscrit dans le calendrier des fêtes locales (pardons de Burthulet et de Saint Antoine) et nationales (Rendez-vous aux Jardins) et l’accueil des propositions artistiques s’est construit en partenariat avec les associations locales, les comités des fêtes, les communes et les communautés de communes. Les conditions d’accès à l’évènement étaient les suivantes : • Tarif d’entrée sur le site pour la journée : 5 euros (à l’exception de Kerguéhennec où l’accès au site est gratuit toute l’année) • Entrée gratuite pour les moins de 12 ans Répartition du public par jour Samedi 31 mai et Dimanche 1er juin au Grand Launay 766 Samedi 31 mai et Dimanche 1er juin à Trégarantec 247 Dimanche 8 juin à Kerguéhennec 790 Lundi 9 juin à Kerguéhennec 515 Samedi 14 juin à Burthulet 329 Dimanche 15 juin à Burthulet 395 Samedi 21 juin à Trégarantec 95 Dimanche 22 juin à Trégarantec 558 Samedi 28 juin à Locuon 146 Dimanche 29 juin à Locuon 394 Samedi 5 juillet à Saint Antoine 30 Dimanche 6 juillet à Saint Antoine 288 Total 4 553 Répartition du public par catégorie d’entrée Entrées payantes (5 euros) 2 709 Entrées gratuites 1 844 Total 4 553 Les visiteurs étaient questionnés dès l’entrée sur leur département d’origine, permettant ainsi d’établir les statistiques suivantes : Au total, 4 553 visiteurs ont été accueillis durant les 6 weekends de Lieux Mouvants du 31 mai au 6 juillet 2014. Depuis, les sites continuent d’être visités régulièrement même si aucun comptage des visiteurs n’existe précisément (à l’exception du Jardin du Grand Launay). Le public découvre gratuitement les oeuvres des plasticiens et les jardins éphémères, et peut échanger à l’occasion avec les membres des associations locales partenaires qui entretiennent ces jardins. le public Origine du public Côtes-d'Armor 67 % Morbihan 18 % Finistère 7 % Ille-et-Vilaine 3 % Autres départements 4 % Etranger 1 % 100,00%  (Mani A. Mungai)
  2. 2. la communication Les affiches ont été utilisées en partie LES DOCUMENTS DE COMMUNICATION : Plusieurs documents de communication ont été créés pour développer une communication efficace : 100 affiches 120 x 176 cm dans des caissons Abribus classiques (grâce à l’aide des élus de 3 villes : Guingamp, Saint-Brieuc et Carhaix). La majorité ont été encollées sur du contreplaqué et faisaient office de signalétique en pleine campagne. Ces panneaux étaient postés à des croisements routiers stratégiques pour faciliter la circulation d’un site à l’autre.
  3. 3. 20 000 dépliants recto-verso 40x60 cm, 2 plis croisés Domaine de Kerguéhennec 8 et 9 juin Carrière de Locuon 28 et 29 juin Village de Saint-Antoine 5 et 6 juillet 700 affiches 40x60 cm Affiches et dépliants distribués sur les 4 départements de Bretagne : - par les bénévoles de l’association et « Mais Encore Productions » - via le réseau des points de vente de Coreff Chapelle de Burthulet 14 et 15 juin Enclos de la Chapelle de Burthulet, à Saint Servais (22), 10 h à 19 h Entrée 5 €/ jour, gratuit pour les enfants de moins de 12 ans. Restauration sur place. Les jardins dans l’enclos Le jardin exhumé, Le vent dans l’horizon, Le jardin des simples, 3 jardins éphémères réalisés dans le respect de cette chapelle, accrochée comme un monolithe de granit au sommet d’une butte ouverte de tous côtés sur le paysage environnant. Sophie Calle Le samedi, pendant toute la journée, Sophie Calle recueillera les secrets des gens du pays de façon individuelle et anonyme. Vers 18 h, les confidences recueillies seront enterrées dans l’enclos de la chapelle. Enfin une dalle sera scellée sur la tombe aux secrets. Samedi 14 juin : Les ateliers nature 11h Jean-Paul Rolland : Burthulet entre histoire et légende Les Frères Morvan : Histoires d’herbes 14h30 Michel Guillaume : La géologie armoricaine Guy Joncour : Les rapaces, nos concurrents Pierrick Pustoc’h : Faune et flore des tourbières 16h30 Dominique Auffret : arbres creux et trognes. Guy le Reste : Le sapin dans le paysage Dimanche 15 juin à 15h : La cavalcade dansée Un nouveau pas de danse, la Décalée de Burthulet, emmènera, derrière les effigies et les bannières créées par les étudiants de l’Ecole d’art de Quimper, cercles celtiques, bagad, fanfare, piétons dansants et attelages jusqu’à la chapelle de Burthulet, et proposera une halte chorégraphique avec le duo de l’ Après midi d’un faune de Nijinski, interprété par Anne Collod et Loïc Touzé. Jardin du Grand Launay 31 mai et 1er juin Le jardin remarquable du Grand Launay, à Lanrivain (22), 10h à 19h Entrée 5 €/ jour, gratuit pour les enfants de moins de 12 ans. Restauration sur place. Week-end des rendez-vous aux jardins Dans un jardin labellisé jardin remarquable, une série de pièces se succèdent autour d’un manoir paysan des XVII et XVIII siècles, sur un terrain mouvementé, au milieu de sources et bois. Grand nombre de topiaires. Beaucoup d’éléments minéraux. Un vrai jardin contemporain. Potager du domaine, Kerguéhennec à Bignan (56) de 12h à 18h Entrée gratuite, restauration sur place. Dimanche 8 juin : Vernissage de l’opération jardins éphémères autour des 3 jardins installés dans l’ancien potager : Les clés du potager, Cultiver l’horizon et le bassin jardiné, vernissage public, de l’opération Jardins éphémères conçus et réalisés par de jeunes jardiniers créateurs. Les 12 autres jardins, installés sur les 4 autres sites, seront présentés en projection photos par le studio GwinZegal. Dimanche 8 juin : Les ateliers nature 12h Guillaume Gélinaud : Les petits oiseaux Guy Joncour : Les rapaces, nos concurrents 14h30 Florence Turpin : Les vivaces Francis Robreau : L’art des jardins en Bretagne Yvon Méhauté : Le ragondin et autres nuisibles 16h30 Yves Brien : Plantes vraies et fausses indésirables Guy Joncour : L’ If en Bretagne Carrière gallo-romaine de Locuon à Ploërdut (56), 10h à 19h Entrée 5 €/ jour, gratuit pour les enfants de moins de 12 ans. Restauration sur place. Les jardins dans le sous-bois La parenthèse suspendue, La mécanique du temps, De l’autre côté du miroir : trois jardins éphémères sur ce site exceptionnel, aujourd’hui envahi par une végétation de sous-bois dans laquelle les trois jeunes jardiniers-créateurs ont su se fondre. Gwriad (racine, en breton) de Tadashi Kawamata Tadashi Kawamata prévoit la réalisation d’un platelage en la-cets, à la fois chemin et théâtre ouvert, sur la pente du vallon. Débuté au printemps 2014, la construction de son installation se poursuivra en plusieurs résidences, avec la collaboration de 20 étudiants de l’École d’architecture et de l’École des Beaux-arts de Rennes. Samedi 28 juin : Les ateliers nature et histoire 11h Jackez Lintanff : Nuisibles ou utiles, les insectes Arno Le Moël : Les chauves-souris 14h30 Mme et M. Bailleu : Histoire d’eau (aqueduc, thermes, puits gaulois) Jean-Paul Éludut : Les voies de communication dans l’antiquité Pierrick Pustoc’h : Faune et flore des tourbières 16h30 Joseph Le Guernic : Le granit de Locuon Jean-Yves Éveillard : Locuon, une carrière romaine exceptionnelle Dimanche 29 juin à 13h30 : Autour d’Annie Un après-midi avec Annie Ebrel, chanteuse d’expres-sion bretonne bien connue, entourée de la chanteuse Anne Auffret, du chorégraphe-danseur Sylvain Prune-nec, de l’auteur-traducteur André Markowicz. Elle rejoin-dra le choeur mis en scène par le chorégraphe Mickaël Phelippeau dans Chorus, danse chorale à partir d’une cantate de J.S. Bach. “Lieux Mouvants” jardins, naturalistes, plasticiens, spectacles 6 week-ends de rencontres en centre Bretagne Château de Trégarantec 21 et 22 juin Parc du château de Trégarantec, à Mellionnec (22), de 10h à 19h Entrée 5 €/ jour, gratuit pour les enfants de moins de 12 ans. Restauration sur place. Les jardins dans le parc Les murs, liberté ou limite ?, L’art du semis à la française, Le jardin surprise. Les 3 jardins éphémères réalisés dans le parc du Château de Trégarantec, superbe bâtiment du XVIIe, respectent, en le renouvelant, le style du jardin à la française qui entourait jadis ce château. Bob Verschueren : Frontière L’installation est une question de lin, de liens. à un des murs qui séparent la jardin du reste du domaine, des branches d’arbres restent suspendues, arrimées de l’autre côté de l’enceinte, une sorte de lévitation forcée. Mais qu’y a-t-il de l’autre côté du mur ? Édouard Sautai : Naufragé Le visiteur prends la place du naufragé, l’oeil à la surface de l’eau au centre de la cour du château pour une expérience visuelle particulière. Igor Antic : Allochtone Conçue comme une peinture abstraite en trois dimensions, Allochtone est une oeuvre qui fonctionne sur les plans visuel et sonore. Elle introduit la couleur dans la végétation et conduit les sons de la nature vers le spectateur. J-M Nicolas : Rose, le passage de l’amoureux C’est un long tunnel sculptural rose. Situé entre le château et les massifs arbustifs de la terrasse basse, il est le lien formel entre l’architecture et le jardin, le passage (secret ?) qui relie le château austère au jardin amoureux. Côme Mosta-heirt : De la vasque au puits Citation poétique s’il en est : dans ce parc, un geste d’abandon relie « la vasque au puits » en un amoncellement de pierres trouvées sur le lieu, ponctué par des blocs de glacis de couleurs : l’espace minéral confronté au pictural en quelque sorte. Le décor c’est la vasque, la structure c’est le puits. Samedi 21 juin : Les ateliers nature 11h Jakez Lintanff : Les refuges à petites bêtes Guy Joncour : L’if en Bretagne 14.30 Gilles Huet : Sources et ruisseaux voisins Olivier Samica : Les salmonidés des rivières bretonnes Henri Le Naou : Mellionnec carrefour culturel 16.30 Guy Joncour : Les rapaces, nos concurrents Yvon Méhauté : Chasse et jardin Dimanche 22 juin à 15h : Le Sacre # 2 Pas moins de 32 danseurs interprèteront Le Sacre du Printemps de Nijinski (1913) sur la musique d’Igor Stravinsky, recréé par Dominique Brun à partir de sources historiques, tout en visant à reconduire sa modernité. Village de Saint-Antoine et Chaos de Toul Goulic à Lanrivain (22), 10h à 19h Entrée 5 €/ jour, gratuit pour les enfants de moins de 12 ans. Restauration sur place. Les jardins sur la lande La maison Jardin, Cultivons la lande , Redécouverte, pour ces 3 jardins éphémères, la lande et le village traditionnel imposent leur présence. La chapelle, sur fond de forêt et la fontaine en contrebas, complètent le cadre. Pierre-Alexandre Rémy : Écho au chaos Quelque chose se pose sur ces trois cailloux, au milieu de la lande. Une forme en acier, toute en circonvolutions se dessine, entourant un noyau de céramique émaillé, quelque chose de ce qui est là-dessous, sous nos pieds, sous ces roches, sous ces herbes, en écho au chaos voisin de Toul Goulic, et le cri du Blavet. Samedi 5 juillet : Les ateliers nature 11h Jeremy Allain : à la découverte des papillons des jardins Dominique Auffret : Moule perlière, loutre, les habitants du Haut-Blavet 14h30 Bernard Berthelot : Une randonnée autour du Haut- Blavet Henri Le Naou : La chanson du cheval François Fer et Annie Connan : Traits et postiers bretons 16h30 Claire Vandenbulcke : Une équitation alternative Serge Louarn : Le débardage à cheval Dimanche 6 juillet à 11h30 : sur la lande Devant la chapelle Saint antoine, les enfants de Lanrivain dansent le Printemps chorégraphié par Anne-Karine Lescop sur une création musicale de Manuel Coursin. à 14h : sur le chaos de Toul Goulic Trois propositions artistiques : vertige avec la trapéziste Clémence Coconnier, Orifice Paradis par la chorégraphe-danseuse Ana Rita Teodoro, La voix de la Route par la performeuse Antonia Baehr et le guitariste Fred Bigot. à 16h : sur la lande Reprise du Printemps par les enfants de Lanrivain devant la chapelle Saint-antoine. «Lieux Mouvants» est organisé par l’association «Dialogues avec la Nature» contact : dialogues.nature@gmail.com Dialogues avec la nature. Siège social : Mairie - 22480 Lanrivain. N° siret : 531 538 452 00016. Licences n° 2-1073596 et 3-1073597 la communication
  4. 4. Diffusé par Dialogues avec la nature et Mais Encore Productions Relance invitation au vernissage par email 200 cartons d’invitation au vernissage de Lieux Mouvants du 13 juin 2014 4 newsletters diffusées par email entre le 23 avril et le 30 mai Une page sur le site de financements participatifs My Major Company L’objectif était de rassembler 5000 € en 90 jours. Il a été largement atteint en moins de 60 jours. 23 avril 2014 L’association "Dialogues avec la Nature" organise la seconde édition de "Lieux Mouvants". En 2014, vous pourrez découvrir 5 nouveaux lieux, plus vierges, plus sauvages, qui seront à partir du mois de juin investis par des artistes, des spectacles, des ateliers sur la faune, la flore et l'histoire du lieu, et des "jardins éphémères", créés pour l'occasion, avec, chaque fois, le soutien et la participation d’une association locale. Cette lettre servira de lien entre tous ceux que ce projet passionne. 15 jardins vont voir le jour en centre Bretagne. Un jury présidé par le botaniste Francis Hallé les a choisis au Domaine de Kerguéhennec, les 17 et 18 mars Francis Hallé a clôturé les délibérations du jury en manifestant sa grande sympathie pour les plantes. Il s’est inquiété de la tendance actuelle qui privilégie les installations, au détriment de véritables jardins. « Un jardin, c’est un endroit où l’homme cultive des plantes, s’est-il exclamé, qu’elles soient ornementales ou alimentaires, qu’il s’agisse d’arbres, de fruitiers, de légumes ou de fleurs. Ce que je reproche aux installations, c’est qu’elles signifient à l’évidence que les plantes ne se suffisent pas à elles-mêmes et qu’il faut attirer l’attention des visiteurs avec autre chose que les plantes ! » Il vient d’ailleurs de publier un nouveau plaidoyer pour la forêt tropicale. 29 avril 2014 L’association "Dialogues avec la Nature" organise la seconde édition de "Lieux Mouvants". En 2014, vous pourrez découvrir 5 nouveaux lieux, plus vierges, plus sauvages, qui seront à partir du mois de juin investis par des artistes, des spectacles, des ateliers sur la faune, la flore et l'histoire du lieu, et des "jardins éphémères", créés pour l'occasion, avec, chaque fois, le soutien et la participation d’une association locale. Cette lettre servira de lien entre tous ceux que ce projet passionne. Saint-Servais (22) accueillera Lieux Mouvants les 14 et 15 juin prochain Sophie Calle y fera une nouvelle création. La Chapelle de Burthulet Sophie Calle @ European Graduate School La plasticienne Sophie Calle recueillera les secrets des gens du pays de façon individuelle et anonyme. Les confidences recueillies seront enregistrées et enterrées dans l’enclos de la chapelle. Une dalle sera scellée sur la tombe aux secrets. Un blog rapidement référencé et régulièrement mis à jour http://lieuxmouvants.tumblr.com/ 10 mai 2014 L’association "Dialogues avec la Nature" organise la seconde édition de "Lieux Mouvants". En 2014, vous pourrez découvrir 5 nouveaux lieux, plus vierges, plus sauvages, investis par des artistes, des spectacles, des ateliers nature et histoire et des "jardins éphémères", créés avec le soutien et la participation d’une association locale. Cette lettre sert de lien entre tous ceux que ce projet passionne. Du 8 juin au 5 juillet, des ateliers –nature organisés par Guy Joncour et War Dro An Natur à Kerguéhennec, Burthulet, Trégarantec, Locuon et Saint-Antoine Atelier -Nature sur l'If en Bretagne avec Guy Joncour lors de l’édition de 2013 Pourquoi des « Ateliers-Nature »? Il nous faut faire connaître, partager et maintenir ce qui peut être encore sauvé du vivant autour de nous, qu’il s’agisse de la Culture ou de la Nature, façonnées par le Climat, les Paysages, la Terre, le Terroir, la Mémoire des Vieux, l'Histoire de ses habitants et de ses « Indicateurs » géologiques. Souvent ignorants, jardiniers et jardinières s’élèvent en « destructeurs-éradicateurs » de ce qu’ils pensent être des concurrents ou des ennemis jurés, les nuisibles, les « envahisseurs », les « espèces qui prolifèrent ». Ces ateliers sensibiliseront les amateurs des « systèmes modifiés par l'Homme » - le Bocage de l'Ouest, les champs, les parcs et … aussi les jardins - aux êtres qu’ils côtoient parfois à leur insu. Et réhabiliteront à leurs yeux ce « petit Peuple » mésestimé, qui comme les plantes, participe au maintien de notre biodiversité « rapprochée ». 30 mai 2014 L’association "Dialogues avec la Nature" organise la seconde édition de "Lieux Mouvants". En 2014, vous pourrez découvrir 5 nouveaux lieux, plus vierges, plus sauvages, investis par des artistes, des spectacles, des ateliers nature et histoire et des "jardins éphémères", créés avec le soutien et la participation d’une association locale. Cette lettre sert de lien entre tous ceux que ce projet passionne. Samedi 31 mai, dimanche 1 juin, premier week-end d’ouverture de Lieux Mouvants au Grand Launay à Lanrivain (22). Dimanche 8 juin au domaine de Kerguéhennec, vernissage des « jardins éphémères » autour des 3 jardins installés dans l’ancien potager. Les 12 autres jardins, installés à Burthulet, Trégarantec, Locuon et Saint-Antoine seront présentés en projection des photos de Vincent Lhoutellier du studio GwinZegal. la communication
  5. 5. LA PRESE La presse régionale (Ouest-France, Le Télégramme) et locale (L’écho de l’Armor et de l’Argoat, le Poher, le Journal de Pontivy) ont fait une grande place à l’événement tout au long du printemps et du début de l’été, ce qui a largement contribué au succès public de cette seconde édition. La presse nationale a également raconté les moments forts de Lieux Mouvants : Le Nouvel Observateur, Le Point, Libération, le Journal du Dimanche. Une revue de presse en annexe regroupe les principaux articles parus sur la manifestation (Annexe 2). LA Télévision Les médias audiovisuels ont participé aussi au succès de « Lieux Mouvants » : France 3 Bretagne a réalisé 2 reportages : • Le premier à Trégarantec diffusé le vendredi 30 mai, au journal du soir, présentait l’ensemble de la manifestation . • Le deuxième tourné au Grand Launay et à Saint-Antoine le 5 juillet et diffusé le 11 septembre, après le journal du soir, dans le cadre d’une page « itinéraire Bretagne ». LA radio France Inter, le 7 mars, où Philippe Bertrand a consacré ses « Carnets de campagne » à présenter notre manifestation. Les stations locales de Radio-France (France Bleu Breiz Izel, et France Bleu Armorique) au cours de nombreuses annonces et reportages sur la manifestation. les médias
  6. 6. CONCLUSION Pour sa deuxième édition « Lieux Mouvants » a été un vrai succès : près de 5 000 personnes ont participé aux 6 weekends d’ouverture dans 6 lieux du centre Bretagne qui étaient, pour la plupart d’entre eux, inconnus du grand public. En faisant venir des artistes de renommée internationale, plasticiens, musiciens, chorégraphes et danseurs, pour créer in situ dans ces lieux, nous avons braqué les projecteurs sur des territoires magiques. En associant des artistes de la région, en impliquant des associations locales et des centaines de bénévoles, nous avons contribué à un meilleur contact entre eux et ces milliers de visiteurs, comme l’ont fait avant nous des initiatives aussi diverses que « Tro ar chapeliou » autour de Rostrenen ou « L’art dans les chapelles »autour de Pontivy. Tout l’été, les médias ont rendu compte de nos manifestations (voir la revue de presse en annexe 2). Ces nombreux articles ont créé autour de « Lieux Mouvants » un large cercle d’intérêt parmi les lecteurs (au delà de celui des participants) qui découvrent ainsi notre existence. Nous n’en sommes qu’à la deuxième année. « Lieux Mouvants » est en train de prendre lentement sa place dans le paysage breton. Il nous faudra du temps pour installer notre festival itinérant mais, avec votre appui, nous allons continuer.

×